ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Agriculteur

Saison 7 | Chapitre 5 |

Impromptu - Alors je décide de rentrer aux Chênaies. Il était nuit noire quand je suis arrivé. Le lendemain, au petit déjeuner, Monique ne manifeste aucune surprise de me voir en pleine semaine. Elle ne questionne ni ne s’étonne, Monique. Lecourt, sans doute levé aux aurores, n’est pas là. Je vais soigner les chevaux. En cotte bleue, manches relevées, je gratte, j’évacue la litière souillée et les crottins à la fourche, je paille, je distribue foin et rations, je m’active avec mon habituel souci d’efficience, indifférent aux frimas du matin. Je brosse et palpe rapidement chacun des animaux, comme pour vérifier que tout va bien. Mais j’ai aussi un farouche besoin de ces contacts sous ma main : peau, poils, ladre, muqueuses ; le rêche, le doux, le chaud, le moite, les odeurs de vie … Je souris en moi-même, je reconnais cette tension. – « je vois que tu as fait mon travail ! » Je fais tourner la puissante jument pommelée derrière moi dans son box, en maintenant un bras sur son dos, l’autre reste ballant, le bouchon à la main. Je m’appuie légèrement sur le flanc qui enfle avec la respiration, dans la proximité de la chaleur animale. Il me regarde indécis, fixement tendu dans une question muette que je feins d’ignorer. Il est vêtu de son habituel pantalon de travail, d’une grosse chemise aux manches roulées sur ses avant-bras noueux. Il s’est accoudé d’un bras à la lice. En se rasant, comme chaque matin, il s’est tailladé ; deux légers traits rouges parallèles marquent son menton à droite. Il continue de me regarder, décontenancé par mon silence alors que moi, je l’envisage comme une promesse, m’appliquant à deviner ses formes ramassées masquées par les vêtements, ses épaules qui roulent quand il cède un peu sur son bras en appui pour rompre cette situation. J’en souris finement, imaginant charger, par magie, mon regard d’une persuasion télépathique imparable, dans l’attente qu’il se décide, qu’il bouge … Va-t-il enfin entendre battre ma pulsion muette ? Je suis à l’affut, prêt à parer à toute éventualité pour parvenir à mes fins. Quelque chose le retient parce qu’il ne le maitrise pas et j’aime le voir ainsi, incertain, prudent. Il ouvre le loquet, s’avance lentement, froissant la paille fraiche. Il désigne la jument qui a replongé la tête dans son fourrage : - « belle bête, non ? » Il tend le bras pour peser sur le flanc gris. Le bouchon tombe à mes pieds et ma main se pose sur le bas de son dos, souplement, légèrement, comme une anse de panier entre nous. Il a un soufflement sec et hoche lentement la tête. Un acquiescement. Il a compris ! Mes yeux ne le quittent pas et détaillent ses petites lignes palmées là, au coin de ses yeux quand lui ne détache pas son regard de la bête, opinant toujours du chef. – « et alors tu as séché les cours ? » Le ton est incrédule. - « j’arrivais pas à me concentrer » Je me suis rapproché de lui à le frôler et lui souffle à l’oreille – « je t’ai gagné une bonne heure pour qu’on puisse baiser, Lecourt » Brusquement, il tourne son regard qui sautille et le plante, direct dans le mien : je le vois partagé ! Est-il horrifié par ma transgression de déserteur … ou, plutôt, par le culot de mon initiative ? Je reviens lui murmurer : – « je bandais trop à l’idée de t’entendre soupirer de plaisir quand je t’encule profond, quand je coulisse souplement entre tes fesses velues et que tu t’abandonnes. » Je le convoque. Il s’est repris ! Et, d’un coup, redressé ! Il a retrouvé son assurance courtoise et lisse, affermi son regard direct, accroché un demi-sourire narquois. Puis, d’un discret signe de tête, il m’indique la sortie. Sans un mot, ce serait superflu ! Maintenant, c’est moi qui le suis, à grand peine. Et pourtant, il prend le temps de vérifier que j’ai correctement crocheté la porte gauchie derrière nous avant de s’engager d’un pas rapide dans l’escalier. Je me précipite pour garder ses fesses qui valsent juste devant mes yeux, ces deux muscles toniques et nerveux. Mon obsession. « C’est vraiment lui le cul de mon cœur … *» Quand ma porte claque, il m’interpelle du menton, provocateur. Me défie.

* La truculence de Pierre Perret en 1972 avec ,


Amical72

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Toni : S1S2S3S4S5S6S7S8S9S10S11

Agriculteur : S1S2S3S4S5S6S7S8

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
18 janvier, + 96 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


cyrillo.com"cyrillo xxl""hds histoire gay""histoire sex gay""histoires gay gratuites""pute a jus""jeune soumis gay""plan suce""histoire gay cirillo""photo cul homme""histoires gay cyrillo"cyrillogay"blog gay naturiste""hds histoires""histoire gay salope""histoire gay papa""visite medical gay""beur gay""recits gay""hds gay""histoire gay sexe""recit gay bdsm""photo de cul de mec""cyrillo biz""gay master nantes""histoire gay x""sex shop lille""gay wc""histoire gay sauna""liam qui suce"cyrillo.biz"baise surprise""initiation gay""x story histoires""dial mec""histoires porno""cyrillo blog""gay beur""histoires cyrillo"cyrillogay"recit gay beur""histoire cyrillo""recit sodomie gay""recits erotiques gay""histoire x gay""je suce mon frere""histoires cyrillo""histoire pornos""histoire de cul gay""histoire gay grosse bite""histoire gay sexe""cap d agde baie des cochons""beau gosse nu""dial mec""histoire depucelage gay""encule moi fort""blog de cyrillo""histoires inceste gay""auto fellation""gay sex shop""hds gay""cyrillo gay""éjaculation gay""histoire gay douche""histoire de gay soumis""recit gay cyrillo""histoires sex""domination gay""recit beur gay""les histoires de cyrillo""beur gay""histoire ado gay""histoires gays cyrillo""gay mec""tournante gay""cyrillo gay""motard gay""gay douche""recit porno"