ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Chapitre 13

Je suis très surpris par sa proposition mais je me sens mal à l’aise aussi

Moi : non t’en fait pas pour moi je vais me débrouiller

Théo : ben tkt ça me dérange pas, je vais pas te laisser dans la merde

Chloé : ben pourquoi tu demandes pas à Thomas et Anthony ? C’est vraiment ridicule…

Moi : nan merci j’y tiens pas…

Théo : bon donc je confirme, je te ramène

Chloé : ça va quand même te faire un sacré détour…

Moi : nan mais laissez tomber, je vais me faire ramener en taxi

Chloé : nan mais t’es malade, ça va te couter les yeux de la tête

Théo : bon plus d’objection, je te ramène et c’est non discutable

Moi : tu es sûr que ça te dérange pas ? J’suis vraiment désolé…

Théo : non sinon je te l’aurai pas proposé

Moi : je te remercie

On poursuit tout de même la soirée et je me calme avec l’alcool. On arrive enfin au dessert vers 1h du matin et j’avoue que je commence sérieusement à fatiguer. Après le gâteau, pratiquement tout le monde se remet sur la piste de dance. Moi je préfère rester assis à la table entrain de déguster le reste du dessert tranquillement et permettre aussi de dessouler. Je regarde un peu tout le monde mais en étant en même temps dans mes pensées. Je reviens vite à la réalité quand je vois Thomas s’installer juste à côté de moi

Thomas : c’est ridicule Julien, je peux te ramener même si on est en froid

Moi : c’est bon, je me suis débrouillé

Thomas : je pense que de nous 2, c’est moi qui ai plus de raisons de faire la gueule non ?

Moi : si tu le dis…

Thomas : laisse nous te raccompagner et je pense qu’on doit discuter tous les 2

Moi : écoute je suis désolé pour ce que j’ai fait…

Thomas : je m’en fiche de tout ça Julien. J’ai vraiment envie qu’on parle

Moi : ben tu veux qu’on parle de quoi ?

Thomas : Julien je voulais te dire que…

Il n’a pas le temps de finir sa phrase que Chloé débarque

Chloé : allez Julien ce sont les slows, je t’invite

Moi : ok

Finalement ça m’arrange bien d’interrompre la conversation. Pas mal de personnes sont sur la piste de dance, Théo est avec un gars. Son petit ami ? Un pote ? Je ne sais pas…

Chloé : je suis vraiment très heureuse que tu sois présent

Moi : à ce point là ?

Chloé : je peux te poser une question un peu indiscrète ?

Moi : tout dépend de la question

Chloé : Ca concerne Thomas

Sujet sensible…

Moi : tu veux savoir quoi ?

Chloé : vous avez vraiment été ensemble à l’époque du lycée ?

Moi : quoi ?

Chloé : il est bi ? gay ? hétéro ?

Moi : euh je…

Chloé : et avec Anthony ? Il est avec actuellement ? Il me dit que c’est un pote mais bon il vit avec lui et il choisit d’être son accompagnant à mon mariage

Moi : dit donc ça fait beaucoup de questions là ? Tu penses pas que tu devrais lui demander directement plutôt qu’à moi ?

Chloé : c’est délicat de lui demander ça… Et il fréquente des filles aussi donc je suis perdu

Moi : pour répondre à l’une de tes questions, non je n’ai jamais été avec lui

Je ne peux quand même pas lui dire la vérité et je pense que Thomas veut rester discret sur sa situation

Chloé : pourquoi j’ai cette impression que tu ne me dis pas la vérité

Moi : il est hétéro donc la question ne se pose même pas

Chloé : je vois très bien comment il te regarde

Moi : de qui tu parles ?

Théo nous rejoint pour finalement se retrouver à faire un slow à 3

Théo : je commence vraiment à tomber de fatigue

Moi : oui moi pareil

Théo : on va pas tarder à se mettre en route

Moi : tu es sûr que ça va aller. Je peux trouver une autre solution, t’en fais pas

Théo : nan je me suis engagé, ça me dérange pas

On se prépare tout doucement le temps de permettre à Théo de dire au revoir à tout le monde. Moi je vais voir vite fait Stéphane pour lui dire de revenir avant 10h demain car je veux pas rentrer trop tard chez moi. Chloé me demande à ce qu’on reste en contact mais bon je vais y réfléchir. On se rend sur le parking et on prend enfin la route. Je ne sais pas au bout de combien de temps mais à peine parti, c’est le trou noir pour moi.

Théo : Julien ? Julien ?

Je me réveille en sursaut. Mon dieu j’ai honte j’ai dû dormir toute la route alors qu’il a eu la gentillesse de me ramener.

Moi : j’suis vraiment désolé de m’être endormi

Théo : t’en fais pas. Je te souhaite bonne nuit

Moi : merci c’est gentil

Je le vois bailler et avec les yeux rouges

Moi : écoute si tu veux tu peux dormir ici cette nuit. Tu as de la route et c’est dangereux si tu es très fatigué

Théo : je veux pas déranger

Moi : tu me déranges pas mais il faut juste que tu sois parti pour 10h maxi

Théo : ok pas de soucis

Le temps de trouver une place, on monte dans l’appartement. J’avoue être assez excité il est plutôt mignon et je suis pas contre un plan vite fait avant d’aller dormir

Théo : je vais dormir sur le canapé

Moi : ne soit pas bête, je te laisse la chambre. Tu as été bien gentil de me reconduire

Théo : nan t’inquiète pas, je l’ai fait avec plaisir

Il se met en caleçon et autant dire qu’il est bien foutu aussi. Ya vraiment pas de justice, je me trouve tellement banal et passe-partout. Certains ont tout, le physique et le corps. D’un coup, je me revois à l’école quand je subissais cette forme d’harcèlement.

Théo : tout va bien ?

Moi : oui ça va. Bonne nuit Théo

Théo : merci toi aussi

Je m’allonge dans le lit et j’ai grave envie de sexe. Je commence à me toucher et à introduire ma main sous mon caleçon. Ma bite a déjà bien gonflé, je ne pense qu’à une chose, c’est débarquer dans le salon et me faire plaisir avec Théo. Intérieurement j’espère trop le voir entrer dans ma chambre. Je suis entrain de me branler tout en me caressant. Je regarde la porte mais elle reste désespérément fermée… Je me décide à me lever discrètement et j’ouvre la porte pour regarder en direction du canapé. Il est entrain de dormir donc tous mes espoirs de baiser tombent à l’eau. Il doit avoir chaud car il a retiré les couvertures, ce qui me permet de me rincer l’œil sur son magnifique corps. Je suis complètement inconscient mais je me mets à me branler devant lui. Je le contemple et m’imagine caresser et lécher son corps. Le baiser comme jamais, à 4 pattes, à la missionnaire, enfin toutes les positions possibles. Je me caresse le torse et je continue de l’observer. Ma bite est sur le point d’exploser. L’envie de tenter ma chance et d’aller carrément le voir est forte mais je me raisonne. Il commence à remuer très fort et là c’est la panique, je comprends qu’il commence à se réveiller. Sans perdre une seconde je fonce dans la salle de bain et m’enferme. Je fais couler un peu l’eau et je finis de me branler en étant surpris de penser à Thomas… Après m’être ressuyé et un peu rafraîchi, je retourne dans le salon

Théo : tout va bien ?

Moi : oui désolé j’ai eu un coup de chaud et j’ai été me rafraichir un peu

Théo : ah ok

Moi : bonne nuit

Théo : merci toi aussi

Je vais me coucher et j’ai un gros coup de déprime. Comment j’aurais pu penser que ce mec s’intéresserait à moi. Je suis banal comme mec et lui il peut avoir n’importe qui. Les larmes coulent mais je finis par m’endormir très vite

Dimanche. Je suis réveillé en sursaut par la sonnette de l’interphone. Je bondis du lit et me dépêche de décrocher

Moi : oui ?

Stéphane : ben dis donc j’ai cru que tu n’allais jamais répondre

Moi : désolé je t’ouvre…

Je me retourne, Théo semble seulement se réveiller vu sa tête

Théo : il est quelle heure

Je regarde ma montre

Moi : punaise il est 9h30. Je suis à la bourre !!!

Théo, toujours en caleçon, se lève du canapé en même temps que Stéphane ouvre la porte

Stéphane : ah ben je vois que j’ai pas dû manquer à grand monde

Il me fait un clin d’œil mais ça m’agace sachant qu’il ne s’est absolument rien passé

Moi : mais nan c’est pas ce que tu crois, il a eu la gentillesse de me ramener et je lui ai proposé de rester dormir. Il était fatigué

Stéphane : ah ok je juge pas

Moi : Je vais m’habiller vite fait, j’aurais pas le temps de me laver de toute façon. Tu peux préparer tes affaires, il faut qu’on soit bientôt parti

Je vais dans la salle de bain pour me rafraichir un peu et je réunis le reste de mes affaires. En retournant dans le salon, je les vois bien complice tous les 2 et ils s’échangent leur numéro de téléphone. Je suis blasé, c’est toujours moi le laissé pour compte.

Moi : c’est bon, on peut y aller

Stéphane : ben vas y Julien, je peux te reprendre en voiture. On fera la route ensemble

Moi : nan t’inquiète pas. Mon train de retour est déjà payé de tout façon et je veux être un peu seul

Stéphane : tu es sûr ?

Moi : oui oui

Stéphane : on se recontacte vite hein ?

Moi : pas de soucis

En fait je le pense pas du tout. Je préfère arrêter tout ça et rentrer chez moi pour refaire un point sur ma vie pourrie. On descend, je dépose les clés à la réception on se retrouve dehors. Stéphane nous laisse et il fait un rapide clin d’œil rapide à Théo. Je me retourne pour regarder l’appartement de Thomas avec une pointe de nostalgie

Théo : Julien ?

Moi : oui ?

Théo : tout va bien ?

Moi : oui ça va

Théo : ça te dit qu’on s’échange nos numéros pour rester en contact

Moi : écoute je dois vraiment y aller. Merci encore pour m’avoir raccompagné. Merci encore de m’avoir raccompagné. A bientôt

Théo : à bientôt Julien

Je n’ai pas envie de lui laisser mes coordonnées. J’attends qu’une seule chose c’est de rentre chez moi au plus vite. Je pars comme un voleur et me rends directement à la gare. Dans le train, je suis complètement dans mes pensées. J’appelle ma mère pour lui demander si je peux dormir chez elle ce soir, j’ai pas envie de rester seul. J’aurais jamais dû aller sur Paris, ça m’a encore plus cassé le moral. Tout le long du trajet, je ne cesse de regarder mon téléphone qui reste désespérément silencieux. Je ne sais pas quel appel j’attendais exactement mais mes yeux restaient fixés dessus. J’arrive devant mon immeuble et rentre dans mon appartement désespérément vide. J’ai passé une semaine avec beaucoup de monde et là plus rien. En faisant le tour de mon chez-moi, je tombe sur les affaires restantes de Sam. J’avais oublié qu’il doit toujours passer pour les récupérer. J’y prête pas attention pour l’instant et je prépare mes affaires pour me mettre ensuite en route chez ma mère.

Une fois arrivé devant la porte, ma mère m’accueille en me prenant dans ses bras. Je pense qu’elle restera protectrice à mon égard jusqu’au bout. Elle sent tout de suite que le moral n’est pas au rendez-vous mais je sais qu’elle ne parlera pas en présence de Didier. Comme d’habitude mon moral revient à la hausse en leur présence. On passe une excellente soirée et Didier décide d’aller se coucher vers 22h30. Je reste seul avec ma mère et mon cœur bat très fort.

Maman : alors qu’est ce qui se passe ?

Moi : je sais même pas par où commencer

Maman : on a le temps t’inquiète pas

Moi : je t’ai caché certaines choses pendant ma scolarité…

Maman : c’est-à-dire ?

Moi : je veux déjà que tu saches que j’ai fait ça pour te protéger. C’est pour ça que je ne t’ai jamais rien dit

Maman : tu commences à me faire peur là

Moi : Non t’inquiète pas

Maman : alors dis moi ?

Moi : à l’époque du collège et du lycée, j’ai été victime de harcèlement

Sans rien dire, elle me fixe comme si elle n’avait pas compris ce que je venais de dire

Moi : maman ?

Maman : t’es pas sérieux là ?

Moi : Si….

Maman : à quel moment ? Tu entends quoi par harcèlement ?

Moi : ça a commence à l’époque du collège et au lycée jusqu’à ce que je change d’établissement

Je ne lui dis pas toute la vérité concernant ce que j’ai fait subir à Thomas et mon prof de sport mais je lui fais comprendre que j’ai souhaité changer de lycée pour fuir tout ça même si le harcèlement n’était plus d’actualité à ce moment là. On parle pendant un bon bout de temps mais je ressens bien qu’elle m’en veut de lui avoir rien dit à l’époque. Elle comprend mais en même temps elle essaie de me faire comprendre que c’était son rôle de me protéger et pas l’inverse. On finit par aller se coucher vers 2h du matin et je me sens libéré d’un poids de lui avoir enfin tout révélé. Je n’ai bien évidemment pas dit qui était mon harceleur principal car elle ne comprendrait pas que c’est précisément lui que j’ai rejoint sur Paris.

Je repars chez moi le lendemain très tôt car ma mère et son copain partent au travail. Je reçois un message de Sam dans la journée pour me relancer sur la récupération de ses affaires. Je lui indique qu’il peut passer aujourd’hui et il m’indique qu’il passera en début d’après-midi. Je repense encore à la réaction de ma mère hier et aussi ce matin, je l’ai senti très déçu et un peu distante envers moi. J’aurais peut-être dû rien lui dire mais je ressentais le besoin de tout lui révéler. Je me dis que ça passera avec le temps et moi je me sens libéré d’un poids. Sam débarque vers 15h et il fait un peu toutes les pièces pour voir s’il n’oublie rien

Sam : tu as fait quoi la semaine dernière pour avoir été totalement indisponible ?

Moi : c’est si important que ça ?

Sam : ben je te pose la question mais bon si tu veux pas répondre

Moi : non effectivement j’ai pas envie de répondre…

Sam : je te trouve vraiment froid avec moi

Moi : pourquoi je devrais être agréable ?

Sam : je sais que…

Moi : nan tu sais rien du tout. Arrêtez de tous savoir ce que je peux ressentir ou penser

La tension est vraiment palpable et je fais rien du tout pour apaiser la situation

Sam : ça te dit qu’on baise

Moi : pardon ?

Sam : ça te dit qu’on baise ?

Moi : oui j’avais compris mais tu me demandes ça comme ça ?

Sam : j’ai envie de toi

Il déboutonne son pantalon pour l’abaisser juste pour que son cul soit visible et il se retourne pour se mettre contre le mur

Moi : arrête tes conneries et rhabille toi

Sam : approche-toi, je sais que tu en as envie

J’avoue que l’envie est là mais je dois tenir bon…

Moi : allez prend tes affaires et vas t’en

Il attrape mon bras pour me tirer vers lui. J’ai son cul tout contre mon sexe. Il le remue de haut en bas et j’ai beaucoup de mal à ne pas bander

Sam : allez baise moi, je sens bien à la bosse sous ton pantalon que tu en as envie

Je plaque ses mains contre le mur et me frotte tout contre ses fesses. J’enlève directement son haut et je caresse son corps tout en lui léchant le cou

Moi : tu abuses de me chauffer comme ça

Sam : avoue que tu kiffes !!!!

Je me mets à genoux et je travaille son petit trou avant ma langue. Je lui mets de claques sur les fesses en même temps. Je retire mon pantalon et mon caleçon pour coller ma bite bien dure contre son trou. On s’installe ensuite sur mon lit et on se fait un 69. Il englouti ma bite et j’en fait de même avec la sienne. Il s’attaque ensuite à mon trou en le bouffant à fond. Je continue à m’occuper de sa tige, je fais voyager ma langue le long de sa verge et sur son gland. Il commence à titiller mon trou avec ses doigts

Moi : n’y pense même pas

Sam : tu veux pas me donner ton cul pour une fois ?

Moi : nan mais toi tu m’as assez excité pour me donner le tien

Je le baise dans toutes les positions possibles et j’avoue que ça me fait du bien de baiser avec lui. Je le connais bien et je me sens moins seul même si je sais que c’est un tort de baiser avec. On se termine chacun sur nos torses et on part prendre une douche. Après tout ça il reprend le reste de ses affaires

Sam : à bientôt

Moi : salut

Pourquoi il a dit « à bientôt » ? Il s’imagine peut-être qu’on va se revoir. Voilà je suis tout seul chez moi, c’est le retour à la réalité et autant dire que je me sens très seul. Je m’installe sur mon canapé et c’est plus fort que moi, les larmes commencent à couler…

4 mois se sont écoulées et il y a eu pas mal de changement dans ma vie. Chloé a repris contact avec moi et m’a invité plusieurs fois chez elle. Je suis devenu assez proche d’elle et son mari. Par la force des choses, j’ai également revu Théo et on a vraiment de bons délires tous les 2. Tout reste totalement platonique entre nous même si j’ai espéré à plusieurs reprises baiser avec lui. J’ai appris qu’Anthony est retourné s’installer dans le nord suite à sa séparation avec Thomas. Il a retrouvé facilement un travail dans son domaine, on se donne des nouvelles de temps en temps mais on ne s’est jamais revu depuis Paris. C’est une volonté de ma part de prendre des distances vis-à-vis de lui. J’ai honte de le dire mais on se revoit de temps en temps avec Sam pour baiser. Je m’étais juré que j’arrêterais de faire ça mais il faut croire que je n’ai pas beaucoup de volonté. Au niveau de taf il y a un peu d’évolution, j’ai effectué une formation dans le domaine du télémarketing. Je suis pas trop téléphone surtout dans le domaine de la vente mais j’ai décidé de tenter le coup. La formation aboutissait à un stage de 15 jours dans une entreprise. Suite à une visite d’une plateforme téléphonique dans un organisme dans le domaine de la sécurité sociale, j’ai été repéré ainsi que 2 autres personnes. J’ai finalement été retenu à l’entretien, passé le stage de 15 jours et actuellement en CDD de 6 mois. Finalement ça m’arrange bien car ce sont des appels entrants et ne concerne pas la vente. Pour finir concernant Thomas, il m’a envoyé 2 messages quelques jours après mon retour de Paris mais je n’ai jamais répondu. Il voulait qu’on discute mais j’ai vraiment besoin de tourner la page. Depuis il n’a plus jamais essayé de me contacter. Aujourd’hui il est dimanche et je suis chez ma mère entrain de manger

Maman : alors comment se passe le boulot

Moi : c’est pas évident, il faut assimiler pas mal de choses

Maman : c’est normal, il faut du temps…

Moi : oui je sais bien mais je galère pas mal quand même pour renseigner les gens pour l’instant

Maman : je sais que tu y arriveras sans problème.

Moi : oui j’espère

Maman : et les amours ?

Moi : je t’avoue que pour l’instant il ne se passe pas grand-chose mais je cherche pas non plus

Maman : tu es encore jeune, tu as le temps de voir venir

Moi : oh que oui !!! J’ai pas envie de me précipiter, ça arrivera quand ça arrivera

Dans l’après midi je reçois un message de Sam me demandant s’il peut passer à l’appartement. Je sais pertinemment que c’est pour baiser et qu’il ne vient jamais uniquement pour discuter. Je repars vers 15h, mon portable se met à vibrer sur la route, c’est Chloé. Je peux pas décrocher pour l’instant car je conduis et Sam arrive vers 15h30. A peine rentré chez moi, Sam sonne à l’interphone, un nouvel appel de Chloé mais je la rappelerai plus tard. Evidemment on se met à baiser pendant plus d’une heure. Après avoir pris une douche, on s’installe sur le canapé

Moi : écoute je pense qu’on devrait vraiment arrêter tout ça

Sam : pourquoi ?

Moi : nous sommes des ex et je trouve ça malsain

Sam : on se fait plaisir, y’a rien de mal

Moi : oui je sais mais…

On sonne à l’interphone. Qui ça peut bien être ? Je décroche

Moi : oui ?

Voix à l’interphone : c’est pour un colis, vous m’ouvrez ?

Moi : un colis ? Ca doit être une erreur, je n’attends rien du tout

Voix à l’interphone : je vous confirme que c’est bien pour vous

Moi : ok je vous ouvre

Sam se lève et il remet sa veste

Sam : bon je te laisse mais je veux qu’on continue de se voir

Moi : je pense vraiment qu’on devrait arrêter

Sam : je suis pas du même avis

On toque à la porte. Je l’ouvre et là je bloque sans savoir quoi dire. Sam semble avoir la même réaction

Moi : Thomas ?

Miangemidemon

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible | Vengeance sur Hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:16 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire d inceste gay""j'aime le sperme""le site de cyrillo""histoire cyrillo""histoires cyrillo"cyrillo.biz"jumeaux gay""hds gay""baise au bureau""cyrillo rebeu""histoires zoophilie""histoire gay cyrillo"cyrillo.com"cyrillo gay"teubcrade"rugbyman nu""cyrillo xxl""recits vicieux""histoire porno gay""cyrillo gay""blog gay x""histoire gay cousin""cyrillo gay""gay tournante"cyrillo.biz"histoire cyrillo""histoire gay vestiaire""premiere fellation gay""histoire gay papa""cyrillo histoire gay""histoire routier gay""idm sauna paris""recit cyrillo""recit depucelage""gay lope""prono gay""mec ttbm"cyrillogay"homme mur gay""joyeux anniversaire gay"cyrillo.com"cyrillo gay""histoire gay sexe""histoire de branlette""histoire d inceste gay""histoire gay sm""histoires gay cyrillo""recit gay routier""gay roux""cyrillo pcul""blog de cyrillo""recits erotiques gay""piscine mantes la ville""trio hard""gay salope""gay hard""recit gay eros""gay cyrillo""recit gay premiere fois"cyrillo"story erotique""histoires gay gratuites""histoire ero""prono gay""gay cyrillo""blog gay porno""cyrillo histoire gay""erog blog""blog de cyrillo""blog gay gratuit""sauna idm""photo de cul""histoires gay""papa me baise""histoire gay prof""sexe shop gay""amateur gay nu""histoire gay beur""histoires gay soumis""histoire gay black""histoire gay crade""exhib dans les bois""histoire de baise gay""x story histoire""photo homme nu amateur""blog gay francais""histoire gay prof""histoire gay piscine""histoire gay sexe""bi curieux"