ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mon colloc et moi

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent et ça donne envie de continuer à vous raconter mes petites aventures.

Lors de mes études, j’ai été amené à vivre en Allemagne et avant de prendre un appartement, seul, afin de pouvoir vivre à fond ma liberté sexuelle, j’avais décidé de vivre dans une collocation pour me laisser le temps dans mes recherches. J’avais à l’époque 22 ans, blond, yeux bleus, de corpulence normale, un peu poilu, et monté 17 cm.

Je suis arrivé dans une colloc avec 3 mecs et c’est une polonaise qui m’avait laissé sa chambre en sous-location pendant 1 mois alors qu’elle était en vacances chez ses parents. Dans notre colloc, il y avait Michael, un asiatique assez mignon, Miguel, un beau mec argentin, et Jonas, un allemand. On formait une petite colloc internationale, genre auberge espagnole. Sympa. Personne ne savait que j’étais gay et tous avaient une petite copine qu’ils amenaient de temps en temps. Je ne pensais pas à baiser avec ses mecs, j’étais d’ailleurs trop timide. Je me contentais de quelques plans avec des mecs rencontrés sur un chat... bien sûr chez eux.

Un jour, je me rends chez un mec qui m’a donné rendez-vous chez lui. Une fois arrivé devant sa porte, personne n’ouvre, je rentre alors rentré à la colloc, énervé de m’être fait poser un lapin et de m’être déplacé pour rien. Je rentre dans l’appart et je vais dans ma chambre, je me pose sur le lit, ma chambre dans le noir. Je m’assoupis. Puis un bruit me réveille... j’ouvre les yeux et je vois une fille nue sortir de nulle part et entrer dans la salle de bain qui se trouve juste en face de ma chambre. Elle est suivie peu après de Miguel...lui aussi nu... et il reste quelques secondes devant ma porte en train de regarder son portable, sans me capter. J’ai alors le temps de le contempler. Il a 23 ans, il a une peau bien brune, un torse recouvert d’un duvet noir qui descend le long de son ventre pour atterrir dans son pubis très velu, presque aussi velu que ses bras et ses jambes. Mais c’est sa queue, encore un peu gonflée de l’orgasme qu’il devait venir d’avoir, qui me laisse sans voix. Sa queue toute molle et presque noire pend entre ses cuisses. Elle est longe et large, bien 13 cm ... Qu’est-ce que ça doit être quand il bande ! Son gland, tout rose, est décalotté et encore tout gonflé. Ses grosses couilles vides pendent le long de la queue qui se balance lorsqu’il se remet à marcher et qu’il entre dans la salle de bain en fermant la porte. Je me lève discrètement, j’essaie de les espionner à travers la vitre mais elle est laitée, donc je ne peux rien distinguer. Mon regard est alors attiré par quelque chose au sol... je me baisse et je vois une tâche de sperme frai... je le ramasse délicatement de mon doigt et le lèche du bout de ma langue... puis je mets tout dans ma bouche et avale d’un trait. C’est à ce moment que Miguel sort et je me retrouve nez à nez avec sa bite. Elle est si belle que je dois me retenir de ne pas me la prendre en bouche. Il me regarde, surpris et dit :

- Ah, tu es déjà rentré ? Je pensais que tu allais mettre plus longtemps... désolé, je suis avec ma copine et...

- Ne t’en fais pas, faites vos affaires, je vais me regarder un film.

Je m’enferme vite dans ma chambre mais j’ai le temps de remarquer qu’il a du papier WC à la main, sûrement pour essuyer le sperme qu’il a laissé couler. Il se baisse pour chercher son jus puis se relève, avec un regard bizarre. Je me mets sur mon lit et je me branle en me repassant toute la scène dans la tête. Je ne mets pas longtemps avant de juter.

Nous ne reparlons plus de cette histoire et la vie de la colloc continue de bon train. Mais un épisode va me montrer que Miguel a capté quelque chose. Un soir, alors que nous sommes tous en train de regarder la télé, Jonas qui se trouve à ma droite, veut nous montrer une vidéo sur son portable. Je me penche dessus et Miguel, sur ma gauche, se mettant à genoux, passe son corps au-dessus de moi pour pouvoir voir la vidéo. Sa main se trouve entre mes jambes et il rigole en voyant ce que nous montre Jonas. Mon regard est alors attiré par sa bosse. Il porte un short qui laisse voir ses jambes musclées et poilues. Mais la bosse de son short m’interpelle. Sa queue pend dans son short large qui trahit la grosseur de son paquet même au repos. Visiblement il ne porte pas de slip... le salaud ! Mon regard reste fixé sur son paquet et il tourne vite fait sa tête, me grillant au passage. Il me demande s’il ne me gêne pas. Je réponds que non, que je peux voir la vidéo. Puis... il pose nonchalamment sa main sur mon jean. Je ferme les yeux pour ne pas ... mince, trop tard... mes efforts sont vains, ma queue se met à bander. J’essaie de penser à autre chose mais j’ouvre les yeux et je tombe sur son short qui moule sa teub pendante... immédiatement, je le revois nu devant la porte de la salle de bain. Ma queue ne fait qu’un bond et vient taper sa main... il ne bronche pas et continue de regarder la vidéo comme si de rien n’était. Une fois finie, il se rassoit à côté de moi. Je fais genre d’aller aux toilettes pour que personne ne voit ma bosse... je me branle vite fait pour faire descendre la pression.

Est-ce qu’il m’a grillé ? Est-ce que c’était un test ? Je n’en suis pas sûr... mais après coup, je dois avouer que les signaux qu’ils m’envoient, sont flagrants : il sort souvent nu de la salle de bain, se posant à ma porte pour me parler, faisant comme si de rien n’était. Ou il se promène sans arrêt dans son short ample sans sous-vêtement. Sa queue s’y promène de droite à gauche ou elle se balance d’avant en arrière. Quand il ne bouge pas, on devine la forme de son membre et son gland se dessine sous la pression du tissu. Je me retrouve en état de chaleur permanente... je me branle plusieurs fois par jour. Je me demande toujours s’il me chauffe ou s’il fait tout ça sans arrière-pensée.

Et après 10 jours de ce manège, je suis enfin fixé.

Un soir, on se retrouve seul à l’appart. Il frappe à ma porte et rentre sans attendre ma réponse. Je suis en train de me changer après avoir pris ma douche et il voit mon cul. Il ne dit rien, me regarde et attend que j’ai fini de mettre mon caleçon.

- Ça te dirait de sortir prendre un verre ?

- Ah oui, avec plaisir.

Je mets mon jean, enfile mon t-shirt et je me dirige vers la porte. Je le regarde et lui aussi. Droit dans les yeux. Il tourne sa tête vers la fenêtre, les mains sur les hanches et attend. Je ne sais pas comment réagir. Est-ce une invitation ? Ou quel est son but ? Mon regard tombe alors sur son short. Son paquet est bien visible. Le tissu moule sa bite au repos bien large ainsi que son gros gland. Je suis comme hypnotisé. Je dois rester bien une minute dans cet état. Et ma main se dirige timidement vers sa bosse et la touche timidement. Miguel ne bronche pas, le regard toujours perdu vers la fenêtre. Je prends alors son manche en main, toujours à travers tissu, et je le sens tout de suite se durcir. Une bosse énorme se met à déformer son short. Son attitude dominatrice me fait peu à peu fondre... je me mets directement à genoux et me jette sur son paquet. Je lèche sa teub à travers le tissu. Il avance alors sa main vers moi et commence à me caresser les cheveux puis me fait remonter. Je continue à regarder son short tendu. Il passe sa main sous mon menton et doucement, me remonte la tête afin que je le regarde dans les yeux. Lui me regarde maintenant ... et il se met à me rouler une grosse pelle. Nos vêtements volent et je passe ma main sur tout son corps. Je prends du recul et l’observe : son corps bronzé est magnifique. Sa teub presque toute noire est tendue et doit bien faire 20 cm. Son corps est recouvert de poils bien noirs… sa bite et ses couilles sont aussi recouvertes de poils… ce qui vient ajouter un charme à ses parties qui sont déjà bien sombres. Je remarque aussi ses aisselles remplies de poils très noirs et très fournis. Il se précipite sur ma bouche et me roule de nouveau une grosse pelle bien baveuse. Après ces préliminaires, je descends le long de son corps et je m’occupe immédiatement de son chibre qui me fait rêver depuis des jours ! Il gémit dès que je commence mon travail de suce. Je masse en même temps ses lourdes couilles poilues bien pleines. Il se retourne sur le lit et le mec que je prenais pour un gros macho qui était juste ici pour assouvir ses besoins me prend ma bite tendue en bouche et nous faisons un 69... j’arrête de le sucer quand sa langue descend le long de mon périnée et me lèche le cul. Je sens sa langue jouer avec ma rosette et entrer dans mon trou. Je gémis à mon tour.

Il se relève et j’en profite pour reprendre sa grosse teub en bouche. Lui me caresse le cul. Je m’applique à faire de temps en temps des gorges profondes mais sa queue est trop longue. Au bout d’un moment, il se lève, plus dominateur et me donne des coups de reins pour bien enfoncer sa queue au fond de ma gorge. Il lime ma bouche jusqu’à que j’ai un haut de cœur. Il passe alors derrière moi et me doigte longuement. Il m’ouvre tellement que j’ai l’impression de ne pas avoir besoin de gel... il me met à quatre pattes, restant derrière moi, et il me prend dans ses bras tout en m’embrassant dans le dos. Je sens alors son gland frotter le long de ma raie. Le gland trouve alors tout seul le chemin et se retrouve au bord de mon trou. Il continue de me donner des baisers partout et je sens son gland s’enfoncer petit à petit dans mon cul jusqu’à ce qu’il s’y enfonce entièrement. Il s’arrête alors, attendant de voir ma réaction car il est entré en moi sans capote. J’ai tellement envie de lui que je ne bronche pas. Voyant mon consentement muet, il enfonce le reste de sa queue lentement jusque qu’à ce que je sente alors ses couilles frôler mon périnée. Ses va et vient commencent, doux et langoureux, tout comme ses baisers. Puis au bout de quelques minutes, il accélère le rythme. Il me laboure le trou et j’adore ça. Ses puissants coups de rein manquent presque à chaque fois de me faire jouir. Au bout de 10 minutes, il me fait allonger sur le dos, toujours son pieu dans mon antre, il me prend dans ses bras et continue sa baise tout en me roulant des pelles. Sa queue s’enfonce encore plus profondément en moi. Puis il saisit les hanches et accélère la cadence. Ensuite, il se couche sur le dos et je comprends que je dois le chevaucher. Je coulisse sur sa teub et m’assoit dessus, ce qui me fait gueuler tandis que lui gémit de plaisir. Il m’aide de temps en temps en soulevant mon cul de ses mains. Je ne le quitte pas des yeux et lui plonge son regard dans le mien. C’est un instant très érotique.

Au moment où je suis assis au fond de sa teub, il me fait basculer tout en s’assurant de rester bien en moi et je me retrouve sur le dos. Il reprend les commandes et me donne des grands coups de bite. Ses grosses couilles remplis s’éclatent bruyamment contre mon cul. Au bout de 20 minutes, je l’entends grogner de plus en plus fort.

- Je vais pas tarder à juter. Tu veux que je te donne mon jus où ?

- Féconde-moi !

C’est au moment où il pousse un cri bestial que je sais qu’il réalise mon souhait. Il bloque alors son chibre au fond de mon trou, ses couilles sont collées contre mon cul et je sens son gland exploser. Un gros jet vient frapper mes entrailles... puis un deuxième et un troisième. Je dois bien compter une dizaine de jets à la fin. Je sens son liquide chaud emplir mes entrailles. Il n’en faut pas longtemps pour me branler et éjaculer. Il se penche sur moi, exténué, et m’embrasse. Il se pose à mes côtés tandis que moi, dégoulinant de sperme au niveau du ventre et du cul, soupire d’extase.

Nous nous quittons, car il ne veut pas que les autres nous surprennent, il veut préserver les apparences. Peu de temps après, je trouverai un appartement où je vivrai seul... et où je recevrai Miguel au moins une fois par semaine. Cette idée d’avoir baisé avec mon colloc hétéro me fait bander à chaque fois que j’y pense. Avez-vous déjà été dans une situation comme celle-là ?

J’espère que cette histoire vous a plu et que vous aurez bien du plaisir en la lisant. Elle est à moitié réelle... et à moitié fictive... N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires si vous voulez que je continue à publier mes histoires et surtout pour me donner un retour (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

Autres histoires de l'auteur :

Entre vrais mecs Cousins rebeu Dortoirs Mon demi-frère Séduit dans les douches Tournante en cave avec des blacks

Au club de sport | 1 | 2345

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
7 janvier, + 56 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"piscine mantes la ville""j ai couché avec mon prof""rebeu cite""esclave gay""histoire porno gay""histoire gay cyrillo""histoire gays""histoires cyrillo""recit gay arabe""histoire gay soumis""cyrillo histoires gay"cyrrillo"histoire d inceste gay""recit erotique voyeur""plan snap gay""histoire gay hard""papa me baise"ciryllo"video gay uro""sperme gay""dogtraining gay""gay cyrilo""histoire gay internat""histoire gay beur"cyrillo.com"histoire gay sexe""recit beur gay""cyrillo pcul""cité beur""titof gay""histoire gay grosse bite""rebeu de cité""cine porno""histoire gay cyrillo""histoire x story""histoires de salopes""baise dans les bois""enculer par un chien""histoires pornographiques""histoires gays cyrillo""enculer par un chien""histoires cyrillo""histoire de gay""cyrillo blog""vide couille""lecture porno""histoires gay gratuites""la premiere sodomie""histoire hard gay""le sling lille""cirillo gay""histoire gay routier""l'atlantide sauna"cyrillogaycyrillio"recit gode ceinture""histoire de baise""histoire gay cousin""sun city sauna""histoire hérotique""histoire gay prof""baise au sauna""histoire erotique gay""histoires gay sm""tegan zayne""j'aime le sperme""branle entre mecs"cyrillo.biz"ma bite son histoire""gay ero""cyrillo histoires""surpris entrain de se branler""recit gay routier""lope soumise""mon pere me baise""chris evans torse nu""photo amateur gratuit""histoir gay"cyrillo.comcyrillo.com"citebeur histoire""histoire soumis gay""hetero curieux""histoire gay minet""récit érotique gay""depucelage douloureux""recit gay soumis""cyrillo histoire""histoire gay meilleur ami"cyrilllo"recit gay beur""recit depucelage gay""histoire minet gay""une main dans le cul""hds histoire gay""recit sm gay""branlette entre copains""histoire porno gay""depucelage gay"