ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le père de mon pote

J’étais chez Mamadou, avachis tous les deux devant la télé… on était seul chez lui, tranquille… Mamadou c’est mon pote depuis 5 ans, on a fêté nos 18 ans ensemble cette année… on traîne ensemble, on fait de conneries bien sûr.. mais depuis quelques temps, y’a comme un malaise entre nous… Mamadou s’est trouvé une copine… une belle nana ma foi… et ils sont souvent ensemble… alors je les laisse et me retrouve seul… il a dû voir que cela me chagrinait car il m’a demandé de passer cet après-midi faire des jeux sur la télé… on est donc là tous les deux à rigoler…

Mamadou est un beau mec, musclé de partout, car j’ai eu l’occasion de le voir en slip au sport… et j’ai remarqué que celui-ci était bien rempli… car il faut dire que moi, les nanas ne m’intéressent pas… je préfère toucher ce qui se trouve dans le slip des mecs… j’ai essayé avec Mamadou de discuter mec.. mais il n’accroche pas du tout.. quand je parle mecs il me parle nanas!! alors j’ai fait mon deuil de pouvoir un jour fureter dans son caleçon…

Moi c’est Brice, céfran comme disent les rebeus et blacks du quartier.. je suis plutôt bien accepté par l’ensemble.. ils sont cools… et pour faire des conneries…on se fout de la couleur de la peau.. il faut courir vite!!

Donc, on était dans le canapé… côte à côte à jouer à la console.. quand son père est arrivé… nous a regardé… je l’ai salué comme il se doit..

- pfft avec le soleil qu’il fait vous seriez mieux dehors…

On a continué notre jeu…

Il est revenu avec 3 bières..

- ça donne soif les jeunes! vous en voulez une ?

Omar le père de Mamadou a juste 40 ans, c’est un bel homme au regard perçant… black de chez black… et là il est en survêt devant nous.. je ne peux m’empêcher de regarder à hauteur de son sexe pour apercevoir un monstre libre qui se cache dessous.. il faut que j’arrête de porter mes yeux dessus..

- bon vous buvez un coup dit Omar

On a arrêté le jeu, et engagé la conversation avec son père… qui s’était calé dans un fauteuil, les jambes largement ouvertes… le tissu du survêt enveloppait bien ses grosses couilles et sa teub qui remontait le long de son aine… j’en devenais gêné..

Le téléphone de Mamadou s’est mis à sonner.. il a répondu bien sûr et c’était sa meuf… comme il dit.. ils ont parlé un moment.. puis

- il faut que j’aille la voir.. elle a besoin de moi me dit il

- eh bien vas-y

- tu veux que je te raccompagne ?

et avant que je réponde, son père

- laisse le finir sa bière.. il ne veut pas se perdre en rentrant! et toi tu reviens quand ? dit il d’un regard sévère..

- pour dîner répond Mamadou qui se casse…

Je me retrouve donc seul avec Omar… qui me regarde avec un sourire..

- je m’étais pas rendu compte que tu avais bien grandi Brice! t’es un beau mec maintenant.. tu n’as donc pas de copine ?

- non pas encore , en fait je n’ai pas chercher…

- tu préfères peut être les garçons ?

Je suis bloqué et je pense que je deviens rouge comme une pivoine…

- t’as fait des trucs avec Mamadou ?

- non monsieur non pas du tout…

- mais pourtant tu n’arrêtes pas de regarder mon entre jambe.. tu veux voir ma queue ? hein ? c’est ça?

Et il tire sur le devant de son survêt, il n’a pas de caleçon, et sort son sexe… putain un boa… tant en longueur qu’en grosseur, et il ne bande pas!!!

- viens entre mes jambes tu la verras mieux dit-il d’un ton ferme

Je viens me positionner à genoux devant lui, toujours assis dans son fauteuil, il prend ma tête et colle mes lèvres sur ses couilles…

- lèche bien Brice… je sais que tu en as envie.. et moi aussi..

Alors je ferme les yeux, donne des coups de langue sur ses couilles et les gobe une par une, elles sont tellement grosses que je ne peux les prendre toutes les deux en bouche…

Il me caresse les cheveux..

- t’es une bonne lécheuse Brice.. on voit que tu aimes ça… et bien on va passer un bon après midi tous les deux… et il attire ma tête de façon que son gland se pose sur mes lèvres… qui l’entourent immédiatement et ma langue le lèche.. son gland durcit et grossit encore dans ma bouche… sa queue s’allonge dedans .. je ne peux en prendre que la moitié sans m’étouffer…

- vas y Brice suce bien ma queue.. régale toi! je suis sûr que tu peux me faire jouir avec tes lèvres et ta langue…

Alors je le pipe lentement, serrant bien sa queue entre mes lèvres pendant que ma langue s’active et mouille abondamment tout le long de sa tige… il m’accompagne en me tenant la tête qui fait des vas et viens… il soupire, grogne, râle… sa queue, suite à de petits coups de reins pénètre encore plus dans ma bouche, tout au fond et me fait tirer au coeur, sortir les larmes des yeux… alors il ralentit pour reprendre de plus belles…il me tient la tête entre ses deux mains, me baise la bouche en faisant glisser sa grosse queue noire sur ma langue… il fait ce qu’il veut de moi.. je suis comme anesthésié par cette grosse piqûre… quand il se bloque, appuie sur ma tête, je serre des lèvres et des giclées chaudes, crémeuses, abondantes se succèdent dans ma bouche… je l’entend râler, je serre de plus en plus mes lèvres autour de sa queue pendant que ma langue se mélange avec son jus… et malgré ma position j’avale tout le jus chaud que j’ai en bouche… il me caresse les cheveux…

- t’es vraiment un bon Brice! je suis sûr que la copine de Mamadou ne sait pas lui faire ça… et il part dans un grand éclat de rire…

Je suis toujours à ses pieds, la tête sur une cuisse, sa queue qui débande doucement devant moi… il y a encore quelques traces sur sa queue.. alors je donne des coups de langue et enlève tout ce qui traîne.. je suis récompensé par une caresse sur la joue… Il est essoufflé et ne dit plus rien… il reprend ses esprits en me caressant la tête… puis…

- déshabille toi Brice que je vois comme t’es fait ?

Je ne me fais pas plus prier et je lui fais un strip-tease maison… il rit …il enlève complètement son survêt… et devant le spectacle sa queue reprend vie…

- t’es vraiment un beau mec Brice… tu me fais envie.. ton petit cul est vraiment superbe! il a déjà servi ? demande-t-il

- oui dis-je en baissant la tête…

- tu sais il n’y a pas de honte.. quand on aime, faut faire ce qu’on veut et ce qu’on a envie… viens t’asseoir sur moi…

Je me mets à califourchon sur lui face à lui, ma queue bien bandée se colle sur ses abdos… il a un corps magnifique, imberbe, musclé… je passe ma main sur son torse, caresse sa poitrine, touche ses tétons qui sont durs, en le regardant j’en pince un entre mes doigts…

- ahhh dit-il tu sais ce que les blacks aiment…

Sa main qui me caressait le dos, s’appuie sur ma nuque et amène ma tête à hauteur de la sienne.. ses belles lèvres charnues viennent se poser sur les miennes et je sens sa langue qui m’envahit la bouche comme sa queue à l’instant… son baiser est chaud et passionné.. il a fermé les yeux et savoure cet instant.. je suis estomaqué de la part de ce mec.. je n’aurais jamais cru cela de lui… mais je me colle à son torse et nous poursuivons baisers et caresses… un de ses mains vient caresser mes fesses qui sont déjà bien ouvertes sur ses genoux… son baiser n’en finit pas, sa salive s’échappe de ma bouche…j’ai fermé les yeux.. il se relève me tient dans ses bras, se retourne, me met sur le dos dans son fauteuil, les pattes en l’air… ses lèvres quittent les miennes pour descendre sur mon torse, mordre durement mes tétons qui bandent eux aussi… descendre sur ma queue bien raide qui suinte… un coup de langue sur mon gland efface tout et il englouti facilement ma queue dans sa bouche… je sens sa langue virevolter, lécher autour de ma queue…il arrête assez vite pour gober mes couilles.. les deux d’un seul coup… me redresse bien les jambes et sa langue vient se poser sur mon petit trou.. et je ne peux m’empêcher de gémir en sentant sa langue rugueuse lécher et forcer mon anus qui s’ouvre doucement sous les caresses… on ne m’a jamais léché comme ça le trou.. il prend son temps… il ouvre bien mon cul avec sa langue, puis c’est un doigt qui prend possession des lieux, il tourne, s’enfonce et me doigte bien… je gémis de plus en plus.. il met deux doigts… je ne sais plus où je suis… ses doigts me caressent l’intérieur, me fouillent… et je gémis de plus en plus… quand il met un troisième doigt je pense que je vais jouir… tellement je suis heureux d’être à la merci de cet homme… il peut faire ce qu’il veut de moi… il m’a préparé le cul .. longtemps, très longtemps… quand il a retiré ses doigts j’ai senti que mon cul restait ouvert… il s’est redressé et dans un sourire a posé son gros gland devant l’entrée…

- prêt Brice ?

je n’ai pas répondu, j’ai juste cligné des yeux… et j’ai senti son gland s’installer, pénétrer lentement mon boyau… j’avais l’impression d’être écartelé, ouvert en deux… mais Omar me regardait toujours, un sourire aux lèvres… quand son gland est enfin entré complètement et que j’ai pu refermer mon cul sur sa tige.. il a donné de petits coups de reins et sa queue est entrée… lentement mais sûrement!! il y allait doucement… mais j’ai cru que mon cul allait éclater.. le gland ne m’avait pas fait mal.. mais sa grosse queue me déchirait … il s’est arrêté devant mes grimaces…

- ça va Brice?

- Oui dis-je dans un souffle.. vas doucement.. car j’ai mal..

Il est resté un moment dans la même position.. je sentais sa queue qui bougeait “sur place” dans mon cul… puis il a repris sa progression… jusqu’à ce que j’avale tout le boa… j’ai compris que c’était fini quand son pubis a claqué sur mes fesses… sa queue était vivante en moi, je la sentais bouger, grossir encore… et il s’est mis à faire de lents vas et viens… sa queue glissait bien dans mon conduit.. la douleur s’était estompée.. et je sentais bien toute la longueur.. puis ses coups de reins sont devenus plus violents… j’ai vu ses yeux se durcirent… sans que le sourire ne quitte ses lèvres.. mais ses coups de reins sont devenus plus secs et profonds.. à chaque fois, je gueulais, je râlais.. jamais je n’avais été pris comme ça… mon cul devait être bien ouvert maintenant car sa queue coulissait de mieux en mieux et claquait au fond de moi… ses coups de reins se sont bloqués et tout son jus a envahi mon intérieur.. inondation de la galerie… il s’est penché sur moi et m’a embrassé comme un véritable amant…

J’ai senti sa queue quitter mon cul en laissant un grand vide, sa bouche ne quittait pas la mienne… et sa bouche est descendue sur ma queue, s’en emparant avec sa main… il m’a branlé lentement en donnant de petits coups de langue sur le gland… j’avais posé mes mains sur sa tête et accompagnais ses mouvements.. ma queue durcissait de plus en plus et ses coups de langues étaient merveilleux..

- je vais jouir dis-je dans un râle..

Je pensais qu’il allait retirer sa bouche, mais quand j’ai dit cela il a avalé ma queue et a reçu tout mon nectar… qu’il a avalé… je n’en croyais pas mes yeux.. et il a bien léché ma queue pour ne rien laisser… et il est revenu m’embrasser me donnant sa langue à sucer… il m’a soulevé dans ses bras…

- si on allait dans mon lit… se reposer un peu

Je serre sa tête dans mes bras et l’embrasse passionnément… il me pose délicatement sur le lit, vient s’allonger prêt de moi, me prend dans ses bras, passe une jambe entre les miennes…

- on se repose un peu… et je crois que j’aurais encore envie de toi… je veux te croquer de partout.. c’est pas tous les jours que j’ai un beau mec comme toi dans mon lit… il faut que j’en profite..

- mais on pourra se revoir dis-je

- si tu veux dit-il

- si je veux? plutôt deux fois qu’une.. en fait les petits mecs que j’ai connu ne valent rien à côté de toi…

- mais il ne faudra pas que Mamadou se doute de quelque chose…

- je ne dirais rien.. d’ailleurs il est bien occupé avec sa copine dis-je en riant…

On s’est endormi dans les bras l’un de l’autre.. oh pas longtemps… j’ai été réveillé par une langue qui furetait dans mon cul… j’ai relevé mon petit cul pour un meilleur accès et sa langue est revenue prendre possession des lieux avant que sa queue ne la remplace et me pilonne très fort, très violemment et très profond.. il me serrait aux hanches, à quatre pattes sur son lit, mon cul bien relevé était pris de ses assauts et fut de nouveau inondé en même temps que je j’éjaculais sur le lit en me branlant, sa bite dans mon cul… On s’est écroulé sur le lit…

Pour recommencer plusieurs fois dans l’après midi, il a voulu que je lui lèche son cul et que je lui mette un doigt.. il avait l’air d’aimer cela… je n’ai pris aucune initiative.. je faisais ce qu’il avait envie… je me souviens que j’ai juté quatre fois dans l’après midi… toujours dans sa bouche!

Quel gourmand…

Nous nous sommes quittés à regret… mais avec la promesse de se revoir rapidement et le plus souvent possible…

Fabrice

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 3 Décembre | 52 pages

Les nouvelles | 17

Toto Gilou
Soirée costumée TomParis
Au boulot TomParis
Drone infectant Nabe
Le père de mon pote Fabrice
Sexshop et ciné porno Pute-a-jus
Irrésistible envie Meetmemz
Arrivée à Tanger Coromandel
Le chinois du métro Fabrice
Amoureux d'un flic Fabrice
Lopé à cru par 2 mâles Lunaxxx
Le routier sympa Fabrice
Baise en tente chez les scouts JL
Pote d'internat Felix
Bourgeois mis en cage Soumisedouard
Cave parisienne Vktrlmbrt
Sauna sun city Tom

Les séries | 35

Mon beau-frère | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4
Camping | 3 | +1 Meetmemz
12 | 3
Semaine en trek | 2 | +1 Maxfly76
12
Une vie | 3 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3
Noé - 18 ans | 3 | +3 Yannick
1 | 2 | 3
Dépucelé par mon maître | 2 | +1 Jeromesoumis
1 | 2
Tel Père Tel Fils | 2 | +1 Ceven-X
1 | 2
Pute du commandant | 2 | +1 Fantasiosm69
1 | 2
Pâques | 2 | +2 Fabrice
1 | 2
Week-end | 2 | +2 Fabrice
1 | 2
Franz | 2 | +1 Chardon
1 | 2
Histoire de dominant | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Commerce de proximité | 1 | +1 Fabrice
1
Stage avec un Agriculteur | 2 | +1 JL
1 | 2
3 Déc, + 35 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Sept. 21 : 1 758 238 pages vues

À jour : mercredi 17 novembre 2021 à 10:28 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cyrillo histoires""vestiaire gay""cyrillo gay""blog gay x""autostoppeur gay""histoire gay papa""histoire gay jeune""enculée par son chien"cyrillo"histoire cyrillo"stanlyon"histoire gay douche""plan sm gay""couilles pendantes""histoire gay arabe""hds histoires""orgasme gay""partouze bisexuelle""histoire gay oncle""photo cul""blog histoire de mecs""photos de cul""baise en pleine nature""histoire gay premiere fois"gayerog"histoire gay internat""histoires gay soumis""citebeur histoire gay""photos de cul com""glory holl"cyrilllo"le keller paris""beaux tetons""histoires cyrillo""gay soumis""histoire gay bdsm""une main dans le cul""histoire gay minet""grosse bite molle""histoire gay soumission""la bite a papa""histoire gay premiere fois""cyrillo xxl""recit sauna gay""histoire gay sport"bicurieux"cyrillo gay""histoire cyrillo""histoire gay domination""histoire soumis gay""histoire gay cyrillo""citebeur histoires""histoire gay sm"cyrilo"histoire gay naturiste""histoire de gay soumis""histoires gay gratuites""gai eros"cyrillo"histoire de sex gay""histoire gay domination""histoire erotique gay""salope sur parking""histoires scato""recits gay""histoire de sex gay""cyrillo histoires""fils encule sa mere""site lieux de drague""massage gay"cyrilllo"enculer par un chien""histoires gay cyrillo""histoire sauna gay""histoire gay papa""photo cul""l'atlantide sauna""cyrillo gay""blog gay chris""hetero suce"