ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Les 18 ans des jumeaux PD

Chapitre 5 | Ça ne me dérange pas si tu me touches les couilles...

CRAC ! fait le caleçon... dévoilant enfin l'intimité complète de Jacques-Hulles.

Tous admirent, soulagés : enfin !

Jacques-Hulles bande.

Il retient autour de son sexe quelques lambeaux de tissu blanc qui ne cachent plus rien. Tout son sexe est sorti. Ses couilles sont dévoilées et un lambeau blanc pend jusqu'à son anus.

Son sexe est moite, énorme, superbe, plein de plis et de peau, dressé, brillant, fier.

Un ange passe... Tous sont fascinés, pétrifiés.

- Ben putain papa...

- Regarde pas, mon petit Hanüs !

- Mais t'es trop beau, comme ça, papa... on te voit tout, là...

- Regarde pas, je te dis !

Jacques-Hulles bande comme un fou.

Fatigué de lutter contre tous, il finit par lâcher le dernier lambeau... son regard se détend, il ouvre lentement les jambes.

- Putain Papa, c'est trop beau ! Pourquoi tu m'as jamais montré ?...

Les papas et les jeunes sont absolument émerveillés.

- Regarde, le père au petit Hanüs, il est trop beau, il arrête pas de bander !

- Ta zonré c'est un pédé !

- En tous cas c'est le plus beau des papas !

Jacques-Hulles, exposé, humilié, offert, laisse Ange et Hanüs lui enlever doucement les derniers bouts de tissus. Les doigts des garçons lui frôlent un peu les couilles, ce qui fait réagir son pénis et remonter ses bourses.

- Oh ! Papa...

Les jeunes sont fascinés par le spectacle magnifique de ce papa jambes écartées et de son braquemard vivant.

Alors Jacques-Hulles relâche complètement la pression, il bascule la tête en arrière et remonte les jambes : il s'abandonne enfin au plaisir intense de l'exhibition sans limite.

Tous les jeunes et les papas, et même son fils Hanüs, tous contemplent de haut en bas et de bas en haut, tout son corps alangui. Ils admirent son sexe dressé, ses couilles qui font l'ascenseur et ses pilosités les plus intimes.

Il remonte la tête et leur sourit. Ses jambes s'écartent encore plus...

- Putain Papa...

- Je crois que j'ai perdu la partie, mon petit Hanüs...

- Oui, ha ha !...

Alors il relève encore plus les jambes en mettant ses bras derrière la tête, exposant ainsi l'ensemble de son corps magnifique aux papas excités et aux jeunes émerveillés.

- Venez mater, les gars ! C'est gratuit !

Doucement, tous s'approchent de lui.

Ses aisselles poilues sont moites et son corps brille d'une sueur légère. Son torse en forme de V est musclé comme il faut, pectoraux, abdos. Une ligne de poils noirs traverse tout son torse, s'épaissit au niveau du nombril et descend jusqu'à son pubis en forme de V, lui aussi. Ses jambes poilues et grand-ouvertes offrent une vue totale sur son énorme sexe en érection.

Ils se penchent sur lui, le regardent de près, le touchent presque.

Sa bite est longue, large et veineuse. Son gland est très marqué et à moitié décalotté. Les replis de ses couilles s'accrochent de chaque côté de sa bite, et descendent mollement entre ses jambes. Il a chaud. Ses couilles sont moites. Elles sont grosses, elles montent et elles descendent doucement. Sous ses bourses, une touffe de poils noirs descend jusqu'à son anus, le contourne et poursuit vers sa raie des fesses.

Hanüs, son propre fils, contemple son père nu pour la première fois, sans retenue.

L'homme se laisse regarder. Il y prend un plaisir intense. Son anus se contracte par moment. Et pendant que ses couilles continuent à faire l'ascenseur, son gland brillant continue de grossir et se libère totalement de son cache-col de peau.

Subjugués, tous admirent cette pure beauté mâle.

Libérés des tabous et des pudeurs, père et fils se sourient.

- Mon petit Hanüs...

- Papa... t'es tellement beau...

- T'as 18 ans, maintenant, tu peux me regarder partout, si tu veux...

- Oui... on te voit tout... il est trop beau, ton anus...

- Merci, mon chéri.

Hanüs pose un doigt sur l'anus de son père. Jacques-Hulles ferme les yeux. Son sexe marque un à-coup.

Le prénom de Jacques-Hulles lui vient de son propre père Jacques et de ses deux grands-pères Hugues et Jules. Il aime la sonorité de son prénom, claquante et libératrice.

Tous sourient. Ils contemplent le père et le fils réconciliés comme on admire un coucher de soleil.

- C'est une belle journée... pas vrai ?

- Oui... et dire qu'il ne voulait pas baisser sa culotte...

- Quel dommage, ces phobies !... que d'occasions perdues...

- Une terreur d'enfant, apparemment...

- Comme quoi finalement...

La plupart des papas ont tombé le slip.

Les fils, nus ou en sous-vêtement, rejoignent chacun leur père.

Les jumeaux PD sont même franchement en train de se branler. Ils rejoignent l'oncle Coucou dont le slip ne ressemble plus à rien.

- Vous gardez votre slip, père ?

- Euh... non...

Et pendant que Coucou libère son oiseau (Coucou !) les jumeaux PD changent de main et se mettent à se masturber l'un l'autre.

- Oh... Vous faites ça souvent, les garçons ?

- Tous les soirs, père.

- Ah, je savais pas... Au fait, les garçons... je ne vous en ai jamais parlé mais... vous savez que vous êtes nés en 69 ?

- Non, on est nés en 2003, père.

- Oui. Et même qu'on a 18 ans depuis aujourd'hui.

Pendant ce temps, le jeune Ange, nu, bande toujours. Comme tout le monde, son père Michel s'est mis à l'aise. Son sexe blond lui aussi, ressemble beaucoup à celui de son fils mais avec plus de veines apparentes. Père et fils se regardent le zob. Ils bandent.

- Désolé papa pour tout à l'heure... je ne voulais pas dire ta gueule... je sais pas... j'avais trop envie de m'exhiber...

- Je sais, c'est rien, mon fils... c'est moi, tu es majeur, j'aurais pas dû

- J'aime trop ça qu'on me regarde, tu sais...

- Oui... j'avais remarqué...

Une nouvelle goutte de mouille se forme sur le gland du jeune Ange, et descend lentement...

- Papa, je peux venir sur tes genoux ?

- Ben... je sais pas... on est à poil, là... quand même...

- Oui... ben... tout le monde est à poil...

- Bon... d'accord...

- Ha ha ! Y'a pas besoin d'insister longtemps !

En s'asseyant sur les genoux de Michel, Ange sent la bite dure et chaude de son père contre sa fesse... et ça lui fait chaud au cœur. Ils bandent tous les deux. Ils ferment les yeux. Ils sont bien.

Michel pose une main sur la cuisse de son fils, juste à côté de ses couilles. Ils échangent un regard tendre. Et pendant qu'ils se font quelques bisous dans le cou en fermant les yeux, la main du papa se glisse le long des couilles du fiston, et le sexe parternel marque de petits soubresauts.

- Tu sais, papa, ça ne me dérange pas si tu me touches les couilles...

Jam

Suite de l'histoire

Ne pas copier - histoire protégée

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Piscine | 3 Camozzzor
1 | 2 | 3
Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Bryan le super pompier | 3 Legaydu37
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
26 Déc, + 30 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : samedi 27 mars 2021 à 18:10 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay plage""histoire de grosse bite""histoire gays""histoire depucelage anal""blog histoire gay""recits de travestis""cirillo gay""histoires gay gratuites""petit cul serré""gay mecs""hétéro curieux""mon clubgay"cyrillo.biz"hds gay""gay gangbang""les histoires de cyrillo"cyrillo.com"cité rebeu""histoire gay piscine""histoire gay cousin""sexe gay histoire""recit gay sm""histoire esclave gay""branlette piscine"ciryllocyrillo.com"enculer par son chien""le korosko""cyrillo gay""cyrillo free"jeune18ans"histoire x""histoire gay domination""gay en string"cyrillogay"cul gay photo""cyrillo free""gay soumis""premiere sodo""histoire cyrillo""cyrillo biz""histoires gay cyrillo""recit depucelage anal""histoires sexe gay""histoire gay bdsm""histoire gay domination""histoire de baise entre mecs""histoires hards""recit porno inceste""bite juteuse""histoire minet gay""histoires cyrillo""histoire gay crade""gay bouche a jus""cyrillo gay""citebeur histoire gay""blog histoire gay"ciryllo"gay x""histoire gay sexe""histoire gay piscine""histoire gay meilleur ami""photo amateur gay""histoires gays cyrillo"cyrillo.biz"depucelage douloureux""recit x""histoire gay lycee""histoire gay cousin""cyrillo gay""photo gay sperme""histoire gay douche""baisee dans les bois""histoire gay sexe""recits vicieux"gayeroscyrillo.biz"histoire gay naturiste""histoire bondage"cyrillo.com"récit gay""tegan zayne""histoire gay jeune""rugbyman nu""histoire gay porn""depucelage douloureux""histoire gay domination""cyrillo rebeu"