ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Au club de sport/a>

3 | Rebeu TTBM dans les vestiaires

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent. Je vais vous raconter la suite des aventures de Nico qui est entré dans un club de rugby et qui s’est retrouvé l’amant de Jo, de Claudio et de quelques autres. Il a vite découvert que ce club est assez spécial et que les membres de l’équipe s’accordent des troisièmes mi-temps assez sympas. Nico a décidé d’en profiter et de séduire le mec sur lequel il avait flashé dès le premier jour : Samir.

Samir est un beau rebeu, sexy, mignon. Il a une barbe de 3 jours, les cheveux coupés courts, mince, musclé : on voit ses tablettes de chocolat. Il a le cul et la bite très poilus. A mon premier entrainement dans l’équipe, il a attiré immédiatement mon attention. Mais c’est surtout la taille de la bosse de son pantalon qui m’a fasciné. Je n’arrivais pas à en croire mes yeux : on aurait pu penser qu’il avait mis une chaussette dans son calbut. Le premier jour, comme les fois suivantes, il était au fond du vestiaire. Après l’entrainement, il s’est déshabillé et est allé tout naturellement prendre sa douche en traversant tout le vestiaire tout en arborant un monstre entre les jambes : j’ai découvert une grosse bite bien pendante (18 cm au repos) qui se balançait à chaque pas qu’il faisait. Et ce spectacle m’hypnotise à chaque fois.

Donc le samedi après ma baise avec Claudio, Léo et Guillaume (voir chapitre 2), à la fin de l’entrainement, je décide de tenter ma chance. J’arrive parmi les premiers et je me mets au fond des vestiaires. J’enfile mes fringues de sport et Samir arrive. Il semble encore plus beau que d’habitude. Et son paquet est bien gonflé, comme d’habitude. On se salue, il s’assoit, pas très loin de moi et je me rends sur le terrain. J’ai hâte d’être à la fin de l’entrainement pour mettre mon plan à l’exécution.

Une fois l’entrainement fini, je discute vite fait avec Jo, puis je vais m’habiller. Je remarque que Samir est déjà en train de se doucher. C’est exactement ce que je voulais. Je me déshabille et je m’assois sur le banc au milieu de la pièce, nu. Je suis de profil par rapport aux autres sportifs, et vu que je suis au fond du vestiaire, personne ne voit ma queue. Je prends mon portable et fais genre de répondre à des messages. Pendant ce temps, je me touche la teub et la secoue un peu. Elle commence à grossir. Soudain Samir sort des douches et va à sa place. Je vois sa monstrueuse queue se balancer de gauche à droite et ça, associé à mes caresses, commence à me faire bander, en demi-molle. Heureusement que, ma queue étant cachée derrière ma jambe, personne ne me voit et ne prête attention à ce que je fais : les mecs se douchent, s’habillent ou parlent entre eux. Samir me tourne le dos, il s’essuie. Moi, je continue de branler lentement ma teub. Il se retourne pour attraper quelque chose dans son casier et je tiens ma queue dans la main, voulant montrer l’effet qu’il me fait. Il est impossible qu’il n’ait rien vu : il est passé devant moi car je suis assis devant son casier ! C’est trop évident. Malheureusement je ne constate aucun effet sur sa teub. Il ouvre son casier, en sort ses chaussures, les pose par terre et sort son portable qu’il consulte. Il fait dos aux autres mecs … et je vois alors que sa teub est en train de gonfler. Il recule de quelques pas, fait toujours semblant d’être sur son téléphone et je vois sa grosse teub prendre de plus en plus de volume. Elle doit bien faire maintenant 25 cm. Je fais attention que personne ne regarde et j’approche timidement ma main de sa teub. Je touche ses couilles bien sombres et toutes poilues. Puis je monte petit à petit vers teub et je la frôle. Elle ne semble pas vraiment dure, plutôt comme un gros morceau de viande. Je bande maintenant comme un taureau. Sa bite est circoncise… et magnifique … très sombre, même le gland. Je me mets à la toucher avec 3 doigts… Elle semble appréciée, elle se dresse un peu plus. Mais il veut cacher son état, il se cache derrière sa serviette, enfile vite fait son caleçon. Je suis assez déçu... mais sa bosse est vraiment impressionnante. Il s’habille vite et sort des vestiaires, sans me regarder, sans dire un mot. Je reste un peu sur ma faim… Ça me fait comme une douche froide : ma queue débande et je vais alors me doucher. Mais une fois sorti, je vois que Samir est dehors toujours en train de pianoter sur son téléphone. Je me dirige vers l’arrêt de bus et j’attends. Quand le bus arrive, je monte dedans et Samir se précipite vers le véhicule pour y monter lui aussi. Je n’ose pas aller le voir, il ne vient pas non plus. Je descends à mon arrêt… tout comme lui. Je ne savais pas qu’il habitait dans le voisinage… Je me mets en route et je remarque qu’il me suit. J’ouvre la porte de l’immeuble, il est là, vient vers moi, entre sans un mot et j’appelle l’ascenseur. On monte. J’ouvre ma porte, je rentre, suivi par Samir. Il ferme la porte et me roule une grosse pelle.

Je me précipite alors sur son pantalon, ouvre la braguette et en sort son braquemard qui commence déjà à se durcir. Je le fourre dans ma bouche et commence à le sucer. Malheureusement, je n’arrive qu’à y mettre les trois quarts, sa teub est vraiment trop épaisse et trop longue. Je m’applique à bien le sucer, il gémit d’ailleurs. Puis il me fait signe de me lever, il m’enlève mon pantalon et me suce. Il se débrouille bien, il me fait des gorges profondes, c’est trop bon. Il me déshabille entièrement et il se met à me bouffer le cul. Je suis vraiment en extase, il fait ça vraiment très bien. Puis il me retourne, me fait signe de m’allonger sur le canapé et me suce... puis il s’assoit sans prévenir sur ma teub et commence à la chevaucher. Je suis assez perplexe… ma queue est entrée comme du beurre dans son trou… mais il est tellement serré… Il monte et descend le long de ma tige, il semble apprécier. Ensuite, il en descend et se met sur le dos. J’en profite pour lui lécher son cul bien poilu. Ma langue joue d’abord avec ses beaux poils bien noirs, je remonte vers ses couilles, les gobe, puis je redescends pour mettre ma langue dans son trou recouvert de poils. Je lui bouffe son cul à fond. Puis je présente ma teub devant sa chatte et lui enfonce sans ménagement. Je le baise comme une bête … mais je profite quand même du spectacle… je kiffe sa peau bronzée, son énorme queue encore plus brune qu’il branle, ses grosses couilles poilues qui s’ébranlent à chaque coup que je donne, et surtout ma queue qui entre et sort de ce cul, les poils mouillés de son trou qui sont comme collés à ma teub et qui l’accompagnent à chaque mouvement. J’éjacule au bout de quelques minutes au fond de sa chatte… d’habitude je suis assez endurant, mais il est tellement serré que je ne peux pas faire autrement.

Je me couche sur le canapé, épuisé, puis lui se relève et se branle au-dessus de moi. Je crois que je vais avoir droit à son jus. Il se branle un moment avant de jouir. J’en profite pour observer sa grosse queue au-dessus de moi qui me fait toujours autant rêver, ses couilles poilues qui se balancent et son cul broussailleux d’où coule mon sperme. Je me dis que j’aurais vraiment pris cher s’il m’avait baisé… mais il m’apprendra plus tard qu’il n’arrive pas à bander assez dur pour être actif, c’est pour ça qu’il ne baise plus avec sa femme et qu’il est de temps en temps passif avec des mecs… mais sans que sa famille le sache. Au moment de jouir, il beugle et un long filet coule de sa teub, sur mon torse. Comme un petit ruisseau qui sort, sans pression… puis un énorme jet vole au-dessus de moi. Il se penche sur ma bouche et un deuxième en sort et atterrit sur mes yeux et dans mes cheveux. Je ne peux plus ouvrir les yeux mais quelque chose me dit qu’il a mieux positionner sa teub. Un troisième jet atterrit directement sur mon menton et sur ma langue et 4 autres entrent directement au fond de ma gorge. Puis la fontaine se tarit et son sperme coule sans pression à nouveau pour atterrir directement au fond de ma bouche, s’ajoutant au reste du jus. Une fois fini, j’avale d’un trait ce délicieux nectar. Il a vraiment bien juté, j’ai la bouche pleine. Il prend les dernières gouttes qui coulent de sa trompe et il me les donne à boire, voyant que j’ai apprécié ce traitement spécial. Il m’embrasse ensuite et se couche à côté de moi. Il m’enlace, sans rien dire. Puis après une dizaine de minutes, il se lève et se rhabille. Je m’endors sur le canapé après qu’il a fermé la porte de l’appart.

A l’entrainement suivant, je me sens un peu comme la pute de service. Je ne sais pas comment ça se fait… je devrais me sentir humilié… mais non je m’en sens fier et j’ai envie de découvrir encore plus de plaisirs et surtout plus de bites de ce groupe. Mais ce jour-là, j’ai envie de la grosse bite de Claudio (pour rappel : Claudio, 25 ans, très grand, mince, musclé, poilu seulement au niveau de la bite et des couilles, avec une bite toute noire, plutôt normale au repos mais en activité 22 cm). Pendant l’entrainement, je le chauffe, lui touche sans arrêt la bite, il ne bronche pas. A la fin, l’entraineur me demande si je peux l’aider à ranger le matériel, je suis un peu énervé, je ne pourrais pas me faire plaisir, puis finalement je parle avec lui et après 30 minutes, il me dit qu’on devrait y aller. Dans les vestiaires, il n’y a plus personne. Mais la douche semble encore couler. J’y jette un coup d’œil, et surprise… Claudio y est, il est en train de se laver, lentement… j’admire son beau corps noir et musclé, sa bite et ses couilles : Je sais qu’il m’a vu, il se frotte le corps et les parties intimes… je vais vers mes affaires, me déshabille rapidement, je suis déjà en train de bander. Il sort, vient à côté de moi et s’essuie avec sa serviette. Pendant ce temps, j’en profite pour malaxer sa teub mouillée puis je me baisse et l’enfourne dans ma bouche. Je la sens grossir petit à petit. Il m’emmène sur le banc du milieu et me retourne. Il me bouffe le cul, très bien comme d’habitude, puis il enfonce sans trop de précaution sa grosse bite dans mon trou. Je sens que j’ai de moins en moins de mal à supporter son beau membre. Il me retourne sur le dos, me baise à fond, j’entends et je sens ses grosses couilles frappés mon cul à chaque mouvement et ses 22 cm s’enfoncer bien profond en moi. Je me branle en même temps et on jute ensemble, moi sur mon ventre et lui dans mon cul. Je sens ses litres de sperme remplir mes entrailles. Mais il reste planté en moi. Je sens sa teub dégonfler. Mais soudain je sens de nouveau quelque chose de chaud en moi. Je sens mon cul se remplir… et je comprends. Il est en train de pisser en moi. C’est quelque chose de nouveau pour moi, pas désagréable. Ma bite semble apprécier vu qu’elle se gonfle à nouveau. Il se retire et je vois des jets de pisse qui sortent de mon cul. Il enfonce à nouveau sa teub dans mon trou ce qui stoppe le flux. Puis il recommence et la pisse sort. Il s’est vraiment bien servi de moi comme vide-couilles et vide-vessie. Il se retire, se rhabille, m’embrasse sur la bouche et dit qu’il doit vite filer. Je me relève et je vais prendre ma douche, en ayant un peu honte : la pisse recouvre le sol des vestiaires, mélangée au sperme du bel étalon. Lorsque j’arrive dehors, une voiture me klaxonne et je vois Jo m’attendre.

- Alors, tu en as mis du temps ! Ça fait trois plombes que je t’attends. Je te ramène ?

Ce qui signifie qu’il veut lui aussi me baiser. Je monte dans sa voiture et on part chez moi. Je mets immédiatement ma main sur sa bosse et je sors sa queue pour le sucer. Je me dis que je suis vraiment une pute… la pute de l’équipe de rugby… et ça me plait !

Meetmemz

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Au club de sport | 1 | 2345

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
12 janvier, + 79 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"plan suce gay""blog de cyrillo""travesti soumis""histoire gay zoophile""histoires de travestis""cyrillo biz""histoires cyrillo"cyrillo"orgasme gay""histoire gay frere""histoire gay cousin""histoire de bondage""recit erotique gay""histoire gay""sex shop chambery"cyrillo.biz"hds gay""baise a l'hopital""sun city sauna""tournante dans une cave""histoire gay sexe""histoire d inceste gay""première baise""cyrillo dial""histoire gay sauna""baisee a la chaine""papa me baise"cyrillo.biz"vide burnes"cyrillo.biz"blog de cyrillo""histoire gay internat""recit gay cyrillo""photo gay nu""histoire gay porno""cyrillo histoire gay""gay dans les bois""histoire gay hetero""histoire gay hetero""recit gay"pompeur.com"histoires cyrillo""histoire porn""histoire minet gay""depucelage douloureux""histoire erotique ado gay""histoire de cyrillo""photo cul mec""double sodo""gay encule"cyrilo"cyrillo xxl""histoire incest"cyrillogay"les histoires de cyrillo""gay cyrillo""histoire gay cyrillo""histoires gays cyrillo"cyrillogay"esclave sexuel gay""histoire cyrillo""histoire gay piscine""recit gay porno""recit bdsm""baise au bureau""recit gay""hds histoire de sexe""histoire depucelage jeune gay""sex shop dijon""zone dial com""histoire x gay""recit cocu""premiere sodomie gay""histoire gay plage""histoire gay vestiaire""recit erotique gay""histoire gay routier"