ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Dans les vestiaires de la piscine

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent.

Je vais vous raconter l’histoire qui m’est arrivée dans des vestiaires il y a quelques semaines. Pour vous remettre, moi c’est Nico, j’ai 35 ans, je suis blond, les yeux bleus, un peu poilu et un corps un peu potelé, monté 17 cm.

Enfin le confinement fini, enfin une reprise de la vie. Après des mois passés sans aller à la piscine, j’ai pu enfin de nouveau pratiquer mon sport préféré. Et c’est surtout génial de pouvoir de nouveau mater les mecs après une bonne séance de natation sous les douches. C’est la cerise sur le gâteau après ces séances. J’adore mater discrètement les beaux corps et surtout les belles bites … il y en a pour tous les goûts : des petites, des grosses, des longues, des moyennes, des poilues, des blanches, des noires, des caramels, ... Mais hier, je me suis fait prendre en flag...

On est lundi. Après avoir fait de nombreuses longueurs dans le bassin, je me rends compte qu’il est assez tard et qu’il serait temps de rentrer chez moi. Il n’y a plus grand monde dans la piscine, le mauvais temps n’ayant pas aidé. Je me dirige vers les vestiaires. J’ai bien sûr choisi les vestiaires collectifs pour pouvoir mater. Il y a deux mecs en train de s’habiller. J’entrevois leurs queues. Une est assez énorme, bien pendante, sans un poil. L’autre est plus petite, velue comme pas possible. Mais le spectacle ne dure pas longtemps, les mecs enfilent vite leur calbut et disparaissent. Je prends ma serviette, mon gel douche et je me dirige vers les douches. Un mec bien foutu rentre à ce moment-là et va ouvrir son casier. Je me retourne et je le mate. Il a un beau cul et un beau paquet que laisse entrevoir son maillot de bain. Tout d’un coup, il se retourne et moi, me sentant grillé, je fuis. J’allume la douche et je me rince. Le mec arrive, complétement nu et il se place de l’autre côté des douches, en face de moi. Je le mate du coin de l’œil.

Le mec est grand (1,90m), mince et musclé sec avec de beaux pecs et des abdos saillants. Il a des cheveux bruns et courts, une moustache et une peau mate. Vu ses yeux amandes, on pourrait penser qu’il est asiatique... quoi que... il doit être plutôt métissé car sa peau est assez claire, entre le blanc et le bronze. Il a un tatouage sur l’avant-bras droit et des boucles d’oreille en diamant aux deux oreilles. Il a l’air d’être imberbe, seul son pubis laisse entrevoir un fin duvet noir. Mais ce sont surtout ses lèvres pulpeuses qui me donnent envie... et bien sûr son morceau. Il a certes de petites couilles mais une bite qui pendouille entre ses jambes, bougeant de droite à gauche à chaque mouvement... une longue queue au repos, très épaisse, pendant toute flasque, bien lourdement. Il doit avoir vraiment avoir entre les jambes 13 cm au repos, qui trônent au-dessus de ses couilles. Son prépuce laisse deviner un gros gland dont la pointe est visible. Sa queue ne passe vraiment pas inaperçue !

Je l’observe discrètement. Il allume l’eau qui rebondit sur son corps et coule le long de ses abdos, de ses cuisses ... et de sa queue ! Il commence à se savonner, insistant sur son cul et sur sa queue qu’il met bien en avant. Elle est bombée, majestueuse. Il se tourne vers le mur puis vers moi. Ça m’excite de le voir se laver, de passer ses mains sur ses pecs et sur son sexe. C’est comme si ses mains caressaient sa poitrine en faisant de lents mouvements circulaires. Mais j’essaie de contrôler mes pensées pour ne pas bander. Trois autres mecs entrent presque en même temps mais ça ne le dérange pas, il continue de se doucher et de se triturer la bite comme s’il était seul. Une fois bien savonné, il rallume la douche et se rince. L’eau frappe puissamment sa queue... je remarque alors qu’elle commence à prendre du volume. Elle devient plus gros et plus long, sans forcément se mettre au garde à vous. Les mecs qui se douchent regardent alors son morceau avec étonnement, alors que le mec se rince comme si de rien n’était, passant ses mains dans son entrejambe, malaxant ses couilles, prenant sa queue en main pour la rincer et puis la laissant retomber. Les mecs finissent vite de se doucher et sortent, non sans jeter des coups d’œil à la teub.

Maintenant, sa teub est tendue à 90 degrés mais le mec fait comme si tout était normal et il laisse l’eau couler sur son corps. Elle est devenue bien longue. Je détourne le regard parce que je sens que ma bite va bientôt décoller ! Je finis de me rincer quand je sens une présence derrière moi et très vite quelque chose frôle mon dos. Puis une main se pose sur mon cul et le caresse. Je comprends alors que le mec s’est approché et que c’est sa bite que j’ai dans les reins ! Il me susurre à l’oreille :

- Tu as vu l’effet que tu me fais ? J'ai envie de toi !

Sa main glisse alors le long de mes hanches et elle me prend la bite. La réaction est immédiate, je me mets à bander. Le mec colle alors son corps contre mon dos, je sens maintenant bien sa barre et il m’embrasse. Puis il me retourne et se baisse pour me sucer. Il se débrouille très bien, il prend mes 17 cm et me fait des gorges profondes. J’essaie de rester silencieux mais c’est difficile. Il suce comme un dieu.

Il se relève et mes yeux tombent sur sa queue. J’en reste bouche bée. J’ai devant moi bien 22 cm. Sa queue est énorme, bien épaisse. Je la prends en main qui ne peut en faire le tour. A mon tour, je me penche et je commence à le sucer. Je m’applique mais je n’arrive qu’à prendre la moitié de sa teub dans ma bouche. Elle est vraiment très épaisse. Puis je descends vers ses couilles et je les lèche... je les gobe une après l’autre tandis que le mec se branle. Ensuite, je remonte vers son sexe et je reprends ma fellation. Il pose ses mains sur ma tête tandis que je fais des va-et-vient sur sa queue. Et très vite, il appuie jusqu'à ce que j'avale complètement son membre. J’étouffe mais je tiens bon. Il maintient ma tête pour diriger la cadence. Il me baise la bouche de plus en plus fort. Je me mets à baver de partout.

Puis il me relève, me plaque contre le mur des douches et il se met à me lécher le trou. Sa grosse langue commence par lécher mon anus et la pointe s’immisce très vite dans mon antre. Il enfonce sa langue le plus profondément possible tandis que ses mains caressent mes fesses et les écarte. Il me mouille bien l’intérieur de mes entrailles. Il me fait gémir très fort, ce qui n’a pas l’air de le déranger. Puis de son index, il masse ma rondelle, et il m’enfonce un doigt dans le trou, puis trois. Il fait tourner ses gros et longs doigts dans mon cul tout en massant ma prostate. Puis il se relève et sans demander mon accord, crache un mollard sur sa teub, m’embroche sur sa tige, sans capote. Il applique d’abord son gros gland contre ma rondelle et commence à forcer le passage. Je sens sa teub me remplir rapidement le cul. D’un coup de rein, il s’enfonce entièrement en moi. J’en ai le souffle coupé. Il attend quelques secondes que mon trou se soit bien habitué à sa queue. Et il commence à me labourer le cul. Ses coups de bassin sont puissants et profonds. Il me tient les hanches et il me défonce, faisant claquer ses couilles contre mon cul. Parfois, il en ressort, laissant mon trou ouvert et béant, et s’y renfonce d’un coup sauvagement. Ses va-et-vient deviennent de plus en plus rapides.

Ensuite, il me fait mettre sur le sol des douches, sur le dos et il présente sa queue, me dominant de sa taille comme un conquérant. Son gland trouve le chemin tout seul de l’intérieur de mon cul, il s’y enfonce bien au fond jusqu’à que ses couilles caressent les miennes. Il prend appui sur mes cuisses qui sont relevées et il se met à me pilonner. Sa queue me remplit le trou, me l’explose presque. Mon baiseur fait des mouvements amples pour que je profite de ses 22 cm qui glissent sur toute leur longueur en moi. Il alterne ses va-et-vient et des pauses. Il me lime bien profondément.

Au bout de quelques minutes, il prend ma queue en main, la branle vigoureusement tout en en continuant de me défoncer. Sous l’effet de l’excitation, de sa branle et de son gros calibre qui me défonce, je jouis très vite, comme jamais, de gros jets qui viennent se loger sur mon torse, dans mon cou et même un atterrit dans ma bouche. Sous l’effet de la contraction de mon anus, le mec beugle et jouit lui aussi. Son orgasme dure longtemps à en croire ses cris. Je sens des jets incessants sortir de sa bite. Je me sens bien rempli. Quand sa queue ressort, un flot de semence se déverse hors de mon trou béant et coule le long de ma raie pour former une grosse flaque sur le sol.

Le mec se relève, m’embrasse, allume la douche pour se laver la queue et il disparait. Je me relève, me sentant vidé. Après une douche rapide, je sors des vestiaires et à mon grand regret, je ne reverrai jamais ce bel étalon.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
3 janvier, + 61 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : jeudi 23 septembre 2021 à 10:50 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"ma mère me suce""gay routier""gay jus"cyeillo"recit porno gay""histoire de salope""histoire gay prof""hds histoire gay""lieux de rencontre gay"histoiresx"histoire de cul gay"decaloter"recit uro""le site de cyrillo""histoires cyrillo""histoire sex gay""travesti pute""histoire depucelage gay""cyrillo dial"cyrillobiz"video gays gratuites""sauna soho lille""recit sexe gay""recit gay premiere fois""ejac facial gay""cyrillo photo""histoires gays cyrillo""visite médicale gay""premiere partouze""hds gay""histoires zoophilie""recit gay hard""gay partouze""lecture porno""histoire zoophile gay"lieudedraguecyrillo.com"histoire de soumission""recit gay mature""cap d'agde gay""histoires cyrillo"cyrillo.com"cyrillo histoire gay""histoires cyrillo""branle entre pote""histoire gay sex""histoires de sexe entre mecs""images porno gay""zonedial com""histoires de travesti""histoire gay sport""histoire gay minet""histoire gays gratuites""ma première sodomie""1ere sodomie gay""cyrillo dial""pipe express gay""cyrillo photo""histoires gays cyrillo""depucelage gay""histoire gay crade""photo amateur homme nu""histoire gay hard""gay cyrillo""cyrillo xxl"cyrillo.com"gay bandant""histoire gay sport""cyrillo biz""histoire gay vestiaire""blog de cyrillo"cyrillo.com"histoires de sexe entre mecs""j ai couché avec mon frere"