ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Étudiant appliqué | Saison 3 | Toni

Chapitre 3 | Barbe Bleue

Toni s’est avancé dans la grangette sont les portes sont largement ouvertes et, franchissant le seuil interdit, il me condamne à être Barbe Bleue.

Je le rejoins, mes mains sont sur lui, je le pousse vers l’intérieur, il ferme les yeux et s’assure, vaguement inquiet :

- « on est tranquilles ici ? » Je lui saisis le visage entre mes deux mains et le regarde fondre.

- « pourquoi crois-tu que je t’ai amené ici ? » et je l’embrasse goulument. Et en même temps, j’écarte mes bras à l’horizontale, le laissant libre de poursuivre… ou pas ! Il aspire ma langue et se pelotonne contre moi, ses doigts s’activent sur les boutons pour ouvrir ma chemise et ses mains glissent dans ma fourrure vers mes tétons, arrachent le vêtement de ma ceinture et ses bras enserrent mon torse.

Sans rompre le baiser qui nous lie, je le décolle de moi et mes deux mains encerclent sa taille pour libérer sa peau et je lui enlève son sweat, dégageant son torse et sa tête mais gardant ses bras levés prisonniers des manches. D’une main, je le maintiens, de l’autre, je le caresse et ma bouche le parcourt du téton à l’aisselle, puis remonte jusqu’au lobe de l’oreille. Ma langue plonge dans sa bouche à l’étouffer puis ressort pour lécher son visage.

- « Service, Toni ? »

- « Oui, M’sieur ! »

Je le libère et il tombe à genoux, se délivre des manches du sweat et se jette sur ma braguette tendue puis défait un à un les boutons, fait jaillir mon slip déformé par une étrave mouillante qu’aussitôt libérée, il engloutit. Puis il remonte, lèvres serrées en aspirant les sucs, se redresse et vient me donner sa bouche dans un dialogue étroit entre nos langues. Mes deux mains dégrafent sa ceinture, abaissent brutalement pantalon et boxer et je sens sa queue dressée. J’attrape fermement ses boules lisses d’une main, je m’accroupis en avalant ce joli manche pour quelques va-et-vient impérieux tandis que ma seconde main abaisse son pantalon aux chevilles. Je me recule, assis sur mes talons tandis qu’il achève de se libérer de ses vêtements.

Il est maintenant nu, costaud et se retourne, offrant sa belle croupe galbée et velue à mes yeux ravis. Mes mains entourent ses chevilles puis remontent le long de ses mollets ronds, de ses cuisses puissantes qu’elles écartent et je saisis, vers l’avant, ses boules rasées qui roulent dans ma main. Je souffle sur ses deux globes pour faire coucher ses poils sombres et ma seconde main remonte sur ses reins et les creuse. Il prend appui des deux mains sur ses genoux et se cambre, offrant sa croupe fendue comme une grenade.

De la pointe de la langue, je trace un chemin humide dans sa raie. Il soupire alors je lui crache au cul puis je parcours la ligne d’une large langue pour étaler ma salive. Il écarte ses fesses à deux mains avec un petit gémissement et je cherche son plissé d’une pointe agile pour le détremper. Je détache mon pouce de ma main serrée autour de ses couilles et la remonte pour le lui ficher dans l’œillet. Il s’ouvre souplement pour aussitôt se resserrer sur mon doigt. Je me relève.

Je veux contempler son visage alors que je le doigte et qu’il respire fort. Ma main lui enserre le cou pour le redresser tandis que mon pouce lui masse souplement le conduit pour le faire frémir encore. Il ferme les yeux et je pique son visage de petits baisers et coups de langue rapides avant de la plonger dans sa bouche pour un baiser lourd et vorace. Il tend les bras pour me déshabiller davantage mais je le barre et lui glisse une capote dans les mains tandis que j’ouvre un étui de gel.

Je le laisse jouer des lèvres et de la langue sur ma queue qu’il capote en expert tandis que je le lubrifie avant de le saisir par les hanches et le pointer. C’est lui qui recule d’un coup sec pour s’empaler avec un petit gémissement. Je le bloque pour lui laisser le temps de se détendre puis je lui imprime un petit balancement qui me fait progresser souplement en lui, jusqu’à écraser ma touffe entre ses fesses. Il se cambre et ondule de sa formidable croupe poilue sur mon bas ventre tendu. Je lui saisis les tétons et je le sens jouer avec son cul pour presser ma queue.

Je l’empoigne par les hanches et commence à le balancer le long de mon pieu, tendu de désir pour cette belle croupe musclée. Ses fesses claquent contre mes cuisses et j’augmente l’amplitude et la vigueur du balancement. Toni gémit et se cambre encore pour se grandir et venir chercher un baiser par-dessus son épaule. Il serre son cul autour de ma queue en vagues d’ondulations et se branle doucement.

Il prend son pied langoureusement et lâche des soupirs qui décollent nos lèvres quand mes doigts jouent avec son téton. Mais je veux voir son plaisir, alors je décule brusquement et je le renverse sur le dos sur une botte de paille, lui relève les cuisses et engage ma queue dans son œillet qui palpite. Je le larde profond en écrasant ma touffe contre sa rondelle dilatée, il gémit et se branle en dodelinant de la tête puis commence à râler. Je l’encourage :

- « viens Toni, crache ton jus et serre ton cul pour me faire venir »

Il monte et se branle frénétiquement puis se cambre brutalement et jouit dans un grand jet qui m’éclabousse tandis qu’à mon tour, j’éclate en mille éclairs.

Je suis allongé sur le dos pour retrouver mes esprits, Toni se blottit contre moi, sa main erre dans mes poils, la poussière volète dans la lumière, ma main passe dans ses cheveux et glisse le long de son dos jusqu’à empoigner une fesse poilue. Je me retire.

Mais une odeur lourde* se répand et Toni, confus, bat en retraite précipitamment pour mettre son cul hors de portée de ma caresse. Je ris :

- « à l’odeur, je crois qu’effectivement, c’est bien ton cul que j’ai ramoné, non ? »

Comme il baisse la tête, je le goinfre d’une galoche et le regarde droit dans les yeux.

- « ça arrive, rarement, mais parfois. Cependant, rien de ce qui est naturel ne doit nous faire honte, Toni ! » Je ris : « Et là, moi j’ai pris un pied d’enfer, et toi, garçon ? »

Il relève ses yeux, encore incertain et troublé et pourtant un peu rassuré :

- « Normal, M’sieur, puisque t’es le diable »

* L’affaire de la propreté, donc, de la merde !

On se doute bien que, dans cette région du corps, un accident peut arriver. Alors, ne peut-on se faire enculer sans avoir, auparavant, pratiqué un lavement approfondi ? Est-ce bien « raisonnable » et même « indispensable » ? Ecoutons ce qu’en dit le docteur Michel Ohayon, directeur médical du « 190 » centre de santé CEGID 90 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris :

« Non, messieurs, à moins que vous ne vous prépariez à un fist rondement mené. Le tube digestif fonctionne de manière à ce que votre rectum reste vide un bon moment après avoir rendu à la nature ce qu’elle vous a donné. En français, cela signifie que si vous allez chier un bon coup, il n’y a plus rien à l’intérieur.

Et si la mécanique digestive change la situation, vous vous en rendez compte. Le lavement est bien pratique en cas de transit fantaisiste, occasionnant des selles molles. Auquel cas, il doit être peu abondant et sous faible pression. L’embout XXL pour tuyau de douche, qu’on s’enfonce le plus loin possible pour être sûr de son coup, provoque ce que précisément l’on cherche à éviter. L’eau est capturée dans le côlon transverse et ascendant, ne s’évacue pas lorsque vous le souhaitez, et se rappelle à vous lorsque les mouvements enthousiastes d’un admirateur, assortis de changements divers de position, amènent le barrage à céder. C’est le principe de l’arroseur arrosé.

Le lavement répété occasionne d’autres inconvénients. Notre rectum est enduit d’une couche de mucus assez dense, en couche fine, qui isole la muqueuse des microbes en tout genre présents dans les matières fécales et joue également le rôle de lubrifiant pour les selles (ce qui fait que le rectum est vide une fois qu’on est sorti des toilettes). Le lavement tend à le décaper et provoque la sécrétion d’un mucus en quantité abondante, beaucoup plus fluide, moins protecteur, moins lubrifiant. Le transit est perturbé et perd sa belle régularité. Et, du coup, on refait un lavement... C’est un cercle vicieux qui conduit à la répétition rapprochée des lavements, au point que certains ne vont à la selle qu’en s’inondant le rectum sous la douche du matin. »

Extrait de « le trou du cul, cet inconnu » Dr Michel Ohayon

Amical72

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Toni : S1S2S3S4S5S6S7S8S9S10S11

Agriculteur : S1S2S3S4S5S6S7S8

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"gay exterieur""cyrillo gay"cyrillo.biz"salope sur parking""double anal gay""histoire gay internat""gay sex gratuit""demain nous appartient gay""recits gay""sexshop gay paris""recit gay sm""baise imprevu""gay soumis"ciryllo"idm sauna""gay vestiaire""batard gay""recit x gay""beur gay""baise entre cousins""recit gay hard""gay uro""histoire gay pere fils""histoire cyrillo""gay cyrilo""histoire erotique gay""histoire gay piscine"citebeur"recit cyrillo""vas y encule moi"cyrilo"histoires de sexe gay"cyrilo"histoires gay black"gay.mec"histoire gay plage""la bite de mon pere""histoire gay cirillo""maitre nageur gay""premiere fellation gay""recit porno inceste""histoire travesti""ma premiere sodomie gay""histoire gay sexe""premiere double penetration""blog gay porno""lieux de rencontre gay""cyrillo histoire gay""recit sauna gay""mec amateur nu""gay tournante""actif soumi""histoire gay rebeu""depucelage gay""histoires hds""depucelage anale""gay sex histoire""histoire de baise""histoire erotiq""nu entre potes""cyrillo blog""recit gay sexe""histoires cyrillo""histoire gay entre frere""gay double anal""gay zoophilie""photo de cul de gay""travesti soumis""visite medical gay""histoire gay cyrillo"stanlyon"histoire gay x""histoire sm gay""actif soumis gay""rugbyman gay""histoire gay cyrillo""rugbyman nu""histoires de travestis""histoire gay cyrillo""premiere sodomie gay""gay recit""blog de cyrillo"