ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Tantrique, vous avez dit tantrique?

J’avais vraiment besoin du peu de relaxation, de calme, de lâcher prise. Mon prof de yoga m’avait conseillé d’aller voir un masseur

- Rien de mieux pour « lâcher prise » ; et il me donna, les coordonnées d’un masseur qui d’après lui faisait des merveilles. Après de nombreux stages en Inde, il s’était installé à son compte ici à la capitale et s’était fait une spécialité des massages inspirés des techniques indiennes, ayurvédique, tantriques et autres.

Un peu dubitatif, j’oubliai quelque temps, le bout de papier dans un vide-poches. Mais, un soir où j’étais de nouveau très tendu et stressé, je me décidai à prendre rendez-vous pour une séance de deux heures.

Le jour dit, je sonnai à à sa porte avec je l’avoue une certaine appréhension ; jamais auparavant je n’avais osé me faire masser, découragé par l’image des dizaines de salons de massages chinois de mon quartier et persuadé que finalement ce n’était qu’un prétexte à « finition » et donc rien à voir avec mon besoin.

Il m’accueillit dans une pièce faiblement éclairée par de nombreuses bougies parfumées ; de la musique indienne ajoutait s’il le fallait encore à l’ambiance typique que l’on pouvait se faire d’un salon de massage ayurvédique. Un grand lit de massage à même le sol m’attendait, couvert lui aussi par de beaux tissus indiens.

M. une petite quarantaine, était de taille moyenne plutôt bien foutu. Simplement vêtu d’une sorte de pagne, il s’évertua à me tranquilliser et à me mettre à l’aise.

- Je pratique le massage tantrique, tu vois, le tantrisme : c'est tisser ensemble ; c'est un massage érotique qui se déroule en connexion avec la sexualité la respiration et la spiritualité, c'est une exceptionnelle exploration énergétique sensuelle et érotique... Le tantrisme, tu vois, c'est diffuser l'énergie sexuelle dans tous le corps et ainsi stimuler la vitalité... La qualité de ce massage est d'être à la fois relaxé et riche de l'énergie créative de la vitalité sexuelle... Le tantrisme sensuel et érotique que je pratique est aussi spirituel... Il s'agit de se remplir non pas de se vider... Bien évidement tous le corps est massé ainsi que les zones érogènes.. Tu le savais en venant ici ? j’espère que cela sera pas un frein ? je masse aussi la prostate, ce qui implique une intrusion.. mais si tu n’es pas disposé, je peux y renoncer. Le tantrisme c'est faire durer le plaisir en diffusant l'énergie créative de la sexualité dans tous le corps... Le tantrisme libère des tensions et provoque un état érotique intense et délicieux... Ce massage profondément sensuel et érotique donne au massé une relaxation profonde mêlée de l'énergie vibrante et créative de la sexualité !

Il serait disait-il à l’écoute de mon corps et je n’avais qu’à me laisser faire et surtout à lâcher prise, être réceptif aux mouvements de ses mains et à la communion entre celles-ci et les muscles de mon corps. Ah oui, un détail, il massait nu car « il se mettait ainsi au diapason du massé, mais, bien entendu si cela me posait problème, il pouvait rester avec son paréo » .

Je n’avais plus qu’à ôter mes vêtements, quand ce fut fait, il me rejoignit dans le salon de massage, m’offrit un verre d’eau et quand il eut bu, il dénoua son pagne qui tomba à terre. Face à face, nu tous les deux, il me prit les mains puis se colla à moi et m’enlaça un long moment ; Ce qui avait été au départ gênant, une intimité inattendue avec un inconnu, se trouver corps à corps, sexe contre sexe, torse contre torse, se transforma peu à peu en un moment de sérénité réelle, d’apaisement, de communion.

- Te voilà prêt, n’est-ce pas ? dit-il se séparant de moi, tu peux t’allonger maintenant ; sur le ventre et laisse-toi porter par l’ambiance musicale.

La pénombre, lui, la musique. Depuis un bon moment déjà j’étais aux anges. Ses mains parcouraient mon corps couvert d’huiles parfumées chaudes ; ses mouvements étaient tantôt fermes, tantôt doux et à plusieurs reprises ce fut un corps à corps des plus intenses car il utilisait tout son corps glissant tout entier sur le mien, marquant parfois des poses, entièrement couché sur moi, jambes contre jambes, bras accolés, son sexe le long de ma raie, sa tête contre ma nuque accompagnant ma respiration et je pouvais sentir les battements de son cœur dans sa verge entre mes fesses.

Toujours sur le ventre et après m’avoir écarté largement les jambes, il vint s’agenouiller entre celles-ci, ses cuisses sous mes cuisses, mes fesses contre son abdomen. Il versa quelques gouttes d’huile chaude sur mes fesses et entre elles et commença à les malaxer tout en effectuant des mouvements fermes d’écartement.

C’était à la fois troublant et excitant ; je sentais mon anus à la fois vulnérable et comme offert, surtout quand, la tranche de sa main parcourait mon entre-deux fesses et que son pouce, à chaque passage, appuyait de plus en plus fermement contre mon périnée et que le petit doigt semblait s’attarder sur ma rondelle… Cette position qui surélevait mon abdomen du lit de massage, laissait de l’espace à ma queue pour s’étirer, je bandais, bien sûr ! ma queue se mouvait librement entre ses cuisses, je pouvais sentir mon gland frotter contre celles-ci. Quelques gouttes encore d’huile parfumée cette fois-ci ciblant directement mon trèfle ; la chaleur me fit un peu sursauter mais c’était agréable et ce qui suivit le fut encore plus ;

- tourne-toi, je te prie

Maintenant sur le dos, les cuisses toujours bien écartées et se reposant sur les siennes, ma verge raide comme un I sur le ventre , il introduisit un doigt dans mon anus et entrepris de me masser la prostate, doucement, longuement

- Expire et inspire à fond , me dit-il et détend-toi

Ce fut bientôt un délire d’émotions, de couleurs. Cette douce et lente pression interne m’emportait, au rythme de ses mouvements et de la musique indienne, dans des vagues de plaisir qui parcouraient mon corps en des spasmes orgasmiques de plus en plus intenses. Je haletai ; sans aucune pudeur, je me laissais porter par la jouissance et ma verge éjacula plusieurs fois ; lâcher prise, l’expression prenait enfin tout son sens. Le calme vint, il le fallait !

- - C’est bien, tu as su te laisser emporter !

- - Je crois avoir joui, lui dis-je en souriant gêné...

- C’est naturel, pas de problème, bien au contraire. Tourne-toi de nouveau, je te prie

Toujours dans la même position, il reprit le massage de mon fessier pendant quelques minutes, puis ses doigts revinrent s’affairer autour de mon anus. Des caresses douces puis fermes n’ayant qu’un seul objectif : décontracter mes muscles. Avec deux doigts il tenait les parois de mon fion écartées et je sentais son souffle s’engouffrer dans mes entrailles ; c’était délicieux.

Un petit ronronnement électrique vint soudain troubler la sérénité ambiante ; se penchant vers moi, ll me susurra à l’oreille de ne pas m’inquiéter, il allait simplement compléter mon massage prostatique par de « douces vibrations ». Aussitôt dit, aussitôt fait, il introduisit une sorte de vibromasseur qu’il remuait de façon experte m’emportant de nouveau dans des mondes de plaisirs intenses. Je ne voyais pas le temps passer mais bien entendu, il passait. Il retira son ustensile et , en me susurrant à l’oreille, me demanda de lever le bassin en me mettant sur les genoux. Il reprit alors son massage. Ses mains tout d’abord travaillant mon bas du dos puis malaxant en des gestes fermes et circulaires mes fesses ; à chaque passage, il écartait mes fesses et de nouveau son souffle vint caresser mon œillet ; que du bonheur; Il se releva alors et je sentis sa verge caresser doucement mon troufignon ; couché un instant sur mon dos, il me susurra de nouveau à l’oreille :

- Sauf, si tu ne veux pas, je vais de nouveau masser ta prostate avec mon sexe ; qu’en dis-tu ?

Il se redressa, s'assit en tailleurs la verge dressée et me demanda de venir, doucement m'asseoir sur lui et de me laisser pénétrer.

Excité comme je l’étais, je ne pouvais que donner mon assentiment. Sa verge alors se fraya un chemin et il me pénétra. Il me demanda alors de faire de petits mouvements, de petits vas et viens, et de masser moi-même en utilisant sa verge en moi par de petits mouvements, de petits vas et viens, ce qui provoqua de nouveau des vagues de plaisir étonnants et bientôt, ma queue fut prise de spasmes de plus en plus forts et une nouvelle fois, j’envoyai de longues giclées contre nos torses. Il se retira alors et très doucement, il me demanda de m'étendre de nouveau sur le dos. Je bandais ferme bien sûr ! il essuya avec sa bouche mon sexe trempé de semence et, en souriant très tendrement, il vint se placer derrière moi, me fit poser ma tête entre ses cuisses croisées. C’était troublant car je sentais son sexe légèrement bandé bouger sous mon crâne.

Après un massage intense de mon visage et de mon cou, il se redressa et entama le massage de mon torse ; du coup je me trouvai le visage pratiquement entre ses cuisses, sa verge venant selon ses mouvements frotter contre mon torse que ses mains parcouraient centimètre par centimètre. Ma queue se durcissait de plus en plus sans le moindre commentaire de M.

Il revint se placer agenouillé entre mes cuisses écartées pour continuer le massage de mon abdomen l’obligeant plusieurs fois à écarter ma verge de la main, de mes jambes, huilées copieusement ; une pose qui me permit de débander un peu !

Ses mains maintenant passaient et repassaient sur mes cuisses et entre celles-ci, remontant vers mon entrejambe ; mon sexe se dressa dans toute sa grandeur contre mon ventre quand ses mains englobèrent mes couilles dans une merveilleuse caresse tout en appuyant sur mon périnée

Un filet d’huile vint couler le long de ma verge qu’il décalotta. Les caresses se firent plus vives, plus masturbatoires. Il introduisit de nouveau un doigt dans mon anus, flattant ma prostate ; je me retenais le plus possible, voulant retarder mon orgasme et il adapta ses caresses à ma respiration m’aidant dans cette volonté de rétention mais n’en pouvant plus de temps de plaisir, j’explosai dans un ultime et énorme spasme projetant ma semence si longtemps retenue. Quand je revins à moi, il bandait toujours ; fou de gratitude je me précipitai sur sa verge pour l’honorer. Il se laissa faire quelques instants puis délicatement souleva ma tête m’arrachant de son sexe. Il me fallait prendre une douche, il devait préparer le salon pour un autre client. Voilà, c’était fini.

Garbxc

Certaines histoires sont inspirées de petits films de boules que j'ai bien aimé et que j'aime raconter avec des mots ; si elle vous plait et si vous voulez en voir l'illustration filmée, rendez-vous sur mon blog .

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
10 janvier, + 66 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"recit cyrillo""recit gay beur"cyrillogay"travesti enculé""recit porno gay""zoophile gay""recits hds""le site de cyrillo""beur gay"devil760"histoire minet gay""visite médicale gay""baise dans les dunes""hds histoires""histoire gay bdsm""histoire gay erotique""pipe gourmande""photo mec amateur""recit gay cyrillo"gaygratuit"histoire erotique viol""gay en collant"cyrillo"ma premiere sodomie gay""cyrillo blog""cyrillo xxl""elle se fait enculer par son chien""histoire de sex gay""baise chaude""double pénétration gay""elle suce dans le train""photo de cul gay""cyrillo histoire gay""enculee par son chien""histoire gay lycée""histoire gay vieux""cyrillo histoire gay""histoire de suceuse""histoire gay première fois""histoires cyrillo""chienne gay"cyrillo.com"histoire gay jeune""vieux gay dans les bois""recit gay bdsm""histoire travesti soumis""cyrillo gay""histoire gay crade""histoire gay papa"cyrillo.com"recit sexe gay""histoire gay gratuites""recits vicieux""vestiaire gay""histoire gay salope""gay crade""histoires gay cyrillo"cyrillo.com"histoire de gay soumis""histoire gay soumis""histoire gay naturiste""sex shop gay""couilles pendantes""chris evans torse nu""recit uro""histoire cyrillo""recit hds""histoire de mec gay""gay histoire sexe"cyrillo.com"histoires gay cyrillo"