ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Un dieu du sexe

Salut à tous et merci pour tous les retours que j’ai eus.

Il y a quelques jours, j’ai fait un plan avec un mec sur un site de rencontre bien connu ... plan qui m’a laissé un souvenir mémorable. Un des meilleurs coups de ma vie. Et un des plus beaux mecs qui m’a été donné d’avoir dans mon lit.

Dès que je vois le mec sur le site, je le contacte le mec car ses photos me font vraiment baver. Mais je pense que c’est peine perdue, je n’intéresse pas ce genre de mecs en général. A ma grande surprise, il me répond. Il me dit qu’il est un touriste de passage dans ma ville. Et il me décrit ses envies : envie de me baiser sans capote, de me remplir, il est dominant, je dois faire toute ce qu’il veut. Il me fait tellement envie que j’acquiesce à toutes ses demandes et à ma grande joie, il accepte de venir. Je dois laisser la porte de mon logement ouverte et attendre sur le lit qu’il s’occupe de moi. Je n’aime certes pas ce genre de pratique (ce que je trouve un peu dangereux avec des « inconnus ») mais j’accepte tout de même. Je lui donne l’adresse, il me dit d’être prêt pour 18h.

A 18h tapante, je me retrouve sur le lit, à quatre pattes, ayant laissé au préalable la porte d’entrée ouverte. Le mec (appelons-le Samuel) entre quelques minutes après que je me suis mis en position. J’entends des pas dans le couloir, la porte de ma chambre s’ouvre et j’entends le mec se déshabiller. Il s’approche et je sens une grande main me caresser le cul et siffler d’admiration. Il vient se mettre devant moi, tout en continuant de me peloter les fesses. Je peux alors l’observer et je ne suis pas déçu. Il est encore plus canon que sur les photos.

Le mec a 28 ans, il est assez grand (1,80m pour 95 kg) il a une peau claire, il a des cheveux châtains, assez courts, surtout sur les côtés, une barbe très fournie mais bien entretenue. Il est assez carré d’épaules, une chaîne en or pend autour de son cou. Ses pecs sont visibles, il a de gros bras, un peu de ventre et des bourrelets. Il a des tatouages sur les bras et au niveau du bas-ventre. Il a de gros tétons roses. Sa pilosité est assez développée, elle commence à partir du torse. Les poils, châtains avec des reflets roux, sont présents sur toute la poitrine, il a même une grosse touffe au milieu, là où se rejoignent ses deux pecs. De là, une ligne touffue descend jusqu’au nombril. Le reste de son ventre est décemment parcouru de poils, tout comme ses jambes et ses avant-bras. Il a une touffe au niveau du pubis mais il semble rasé ses grosses couilles qui pendent le long de son énorme verge. Elle est longue, avec un prépuce qui dévoile un gland rose. Sa teub est encore au repos mais elle fait bien la longueur de sa main. Ça promet !

Il me met une fessée puis me présente sa bite devant la bouche. Je me mets alors à faire coulisser son prépuce et à lécher son gland. Il me prend la tête entre ses mains, me crache sur la figure, m’ouvre la bouche en grand et m’y plonge sa teub qui commence déjà à gonfler. Il se met à la faire coulisser dans ma bouche... elle prend de plus en plus de volume, elle va toujours chercher plus loin au fond de ma bouche. Elle titille ma gorge. Puis elle y rentre petit à petit. Il n’y va pas de main morte. Il la ressort et me la présente. Je lèche son frein et je peux alors l’admirer dans toute sa splendeur : elle doit bien faire 20-22 cm, elle est épaisse, j’arrive à peine à en faire le tour avec ma main. Elle n'est pas rectiligne, elle est vraiment plus large en son milieu. Il me fout ses couilles devant le nez et je les sniffe. Elles sont bien rondes, comme gorgées de lait. Il me remet vite fait sa queue dans la bouche et tente des gorges profondes. Je tousse, pris par un réflexe vomitif. Je bave de partout. Il me bifle puis m’embrasse rapidement. Ses lèvres sont pulpeuses et me donnent envie de plus. Mais Samuel ne pense pas à être tendre, il veut prendre son pied. Il me remet sa bite en bouche, il l’y enfonce complétement et me baise. Il la retire de temps en temps pour me laisser reprendre ma respiration puis il la renfonce.

Au bout de 10 minutes de ce jeu, iI se lève et me fait signe de me coucher sur le lit, la tête dans le vide. Je m’exécute et il place son gland à l’entrée de ma bouche. Il l’enfonce lentement... sa teub traverse alors ma bouche, ma gorge. Après plusieurs tentatives, j’ai presque tout en bouche, je sens son gros morceau en travers de la gorge, aller encore plus loin que tout à l’heure. Les poils de son pubis me chatouillent le menton et la bouche. Il reste sans bouger pendant quelques secondes, savourant le fait que son chibre soit complètement en moi. Puis il se met à me baiser la bouche. Au bout de quelques secondes, il ressort, me laissant reprendre ma respiration. Mais des litres de bave me sortent de la bouche et viennent s’écraser sur le sol. Il recommence et cette fois, il est plus brutal. Il me démonte la gueule. Sa teub passe sans problème dans ma gorge et je la sens me ramoner le gosier. Ses grosses couilles me frappent le front. On répète cette opération plusieurs fois.

Il me remonte à sa hauteur à la force de son bras. Il me crache dans la bouche et me roule une grosse pelle pendant un bon petit moment. Puis, il place ma tête sous l’aisselle de son bras droit. Je n’ai pas remarqué jusqu’ici qu’il a de beaux poils châtains abondants sous les aisselles. Je comprends que je dois les lui lécher... ce que je fais avec plaisir. J'aime le contact de ses poils sur mes lèvres et ma langue et d'après ses soupirs je constate qu'il apprécie. Ses aisselles sentent le mâle, ce qui accentue mon érection. Je les lèche et avale le divin nectar humide qui en sort.

Puis, il m’appuie sur les épaules et je me retrouve de nouveau à la hauteur de sa bite ... que je reprends en bouche. Je passe ensuite à ses grosses couilles lisses que je lèche et que je gobe. J’alterne entre ses burnes et sa teub. Ensuite, il se retourne et se penche en avant. Ma langue passe alors le long de sa raie. Elle traverse une forêt de poils. J’atteins son trou, je glisse la pointe de ma langue au centre de sa belle rosette qui se contracte. Je l’y enfonce lentement. Il gémit sauvagement, ce qui m’encourage à insérer ma langue au plus profond. Mon nez se retrouve dans ses poils... j’adore son odeur de mâle.

Il se retourne, me prend dans ses bras puissants et me pose sur le lit où je me retrouve à quatre pattes. Il vient derrière moi et me fesse. Au bout de quelques minutes, il se met à passer sa langue sur la raie de mon cul, de haut en bas, puis il lèche ma rondelle serrée en écartant bien mes fesses. Il donne des petits coups de langue qu’il finit par faire rentrer aussi loin que possible dans mon cul. Il me malaxe mes fesses galbées qu’il fesse de temps en temps et me les bouffe comme un affamé. Parfois, il m’écarte bien le trou et il y place de gros mollards bien baveux. Ensuite, il m'y introduit un doigt. Je n’ai pas remarqué que ses doigts sont gros, tellement gros que ça me donne la sensation d’être pénétré. Mais il y va direct, sans ménagement, d'avant en arrière, il me laboure le trou. Puis il y entre un deuxième, puis un troisième. Je me sens vraiment écarté.

C’est alors que son gros gland se présente devant mon trou. J’ai l’impression qu’une grosse noix s’introduit en moi et m’ouvre. Le gland s’introduit le long de mon conduit. Je sens mon rectum s'ouvrir sur son passage, millimètre après millimètre. Il me pénètre jusqu'à la moitié de sa bite, bien plus large. Quelle sensation ! Sa queue élargit mon trou puis il se resserre de nouveau le long de la partie qui redevient moins large. Il m’a tellement bien bouffé le cul que sa teub entre toute seule au fond de mes entrailles jusqu’à ce que je sente ses poils me chatouiller les fesses et ses grosses couilles buter contre mon cul ! Il ressort puis replonge ses 20-22 cm. Il commence alors de puissants va-et-vient. Ses grosses couilles tapent contre mon cul. Sa queue m’écartèle le trou.

Samuel commence alors à vraiment me défoncer tout en me tenant les hanches. Il se met debout et, prenant appuis sur ses pieds, il augmente la puissance de ses coups de teub. Il me fesse de temps en temps. J’admire dans le miroir de mon armoire son beau cul poilu se démener. Puis il m’appuie dans le dos, je me retrouve à plat ventre, il se couche sur moi et il continue de me défoncer tout en m’embrassant et me mordillant l’oreille. J’ai l’impression de sentir sa queue entrer encore plus en profondeur dans mon cul.

Il me met sur le dos et replonge sa teub bien profondément en moi. J’admire alors son ventre et son corps bouger et accompagner ses coups de rein. Dans le miroir, j'ai une vue plongeante sur ses couilles et la base de sa queue et surtout sur son cul poilu et rebondi qui bouge en cadence au-dessus de mon corps. Je kiffe aussi ses grosses couilles qui accompagnent ses mouvements, qui s’écrasent et rebondissent sur ma peau et qui, à chaque fois qu’il se retrouve au fond de moi, semblent m’appartenir. Je vois aussi son gros engin s'enfoncer sans ménagement, de plus en plus fort.

Puis Samuel se pose sur le lit, sur le dos, il m’attrape par le bras et me plante sur sa teub violemment. Ses couilles se retrouvent au niveau de mon cul. Il me prend par les hanches, me soulève un peu les fesses et il commence à les baiser. C’est comme si j’avais un marteau-piqueur dans le cul. Il me plaque contre lui et me roule une pelle tout en me pétant le cul. Il me baise de plus en plus brutalement. C’est comme s’il se branlait avec moi, il me soulève comme si je ne pesais rien puis me renfonce de la même façon sur son pieu. D’un mouvement habile, il me fait tourner de 180 degrés sur sa queue, je me retrouve face au miroir, lui faisant dos. Il me plaque alors sur son torse, me relève les deux jambes avec ses mains et se remet à me pilonner. J’ai une vue imprenable sur sa bite qui sort et rentre de mon trou grâce au miroir. Je sens sa tige épaisse et gonflée à bloc venir me marteler les intestins, il me met d’énormes coups, il me pète le cul. J’ai l’impression d’être une marionnette. Ses couilles viennent battre les miennes. Je sens les poils de son torse me chatouiller le dos et ceux de son pubis le cul. Il me pine ainsi pendant 5 minutes.

Dégoulinant de sueur, il me repose et se relève. Je me retrouve sur le dos, sa teub trouve l’entrée de mon trou qui est maintenant béant. Il me saisit par les épaules et ravage de nouveau mon cul. Il m’embrasse comme un fou, je sens sa respiration s’accélérer. Il se lâche complètement et me sodomise sans aucune retenue. Soudain, il glisse ses mains autour de mon cou et il appuie. Je commence un peu à paniquer... mais je me ressaisis, ayant confiance en lui. Il maintient une pression continue, il m’étrangle, je suffoque. Ses couilles tapent de plus en plus vite sur mon cul et ses coups de reins m'explosent la prostate. Bizarrement, je me sens jouir d’un coup, sans que je me branle. 5 jets puissants viennent s’écraser sur mon ventre et sur mon torse. Mon orgasme doit bien faire contracter mes sphincters qui compriment sa teub. Je sens alors son corps se tendre dans un dernier assaut. Sa teub, qui semble à ce moment-là gonfler un peu plus, se retrouve bloquée contre ma prostate, ce qui prolonge mon orgasme... ma bite continue de dégouliner de foutre. Puis ses grosses burnes se plaquent contre mon cul qui se met alors à se remplir d’une substance chaude et liquide. Je sens des giclées bouillantes m’envahir. C’est comme s’il explosait en moi. Il me lâche le cou, continue à donner quelques coups de teub puis il se calme et se retire lentement. Quand son gland a franchi ma rosette, une fontaine de jus tombe sur le sol. Sa queue, dans un dernier soubresaut, laisse jaillir 2 jets qui viennent s’écraser contre ma jambe. Je me retourne, reprends sa bite en bouche et la lui nettoie. Un autre jet jaillit au fond de ma gorge. Son lait coule sous forme de grosses gouttes hors de mon trou… où il plonge ses gros doigts pour en extraire son sperme. Il les ramène à ma bouche et il me les donne à sucer.

Il se couche à mes côtés, me prend dans ses bras puissants et m’embrasse. Il passe sa main sur mon corps et il étale mon jus. Ce qui reste sur sa main... il me le donne à manger. J’avale goulument.

Au bout de 5 minutes, il se relève, se rhabille, m’embrasse et disparait comme il est venu.

Moi, je reste sur le lit, dégoulinant de sperme, au 7ème ciel grâce à ce dieu du sexe qui m’a offert l’une de mes meilleures baises de ma vie.

J’espère que cette histoire vous a plu. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires pour me donner un retour (n’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

Autres histoires de l'auteur :

Au club de sport | 1 | 2345

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
10 janvier, + 66 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"gay jus""garcon gay""histoires gays cyrillo""histoire gay gratuit""histoire gay internat""gay beur""lope soumise""dogtraining gay""branlette entre copains""histoire gay gratuit""cyrillo gay""histoire gay piscine""pute à jus""histoire gay gratuites""blog histoire de mecs""histoire gay pere fils""cyrillo dial""cyrillo texte""histoire gay piscine""boxxman paris""histoires cyrillo"cyrillo.com"histoire gay cyrillo""cyrillo gay"ciryllo"il la sodomise de force""cyrillo histoires""histoire gay x""recit porno""beurette twitter""partouze sur la plage""gay exterieur""elle suce pour la premiere fois""recit sodomie gay""chris evans torse nu""histoire gay naturiste"cyrillobiz"récit pornographique""histoire érotique gay""histoire gay routier""elle suce de force""pute a rebeu gay""gay cyrillo""histoires gay cyrillo""histoire gay soumission""histoire gay black""histoire gay routier""pute a rebeu""histoires gay cyrillo""histoire gay poilu""porn histoire""raidd bar paris""boxxman paris""histoire gay naturiste""ejac facial gay""histoire gay soumis"cyrillo.biz"sauna odessa""naturisme gay""cyrillo histoires gay""histoire sexe bi""histoire gay scato""plan sm gay""recit bondage""histoire gay routier""recit gay""zone dial""concours branlette""histoires cyrillo""actif soumi""premier sodomie""histoires cyrillo""recit gay soumis""ejac facial gay""histoire rebeu gay""histoire gay jeune""histoire gay routier""histoire gay gratuites""gay mec""histoire gay cyrillo""sauna libertin dijon""recit beur gay"