ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Les 18 ans des jumeaux PD

Chapitre 6 | Une envie brûlante de se faire tringler

... La soirée fut longue et tout n'est pas racontable. Les hommes vidèrent tous leurs testicules plusieurs fois, et ce fut un émerveillement pour les pères et pour les fils de se découvrir mutuellement en pleine jouissance sexuelle et d'exhiber leurs orgasmes et leurs giclées de sperme.

À présent, oncle Coucou contemple le spectacle : Tels des lions reproducteurs épuisés par les saillies, les hommes sont affalés, nus, jambes ouvertes, jeunes et papas mélangés. Les sexes sont ramollis, chauds, moites, épuisés, ils laissent échapper leurs dernières coulées de sperme. Seul debout, Coucou se promène au milieu de ce qui ressemble à un champ de bataille et de foutre.

Les hommes ont tout donné. Ils sont épuisés, ils exposent tout, indécents. Ils n'ont plus de secrets les uns pour les autres, plus de tabous ni de pudeurs. Pères, fils, amis, ils ont tous offert leurs plus secrètes intimités, dévoilés leurs détails sexuels les plus reculés. Ils se sont découverts, observés et explorés mutuellement de facon si intime et complète qu'ils sont maintenant tous capables de se reconnaître par la bite et par le cul.

L'abandon de tous les tabous sexuels les a totalement délivré, les découvertes intimes mutuelles les ont profondément comblés, les jouissances intenses les ont apaisés, soulagés.

Affalés, abandonnés, exhibés, délivrés, déculpabilisés, les hommes sont entassés sans pudeur. Leurs mains, leurs visages et leurs sexes se touchent dans un désordre paisible. Entre eux tout est permis. Ils somnolent, ils rêvent, ils savourent un bien-être nouveau, inconnu, profond.

Quelques jeunes encore vaillants continuent à soupeser et à comparer les sexes des différents papas à moitié endormis.

Quant aux jumeaux PD, ils sont dans leur position de naissance, Coucou se souvient que ces deux-là, ils n'ont jamais eu besoin qu'on leur achète de tétine.

Les tapis sont recouverts de chaussettes et de sous-vêtements, les canapés sont tachés de foutre. Les bites et les culs continuent de lâcher un liquide blanchâtre et visqueux.. Il va y avoir du ménage...

Mais brusquement : DRRRRING ! On sonne à la porte !

Comme un seul homme, tous les papas dressent la tête !

- MERDE !

- MERDE ! MERDE ! MERDE !

- FUCK !

- Vite ! Les garçons ! Tout le monde s'habille !

Coucou regarde par l'oeilleton.

- Hé ! Jacques-Hulles ! C'est ta femme !!

Les papas et les garçons se jettent sur le premier slip venu ! Pères et fils mettent ce qu'ils trouvent sans se soucier d'échanger leurs sous-vêtements.

- Vite ! C'est la maman au petit Hanüs !

DRRRRING !

- J'arrive, j'arrive...

Oncle Coucou ouvre de nouveau la porte en slip. Décidement c'est une manie !

- Bonsoir. C'est bien ici l'anniversaire ?

Le slip est beaucoup trop petit pour lui... Ça doit être celui d'un des garçons.

- Oui oui...

Derrière lui tout semble normal, sauf les jumeaux emboités qui n'ont pas bougé, et quelques chaussettes et sous-vêtements qui n'ont pas trouvé preneur et jonchent toujours le sol.

- Je viens chercher mon fils Hanüs et mon mari.

Coucou retire un poil de sa bouche. Elle remarque les jumeaux emboités... Bizarre... Mais heureusement Jacques-Hulles et Hanüs arrivent en se reculottant et en se rebraguettant. Elle remarque immédiatement que son mari et son fils bandent... mais ça arrive souvent quand ils sont heureux... elle en déduit qu'ils se sont bien amusés.

- Alors, c'était cool, cet anniversaire, mes chéris ?

Oncle Coucou, à côté d'eux, ne s'occupe pas d'eux, il s'évertue en vain à essayer de loger son gros sexe dans le petit slip.

- Oui Maman, c'était coule...

Ils disent au revoir rapidement aux autres papas et aux autres garçons qui sont venus les saluer à moitié habillés. Tous ont le regard apaisé, ils se sourient.

Hanüs et ses parents sortent et se dirigent vers leur voiture... Père et fils se demandent presque s'ils ont rêvé...

Depuis la porte, Oncle Coucou leur adresse un dernier coucou avec sa main et avec ses couilles qui s'échappent.

Jacques-Hulles se met au volant. C'est toujours lui qui conduit, c'est pas un pédé. La voiture démarre.

- Vous vous êtes bien amusés, mes chéris ?

- Oui... Même que Papa il sait faire l'ascenseur avec ses cou...

- Hep ! Hep ! Hep ! On avait dit qu'on ne raconterait rien aux mamans, tu te souviens ?

- C'est quoi, chéri, cette histoire d'ascenseur ?

- Rien rien, mon amour... un jeu... un truc de mecs... tu sais...

- Bon d'accord papa, je dis rien à maman mais tu me feras l'ascenseur rien que pour moi, d'accord ?

- Oui... bon... si tu veux...

- Et aussi, tu me referas les yeux blancs comme quand le papa de Pubert t'a mis sa...

- Hep ! Hep !... Tout ce que tu veux, tout ce que tu veux... mais Maman n'a pas besoin d'être au courant... tu comprends ?

- Alors tu me les referas ?

- Oui, je te dis !

Elle glisse une main dans les cheveux de son mari.

- T'as les cheveux tout collés, mon amour...

- Ah... euh... oui c'est Hanüs qui m'a...

- Papa ! Tu viens de dire qu'on dirait rien à Maman...

- Ha ha ! Vous voyez, les garçons, ça me fait tellement plaisir que vous ayez des secrets... J'aime cette belle complicité masculine qu'il y a entre vous...

- Nous aussi, ça nous fait très plaisir... hein papa ?

- Oui mon chéri.

Elle regarde Jacques-Hulles, son mari. Elle constate qu'il sourit. Quelque chose a changé. Il se tient droit. Il est beau malgré ses cheveux collés... elle ne l'a jamais vu comme ça. Sa chemise est entre-ouverte, son pantalon froissé et taché. Il est débraillé mais il semble libéré de quelque chose, plus viril, plus grand, plus mâle... tellement plus sexy... Sa bouche est plus ouverte, son regard plus tranquille... Même ses jambes lui semblent plus fortes, plus viriles, plus écartées que d'habitude. Sa braguette à moitié ouverte semble plus gonflée et laisse échapper quelques poils noirs... son gland mouillé marque le tissu d'une tache sombre. Il sourit... et il ne porte rien dessous... lui qui ne veut jamais enlever sa culotte en public... ça ne lui ressemble pas... Elle se dit qu'elle va passer une bonne soirée.

- Mais, chéri... il n'est pas à toi, ce pantalon ?!

Il baisse les yeux, découvre que sa braguette est ouverte et décide de ne pas la fermer. Il sourit à sa femme.

- Tu crois ?...

Ding ! Elle reçoit un texto.

Et alors qu'elle passe une main dans les cheveux de son mari durcis par un mélange de différents foutres séchés, elle sort son téléphone, lit et blémit :

" Darling, ton mari suce aussi bien que toi... mais à côté de votre petit Hanüs, vous êtes vraiment des amateurs ! "

Mais sa stupeur, intense et brève, laisse aussitôt place en elle à une envie brûlante de se faire tringler.

Jam

Ne pas copier - histoire protégée

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Piscine | 3 Camozzzor
1 | 2 | 3
Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Bryan le super pompier | 3 Legaydu37
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
26 Déc, + 30 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : samedi 27 mars 2021 à 18:10 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire x gay""blog gay francais""nouvelles gay""gay en collant""gay beur""partouze bisexuel""gay vestiaires""histoires cyrillo""premiere grosse bite""histoires gay gratuites""histoire gay hard""luxure gay""blog histoires gay""histoire gay cirillo"cyrillo.bizcyrillogay"recit gay erotique""histoires gay entre hommes""cite gay""histoire gay minet""cyrillo histoire""blog de cyrillo""histoires gays gratuites""travesti soumis""baise dans les vestiaires""histoires cyrillo""cyrillo 2018""histoire gay bdsm""histoire sm""x story histoire""recits bisexuels""photo cul de mec""gay encule""histoire gay poilu""histoire gay vestiaire""histoire gay poilu""histoire erotiq""cyrillo free""dial agayn""mec torse nu""histoire gay naturiste""histoire de gay""recit x gay""gay parking""elle baise avec son père"ciryllo"je suce mon fils""cine porno""histoire gay cyrillo""recit erotique gay""recit gay routier""gay douche""histoire gay cyrillo""cul magnifique""cyrillo gay""histoire incest""sexshop tours""mon cul gay""cyrillo xxl""histoire gay douche""video gay routier""histoire gay cyrillo""double anal gay""vestiaire gay""histoire de baise gay""gay double anal""cyrillo histoire gay""mec ttbm""histoire de baise entre mecs""gay cyrillo"