ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Tel Père Tel Fils

2 | Le fils

Salut. Moi, c'est Élias, le jeune de 18 ans en vacance sur la côte varoise avec mes parents. Je suis actuellement avec ma copine mais elle commence à me les briser menues avec son refus de baiser tous les soirs à cause de ses ragnagnas. Du coup, j'ai les couilles pleines et je lorgne du côté des mecs, c'est moins prise de tête. Mais attention, je suis pas gay, j'ai jamais rien fait avec les hommes, sauf avec mon père... Mais ça, c'est une autre histoire.

Je suis plutôt attiré par les hommes mûrs, autour de la quarantaine. Ceux qui, sous des dehors d'hétéros pur jus, se révèlent de vraies salopes. Justement, j'en ai repéré un qui occupe le Mobile-Home mitoyen au notre. Un beau mâle alpha, le visage carré, les yeux noisettes, un torse velu et une belle bosse dans le bermuda. Il va souvent avec sa femme sur la plage et je le vois parfois s'éloigner à la nage et disparaître au large. Il revient quelques heures après. Je me demande bien ce qu'il peut fabriquer. M'étonnerait pas qu'il s'envoie une nana qu'il a levé au camping, parce que le mec, c'est un chaud lapin. Bon, j'ai bien envie de me le faire, mais c'est pas gagné vu qu'à chaque fois qu'on se croise, il me calcule pas. Mais pas grave, j'aime bien relever les défis...

Et, par un beau matin d'été (7 heures, et premières chaleurs estivales) je vois mon bel hétéro en train de pisser dans l'un des urinoirs des sanitaires. Ils sont situés à l'extérieur et bien à l'abri des regards. Sans gêne, je me positionne juste à côtés et commence à descendre mon short.

- Salut, voisin.

Il me répond à peine, mal réveillé. Il semble enfin me remettre et porte machinalement son regard sur ma bite décalottée. Il bloque sur la taille de l'engin, faut dire que la vue de ses fesses m'a développé une demi-molle.

Je profite de l'occasion pour m'astiquer le manche. Oh, pas de façon franche, mais à l'aide de petits mouvements de poignets qui font se dresser fièrement mes 17cm. Le mec, à côté, n'en perd pas une miette. Il a fini de pisser depuis un bon moment déjà, pourtant il ne bouge pas et je devine même un mouvement suspect de son poignet droit. Se branlerait-il? Je finis par tourner la tête dans sa direction et lui décoche mon plus beau sourire. Il détourne vite le regard, comme un enfant pris en flagrant délit, mais sa main continue de s'activer sur son pieu. Putain, ce mec que je croyais hétéro se tape une queue tout en lorgnant la mienne.

Ni une, ni deux, je profite de son trouble pour passer à l'attaque. Et tant pis pour les conséquences...

Je fais un pas dans sa direction et pose ma main à plat sur son gland, bien en contact avec le méat. Je le sens frémir puis il retire sa main, me laissant le champ libre. Tout doucement, je tourne mon index autour de sa fente dans un mouvement de plus en plus ample. Il mouille abondamment. Je l'entends respirer plus vite et gémir plusieurs fois tant mon mouvement s'avère efficace. Je délaisse ensuite le gland pour entreprendre une succession de pressions le long de sa verge gonflée de sang. Je l'entends râler à mesure que je stimule son plaisir. Je suis assez doué pour ça, c'est du moins ce que dit mon père. Je sens pulser les veines de sa verge contre ma paume et je peux la voir durcir par à-coups sous mes doigts experts. Mon joli quadra se remet à respirer bruyamment, au bord de l'explosion.

Tout à son plaisir, je continue à masser ce sexe superbe et les beaux testicules bien poilus. Il a une touffe de poils drus au niveau du pubis sur lesquels je remarque quelques traces blanches. Humm !!! aurait-il baisé sa femme avant de se lever? Cette perspective m'excite encore plus. Je fais glisser mes doigts sur sa hampe déjà très tendue. Elle est quand même plus longue que la mienne mais plus petite que celle de papa. Je la sens frémissante et palpitante. Le mec a fermé les yeux, la tête penché en arrière. Sans doute s'imagine-t-il se faire branler par une nana. Il se tend de plus en plus, perdant tout contrôle, pour mon plus grand plaisir.

Je me tourne de trois-quart vers mon beau mâle barbu et mon autre main part explorer la partie pile de son anatomie. J'en profite pour caresser ses fesses musclées à travers l'étoffe du bermuda. Je m'attendais à ce qu'il me repousse, mais non, au contraire, il pousse son cul en arrière, m'encourageant à aller plus loin. Je rentre ma main à l'intérieur du tissus et malaxe sa croupe. C'est ferme et il est super poilu. Tout en le branlant d'une main, je teste son sillon de l'autre. Hoaww!!!, c'est super chaud et humide là dedans.

J'aventure un doigt. Au point où il en est, mon coureur de jupons ne réagit même plus. Il râle de plaisir, au risque d'ameuter les premiers arrivants. Je sens mon ongle butter sur sa rosette, je la griffe un peu, ce qui le fait couiner encore plus fort . C'est comme un sésame, sa pastille s'ouvre d'elle même, permettant à ma première phalange d'explorer ce fondement encore vierge. Humm! C'est quand même bon un cul d'hétéro...

Je m'enhardis et mon doigt entreprend un voyage initiatique jusqu'aux portes de sa prostate. J'en reviens pas, ça a super bien coulissé. J'appuie doucement sur la petite protubérance de son point G et tourne mon doigt dessus pour la stimuler. Je peux voir son visage de profil. Une belle gueule de macho habitué à dominer ses partenaires mais pour l'heure complètement soumis au plaisir de sa bite et de son cul. D'ailleurs, ce dernier ne lui appartient plus, il bouge ses fesses musclées pour accompagner mes mouvements. Il halète, soupire, pendant que ma main gauche s'active sur sa colonne de chair. J'ai du mal à la branler à la verticale. Son gland, bien décalotté, devient violacé. La peau tendue ruisselle de sa mouille. Je finis par plaquer sa queue contre son ventre ferme et velu et, après un dernier coup de poignet dévastateur, mon bel étalon décharge une flopée de sperme qui s'abat sur la faïence de l'urinoir. Ses contractions emprisonnent mon majeur qui farfouille son boyau.

Il met quelques minutes avant de reprendre ses esprits. Mon doigt dans son cul le ramène à la réalité et lui arrache une grimace de douleur. Il me demande de le retirer et s'empresse de remonter son bermuda. Il est redevenu le mari parfait, le macho qui fait se pâmer toutes les femmes du camping et que les hommes jalousent. Il me repousse sans ménagement avant de s'éloigner.

Je le vois soudain s'arrêter puis revenir sur ses pas. Sa question directe me désarçonne.

- C'était toi avec ton père, l'autre jour, sur la petite plage déserte?

Ceven X

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 3 Décembre | 49 pages

Les nouvelles | 17

Toto Gilou
Soirée costumée TomParis
Au boulot TomParis
Drone infectant Nabe
Le père de mon pote Fabrice
Sexshop et ciné porno Pute-a-jus
Irrésistible envie Meetmemz
Arrivée à Tanger Coromandel
Le chinois du métro Fabrice
Amoureux d'un flic Fabrice
Lopé à cru par 2 mâles Lunaxxx
Le routier sympa Fabrice
Baise en tente chez les scouts JL
Pote d'internat Felix
Bourgeois mis en cage Soumisedouard
Cave parisienne Vktrlmbrt
Sauna sun city Tom

Les séries | 32

Mon beau-frère | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4
Camping | 3 | +1 Meetmemz
12 | 3
Semaine en trek | 2 | +1 Maxfly76
12
Noé - 18 ans | 3 | +3 Yannick
1 | 2 | 3
Dépucelé par mon maître | 2 | +1 Jeromesoumis
1 | 2
Tel Père Tel Fils | 2 | +1 Ceven-X
1 | 2
Pute du commandant | 2 | +1 Fantasiosm69
1 | 2
Pâques | 2 | +2 Fabrice
1 | 2
Week-end | 2 | +2 Fabrice
1 | 2
Franz | 2 | +1 Chardon
1 | 2
Histoire de dominant | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Commerce de proximité | 1 | +1 Fabrice
1
Stage avec un Agriculteur | 2 | +1 JL
1 | 2
12 Déc, + 90 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : vendredi 26 novembre 2021 à 08:54 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay plage""j ai couché avec mon prof""histoire gay première fois""cyrillo histoire gay""premiere grosse bite""photos gays""histoires travestis""gay gloryhole""premiere sodomie gay""histoires gay cyrillo""histoire gay ado""recit cyrillo""histoire gay vieux""exhib parking""histoire gay routier""gay amateurs""soumis cocu""histoire cyrillo""histoires gay eros""histoire gay soumis""visite medicale gay""gay partouze""photo gay gratuite""histoire de cyrillo""cyrillo histoire gay""encule moi fort""histoire gay crade""cyrillo biz""citebeur histoire""histoire gay domination""histoire gay hard""histoire gay porn""histoire gay routier""glory hole bordeaux""gay en slip""recit sm gay""histoire gay crade""photos gay gratuites""histoires cyrillo""livreur gay""histoire inceste gay""histoire de baise gay""histoire gay cyrillo""fellation gay""histoires cyrillo""récit porno gay""histoire gay sm""histoire gay douche""amateur nu""xstory histoires""recit gay sex""recit depucelage""histoire gay inceste""histoires cyrillo"ciryllo"branlette collective"devil760"porno gay histoire""histoire gay college""histoire de sexe gay"gaieroscyrillo.com"coco gay""recit bondage""sodo gay""histoire depucelage anal""histoires porno""photo cul""histoire cyrillo""première sodomie""histoires cyrillo""vetement travesti""cyrillo gay""couple bisex""cyrillo xxl""pectoraux gay""recit gay sexe""blog histoire gay""histoires erotiques gay""histoire gay soumis""histoires cyrillo""histoires cyrillo"