ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Baise avec mon prof

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent.

Moi, c’est Nico. J’avais à l’époque 21 ans, monté 17cm, je n’étais plus aussi mince qu’avant, je commençais à prendre du ventre et à m’élargir d’épaule… J’étais étudiant sur Toulouse et je pratique le rugby avec Jo, devenu mon amant (voir « Au club de sport »).

Alors que Jo m’avait emmené dans un sauna et a fait de moi un cumdump (voir « Cumdump au sauna») où j’ai reçu 39 doses de sperme dans mon cul, je n’avais pas reconnu qu’un de mes amants était Éric Martin, mon ancien professeur d’histoire-géo du collège. Ce-dernier m’avait laissé ses coordonnées et très vite je l’ai recontacté.

M. Martin... euh.. Éric a très vite répondu à mon message et m’a donné rendez-vous chez lui la semaine après notre rencontre au sauna, le vendredi à 18h.

J’arrive alors chez lui, je sonne... J’ai le cœur battant. Ce n’est tout de même pas une situation banale. Il m’ouvre la porte et me fait entrer. On passe dans le salon, on s’assoit sur le canapé, il m’offre à boire, on échange des banalités. Il me demande ce que je suis devenu. Lui a toujours été gay mais n’a jamais eu le courage de faire son coming out, l’éducation étant un milieu un peu spécial, même si peut-être les gens d’aujourd’hui pourrait être prêt, il n’a jamais franchi le pas.

- Mais en tout cas, je suis heureux que tu sois là.

- Moi aussi, je vous ai toujours aimé comme prof. Vous avez toujours été très gentil avec moi. Et je pense que je fantasmais sur vous.

- Tu... tu peux me tutoyer, tu sais.

- Ah oui, c’est vrai. J’ai toujours fantasmé sur toi.

Il me met alors sa main sur ma cuisse, je m’approche alors de lui et il m’embrasse. Nous nous déshabillons tout en nous roulons des pelles. Je m’interromps alors et je regarde ce magnifique homme: il a la cinquantaine, il est de taille moyenne, il a les cheveux gris et plutôt courts. Il a une belle carrure, il est très costaud. Il a des épaules larges, un torse (ou plutôt des seins) rempli d'une épaisse toison noire qui descend sur son bide qui est énorme. Ses poils pubiens sont fournis et s’étalent même sur l’intérieur de ses cuisses. Ses fesses, elles, sont légèrement velues. Sa raie et le bas de son dos sont plus denses. Ses bras sont noirs de poils drus, ses jambes sont très très velues. Sa belle tige est longue (19 cm), plutôt large et veinée, surmontant avec de belles couilles velues.

Je l’embrasse alors de nouveau ! Il me fait tellement envie. J’aime ses lèvres pulpeuses. Tout en l’embrassant, je passe mes mains sur sa poitrine velue et saisit ses tétons. Puis je commence à lécher son torse et ses mamelons. Je suis couché sur lui qui est étendu sur le canapé. Pendant que je le lèche, il a ses bras autour de mes épaules et une main posée sur ma tête. Il me caresse tendrement. Je l’embrasse puis je passe à l’autre téton. Ce moment est tellement câlin, tellement sensuel. Ma queue est proche de l’explosion. Je l’embrasse de nouveau et il me prend sur son torse velu tout en me caressant de partout. Ça m’électrise. Je passe ma main dans les poils de son torse velu. Je prends un plaisir extraordinaire à sentir sur sa peau la masse de ses poils si fournie. Puis, je lui relève les bras pour lécher ses aisselles. J'aime le contact de ses poils sur mes lèvres et ma langue et d'après ses soupirs, je constate qu'il apprécie. Ses aisselles sentent le mâle, ce qui accentue mon érection.

Il me prend le cul dans ses mains et me soulèvent comme si je n’étais qu’une brindille. Il m’entraine dans sa chambre tout en continuant de m’embrasser et on tombe sur le lit, ce qui ne nous arrête pas. Je reprends ma lèche et je joue avec les poils de son torse tout en faisant descendre ma main le long de son ventre jusqu'à sa queue que je frôle. Il se laisse faire, il savoure. Je masse ensuite ses grosse couilles lourdes et pleines. Puis je remonte à nouveau à sa bite et je prends son gland en bouche. Je me tiens à ses cuisses très dures et très velues. Éric pousse des gémissements. Sa queue fait 19 cm pour un diamètre de 6 ou 7. Je titille son gland avec la pointe de ma langue et je dépose un baiser sur son gland doux et chaud. Ensuite, je l'enveloppe de mes lèvres. Puis je descends avec ma langue le long de son dard, où apparaissent de grosses veines. Je descends jusqu'à ses grosses couilles velues, je les lèche, je les embrasse, je me délecte de leur odeur. Et je reviens sur son gland et je prends sa bite en bouche tout en le regardant droit dans les yeux. Il me relève au bout d’un moment pour m’embrasser. Il me tient dans ses bras et me câline, ses bras puissants m’enlacent et me font me sentir bien. Puis il s’occupe de moi, de mes tétons et de ma bite. Il me suce divinement. Puis il me couche sur le lit, se met délicatement sur moi et m’embrasse de nouveau. Ensuite, il me relève les jambes et approche son visage de mon antre. Du bout de sa langue, il commence à titiller mon trou. Puis il enfourne sa langue entre mes fesses, il la passe le long de mon sillon. Je suis pris d’un frisson. Sa langue parcourt consciencieusement ma raie, en insistant à chaque passage sur ma rondelle. Il enfonce enfin sa langue dedans... ce qui m’électrise et me fait pousser des gémissements de plaisir. Puis il m’enfonce un doigt dans le cul, lentement, jouant de son pouce avec mes poils. Puis il y met un 2ème et un 3ème doigt. Il s’approche enfin de moi et m’embrasse. Sans s’aider de ses mains, il présente sa queue devant mon trou bien humidifié, continuant de m’embrassant, il la guide dans mon cul. Son gland fait pression sur ma rosette et entre petit à petit en moi. Je sens sa teub ouvrir mon intimité, élargir les parois de mon cul et me traverser lentement, dans toute sa longueur. Une fois ses grosses couilles arrivées devant mon cul, il se met à coulisser et me faire l’amour lentement, sensuellement avec des petits coups de bassin. Il m’embrasse toujours. Il m’a pris la tête d’une main et il me caresse délicatement. Son gros ventre velu se frotte au mien, ses poils me chatouillent. Mes mains passent de son dos à son cul et ça agit comme un signal pour lui et il commence à donner des coups de bite plus poussés. Ensuite, il me retourne et me met à plat ventre sur le lit, il se couche sur moi, m’enlace de ses bras puissants et là aussi, sa queue trouve toute seule le chemin de mon trou. Il me baise avec vigueur tout en me léchant l’oreille. Son souffle de mâle dans mes oreilles m’électrise encore plus.

On s’embrasse et il me susurre à l’oreille :

- Je t’apprécie beaucoup Nico. J’aimerais te revoir plus souvent.

- J’adore comme tu me fais l’amour. Moi, aussi j’aimerais te voir très souvent. Tu me fais du bien !

- C’est qui ton daddy ?

- C’est toi !

- Que veux-tu que ton daddy te fasse ?

- Qu’il me baise comme une pute jusqu’à ce qu’il me marque de son sperme.

- Ça, c’est une brave petit gars !

Et Éric se met à accélérer la cadence. Il entoure mon cou de son bras et serre fort. J’en ai la respiration coupée... mais j’accepte tout de mon daddy ! Puis, il ressort de mon cul, il s’allonge sur le lit et je comprends qu’il faut que je le chevauche. Ce que je fais avec plaisir. Je m’enfonce à fond sur la très grosse queue de mon daddy. Je dirige maintenant la cadence et je ressens à quel point ce gourdin est volumineux. Il me saisit par la nuque et rabat mon visage pour me rouler une pelle baveuse et énergique pendant que mon cul glisse avec envie le long de son énorme chibre... tandis qu'il me masturbe.

On change de position, il se lève, moi toujours planté sur sa queue, il me tient le cul dans ses mains puissantes et fait des va-et-vient avec mon cul sur sa teub. Puis il me pose sur le dos, il me passe mes jambes derrière mes oreilles et me baisent comme un taureau. Ses coups de bite sont très rapides et brutaux et ses grosses couilles rebondissent bruyamment contre mon cul. Par moment il sort sa queue et me tapote le cul avec. Puis il me retourne sur le ventre, me plante sa bite dans le cul et se couche sur moi, son gros ventre posé dans le creux de mon dos. Il me prend la tête dans ses mains, je sens ses bras puissants et velus m’entourer comme un cocon protecteur tandis qu’il m’embrasse sur la joue. Éric donne des coups de boutoirs musclés. Il me laboure le cul. Ses grosses couilles tambourinent contre mon périnée. Il accélère la cadence et me baise encore plus fort, sortant entièrement sa queue avant de la replanter toute entière en moi. Ses grognements s'accentuent, ils sont de plus en plus rapprochés, tout contre mon oreille. Il est alors comme une bête et me défonce sans ménagement. Au bout de quelques minutes, il s’allonge de tout son long sur moi et me susurre à l’oreille :

- Tu veux le jus de ton daddy?

- Oui, s’il te plaît.

- Je vais te remplir mon petit.

Soudain, il grogne dans mes oreilles puis il se plante au fond de mon cul. Il se vide au fond de mes entrailles en continuant de grogner sauvagement. Une fois fini de juter, il reste encore bien au fond quelques secondes avant de recommencer des mouvements de va-et-vient, pour bien tasser sa semence en moi.

Il sort de moi, il me retourne, me doigte et me branle et après le traitement subi, je ne mets pas longtemps avant de jouir. Il avale tout mon sperme et se couche à côté de moi. Je me blottis dans ses bras gonflés et protecteurs, il m’embrasse et je pose ma tête sur son torse puissant, jouant avec ses poils. Lui me caresse la tête, je passe ma main sur tout son corps. Nous nous endormons ainsi.

Durant la nuit, il se réveille et me plante sa queue dans le trou et me baise une nouvelle fois, sensuellement. Il me féconde une nouvelle fois et on s’endort, sa bite plantée dans mon trou. Au petit matin, c’est sa bite en train de grossir en moi qui me réveille. Il me baise alors une nouvelle fois et je prends une nouvelle fois son jus. On reste toute la journée à s’embrasser, à se câliner, à se caresser et à faire l’amours. Lors de son 4ème orgasme, il me dit :

- Je t’aime, mon petit Nico.

- Je t’aime aussi, mon daddy.

Et je le pense vraiment, nous nous entendons bien et le sexe avec lui est tout simplement dément. Je pense vivre encore des moments sensationnels avec lui.

J’espère que cette histoire vous a plu. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des mails aussi pour me donner un retour (sans oublier de préciser le titre de l'histoire).

Meetmemz

Autres histoires de l'auteur :

Entre vrais mecs Cousins rebeu Dortoirs Mon demi-frère Séduit dans les douches Tournante en cave avec des blacks

Au club de sport | 1 | 2345

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
7 janvier, + 56 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cul homme amateur""cirillo gay""recit sexe gay""histoire gay jeune""histoire gay ado""sexshop marseille""premiere sodomie""domination gay""grosse queu""fessée gay""j ai couché avec mon frère""porno pd""histoire premiere sodomie""sexshop gay""histoires gays cyrillo""histoire gay jeune""histoire x story""histoire gay porno""felation gay""histoire de baise gay""histoire gay hot""bonne lope""histoire gay uro"cyrilo"baise entre potes""plan sm gay""il encule sa niece""blog histoire gay""histoire gay premiere fois""video gay uro""histoire de mecs gay""cyrillo photo""model photo amateur""histoire bondage""histoire gay sexe""gay cyrillo""recit gay premiere fois""encule a sec""gays dans les bois""histoires gay cyrillo"jemontremoncul"gay x""histoire x gay""enculee par son chien""gay double anal""le blog gay naturiste""histoires gay arabes""histoire gay gratuit""histoires gay soumis""histoire gay sex""histoire gay cyrillo""histoires gay cyrillo""garage a bite"jeune18ans"pute a rebeux""histoire beur gay""histoire gay bdsm""premiere sodomi""branlette collective""histoire gay cyrillo""histoire gay inceste""histoire sexe entre homme""histoire gay gratuites""le jeu de la biscotte""baise entre cousins"cyrillo"histoires gay black""histoire gay routier""racaille gay""recit gay internat""raidd bar paris""histoire de cyrillo""histoire gay gratuit""cyrillo xxl""premiere sodo gay"cyrillo.com"histoires travestis""plan cave gay"cyrilo"gay 18 ans""histoire de mec gay"