ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Dépucelé par mon maître

Bonjour à tous,
Je vais vous raconter mon histoire, celle de ma rencontre avec mon maître, et de comment je suis passé d’hétéro à la chienne exclusive de mon maître.

Tout a commencé il y a quelques années, je fantasmais beaucoup sur les mecs baraqués et bien membrés (comme beaucoup), mais je n’avais jamais osé passer à l’action, pas peur et surtout, car je n’assumais pas ma condition de soumise. J’ai discuté avec pas mal de mecs, sur internet, mais sans aller plus loin à chaque fois, puisque rapidement on détectait que je n’étais qu’un fake. Jusqu’au jour où je rencontre Paul, qui lui, contrairement aux autres, continue de discuter avec moi malgré le fait que je me défile à chaque fois. Nos discussions étaient déjà très crues, lui marié recherchait une femelle qui lui obéisse, exclusive, qui pourrait engrosser à volonté et surtout très soumise. Il avait le physique qui va avec il faut dire, assez grand (1m 85), plutôt baraque pour son âge (50), et surtout une très belle bite, 21X6 (no fake vraiment). Bref il me racontait comment il baisait sa femme, mais il n’en avait pas assez, et surtout je lui plaisais beaucoup. C’est vrai que j’ai un assez beau physique, musclé, avec un bon cul bien entretenu. Et puis le fait que je sois vierge lui plaisait beaucoup, il voulait être l’homme qui me fasse découvrir le plaisir ultime.

Pourtant le temps passe et jamais nous ne nous rencontrions, par ma faute, mais il continue d’être patient, en me disant bien que le jour où il m’attrapera, il me le fera payer. Au moment où nous discutions, j’étais en couple avec une nana, puis un soir on se sépare, elle décide de retourner chez ses parents, c’était inévitable… Quoi qu’il en soit ce départ me rend très triste, je décide alors de me connecter pour voir s’il est dispo, et par chance sa femme n’étant pas là, on peut discuter. Ayant déjà commencé à boire pour noyer mon chagrin, je décide alors de lui donner mon adresse pour qu’il vienne me voir. Je n’étais pas certain de cette décision, mais dans ce contexte de séparation je me suis sentie pousser des ailes. Comme sa femme n’était pas chez lui il me répond : « OK j’arrive sale pute, je veux que tu m’attendes à quatre pattes par terre quand j’arriverais ! ».

À la fois excité et terrifié par cette venue, je décide alors de me fumer rapidement un joint pour me détendre, et j’enfile une culotte que ma copine avait laissée chez moi. 20 minutes plus tard, Paul arrive, il sonne en bas, puis je laisse la porte entrouverte pour qu’il puisse entrer et me découvrir. « Très bien sale pute, tu es en position, aujourd’hui je vais faire de toi ma pute pour la vie », et là il me met un collier, puis une laisse, et me tire jusqu’à mon salon. J’avais déjà pris le soin de lui servir un verre, il s’assoit sur mon canapé comme s’il habitait ici depuis toujours et me donne mes instructions, moi à 4 pattes entre ces jambes, la tête toujours baissée. « Enlève mes chaussures et lèche mes pieds », m’ordonne-t-il sèchement. Je m’y emploie rapidement, ça dure 5 bonnes minutes puis d’un coup sec tire sur ma laisse, se met debout et m’ordonne de défaire sa braguette et de sortir sa bite. Tremblant de peur je m’y atèle, et là sans prévenir son énorme engin sort du pantalon, déjà tout dur et mouillé. Voyant ma fascination il me dit : « tu as vu comme elle est grosse sale pute, je vais te la faire manger et ensuite je te dépucèlerais et je t’engrosserais, tu serais alors ma femelle pour la vie ! ». De là, il m’attrape par les cheveux et hurle « OUVRE », et là d’un coup sec s’enfonce dans moi. Sa bite énorme manque de m’étouffer, mais je ne peux rien faire, la tête collée contre le mur pendant qu’il me défonce la gueule sans ménagement. Les insultes pleuvent, « Grosse pute », « esclave bouffe ma grosse bite »… Pendant plusieurs minutes, puis se retire d’un coup sec. Sa bite est énorme comme jamais, veineuse, et sans réfléchir à ce qu’il m’arrive je parle pour la première fois « Maitre encore ». Et il me répond : « tu la veux ma grosse bite, et bien tu vas devoir me supplier pour ça ! ». « Maitre pitié elle est trop bonne, je ferais tout ce que vous voulez pour l’avoir ». « Très bien sale pute tu commences à comprendre », et là il s’assoit sur le canapé et me traîne à lui avec sa laisse. Dans le feu de l’action je me jette sur sa grosse bite, mais je reçois aussitôt une grosse gifle : « pour qui tu t’es prise esclave, demande-moi la permission avant ». « Maitre j’ai trop envie pitié ». Et là d’un coup sec il me l’enfonce dans la gorge, m’imposant un gros rythme une nouvelle fois, puis sort son téléphone pour me filmer. « Dis bonjour à la caméra grosse chienne, pour que l’on sache bien que tu es ma pute exclusive ». Dans le feu de l’action une nouvelle fois je me prête au rôle et commence à sucer de plus belle le regardant droit dans les yeux, et lui caressant ses grosses boules. « Alors comme ça on joue les mijorés mais on est une grosse chienne en vrai, dit le que tu es ma pute ! ». « Oui Maître Paul, votre bite est trop bonne, je la veux pour la vie, donnez-moi votre jus, je vous en supplie ». Sur ces paroles je sens sa bite gonfler de nouveau, je ne parviens pas à la mettre en entier tellement elle est large et grande. « Salope tu me fais bander à mort, tu n’aurais jamais dû dire ça et me donner ton adresse, maintenant tu es à moi pour la vie ».

Sur ce il se lève du canapé puis me prends de nouveau la tête pour me baiser la bouche, tout en continuant à me filmer avec son autre main. « Regarde ton maître sale pute, dorénavant tu m’appartiens », et là-dessus accélère encore son mouvement puis se fige d’un coup en moi et je sens quelques secondes après plusieurs jets parvenir dans ma gorge directement. « Avale sale pute, avale la semence de ton maître esclave ». Je prends tout sans broncher, il y en a beaucoup, mais je le regarde dans les yeux, soumis et reconnaissants. Pourtant il ne débande pas d’un pouce, et m’ordonne au contraire de continuer à le sucer. Sa bite est magnifique, dure comme une matraque, mais j’ai peur de la suite, jamais je ne pourrais supporter ça dans ma chatte vierge, jusqu’au moment où il me dit. « Maintenant on va passer aux choses sérieuses esclave… en me montrant ma chambre »…

La suite dans le prochain épisode si vous avez aimé, n’hésitez pas à m’écrire aussi à mon adresse 

Jeromesoumis

Autres histoires de l'auteur : Dépucelé par mon maître

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"force gay""histoire gay cirillo""cirillo gay""histoire gay cirillo""histoire gay bareback""avaleur de sperme""baise dans un sauna"cyrilli"gay en slip""cyrillo histoire gay""pectoraux gay""sex toy gay""papa encule son fils""cyrillo pcul""histoire de gay soumis""pipe gourmande""cyrillo pcul""video gay routier""lope soumise""histoires gay cyrillo""ejac faciale gay"cyrillo.com"première sodo""mur des bites""grosse pute gay""première fois gay""gay ejac""histoire de sex gay""cyrillo gay""porno gay pere et fils""hds histoire""histoire gay domination""tournante dans une cave""gay gangbang""histoire incest""cyrillo biz""video gay uro"cyrillo"recit gay routier""histoires gay cyrillo""histoire gay meilleur ami""histoire gay x""histoire gay routier""gay ardeche""cyrillo dial""histoire gay sexe""histoire routier gay""premiere sodo gay""histoire gay hetero""histoire de cul gay"cyrillobiz"gay daddies""uro gay""histoires gay arabes""rebeu gay twitter""photo de cul de gay""grosse bite molle"ciryllo"grosse queu""histoire gay cyrillo""baise entre potes""ma premiere bite""histoires porno gay""histoires gay hard""esclave sexuel gay""citebeur histoire gay""gay encule""histoire esclave gay""gay viol""histoire gay sex""recits gays gratuits""histoire gay douche""vide moi les couilles""cyrillo gay""recit inceste gay""les histoires de cyrillo""recit hard""gay cyrillo""depucelage anale""histoire gay vestiaire""histoire gay cousin""cyrillo gay""gay amiens""branle mutuelle""cyrillo xxl""histoire sex gay""blog gay naturiste""couilles pendantes""pipe gourmande"cyrillo"histoire gay prof"