ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Au club de sport

5| Vide-couilles de 30 mecs

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent. Continuez à m’envoyer des commentaires, ça fait plaisir. Je vais vous raconter maintenant la suite des aventures de Nico qui est entré dans un club de rugby et qui s’est retrouvé l’amant de Jo, de Claudio et de quelques autres lors de troisièmes mi-temps assez sympas. A la suite d’un petit concours provoqué par le-dit Nico, Claudio, perdant de ce concours, n’a pas apprécié de devoir manger un cookie sur lequel quatre mecs ont déposé leur semence. Il avait promis à Nico qu’il le « paierait ».

Le samedi après le petit concours de branlette dans les douches de notre vestiaire, Claudio, le black de 25 ans à la bite énorme, m’annonce que je dois venir le soir-même à 20h chez lui et je cite : « que j’ai intérêt à venir, sans quoi je morflerai ». J’obéis et je me rends à l’heure indiquée à son domicile dont il m’a envoyé l’adresse par SMS. Sa femme est partie avec les enfants pour le week-end dans sa famille vers Poitiers… et comme on dit si bien… quand le chat n’est pas là, les souris dansent…

Quand je sonne à sa porte, il m’accueille. J’entends du monde qui parle, qui rit, mais il m’entraine dans une chambre.

- Déshabille-toi et mets-toi à genoux.

Je m’attends à ce qu’il sorte sa teub de son pantalon… mais non… il passe derrière moi et à la vitesse de l’éclair me met des menottes.

- Je t’ai dit que tu allais me payer le coup du cookie. J’ai organisé une petite soirée rien que pour toi avec des potes que je connais et avec qui je fais ce genre de trucs une fois par mois… et en plus eux aussi ont amené des mecs qu’ils connaissent. Tu vas avoir de quoi avaler, crois-moi.

Il me traine de force vers le groupe de mecs qui parle et rit. Ils sont tous dans un grand salon dont les meubles, tables, chaises, canapé ont été mis sur le côté. Il me met au centre de la pièce où un grand drap est déjà déplié et il fait les présentations :

- Les mecs, voilà Nico, ce sera notre vide-couilles pour cette soirée. Pour les nouveaux, vous avez le droit de lui faire ce que vous voulez… la seule obligation est qu’à la fin, vous lui donniez votre jus à boire. Mes potes vont ouvrir le bal. Puis ce sera le tour de leurs invités.

Je réalise alors qu’un de mes fantasmes est sur le point de se réaliser : je vais faire partie d’une bukkake, et c’est moi qui vais recevoir tout le sperme des mecs de la soirée. Je bande immédiatement, rien qu’à l’idée. Les mecs se déshabillent tous et se regroupent autour de moi… mais c’est Claudio qui se fout devant moi en premier et qui me donne sa queue à sucer. Elle commence à bien gonfler et avec ses 22 cm, il me baise la bouche à fond, sans ménagement. Puis il sort de ma bouche pour faire place à un autre. Il y a au total 30 mecs : Claudio, 11 de ses potes, tous des blacks, et 18 invités (je ne connais bien sûr pas tous ses mecs et je ne reverrai jamais la plupart, mais je leur ai attribué un nom pour plus de clarté).

Claudio fait signe à quelques-uns de ses potes pour qu’ils avancent. Ils présentent leur queue … qui sont pour la plupart assez énormes ! Le premier, Michel, 55 ans, gros, avec un poil parsemé mais qui recouvre tout son corps, monté 17 cm, me place sa bite dans la bouche. Il me baise la bouche comme un malade puis laisse la place à un deuxième : Éric, monté 25 cm. Il a 30 ans, il est très musclé, des jambes incroyablement sexy, bien gonflée, des biceps incroyables, des pectoraux prononcés et des abdos à lécher, pas un poil sur la tête ou le corps. Je le suce à son tour. J’ai dû mal à prendre toute sa teub en bouche... mais je m’applique sur son gland et Éric récompense mes efforts par de forts gémissements.

Pendant ce temps, Claudio me met en levrette et me lèche le trou. Puis il enfonce sa grosse queue bien au fond du cul et me baise. Je suis pris par les deux trous. Enfin, Éric cède sa place. Deux mecs sont devant moi : Yannick (un pote de Claudio, métis de 20 ans, café au lait, avec une grosse touffe sur la tête, des cheveux bruns avec des mèches teintes en blond, un peu enrobé, imberbe, monté 19 cm) et Sébastien (petit black de 50 ans, portant une barbe très fournie et des dreadlocks, peu poilu sauf au niveau de la bite et des couilles, de gabarit normal, monté 24 cm). Ils s’embrassent tandis que je les suce chacun à leur tour.

Claudio décule et la langue de Yannick vient prendre sa place. Il me fait un anulingus de rêve, je gémis mais personne ne m’entend, car Gilles m’a déjà donné son biberon à sucer… et il prend beaucoup de place dans ma bouche. Ce sont bien 20 sur 7 que je dois m’enfiler. Gilles est un black de 35 ans, pas un poil sur le corps, possédant un gros ventre.

Puis les queues à sucer se succèdent dans ma bouche. Du coin de l’œil, je vois que Sébastien bouffe aussi le cul de Yannick. Ils ont l’air bien complices, ces deux-là. Enfin, Sébastien me met sa belle queue dans mon trou. Il me baise vraiment bien profond, il tape bien ma prostate. Pendant ce temps, je reçois 2 bites en bouche, celles Jean (38 ans, très musclé, avec des abdos et des pectoraux de malade, doté d’une queue de 17 cm très épaisse) et de Nathan (45 ans, barbu, un corps un peu enrobé, poilu du cou aux pieds d’un poils drus mais parsemé, monté 17 cm). Je vois les autres invités formé un grand cercle dans la pièce et ils ne perdent rien du spectacle. Je sens bien qu’ils aimeraient aussi participer… mais les ordres ont été clairs… en tout cas, tous les mecs présents bandent et se branlent. Puis certains commencent à sucer d’autres… ça me rend complètement hors de contrôle. Claudio les arrête d’un grognement.

Sébastien sort de mon trou et je prends 2 autres bites qui sont arrivés à ma portée et j’en suce une pendant que je branle l’autre, puis vice-versa. Puis je me précipite sur 2 autres bites que j’enfourne en même temps. Une main me fait pencher la tête en arrière et me donne sa belle et grosse bite bien noire en bouche, il me baise carrément la bouche. Un autre m’entraine vers lui et fait de même. C’est alors qu’Éric s’avance de nouveau vers moi et me donne sa bite très épaisse de 25 cm ! Elle est trop bonne... énorme... et très large… Il me remet le gland dans la bouche qui la remplit… puis il commence à faire des vas-et-viens et il veut toujours plus enfoncer sa teub au fond de ma gorge. J’essaie de résister le plus longtemps possible mais je ne peux pas la prendre entièrement… à ma grande désolation. Il sort de ma gorge ce qui me permet de pouvoir à nouveau respirer. Puis il me retourne et enfonce sa teub dans ma chatte… ça va mieux… il faut dire que je suis bien habité à celle de Claudio… Mais ça tire quand même. Je dois bien me concentrer… Puis il ne prend plus de gants et me baise comme un sauvage…. Claudio fait alors signe aux invités et leur dit qu’ils peuvent s’approcher. Les blacks se poussent un peu ... les invités sont lâchés. Je ne vois plus que des queues qui dansent devant mes yeux et que j’avale pendant quelques secondes pour passer ensuite à la suivante. Les bites défilent dans ma bouche.

Tout ça va bien continuer pendant 20 minutes… je suce des boules, des teubs, des culs, des pieds… pendant qu’Éric se défoule sur mon cul. Puis il s’en sort. Je sens alors des doigts s’enfoncer dans mon trou suivi quelques secondes plus tard de bonnes bites qui se succèdent aussi les unes après les autres, dans mon cul comme dans ma bouche. Tout cela va bien durer une demi-heure... Je pense que j’ai eu toutes les teubs en bouche et bien la moitié dans le cul.

Éric reste à mes côtés en se branlant comme un malade sur sa teub. Soudain, dans un grand élan, il présente son monstre devant ma bouche et là… le bonheur commence… (il faut dire que j’adore le sperme). Le beau black jouit d’une façon impressionnante. Un gros jet vient directement dans ma gueule avec une telle violence qu’il éclabousse tout après l’impact. Et ça continue avec le deuxième, puis le troisième. Les autres qui sont autour de moi se retrouvent aussi aspergés par les éclaboussures. Après le cinquième, ses autres jets sont moins puissants et atterrissent directement dans ma bouche… mais il y a beaucoup de jus à chaque fois. J’ai l’impression qu’il ne va jamais arrêter de juter. Au bout de bien 20 secondes, il secoue sa teub, faisant tomber encore quelques gouttes dans ma bouche. J’ai bien compté 15 jets qui sont venus me frapper.

Claudio s’interpose :

- Ok, le moment est venu. Préparez vos teubs et nourrissez notre petite pute à jus. Faites un cercle autour de lui et dès que vous pouvez, jutez en vous plaçant devant sa bouche. Bonne branle, messieurs !

Il passe derrière moi… et il saisit un objet qu’il me met dans la bouche… puis il sert et ferme le lien en le passant autour de ma tête. C’est un bâillon SM avec lequel je ne peux plus fermer la bouche ... je vais donc devoir avaler tout ce qui va m’être donné. Il me place à genoux, sur la couverture… je suis prêt à recevoir le jus de ces mâles.

Le premier, Vincent, 30 ans, blond, un peu grassouillet, monté 19 cm avec un gros gland, circoncis, se branle vigoureusement au milieu de tous ces mecs. Finalement, il en pousse quelques-uns et dans un cri guttural, il jouit. Une partie du premier jet me gicle sur la joue et l’autre partie va se perdre sur le drap. Il cale alors sa queue (qui semble avoir fait une pause) au-dessus de ma bouche et crache trois beaux jets sur ma langue. Un peu de jus continue de couler de sa teub qu’il ajoute au reste.

Ensuite 3 mecs approchent leur teub de mon visage : Emeric, Rolf et Raphael : Emeric (black de 30 ans, de corpulence moyenne, poilu sur les jambes, le ventre et le pubis, doté de 17 cm) jouit le premier : il approche sa bite très près de ma bouche et éjacule directement 6 gros jets au fond de ma gorge. Immédiatement, Rolf (black de 45 ans, très musclé, teinté en blond, monté 15 cm, très poilu, avec une peau très sombre) prend sa place et m’envoie 3 jets très puissants dans le gosier. Raphael, céfran de 40 ans, très poilu, surtout au niveau de la bite qui est très brune et doit faire 15 cm, jute une bonne quantité de jus épais sur la langue. Une fois son orgasme passé, des gouttes continuent toujours de couler de son membre. Ils me les fourrent aussitôt dans la bouche.

Ils cèdent leur place à Henri (55 ans, des bourrelets, peu de poils, monté 16 cm) qui jute en petite quantité un jus épais, qui tombe lourdement sur ma langue. Il est poussé par Icham, un rebeu de 45 ans, peu poilu, avec un petit ventre, monté 16 cm, circoncis : lui aussi jute peu mais dans un grand jet qui m’atterrit sur la joue et un autre dans la bouche. Philippe (45 ans, un ourson, très poilu, surtout au niveau de la bite et des couilles, mais aussi sur le ventre et le torse, avec une grosse bedaine et une calvitie, monté 16 cm) n’a pas dû avoir le temps de se retenir : il vient sur ma gauche et il doit tellement avoir de pression que son sperme fuse avant qu’il soit devant ma bouche. Un sperme transparent saute en 9 jets avec une vitesse et une violence incroyable sur mon visage. Je me sens presque fouetté. Malheureusement, peu de sperme atterrit dans la bouche.

Les 2 blacks Jean et Jérôme, ainsi que Carlos, se mettent devant moi : les 17 cm de Jean jouissent un sperme bien épais et abondant sur la queue de 19 cm de Jérôme, black, 22 ans, sportif, grand, épilé. Jérôme éjacule presque immédiatement dans ma bouche avec 7 jets épais, sans beaucoup de pression. Il met sa teub au-dessus de moi et en extrait le sperme de Jean qu’il m’enfonce au fond du gosier. Carlos est un latino de 40 ans, brun, très poilu, très mince, monté 17 cm. Il passe au-dessus de mon visage quand un long flot de sperme coule de son pénis... sans pression, juste un flot lent coule pendant une dizaine de secondes. Ma langue recueille tout.

Klaus, un gros allemand pas du tout poilu de 40 ans, monté 18 cm, avec un gland et un prépuce énorme et Ufuk, un gros turc de 30 ans, peu poilu, avec une bite de 17 cm très épaisse, jouissent en même temps. Le premier jet de Klaus m’atterrit au milieu du visage et sur mon œil droit, le reste tombe sur ma langue. Quant à Ufuk, il tire sur sa bite circoncise avant de jouir et un énorme jet gicle dans mes cheveux. Il essaie de viser ma bouche mais le deuxième crépit mon torse et coule sur ma teub. Il se branle encore un peu et deux jets atterrissent au fond de ma gorge. Il se branle encore et des goutes tombent sur mon menton et sur mes épaules tandis qu’une autre queue se présente devant moi : celle de Pierre, qui a 40 ans, qui est de taille normale et très gros… c’est un mec avec une coupe à l’iroquoise et un ventre énorme, pas dur comme mes potes du rugby mais flasque et des tétons comme ceux d’une femme (qu’on soit clair, c’est un vrai chubby, j’adore). Il a une bite épaisse de 15 cm. Il jute un sperme épais sur mon menton … qu’il fait rentrer dans ma bouche en le poussant avec sa teub. Nicolas, 25 ans, de corpulence normale, portant des lunettes, peu poilu, monté 17 cm, a pris la place d’Ufuk et il se branle tandis que Pierre joue avec son propre jus. Enfin, il éjacule beaucoup de sperme qui ne gicle pas très loin, qui tombe sur ma langue. En se branlant, il envoie le dernier jet sur ma joue.

Gilles, avec ses 20 cm, éjacule à son tour des litres de sperme. Le premier n’est pas très puissant et tombe devant moi, je trouve qu’il est un peu loin de moi. Mais les deux suivants m’arrivent dans la bouche et sur le front. Il fait quelques pas en avant, mais les deux d’après vont sur mon menton et ma queue. Et les trois derniers atteignent ma langue. Puis deux mecs se mettent vite devant moi : Momo, un rebeu de 25 ans, monté 20 cm, peu poilu, svelte, avec une barbe de 3 jours et les cheveux coupés très courts et Fabrice, 50 ans, assez poilu, cheveux grisonnants, de corpulence normale, bite de 15 cm. Le premier jet de Momo est tellement puissant qu’il m’atterrit avec violence sur le visage et dans les yeux. Les deux autres, moins puissants mais tout aussi spectaculaires, m’atterrissent dans la bouche et sur le nez. Il n’y en aura que 3 au total. Fabrice jute presque en même temps de grands jets – 8 puissants directs dans la bouche, 3 manquent leur cible et atterrissent sur ma joue et mon torse.

Quatre blacks m’entourent maintenant. C’est d’abord Michel, avec ses 17 cm, qui éjacule deux gros jets (malheureusement pas plus) qui atteignent leur cible. Puis vient le tour de Sébastien, le black monté 24 cm. Il éjacule un bon sperme assez liquide mais malheureusement assez peu. Et voilà le tour de Nathan. Il jouit seulement quelques gouttes de sperme qui viennent s’ajouter au reste dans ma bouche. Et enfin, Claudio éjacule une quantité impressionnante de sperme. Le premier jet va toucher Nicolas qui se trouve derrière moi. Quelques gouttes me tombent dessus. Il s’approche de ma bouche mais pas assez rapidement, le deuxième tir part et vient se loger dans mes cheveux. Son gland sur ma langue, les 10 autres jets atterrissent au fond de ma gorge. C’est incroyable de sentir la violence et … la chaleur de son jus.

Stéphane, 35 ans, de taille et de corpulence normale, poilu au niveau du ventre, de la bite et des couilles, avec une bite de 20 cm avec un gland bien rose, jute peu de sperme qui coule lentement sur ma langue. Enfin vient le tour d’Alex, un blond de 20 ans très sexy, avec une coupe militaire, assez baraqué, peu poilu, monté 18 cm. Il éjacule peu, malgré la taille assez impressionnante de ses couilles. La moite tombe en plus sur le sol. Théodore (35 ans, épilé, sportif, bite de 16 cm, circoncis) me tire la tête en arrière car il est placé derrière moi et jute une bonne quantité de sperme épais qui tombe lourdement dans ma bouche. Emeric est à côté de lui, il n’a pas arrêté de se branler et il éjacule une deuxième fois, mais peu de sperme.

Yannick me tire la tête vers l’avant pour me donner son sperme très épais qui sort de sa teub et tombe lourdement sur ma langue… du moins les trois premiers jets… quatre autres sont tellement puissants qu’une grande partie va se loger dans mes cheveux ou part s’écraser sur le sol un mètre derrière moi. Et ce n’est pas fini… il continue de se branler et le reste sort en petits jets qui me tombent d’abord sur le visage, puis sur le menton. C’est un sperme tellement lourd qu’il coule directement sur mon corps, sur ma bite et sur mes jambes. Ufuk a vite rebandé et en voyant Yannick juter comme il l’a fait, il éjacule pour la deuxième fois, un sperme épais mais en petite quantité.

Ali, (gros rebeu de 25 ans, un peu poilu, avec une bite de 13 cm et une grosse toison au niveau du pubis et des couilles) et Gérard (un vrai daddy, 60 ans, très gros, très grand, avec une calvitie et une grosse barbe, avec des poils grisonnants voir blancs sur tout le corps (quand je dis partout, c’est partout : du cou jusqu’aux pieds il n’y a pas un endroit sans poils, pareil pour le dos, le cul, la bite, etc.) avec une bite de 12 cm) se regroupent autour de moi Ali m’envoie une pluie de sperme dans la bouche et sur tout le corps. Il n’y a pas de jets puissants, mais beaucoup de sperme qui sort en masse de sa teub. Carlos vient se placer à devant moi, lui et Gérard jutent au même moment : Carlos, qui jouit pour la deuxième fois, laisse couler un flot de sperme directement au fond de la gorge. Il secoue sa teub et m’envoie encore un peu de jus sur le front et sur une paupière. Quant à Gérard, il jouit une assez grosse quantité de sperme en 4 gros jets.

Il ne reste plus que Patrick (40 ans, brun, bien poilu, sportif, une bite de 18 cm avec un gland bien rouge) et Titou (black de 20 ans, très grand, mince, avec une bite de 23 cm, pas un poil sur le corps). Titou se met devant moi et il lui en faut peu pour lâcher sa sauce. Un long filet blanc sort de son gland bien marron, sans pression. Ce sperme atterrit sur ma langue. Il prend de son doigt les dernières gouttes coulant de sa teub et les porte à mes lèvres. Patrick se branle vigoureusement depuis tout le début. Il se place enfin devant moi et au bout de 5 minutes, il n’a toujours pas joui. Claudio me prend un peu de jus pour lui branler sa bite pendant que les autres l’encouragent. Ça a dû faire son effet car très vite, il se rebranle et gicle de grands jets de sperme. Le premier atterrit derrière moi, tout comme le 2ème et le 3ème. 6 jets se succèdent rapidement et vont directement au fond de ma gorge. Le dernier vient se loger sur ma langue.

Patrick est le dernier … c’est le grand moment… ma bouche est remplie de semence de tous ces hommes. Tellement pleine, que le divin jus coule tout seul dans mon estomac… sans que je fasse l’effort d’avaler. Claudio prend une photo qu’il me montre et je n’arrive pas à croire à quoi je ressemble… J'ai le visage tapissé de sperme ! Je sens le sperme dégouliner et couler le long de mon visage, mes joues, du menton, pour tomber sur la poitrine et les cuisses. Mes cheveux et mes épaules en sont aussi recouverts. On ne distingue plus les lèvres, elles ont disparu sous le déluge de semence des 30 mecs. Du jus chaud et visqueux dégouline de mon nez pour s'écouler dans ma bouche. Je bande à mort, ma queue est elle aussi pleine du liquide blanc laissé par ces mâles.

- Maintenant, avale, m’ordonne Claudio, en desserrant le bâillon.

Et je ne me fais pas prier. Je peux enfin refermer la bouche et déguster le jus qui remplit ma cavité buccale. Je me délecte de ce goût amer et salé. J’avale tout. Je savoure la chaleur de ce breuvage qui descend le long de mon œsophage. Jean bande encore un peu, alors il me fourre se teub dans la bouche. Je veux le sucer mais il m’arrête. Et soudain un liquide chaud sort de sa teub… il me pisse dans la bouche. Sa queue est tellement bien enfoncée que tout passe direct dans ma gorge. Je recule, un peu de pisse tombe alors sur le drap. Claudio me prend par la tête et me remet le bâillon.

- Je t’ai dit que tu dois TOUT avaler. Ceux qui ont joui et qui veulent partir, pas de soucis. Et ceux qui veulent pisser, voilà votre chiotte.

Jean se remet devant moi et se vide la vessie. Je n’ai pas d’autre choix que de boire… Je vois que pas mal sortent de l’appart en faisant signe à Claudio ou qui me tapotent la tête, signe qu’ils ont bien apprécié. Philippe se fige devant moi et me pisse sur tout le corps puis dans la bouche. Il a vraiment la vessie pleine. Au début, je suis dégouté… mais petit à petit, ce nouveau jeu m’excite… la preuve : je bande à m’en faire péter le tuyau ! Claudio me met à quatre pattes et place sa teub devant mon trou et lâche son jus de pomme chaud direct dans mon cul que lui et Éric ont bien ouvert tout à l’heure. Puis il enfonce sa teub… et sa pisse gicle partout à chacun de ses mouvements de baise. Quand Claudio a fini son travail, Patrick n’a toujours pas débandé et il se met à me baiser. J’ai l’impression que baiser dans la pisse lui plait… je sens son gland et sa bite durcir.

Tous les potes de Claudio vont se servir de ma bouche comme d’une pissotière. Et finalement, Patrick finit de se branler et éjacule une nouvelle fois 5 monstrueux jets. Ali me branle et je ne mets pas longtemps avant d’éjaculer 8 grands jets... je sulfate mon corps, mais pas que... Des jets montent au-dessus de moi et certains me retombent dans ma bouche. Tous ceux autour de moi se retrouvent crépi de ma semence. Une vraie fontaine de sperme.

La soirée est finie, les mecs partent. Claudio me libère avec un regard complice.

- Je sais que tu as kiffé, ne dis pas le contraire. Mais tu restes dormir ici ce soir. Je pense qu’il va falloir que je décharge plusieurs fois cette nuit.

Donc, je reste dormir chez Claudio. On se couche et il m’embrasse sur la bouche pour la première fois. Je m’endors vite… mais dans la nuit je suis réveillé par son énorme bâton qu’il plante en moi. Je ne vais pas beaucoup dormir cette nuit…

Meetmemz

Autres histoires de l'auteur :

Au club de sport | 1 | 2345

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
12 janvier, + 79 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"dépucelage anal"plansm"histoire de depucelage""histoire x gay""sauna libertin dijon""photo gay amateur""recit gay""gay porno gratuit""histoires cyrillo""histoires gay gratuites"jemontremoncul"elle branle son petit frere""histoire trampling""histoires de salopes""recit erotique gay""histoire de baise entre mecs""cyrillo biz""vider les couilles""photo mec amateur""histoire gay hot""recit porno"cyrilllo"histoire gay sauna""blog gay une histoire de mecs""mec amateur nu""depucelage anal""histoire gay sexe"plansm"histoires gays cyrillo""histoire gay entre frere""plan snap gay""cyrillo gay""histoire de mec gay""cyrillo gay""le site de cyrillo""histoire gay piscine""cyrillo 2018""première fois gay""photos gay gratuites""porno gay pere et fils""gay ejac""gay cyrillo""histoire depucelage anal""jouissance anal""histoire minet gay""dressage de lope""erog blog"ciryllo"cyrillo gay"cyrillo.biz"histoire de branlette""histoire sex gay""histoire hot""autostoppeur gay""travesti enculé""histoires cyrillo""histoire gay première fois""histoire gay vestiaire""rebeu cité""histoire gay premiere fois""histoires de sexe gay""recits porno gay""gay routier"cyrillo.com"histoire gay cyrillo""lope soumise""cyrillo texte""recits sexe""xstory gay""depucelage anal""photo gay x"cyrilo"recits porno""cite gay""recit bondage""cyrillo dial""histoire gay cyrillo""recit cyrillo""cyrillo gay""pute a rebeux""histoire gay cyrillo""racaille gay"ciryllo"histoires cyrillo""histoires gays gratuites""blog histoires gay""histoire gay routier"cyrillo.com"histoire de sex gay""histoire gode ceinture""histoire gay bdsm""histoire gay reel"ciryllo"histoire gay hetero""gay sex shop"