ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Épisode précédent

Ethan 2 :
bondage, viol, fessée

Résumé du 1er épisode

Ethan m'a fait sniffer des chaussettes d'enfer, décrasser ses skets de skate Osiris, m'a enfoncé un orteil en chaussette dans le fion, puis me l'a démoli à coups de Pump Omni.
Mes rebellions m'ont coûté cher : baffes dans la gueule, coups d'Osiris dans le cul, violents coups de Pump Omni dans la rondelle

Ethan : Allez, fais toi plaisir ! Tu l'as quand même mérité ! Reste à 4 pattes, plonge ta gueule dans mon Osiris et branle-toi en regardant la pointe de ma Pump qui t'a démonté le cul ! Je veux que tu me jutes sur ma Pump !

J'enfourche sa jambe, me retrouve dos à Ethan, sa jambe entre les miennes, et juste devant ma bite sa pointe de Pump est dressée sur son talon.

J'attrape une de ses Osiris et la sniffe en la tenant d'une main pendant que je me branle avec l'autre tout en matant la pointe de cette sket qui m'a ravagé le trou du cul.

Ethan est un pervers ! Il sait que mater cette Pump me rappelle la douleur qu'il m'a infligée mais il sait que ça va accroître mon plaisir.

En plus ce salaud remue sa jambe de façon à ce que son tibia me frotte l'anus. Il a une peau super douce, c'est une vraie caresse.

Mon plaisir s'exprime rapidement et je jute sur la Pump qu'Ethan offre à mon foutre.

Je suis vanné et je me couche sur le dos aux pieds d'Ethan. Mais Ethan ne lâche rien et ne veut pas me laisse me reposer.

Ethan me tend sa Pump souillée.

Ethan : lèche dit-il, lèche ton foutre de salope !

J'obéis puisant dans mes réserves pour cet ordre dégradant car je vais lécher mon propre foutre.

Quand j'ai fini, je me relève et je vais dans la salle de bains me rafraichir et me laver.

Étonnamment Ethan ne dit rien pour m'en empêcher, ne me houspille pas, ne me donne aucun ordre.
Le plan domination semble fini.

Pourtant, Ethan est toujours en érection ... il est 18 heures, ça doit faire 1/2 d'heure qu'il bande et il n'a pas encore craché, malgré une bite dure comme un bloc de marbre.

Ethan me regarde fixement avec un demi-sourire pendant que je pars à la salle de bain.

Je reviens dans la chambre, pose une des serviettes sur le lit pour éviter que ma bite ne tache le dessus de lit en ramollissant et en laissant filer d'ultimes gouttes de sperme.

Ethan a bougé pendant ma toilette. Il a bien rangé les fringues qu'il avait en arrivant sur une chaise : son pantalon est bien posé sur le dossier, ses Vans rangées au pied de la chaise, sa ceinture posée sur le dossier et son polo a dû finir au sale.

Maintenant, Ethan farfouille tranquillement dans son sac d'ordinateur et sort le câble électrique, il va sans doute brancher son PC portable.

La chambre a retrouvé le calme de mon arrivée, si ce n'est que j'ai mal au cul et qu'Ethan me regarde toujours fixement avec ce demi-sourire qui ne le quitte pas.

Il continue de se toucher doucement la bite qui est toujours aussi raide.

Je me dis qu'il est heureux de m'avoir lopé alors que ce n'était pas du tout prévu.

Je m'allonge sur le lit pour me reposer après toutes ses émotions le visage sur l'oreiller les bras ramenés devant, ce qui est ma position de sommeil favorite.

Le silence est total. Allongé sur le ventre, je prends conscience qu'Ethan n'a pas joui et qu'il bande peut-être encore comme un mulet. Peut-être va-t-il se branler en voyant la salope qu'il a dressée récupérer sur son lit.

En y pensant, je me détends complètement et prend une posture encore plus alanguie de salope en cambrant davantage mon cul.

J'entends les pas d'Ethan dans la pièce. Ce sont des pas feutrés, qui ne rompent pas cette quiétude qui emplit la chambre.
Je le remercie par la pensée d'être discret car après la séance qu'il m'a fait vivre, la récupération n'est pas de trop !

D'ailleurs, je sens que je vais m'assoupir, et dans ce pré-sommeil l'odeur fabuleuse des chaussettes pouraves d'Ethan resurgissent.
Je sens leurs effluves de sperme et de transpiration tellement en harmonie avec l'odeur de ses Osiris.
Mon visage bouge un peu et je sens non seulement l'odeur de ces chaussettes mais aussi leur contact sur mon visage.

Je comprends qu'Ethan est en fait près de moi sur le lit : il a délicatement posé ses chaussettes sur mon visage avec une douceur infinie.

Ethan est vraiment sympa !
Je colle mon visage sur ces chaussettes qui me font kiffer pour bien en profiter et place mes bras devant ma tête dans une position de repos total.

Ethan : alors salope, on rêve ! Ca va durer, sale pute du cul !

En disant ces mots Ethan m'attrape un poignet et avec sa ceinture l'attache aux barres en cuivre du lit que je trouvais si jolies. Puis il m'attrape l'autre et me l'attache de la même façon avec le câble électrique de son ordinateur.
Ca se passe si vite que je n'ai pas le temps de réagir.

Maintenant, je comprends le sourire d'Ethan !


Ethan : tu croyais que c'était fini, que tu allais me laisser la bite en l'air sans qu'elle crache ? Et en plus tu me nargues en cambrant ton cul de salope soumise sur mon pieu !

Ethan est assis sur mon cul en train de serrer les liens de la ceinture et du câble d'ordinateur aux barreaux du lit.

Je peux pas bouger mes bras et je ne peux soustraire mon cul à sa vue. Je me débats quand même comme je peux tirant sur mes entraves.

Ethan : Salope !

Une violente claque me ruine une fesse !

Ethan : Sale pute ! Ne bouge pas !

Ethan me reclaque la fesse au même endroit pour bien me faire mal.

Il s'enlève du lit et se place sur le côté du lit pour que je le voie bien avec sa bite au garde à vous.

Ethan : Regarde-la bien, elle va te défoncer à sec ! Je te jure que tu vas me supplier d'arrêter de te niquer.

Moi : tu ne vas pas me violer ?

Ethan se met à genoux sur le lit près de mon visage.

Ethan : pour commencer je vais te baiser la gueule, ouvre ta bouche de larbin !

Je m'exécute en me disant que mieux je le sucerai, ce qui ne me déplaît pas, plus vite il jutera et qu'il ne pourra pas me violer. J'ouvre sans difficulté ma bouche

Ethan : petite pute, t'u crois que je vais me laisser sucer pour ton plaisir. Tu te plantes, salope, je vais te baiser la gueule comme je vais baiser ton cul après.

Ethan m'enfonce sa bite d'un coup au fond de ma gorge de pute. Je n'y prends aucun plaisir car Ethan manque de m'étouffer à chaque coup de bite tellement il est brutal.

Ethan : un conseil mouille la bien c'est tout ce qu'il y a aura comme lubrifiant.

Je veux dire à Ethan de mettre une capote mais je ne peux pas vu ce qu'endure ma bouche et ma gorge. Je manque de dégueuler.

Ethan : je vais te forcer le cul à sec sans capote après quand je t'aurais bien défoncé je mettrai une capote pour te limer longtemps, bien longtemps.

Je suis toujours en train de déglutir pour retrouver une bouche normale lorsqu'Ethan s'allonge sur moi et place son gland contre mon trou.

Je décide de résister au maximum en contractant mon cul au maximum.

Ethan : Tu résistes ! J'adore !

Ethan appuie un max avec sa bite et commence à pilonner l'entrée de mon trou avec son gland dur comme du plomb.

Un instant de très faible relâchement de ma part et c'est trop tard, son gland me force le fion et je gueule.

Ethan : Ah oui, putain gueule salope !

Ethan s'est retiré et a remis son gland sur mon trou qui a déjà cédé une fois. Il cède une deuxième fois et je crie, puis une troisième et je crie encore.

Après ce troisième assaut, je ne compte plus ni ses coups de gland ni mes cris qu'Ethan étouffe en m'appuyant la tête sur l'oreiller.

Ethan joue avec mon trou en entrant et sortant juste son gland pendant 5 bonnes minutes me partageant entre douleur et bonheur.

Je ne sais pas comment il peut encore bander. Un autre aurait joui depuis longtemps.

Un sachet de capote atterrit devant mon nez. Je suis soulagé, je n'aurai pas de sperme d'un inconnu dans le trou.

Ce répit me permet de réaliser combien Ethan m'a bien travaillé la rondelle.

C'est un vrai étalon très endurant et très habile avec sa queue.

Ethan : prépare-toi mec, tu vas avoir mal !

Involontairement je rigole car si sa bite est belle j'en ai pris des beaucoup plus grosses. Le plus dur est fait vu qu'il m'a déjà défoncé les sphincters de l'anus.

Ethan : tu rigoles trou du cul ! Ca va pas durer !

Moi : aahhh !

Ethan m'a mis sa bite au fond d'un coup de rein et appuie bien avec son gland contre le fond de mon cul.

J'ai crié car Ethan m'a fait très mal, volontairement, mais j'ai envie de le remercier après cette pénétration brutale, totale et douloureuse.

Après cette entrée de salaud, il me lime doucement, c'est un délice. Sa bite est très raide et me travaille bien l'anus.

Cependant, ma reconnaissance s'estompe vite car les coups de bite sont de plus en plus forts et violents et très rapides.

A ce rythme je me dis qu'il va cracher son foutre dans les secondes qui suivent.

Je me trompe. Ethan va me bourrer à fond pendant 25 minutes sans s'arrêter.

Au bout de 10 minutes de ce traitement, moi qui suis endurant, je m'entends lui demander de jouir.

Ethan : Tu n'en peux plus salope ?

Moi : Oui, je n'en peux plus ! Vas y fait toi jouir !

Ethan : Tu as mal au cul salope ?

Moi : Oui j'ai super mal au cul.

Ethan : Plus fort !

Je crie alors : " J'ai super mal au cul "

Pendant ce court échange, le rythme d'Ethan s'est ralenti et je me dis qu'il est fatigué.

Ethan : Dommage que tu aies si mal au cul... parce que je vais te bourrer encore plus !

Sur ces propos la bite d'Ethan me ravage encore plus le cul.

Ethan est un vicieux. Il me bourre allongé sur moi orientant sa bite d'un côté ou de l'autre, bougeant son bassin de bas en haut pour explorer des zones de mon cul que je ne connaissais même pas.

Je me fais démonter le cul comme des bites de 22 cm ne l'ont pas fait. Je n'en peux plus, je serai prêt à payer pour qu'Ethan arrête.

Dans mes fantasmes, comme toutes les salopes je rêve d'un étalon à grosse bite et infatigable.

Ethan n'a pas une grosse bite mais il est infatigable et je demande grâce.

Ethan se retire soudain de mon cul, change de capote puisque je vois voler un second sachet devant moi.

Il me resserre les jambes l'une contre l'autre et s'accroupit en posant chaque pied de part et d'autre de mes jambes. Il n'est pas assis sur mon cul mais je sens ses couilles me frôler le haut de mes cuisses.

Il m'enfonce son gland dans le cul et pousse d'un coup en se faisant bouger son cul au-dessus de mes cuisses et de mes cuisses.

Cette position donne une puissance incroyable à ses coups de boutoir.

J'ai l'impression de prendre ses 70 kilos concentrés dans mon trou du cul.

Les 5 dernières minutes sont terribles.

Je gueule à cause de la puissance de ses coups mais aussi parce que sa queue me fait mal. J'ai l'impression qu'il me rabote l'intérieur du cul.

Ethan : c'est bon hein, c'est ma surprise ...une capote nervurée et perlée !

Je sens vraiment les reliefs de cette capote posée sur une queue rigide à l'extrême.

Ethan jouit quelques minutes plus tard. Il se retire dés qu'il a joui et aussitôt sa main part à la rencontre de ma bite qu'il trouve raide.

Ethan : Alors Éric ! On a super mal au cul, et on bande à mort quand même ! Tu es une vraie chienne toi !

Ethan part à la salle de bains. J'entends la douche couler.

Il ne m'a pas détaché. J'ai le cul en feu. J'ai mal à l'intérieur du cul. J'ai mal à ma rondelle car les Pump ne m'ont pas fait de cadeau.

Ethan chausse du 42 et doit avoir une bite de 15 cm et pourtant il m'a ruiné le cul comme personne, je pourrais presque lui en être reconnaissant mais j'ai trop mal. Je n'ai qu'une envie c'est de me tirer.

Je vois sur la télé qu'il est 19 heures quand Ethan sort de la salle de bains.

Ethan : bon, je te laisse, je vais me balader dans le Marais et on se revoit après ! Je ne reviendrai peut-être pas seul !

Moi : tu ne me détache pas ? T'es con ou quoi ?

Ethan : ne t'avise plus jamais de me parler comme ça. Je croyais que tu avais compris !

Ethan s'approche de moi et me flanque une fessée mémorable administrée avec vraiment l'intention de me tuer le cul et qui finit de me dresser à ses ordres.

Ethan s'en va et me laisse comme ça lopé et attaché sur son lit.

Je me dis qu'il sera de retour dans un 1/4 d'heure et qu'on rigolera, moi de manière un peu forcée, des péripéties de notre rencontre.

pumasics

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 18 Décembre | 56 pages

Les nouvelles | 12

Commande en ligne Elixir
Brave lope soumise à ma queue PG
Mon meilleur coup ! Vrai-Versa
A seulement 100m Enzo
Mon parrain Meetmemz
Orgie multi-ethnique Fabrice
Trip glory holes Garbxc
À mourir de désir emmaBX
Première soumission hard Ghisto
Rencontre imprévue Ninemark
Mon binôme de cours du lycée Julien38000
Nouveaux attouchements Eric59s

Les séries | 42

Soumission & Domination | 618 | +1 Jardinier
1 | ... | 618
Parking des routiers | 2 | +1 Nico-du-37
1 | 2
La fouille | 8 | +4 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Drague en forêt | 6 | +1 Qkentin
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Clones | 1 | +1 Théo & Léo
1
Dépucelage particulier | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Disparitions | 2 | +2 Fabrice
1 | 2 | 34 | 5 | 6
4 cancres | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Nouveau job | 4 | +1 Mattadispo
1 | 2 | 34
Fantasmes avec un collègue | 7 | +1 Jay
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Lopé par mon beau-fils | 3 | +1 Alex
1 | 2 | 3
24 Déc, + 79 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"j ai couché avec mon frere""cyrillo histoires""cyrillo pcul""apero branle""blog de cyrillo""histoire erotque""enculer par un chien""recit porno""branlette collective""histoire gays gratuites""histoire gay amateur""blog gay porno""branle entre mecs""histoire gay naturiste""recit premiere sodomie""uro gay""hds gay"cyrillo.com"vetement travesti""recit gay mature""cyrillo photo""cyrillo histoires""travesti enculé""histoire gay piscine""photo cul mec""baise en voiture""histoires gay cyrillo"cyrillo.comcyrillobiz"gays x""histoire gay cousin""histoire gay hot""histoire gay x""recits bisexuels""gay crade""mon frere me baise""je suis une salope""recit gay x""histoires cyrillo"cyrillo"premiere pipe gay""histoire depucelage jeune gay""zoophilie gay""garage a bite"cyrillo.com"elle suce le livreur""vas y encule moi""histoire gay papa""textes porno""baise parking""branlette collective""histoire gay poilu"gayeros"cyrillo xxl""sauna california"cyrillogay"histoire gay bareback""histoire gay lycee""histoire minet gay""histoire gay bareback""recit cyrillo""cyrillo histoires""enculé a sec""recit gay inceste""premiere partouze""maitre nageur gay""histoire gay college""histoire gay cyrillo""histoire erotique gay""elle baise avec son père""histoires cyrillo""recits sex""gay lope""esclave gay""histoire gay routier""histoire gay meilleur ami""sex shop chambery""histoire erotique gay""grosse pute gay""histoire gay première fois""histoire depucelage gay""histoire gay cyrillo""recits xstory""gay roux""histoires hards""recits erotiques gay""travesti soumis""cinema porno""histoires gay gratuites"ma-queue.com"vide burnes""recit porno inceste"