ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Étudiant appliqué | Saison 3 | Toni

Résumé des publications précédentes

Cadre sup dans un grand cabinet, j’avais présenté mes activités professionnelles aux étudiants de la fac. Or en quittant le campus, un étudiant, Toni, m’avait rattrapé. Il avait repéré la plaque rainbow flag sur mon trousseau de clés et, à la suite d’un pari, avait insisté pour « m’accompagner ». A demi agacé, j’avais cependant cédé car le garçon est charmant mais ensuite, j’ai largement abusé de la situation. Malgré cette entrée en matière à la fois particulière et un peu ratée, l’élève ingénieur a fini par se montrer un partenaire sexuel bien assorti et … un garçon sympathique, agréable … Alors je l’ai gardé pour la nuit !* Je l’ai ensuite convié avec ses potes à un « apéritif » dans la maison de Nicolas où nous nous retrouvons à quelques-uns pour des soirées très chaudes et, souvent, arrosées, avec des invités complaisants. Mais encore une fois, Toni a su triompher de tous ses rivaux… et je l’ai à nouveau ramené à la maison, puis gardé pour la nuit.*²

Chapitre 1 | Le joueur de Foot

TTRRIIIIIII ! TTRRIIIIIII ! Toni s’arrache à la chaleur du lit et s’assoit au bord pour interrompre l’horrible stridence.

- « Que se passe-t-il, Toni ? »

- « Je dois partir prendre un train, j’ai un match de foot et j’ai promis de jouer »

- « et ensuite ? »

- « Je retrouve ma mère pour déjeuner, puis je rentre »

- « et ton père ? »

- « Oh, lui, il sera déjà parti rejoindre ses copains… »

Je me soulève pour taper l’oreiller, lui redonner forme et me replace confortablement sur le dos, bras croisés derrière la tête.

- « Il est déjà trop tard Toni, tu n’auras jamais ton train »

- « …. »

Je vois le dos du garçon se raidir légèrement sous la contrariété.

- « Et tu oublies quelque chose, Toni… » Son dos se redresse à peine. « C’est bien toi qui m’a poursuivi et demandé, presqu’imploré, de te prendre à mon service après mon intervention à la fac, non ?* Et ce matin, tu n’es pas là, nu dans mon lit, par hasard. Tu as voulu jouer, Toni … *²»

Il se retourne, vaguement inquiet de ce que je lui réserve.

- « Alors, c’est simple Toni. Tu assumes ! … Je te fais une proposition : je t’emmène jouer au foot pour que tu tiennes parole, tu préviens ta mère que nous serons deux à sa table puis, pour le reste de ta journée, je dispose de toi. »

Je souris de son désarroi, de ce moment d’incertitude où il ne sait s’il peut me faire confiance ou s’il doit se défier de moi comme d’un danger capable d’abattre d’un revers toute sa vie et l’amour de sa mère du même coup. Je fais une moue

- « tu m’as dit que maman Amélia est bonne cuisinière et tu n’es pas obligé de lui dire que, pour achever de convaincre ton tuteur en entreprise, tu lui as montré tes fesses dans les toilettes de la fac » Mon bras s’est détaché et ma main lui caresse le postérieur « tes jolies fesses, Toni … humm j’en mangerais » Je lui décoche un clin d’œil complice et entendu.

- « et si je refuse ? » dit-il soudain, dans un sursaut de fierté, le front buté.

- « A tout moment, tu peux refuser, Toni, et partir librement. Réfléchis juste à QUI sera puni si tu agis de la sorte »

Je le regarde mi narquois, mi sévère. Même en colère, il me plait, ce poilu-là ! Quand sa bouche fait la moue, je ne peux m’empêcher d’imaginer qu’ainsi, il m’embrasse ou me suce et il me semble sentir la douceur de ses lèvres sur les miennes ou sur mon gland qu’il prend en bouche. Je me redresse vivement et lui pique un bisou rapide. Puis je me rapproche à nouveau et c’est maintenant lui qui m’embrasse, ajoutant dans un murmure :

- « tu es un ogre ».

Je me détache - et là, j’accuse comme un petit soulagement intérieur, ce que je note dans ma tête - pour le regarder dans les yeux tout en l’enveloppant dans mes bras pour l’attirer sur moi.

- « Pour le moment, garde toute ton énergie pour ton futur match de foot. Je veux voir tes grosses cuisses servir à te propulser à la poursuite du ballon » Ma main trouve sa bite bandée et l’étreint fermement pendant que je noue nos lèvres pour un palot langoureux et gourmand.

- « je crois que nous reprendrons cette discussion plus tard, si tu veux bien »

Il rit et aussitôt rétorque, l’air faussement soumis : « oui, j’en ai envie, M’sieur »

Je le pousse brutalement hors du lit :

- « va te laver, petit pédé, avant que je te monte à cru ! Tu ne perds rien pour attendre »

Puis je ramasse ma queue durcie dans mon peignoir pour aller préparer le café du matin. Toni arrive, le poil encore humide, une serviette autour des reins. Il a déjà pris des repères dans la cuisine et, autonome, se sert un café et me rejoint au comptoir, sans jouer les princesses qui attend des égards. J’aime cette simplicité qui sait aussi laisser place à des attentions.

Je ne dirai rien du match, le foot m’ennuie et les tenues actuelles n’offrent même plus le seul attrait que je pourrais y trouver, celui de la plastique masculine dévoilée puisqu’on ne voit guère plus que leurs genoux.

Alors je fixe mon attention sur l’engagement corporel de Toni qui est tantôt observateur du jeu, attentif et relâché, tantôt acteur en plein effort, révélant à mes yeux d’autres facettes du corps mais aussi du mental de l’étudiant timide qui m’a abordé, comme on feuillette un catalogue de possibles. J’imagine ses muscles brusquement tendus ou soudain relâchés, des moiteurs, des odeurs, des frissons courant sur sa peau, tout un vocabulaire renouvelé que je me promets d’explorer.

Je m’imagine l’immobilisant entre mes bras, le maintenant plaqué contre mon torse et ma queue dure imprimée dans sa raie, naturellement nichée. Lui stoppé dans sa course, encore contracté par l’effort et, pourtant, déjà haletant et impatient ; quand je lui mordille l’oreille, il renverse sa tête vers l’arrière et me souffle un « oui » de jeune homme qui s’abandonne.

Des perspectives qui, nourries de nos précédentes galipettes, ouvrent à de nouvelles expériences et stimulent mon imagination. Toni pense jouer au foot, moi je regarde ses postures avec convoitise et concupiscence, l’observation de ces promesses de sensations provoquant de soudaines érections qui gonflent ma braguette : loin de vibrer pour les actions du jeu, je bande pour un joueur comme on se salive par avance pour un plat dont on sait qu’on va s’en régaler.

Mais j’étais également curieux de la suite.

*Voir la saison 1 d'un étudiant appliqué

Voir la saison 2 « Apéritif »

Amical72

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Toni : S1S2S3S4S5S6S7S8S9S10S11

Agriculteur : S1S2S3S4S5S6S7S8

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
18 janvier, + 96 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cyrillo biz""cyrillo dial""photo gay gratuite"cyrillo.biz"histoire gay entre frere""initiation gay""recit gay internat""recit porno gay""nudiste gay""gay cyrillo""cirillo gay""histoire sex gay""histoire gay piscine""premiere grosse bite""soumise offerte""histoire erotique gay""blog histoire de mecs"cyrillogay"histoire gay hetero""cyrillo histoires""frere de bidasse""baise en pleine nature""cyrillo 2018"cyrillo.com"image de cul""gay mur""histoire erotique ado gay"cyrillo.com"blog de cyrillo""gay soumis histoire""histoires cyrillo""sexshop gay paris""histoire gay porn""recit gay sexe""1er sodomie""branle en foret""histoire gay sex"zonedial"les histoires de cyrillo""histoire cyrillo""recit erotique gay""recit erotique gay""recit gay internat""sauna gay chambery""histoire gay entre frere""histoires zoophilie""histoire gay hetero""histoire gay sm""histoire travesti soumis""mon cul gay""avaleur de sperme""gay daddies""histoires gay gratuites""baise dans la grange""cyrillo histoire gay""histoire sm gay""plan sm gay""classement cuisiniste 2018""histoire gay hetero""histoires gay cyrillo""je suce mon fils""lieu drague gay""porno gay pere et fils""je suce mon frere""couple bisex""histoires de sexe entre mecs""textes porno""histoires gay cyrillo""recit gay x""le jeu de la biscotte""baise sauna""mon cul gay""je suis une vraie salope""histoire gay lycee""histoire gay beur""lope gay"