ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Mon beau-frère

Chapitre 3

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent.

Comme je l’ai raconté dans le premier et le deuxième chapitre, j’héberge mon beau-frère Thomas, le fiancé de ma sœur, depuis une semaine. Il a 30 ans. Sa carrure est normale. Sa chemise laisse entrevoir un torse poilu, tout comme ses bras. Il ne porte pas de barbe. Il n’est ni beau ni moche. Il a un beau corps poilu, avec un petit ventre. Son pubis et ses couilles sont très velues. Il a une très grosse queue de 30 cm. Je me suis fait à cette matraque et nous baisons au moins 3 fois par jour.

Après deux semaines de baise intensive, le dernier jour de notre cohabitation est arrivé. Je suis super jaloux de ma sœur qui va retrouver cette teub d’enfer sans malheureusement savoir en profiter. En arrivant à l’appart après la fac, je vois que Thomas est déjà là. Il est tout nu. Il y a deux caméras posées sur des trépieds et il en tient lui-même une dans les mains.

- Pour marquer la fin de notre cohabitation, je voulais qu’on fasse une petite vidéo de nous deux comme souvenir.

- C’est une bonne idée !

- Comme ça tu te rappelleras de moi.

Je vais donc vous décrire la vidéo qu’il a faite et qu’il montera comme un film porno plus tard.

Il se dirige vers la salle de bain où là aussi se trouve une caméra. Il m’attire vers lui et me pousse doucement dans la douche. Il allume l’eau. Sa queue pend entre ses jambes, au repos. Mais elle reste quand même très impressionnante. Comme un python ! J’adore son corps bien poilu. Son ventre est à moitié recouvert de poils, son pubis et ses couilles sont très velues. Sa queue pend entre ses jambes... on a l’impression qu’il en a une 3ème ! elle devait bien faire la longueur de son avant-bras. Elle fait 19 cm. Il me savonne de partout, doucement, tendrement. Moi, je bande déjà. Une fois ma douche terminée, je comprends que je dois le savonner. Je prends le pommeau de douche et je commence à le rince avec une grande douceur de la tête aux pieds sans oublier ni trop insister sur aucune partie de son corps. J’admire l’eau rebondir et perler sur son corps nu, elle ruissèle entre ses poils bien noirs. Arrivée à son pubis, elle se met à descendre le long de son engin et à tomber comme un gros jet de pisse sur le sol de la douche. Une fois bien mouillé, je commence à le savonner. J’ai plaisir à passer mes mains partout sur lui. Je fais des sortes de longs va-et-vient lents pour bien décalotter et laver son gland. Il commence alors à bander, son gland devenant bien gonflé. Je soupèse et palpe sa teub. Elle est épaisse, toute brune, veinée. Il a une demi-molle qui est impressionnante. Elle doit bien faire 25 cm maintenant. Je la branle un peu, l’admire. Elle est encore molle. Que c’est étrange de voir un tel morceau à peine bander et déjà si long. A chaque mouvement de son corps, sa queue se balance et me bifle même parfois. On sort de la douche, on se sèche mutuellement et on passe dans le salon.

Il s’assoit sur le canapé et je m’agenouille devant lui. Je prends sa mi-molle dans mes deux mains et j’entreprends de le branler. Utilisant du gel, je le branle de la base au gland. Il semble apprécier, il pousse des petits gémissements. Elle se déploie au maximum et je la laisse tomber sur son ventre. Elle est maintenant toute dure, magnifique au milieu de ses poils de son ventre. Son gland est posé sur son torse lui aussi tout poilu. C’est vraiment une sensation géniale de voir ceci. Ses couilles grosses comme des mangues s’étalent sur le canapé. Je les lèche avec des coups de langue. Lui se branle en prenant sa bite en main… ou plutôt le gland qu’il frotte. C’est extra de voir cet énorme manche au bout duquel travaille une main qui parait toute ridicule par rapport au reste. A ce moment-là, il penche un peu la tête et sa bouche arrive au niveau de son gland... qu’il se met à lécher. Il l'introduit ensuite dans sa bouche. Ses lèvres caressent le frein. Il introduit sa bite dans sa bouche. Il commence des va-et-vient de la tête... il se suce lui-même tandis que je lui caresse les couilles. C’est la première fois que j’assiste en live à une auto-fellation. Une fois qu’il arrête, c’est moi qui prends sa queue en main et qui me met à lécher son gros gland. Je ferme la bouche autour et je me mets à le sucer. Il m’encourage en poussant des gémissements. Je fais petit à petit descendre son gland dans ma bouche jusqu’à ce qu’il touche ma gorge. J’ai déjà la moitié en moi. Je le suce ainsi pendant quelques minutes. Il me caresse la tête, me signifiant qu’il n’est pas encore satisfait. J’enfonce la teub encore un peu plus... Les deux tiers y rentrent... mais le réflexe vomitif me la fait ressortir. Je le reprends en bouche et le suce avec la moitié de sa teub en bouche.

Il se lève alors et me dit de me coucher sur le canapé, la tête dans le vide. Je m’exécute et il place son gland à l’entrée de ma bouche. Il l’enfonce lentement... elle traverse alors ma bouche, ma gorge. Après plusieurs tentatives, j’ai presque tout en bouche, je sens sa grosse trompe en travers de la gorge. A l’aide de sa deuxième main avec laquelle il empêche tout mouvement de recul, il me fait faire une gorge profonde... j’ai sa queue tout en moi et les poils de son pubis me chatouillent le menton et la bouche. Il reste sans bouger pendant quelques secondes, savourant le fait que son chibre est complètement en moi, presque dans mon estomac. Puis il se met à me baiser la bouche. Au bout de quelques secondes, il ressort, me laissant reprendre ma respiration. Mais des litres de bave me sortent de la bouche et viennent s’écraser sur le sol. Il recommence et cette fois il est plus brutal. Ses grosses couilles me frappent le front. J’ai le nez dans ses poils qui sentent le mâle. On répète cette opération plusieurs fois. Il me fait des gorges profondes et filme ses exploits en même temps. Sur la vidéo je verrai plus tard quelque chose d’assez bizarre : sa queue est si épaisse, si longue, qu’on la voit s’insérer dans ma gorge. Quand elle arrive au niveau de ma gorge, on remarque une bosse s’y insérer, coulisser, aplatir ma pomme d’Adam contre ma peau, descendre encore plus bas et disparaitre à l’intérieur de mon torse. Et quand il fait ses va-et-vient, mon cou semble prêt à exploser. On dirait un crapaud qui coasse. Après quelques minutes de ce traitement, il me libère la bouche et il me retourne. Je me mets à quatre pattes. Il écarte alors mes fesses et il glisse sa langue dans ma fente. Elle me lèche tendrement, elle passe sur ma rosette, ce qui me fait gémir. Puis il mordille mes fesses et ensuite introduit sa langue dans mon anus. Il joue avec mon trou. Je gémis de plaisir. Tout ceci dure plusieurs minutes.

Puis il présente son gland devant mon trou. Après les moments de baise de ces 2 dernières semaines, mon trou n’a plus besoin de grosse préparation. Il est béant, prêt à recevoir le monstre. Son gland s’enfonce lentement, puis le reste suit. Sous ses coups de bassins je sens ses 30 cm s’enserrer en moi tout en poussant de petits cris de jouissance. La caméra qui est derrière nous filme sa pénétration. C’est assez incroyable de voir cet anaconda rentrer petit à petit en moi... comme si un trou noir l’avaler pour le mettre je ne sais où. Une fois tout enfoncer en moi, ses grosses couilles au bord de mon cul comme si elle lui appartenait, Thomas commence à faire des va-et-vient. Il sort sa bite à moitié de mon cul et la réenfonce. Il est assez doux, il me baise ainsi pendant 10 minutes. Puis il se couche sur le canapé et je comprends que je dois le chevaucher. Mon dos lui faisant face, je m’embroche lentement sur sa teub. Je le chevauche aussi pendent 5 minutes. Je n’en finis pas de faire coulisser sa queue dans mon trou... J’ai l’impression que se teub fait un mètre de long. L’ascension semble à chaque fois interminable. Il filme de son point de vue et on voit comment sa bite dressée disparait dans mon antre jusqu’à ce que je sois assis complètement dessus et que les poils de ses couilles me chatouillent le cul. Je vois son ventre poilu que j’aime tant bouger à chaque claquement de cul sur son corps. D’une main, il me caresse le croupion. Puis de ses 2 mains, il me soulève le bassin et prend le contrôle. Il me fait glisser le long de son bâton. Sa queue s’active de plus en plus brutalement dans mon sphincter qui pulse de plus en plus fortement. Sa queue coulisse en moi sur toute sa longueur et son bassin claque bruyamment contre mes fesses. La sensation de sa grosse bite qui me laboure me fait gémir. Je sens sa teub glisser en moi, j'en devine chaque veine. Il me fait alors me coucher sur lui et sur la vidéo on voit bien 10 cm de sa teub qui sont dehors... le reste étant encore en moi. Et il me baise, les 20 cm restant en moi continuent de me labourer. Il sort de temps en temps sa queue et me la replonge au fin fond de moi ce qui me fait pousser des gémissements.

Enfin, il me fait descendre et me met sur le dos. Il me met directement sa teub bien au fond et me baise. Ses couilles tapent mon cul. Il devient très sauvage. Il devient de plus en plus bourrin et il commence à me défoncer. Il me baise maintenant avec une rare violence ; chacun de ses coups m'arrache un cri de jouissance. Thomas rentre en tapant fort au fond de moi. Il m’embrasse de temps en temps sauvagement, brutalement. Puis il accélère la cadence et me bourre encore plus fort, sortant entièrement sa queue avant de la replanter toute entière en moi, ses couilles claquant contre mon cul, toute la longueur de sa bite me labourant à chaque passage. Il est comme une bête qui me défonce, qui me ramone avec violence. Il se met à sentir le mâle, ses poils devenant humides, ceci ajouté à sa bestialité et au choc de ses grosses couilles sur mon scrotum, me font mouiller davantage. Sur la vidéo, on voit son cul poilu se contracter et sa grosse bite qui disparait en moi... ses couilles poilues qui se balancent et qui me fouettent le cul. Et à chaque fois qu’il en ressort sa bite tendue, on voit ma chatte ouverte comme un énorme O ! On en voit même l’intérieur. Par contre, une chose me laissera sans voix, un truc que je n’ai pas remarqué avant : de son point de vue, on voit son énorme gland entrer en moi, puis le reste passer. Sa bite est tellement longue et tellement épaisse qu’on entrevoit dans mon ventre, en moi, une masse bouger à l’intérieur. Elle remonte le long de mon pubis, le long de mon ventre pour s’arrêter sous mes poumons. A un moment, il me caresse le ventre et on voit sa main toucher une boule, une bosse qui se trouve en moi et qui n’est autre que sa teub. Hallucinant !

Par la suite, il me fait basculer sur le côté et il me plante sa teub dans le cul et continue de me baiser. Ce sera ma position préférée sur le film : on voit ses fesses musclées et poilues faire des mouvements de va-et-vient dans mon cul et ses couilles bien poilues venir claquer contre mes fesses et mes jambes. Thomas me pilonne. Ses cuisses musclées sont tendues et il me prend dans ses bras. Il me démonte le trou avec passion et bestialité... mais aussi avec tendresse. J’adore voir sa grosse queue pénétrer mon trou poilu, la voir rentrer et sortir sans rien entre sa bite et mon colon, voir sa queue me pénétrer si profondément qu’on a l’impression que ses couilles appartiennent à mon cul. Et surtout de voir comment cet anaconda me détend la chatte, l’ouvre et la déforme, comme si j’avais un bazouka dans le cul. L’anaconda me pénètre et rentre au plus profond de mon bide et le fouille à l'intérieur... et pour la première fois, je me rends compte que je jouis du cul à chaque fois qu'il rentre et qu'il sort de mon trou, le jus de ma jouissance coule le long de sa queue. Il a dû s’en rendre compte aussi, ce qui le fait bander encore plus durement. Son rythme s'accélère au fil des minutes.

Il me remet sur le dos et me baise avec une violence inouïe. Sa queue massacre ma prostate... ce qui me fait jouir sans me toucher. Le resserrement de mon anus déclenche alors son orgasme : sa queue grossit encore plus, on la voit sur le vidéo sortir de mon cul et le premier jet gicle sur mon dos. Son sperme est très blanc et très liquide. Il dirige mieux sa teub et le deuxième atteint pile poil mon trou et il me remet alors sa queue dans le cul qui se retrouve inondé. Je sens son foutre gicler dans mon bide tellement la pression est forte, j'ai l'impression qu'il est en train de pisser. Il gueule bestialement, les jets ne semblent pas vouloir s’arrêter. Il gicle bien 11 jets en moi. Il m’embrasse. Il ne débande pas, il coulisse encore un peu moi... puis il se retire quelques secondes pour laisser couler le fruit de sa baise, puis me repénètre. Quand il quitte ma chatte, j’entends un splash. Le jus coule abondamment sur le sol. Il se couche à côté de moi, m’embrasse et nous nous endormons tandis que mon cul n’arrête pas de laisser couler son liquide blanc.

Voilà, c’est la fin. Bon, on rebaisera la nuit. Mais le lendemain, le cœur lourd, mon beau-frère quitte l’appartement avec ses valises. Je reste toute la journée au lit, un peu déprimé. Je n’aurais pas de plan Q pendant au moins deux semaines. D’un, il me manque. Et de deux, je veux que ma chatte se referme un peu car elle est trop ouverte à mon goût... et surtout trop ouverte pour apprécier d’autres bites qui seront toutes bien plus petites que les 30 cm de Thomas qui m’a baisé pendant 3 semaines jour et nuit.

Mais ce n’est pas la dernière fois que je recevrai son anaconda en moi... bien au contraire. Dans quelques semaines, c’est Noël et une réunion de famille est déjà programmée.

A suivre....

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des mails aussi pour me donner un retour ou des idées pour la continuer.

Meetmemz

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Au club de sport | 1 | 2345

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
3 janvier, + 61 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : mardi 30 novembre 2021 à 06:38 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cyrillo blog"lieudedrague"batard gay""viol gay""x story histoire""gay cyrilo"cyrillo.com"histoires gay cyrillo""baise dans un sauna"planbicyrillo.biz"histoire gay internat""cyrillo histoire""cyrillo texte""histoire gay cyrillo""histoire gay hard""cyrillo photo"aperobranlecyrilo"histoire gay hetero""gay cam""histoires de salopes""histoir gay""chatroulette gay parle moi""histoire gay pompier""premiere sodo gay""photo cul""depucelage violent""cyrillo texte""gay cam""recit depucelage""histoires de baise""histoire gay ado""actif soumis.com"jemontremoncul"racaille gay""gay pute""action ou verite chaud""histoires cyrillo""encule moi fort""felation gay""cyrillo gay""histoire gay scato""histoire gay piscine""histoire de soumission""rebeu gay twitter"cyrillo.com"recit inceste gay""recit sex""recit depucelage gay""cyrillo histoires gay""depucelage anal""histoire gay premiere fois""chienne gay""histoire gay lycée""mon clubgay""recit coquin"ciryllocyrillogay"histoire gay cyrillo""cyrillo biz"ciryllo"sodo gay"cyrillo"sauna gay chambery"cyrillo"histoires gay gratuit""partouze sur la plage""histoires gay cyrillo"cyrillo.biz"mon clubgay""histoire gay inceste""blog gay porno""histoire soumis gay""histoire soumis gay""travesti enculé""histoire gay oncle""histoire gay domination""gay cuir""histoire x gay""dial mec""cyrillo histoire gay""nu entre potes""joyeux anniversaire gay""histoire de sex gay""cyrillo 2018""recit gay rebeu""le site de cyrillo""histoire gay gratuites""histoire erotique gay""bdsm histoire"