ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Recrutement d'un cheptel de soumis par un couple d'enfer

Je suis un Master Gay, je suis bi mais je n’ai pas fréquenté de femme depuis 10 ans. J’ai 35 ans, sportif. Un jour en consultant des annonces, je trouve une annonce d’une femme dominatrice qui souhaite apprendre à être encore plus domina.

Je lui propose un verre dans un bar pour une première rencontre. Le jour du rendez-vous, je suis assez stressé car c’est rare de rencontrer une domina et en plus je ne sais pas à quoi elle ressemble. Une femme s’assois en face de moi, je lui avais envoyer une photo pour qu’elle puisse me reconnaitre.

« Bonjour, Florent ! »

« Bonjour Noémie ! »

Elle est assez grande, 175 pour 65 kilos je pense, les cheveux noir mi long. C’est une assez jolie femme.

Nous parlons de tout, de nos jobs, nos passions…

Par la suite nous quittons le Bar et nous marchons, je lui dis que je suis bi et que j’adore la domination. Elle aussi mais elle ne sait pas trop s’y prendre, elle a dominé deux soumis mais elle s’est laissée déborder.

On accroche vraiment bien on se fait un resto ciné, on couche ensemble trois fois…

Puis on décide de faire de commencer des plans domi/soumis. Je commence par convoquer, un Batard que je connais déjà depuis quelque temps. Il est un tout petit peu plus vieux que moi il a un corps très musclé. On se cale avec Noémie, on lui donne rendez vous dans une cave d’un appart que je loue dans le centre-ville. On laissera la porte entre baillé, il devra laisser ses affaires dans un sac cabas qu’on laissera en bas des escaliers. Et devra se mettre à 4 pattes le cul cambré et les yeux bandés en bas des escaliers. Nous attendons dans la rue, on le voit rentrer on attend deux minutes puis on rentre, elle m’avoue être excité par la situation. On descend et on voit le gars nu les yeux bandés le cul cambré dans notre direction. Le gars est bien dressé il ne bouge, ne se touche pas et obéis simplement. On le fesse, on lui pince les seins, Noémie lui fait lécher ses chaussures. On lui enfonce des doigts on lui crache à la gueule. Noémie lui fait lécher son minou et son cul, assez longtemps. Moi j’enfile une capote et le sodomise. Une fois terminé je lui dis de se remettre en position. Le gars cambre à nouveau, je lui dis d’attendre d’entendre la porte se refermer avant de bouger. On sort, Noémie m’avoue qu’elle a adoré et qu’elle a trouvé impressionnant l’obéissance du gars. Je lui dis que c’est comme ça que doit réagir un bon soumis, dans tous les cas ce qui est important c’est de ne jamais céder sur nos envies, si le soumis essaye d’imposer des pratiques ou ne souhaite pas réaliser ce que l’on veut il faut ne pas donner suite. En septembre on décide de s’amuser à dresser un soumis novice étudiant. Après une annonce déposée on sélectionne un soumis. Il a une bonne tête, 180 corps fin non musclé. Sur l’annonce c’était simplement une maîtresse qui recherchait un soumis. Dans la discussion, le gars se dit sans tabou et hétéro. La première rencontre se fera dans la cave, je serais caché dans la cave d’à côté, les cloisons sont faites par des planches espacées, ce qui me permet de bien voir sans être vu. On a préparé le scénario, le gars vient pour un test dans l’optique d’un plan régulier. Il ne doit pas parler, il se dessapera, elle l’occultera, le fessera, coup de martinet pince sein, petit étirement couille, léchage choose, cul et chatte. Le gars à interdiction de se toucher durant tout le plan. A la fin elle devra lui dire que pour la prochaine rencontre, il devra s’être fait un lavement et avoir le cul, les aisselles et les couilles lisses.

Le jour J le mec arrive, je suis bien caché assis dans la cave d’à côté. Noémie a mis un filet en résille sur son visage pour rester discrète. Il dit « Bonjour Madame » « Tais-toi et déshabilles toi. » Le gars se desap il garde son boxer. « Est-ce que je t’ai dit de garder ton caleçon ? » « J’enlève tout ? » « Hey ! Il faut savoir ce que tu veux, si tu viens pour devenir mon soumis tu obéis et tu fermes ta gueule, si j’ai encore une remarque à te faire tu dégages ! ». Le gars baisse la tête et enlève son calbut. Elle lui fait mettre les mains derrière la tête. Elle le touche l’inspecte. « Bon tu n’es pas trop mal foutu, tu devras raser ta raie du cul, tes couilles tes aisselles et entretenir tes poils pubiens pour les prochaines fois. Tu devras te faire un lavement avant chaque RDV si tu ne sais pas ce qu’c’est tu regarderas sur internet. Niveau musculaire c’est moyen, fait des gainages, des pompes et des abdos je veux voir la différence d’ici un mois. » Elle lui mit des pinces sur les seins, un léger poids aux couilles. Elle le fessa et lui mit des coups de martinet. Le gars était assez résistant, elle lui fit lécher ses chaussures, son cul et sa chatte ensuite, le gars n’a pas essayé de se toucher. Good Point. Elle le fit rhabiller et partir. Elle rencontra encore quelque fois le gars, il devient bien soumis, un vrai toutou. Elle lui expliqua qu’elle était en couple et qu’elle souhaitait le soumettre en couple. Il n’était pas très chaud mais elle lui dit que ça ne faisait pas parti de ses limites et que s’il refusait il ne se verrait plus. Il accepta donc, et on le vit dans un de mes apparts qui n’était pas occupé. Il devait venir avec un sac et se dessaper intégralement avant d’entrer, la porte serait entrebâillée et il pourrait poser son sac dans l’entrée de l’appart. Le gars était nerveux mais le plan se passe bien. Il me suça, me lécha les pieds, le cul, et je le sodomisai. Il n’avait pas trop l’air de kifer mais il se laissa faire. Noémie se fit lécher longtemps le minou. Quand a terminé, on le reconduisit à la porte on mit son sac dehors et il se retrouva nu sur le palier. Noémie commençait a emménagé chez moi. Nous décidions de recruter un larbin. On mit une annonce, on cherchait de préférence un étudiant, idéalement hétéro, célibataire, mais no tabou no limite. On a pas mal de réponse, on tomba sur un gars de 20ans, blondinet, une tête de poupon. Assez coincé et timide. Après un premier test dans la cave, nous validions le profil. Il venait 3 fois par semaine faire les tâches ménagères, il s’occupait de la pelouse, des retouches de peinture, du ménage. On avait une vie assez Royale avec Noémie.

Nous commencions à rencontrer d’autre couple du même milieu, on a participé à quelques soirées domi soumis, où il y avait de jeune soumise ou soumis, nu en cage de chasteté qui faisaient le service et tout genre de service.

Par la suite nous avons décidé de construire une maison. Nous l’avons agencé en L avec un coin enfant, et de l’autre notre suite parentale, avec une salle de bain qui donnait sur la rue, pour faire entrer des invités tardifs. On décida de recruter plusieurs larbins afin de faciliter notre vie. Les contrats seront d’un an renouvelable, le larbin doit pouvoir être dispo deux débuts de soirée par semaine. Bien sûr un corps entretenu et agréable. Nous avons fait un descriptif précis de ce que nous attendions.

Les qualités d’un bon larbin :

Discrétion, ne pas divulguer des informations sur ses propriétaires. Lors de ses convocations il ne parle pas sauf si on lui pose des questions.

Obéissance, Agir sans discuter, obéissance totale.

Dévoué, son seul objectif est la satisfaction de ses propriétaires.

Sans tabou, il exécute sans se poser de question, et sans y rechercher une forme de plaisir à part la satisfaction de son propriétaire.

Nous avons mis plusieurs annonces, sur plusieurs sites. Nous avons mis deux photos de nous sans la tête et habillé en noir, et une photo de notre matériel. On expliquait exactement notre recherche. Les candidats devaient décrire leurs expériences, leur âge, s’ils étaient célibataires et joindre une photo des épaules au pied et face et de postérieur. Nous précisions que nous ne souhaitions pas du H24, que si une des demandes ou conditions n’étaient pas remplis nous ne donnerions pas suite et enfin que dans 30jours nous organiserons une fin d’après-midi recrutement avec une sorte d’olympiade pour tester les soumis, et que les mieux notés seraient sélectionnés. Nous avons déjà proposé à notre larbin qui a souhaité candidater. Rapidement nous avons eu une tonne de demande. Mais beaucoup n’étaient pas en cohérence avec nos attentes. Au fil du mois j’ai eu une trentaine de candidature complètes dans les critères recherchés. Nous nous sommes dit que 4 soumis ça pourrait être top mais plus ce sera difficile à gérer. Nous avons décidé de les convoquer pour une première rencontre. Pour 20 d’entre eux ça s’est passé un jeudi soir à partir de 16h30, les 5 autres étaient convoqués le vendredi midi. Le jour même nous avons indiqué un lieu en extérieur, sur un terrain militaire abandonné. Un ancien entrepôt avait un mur démoli sur un mètre carré, qui permettais d’y accéder. Il y avait un sac disposé de chaque côté de l’entrée. A l’intérieur, il y avait une lampe qui faisait comme un projecteur. Nous avions tous les deux une tenue noire et un voilage sur la tête pour rester discret. Nous avions fixé des heures de rendez-vous toutes les 10 minutes pour la discrétion des candidats, le respect de l’heure étant primordial. Lorsqu’un candidat arrivait, il devait déposer ses affaires dans le sac cabas vide. Il devait mettre le bandeau d’aveuglement et attendre qu’on vienne le chercher. Quand je faisais sortir le candidat précédent je lui plaçais un bandeau d’aveuglement, je faisais retirer à l’autre qui rentrait et ainsi de suite. Le candidat qui entrait se plaçait au centre comme sous un projecteur. Ils mettent les mains sur la tête, on regarde leur corp, leur pilosité, on leur dit ce qui ne va pas et qu’il faudra modifier (muscle, poil…) On leur installe un poids aux couilles et des pinces au sein on les fesse, cravache, j’insère un doigt dans le cul pour observer la réaction. On remplit ensuite une fiche en leur posant des questions complémentaires, s’ils ont déjà eu des rapports avec un homme, s’ils savent faire à manger, les tâches ménagères, de la peinture, du jardinage. Ensuite nous enlevons les pinces et le poids, on leur fait lécher les chaussures de Noémie puis son minou et enfin son cul. Ensuite il me lèche le cul puis me suce puis je les accompagne à la sortie. Le jeudi ça a été assez intense alors que vendredi ça s’est passé assez rapidement. J’ai reconnu, mon prof de sport, le banquier que j’avais il y a 4 ou 5 ans, un stagiaire que j’ai eu il y a 5 ans et 3 autres gars dont les visages me disaient quelque chose. Mais eux ne pouvaient pas me reconnaitre c’était drôle comme situation. Noémie a reconnu plusieurs personne mais sans forcément les connaitres. Sur les 32 candidats, nous en avons retenu, 19 pour les olympiades, ceux qui avaient des petites choses à corriger ont dû envoyer une vidéo pour nous montrer le changement. Finalement entre ceux qui ont décidé d’abandonner et ceux qui n’ont pas fait assez d’effort pour prétendre aux olympiades il en restait 12.

Après réflexion, nous laisserons la chance à ceux qui auront plus de 100 points.

Je vous les présente rapidement

1 Notre blondinet, 21 ans, étudiant,180cm 80kg, beau torse et bras, il a fait beaucoup d’effort depuis le départ.

2 Un étudiant de 19 ans, brun yeux bleu, 190cm 80kg, musclé sec, il est footeux. Célibataire, jamais eu de rapport avec un homme mais ça l’attire, et peu de rapport avec les filles. Pilosité entretenue.

3 Un étudiant de 21 ans, métisse, 180cm pour 75kg, il est très timide. Il est puceau. Nous lui avons demandé de faire du sport car il avait un petit ventre et d’entretenir sa pilosité. Il s’est inscrit en salle et a rapidement fait des progrès, il nous a envoyé une belle photo d’un corps musclé. Sa famille n’est pas dans le coin cependant il n’a pas de voiture, il était venu à vélo pour la candidature.

4 Un chauffeur livreur de 23 ans, 170cm pour 55Kg, fin de corps. Il est musclé très secs de partout. Il vit seul, et n’a jamais eu de rapport avec un homme. Il a beaucoup de tatouage.

5 Un étudiant de 24 ans, il en contrat en alternance. Brun 180 75 Il a une copine mais qui n’habite pas dans le coin ce qui le rend disponible en semaine. Il est sportif et très poilu. Il dégage une forte odeur corporelle quand il a fait du sport, il doit s’épiler le torse, les aisselles et le dos, et tondre les jambes pour limiter les odeurs. Il n’a jamais eu de rapport avec un homme, mais ce ne sera pas un blocage.

6 Un serveur de 25ans, célibataire, châtain 180cm par 75Kg, il fait beaucoup de sport, et s’est très bien entretenu pour la première rencontre. Il a eu deux expériences en actif avec des mecs.

7 Un garagiste, rebeu de 26 ans, célibataire de 185cm par 75kg, sportif, il est soumis dans l’âme et veut s’abandonner totalement. Il n’est pas du tout gay ni bi, mais ne recherche pas un quelconque plaisir sexuel.

8 Un militaire de 28 ans, eurasien célibataire, 175 pour 75kg, il avait un d’embonpoint mais a fait les efforts pour nous présenter un ventre plat par photo. Il a eu des rapports avec 5 mecs en passif.

9 Un prof de sport de 28 ans, il vit seul roux, il a le bras et le pec tatoué 185cm par 80, très musclé. Il a fait pas mal de sexe, il a déjà sucé des gars mais ne s’est jamais fait pénétrer. Il souhaite une réelle appartenance.

10 Un militaire de 30 ans, divorcé, 190cm 80 kg blond, aux yeux vert, musclé et très beau gosse, il n’a jamais eu de rapport avec un homme, ça ne l’attire pas mais il accepte de s’y soumettre à notre guise et sans broncher, il a le bras tatoué.

11 Un infirmier, 34 ans, châtain 190cm 85kg, assez baraqué, sportif et peu poilu. Il avait du ventre assez flasque, la pilosité était moyennement entretenue mais il a fait beaucoup d’effort pour se représenter à nous. Il aime les gode mais a dû mal avec les rapports avec les hommes. Mais il ne trouve pas une maitresse seule.

12 Un banquier, 38 ans, brun cheveux très court, 175cm 75kg musclé sec, très beau torse, très entretenu niveau pilosité, il a un énorme tatouage sur le torse de style tribal. Il est célibataire, bi. Il a eu très peu de rapport avec des hommes.

On fixe les olympiades de 17h30 à 21h30 un jeudi soir. La date avait été fixé dès la validation des candidatures afin que tout le monde puisse s’organiser. Les candidats devaient venir le cul propre et avoir entretenue leur pilosité comme indiqué. Pour respecter la discrétion, nous avons donné rendez-vous au 12 dans le fameux hangar désaffecté. Il est très sombre les gars ne pourront pas se reconnaitre. Les gars devaient venir en tenue de sport, avec un sac, une casquette et des lunettes de soleil. A l’entrée du bloc il y avait un schéma avec des emplacements numérotés de 1 à 12, ainsi que des post-it de 1 à 12, le candidat devait prendre un post-it et aller se placer à l’intérieur à l’emplacement indiqué sur le schéma, et attendre face au mur qu’on appelle son numéro. Les candidats ont interdiction doivent rester silencieux et face au mur pour respecter la discrétion de chacun. Bien sûr à 17h30 tous les candidats doivent être présent à l’intérieur du hangar sous peine d’élimination. A 17h30 on est arrivé, on a vu au loin un gars se grouillé. Quand nous sommes arrivés l’ensemble des post-it avaient été pris. Nous avons appelé le N°1, il est sorti, il s’est déshabillé et a mis l’ensemble de ses affaires dans son sac. Il a gardé seulement ses chaussettes courte et basquette. On lui a donné un mini short, un bonnet de bain en tissu, des lunettes de plongé, un petit miroir et des lunettes de plongé. Il devait enfiler les vêtements dans un endroit qu’on lui a indiqué, et il devait se grimer le visage en mode militaire, ceux qui ont des tatouages les ont recouverts de noir, lorsqu’il sera prêt il enfilera les lunettes de plongé, et placera le maquillage et le miroir derrière lui, il devra rester face à la végétation et ne pas bouger. Nous avons ainsi réparti les 12. Nous avions que 4 miroirs et maquillage. Ça a pris du temps. Au marqueur je leur ai gravé leur numéro sur le torse le front, et le dos. Une fois prêt, c’était drôle, les gars avaient des mini short moulant de couleur vive, d’une hauteur de 10cm. Ils avaient le torse nu, une tête grimée des lunettes un bonnet. Vraiment ridicule ! Mais on ne les reconnaissait pas.

Nous les avons ensuite rassemblés, on leur a rappelé qu’ils n’avaient pas le droit de parler. Nous avons expliqué que ceux qui auraient 100 points seront sélectionnés, ceux qui ne feraient pas une épreuve seront disqualifiés.

Epreuve 1 :

Ils ont dû se mettre nu. Nous avons disposé les shorts derrières eux en tas à une dizaine de mettre. Pour l’épreuve ils devaient faire une course, et suivre le chemin goudronné jusqu’à ce qu’à la sortie, avant le pont délimité par un grillage. Ils doivent toucher le grillage et revenir. Le premier qui sera revenu aura 12 points, le dernier en aura 1. Ils ont interdiction d’utiliser les mains pour se cacher, ou de sortir du parcourt même s’il y a un passant. Au top départ ils ont le droit d’aller enfiler leur short mais ça leur fera perdre du temps. Deux d’entre eux sont allés chercher leur short les autres ont courus nu.

Epreuve 2 :

Cette fois ci, nous somme aller dans un recoin devant un ancien bâtiment envahi par la végétation. Ils se sont mis nu en écartant les jambes de la largeur du bassin, nous avons ensuite disposé un anneau autour de leurs couilles qui suspendait 3 poids. Ils retenaient les poids d’une mains le temps que nous installions tout le monde. Lorsque Noémie fera le décompte, au chiffre 3 ils devront tous mettre les mains derrière la tête, lorsqu’ils enlèveront les mains de derrière la tête cela signifiera qu’ils arrêtent. Les points obtenus correspondront au moment où ils ont arrêté. Au décompte ils ont mis les mains à l’arrière de la tête, rapidement cinq d’entre eux ont arrêté. Nous entendions certains gémir. Nous avons dû rappeler à certain de ne pas bouger, de garder les pieds de la largeur du bassin. Le numéro 5 a été impressionnant, il a arrêté parce que le 2 a abandonné, mais il avait l’air de supporter très bien la douleur.

Epreuve 3 :

Nous sommes ensuite passé à l’épreuve suivant qui consiste à s’introduire un concombre dans le cul. Pour cela, nous les faisions passer trois par trois, ils devaient d’abord dérouler une capote, puis l’enduire de gèle se préparer un peu le cul, et se l’enfoncer. Nous leur laissions 3 min pour tout ça. Une fois au plus loin de ce qu’ils pouvaient enfoncer, nous mesurions la partie du concombre restant à l’extérieur. Le système de point est simple nous retranchions 5 au nombre de centimètre et ça nous donnait le nombre de point. La douleur se lisait sur leur visage, certains avaient les larmes aux yeux. Dans l’ensemble ils se sont introduit le concombre assez loin. Les numéros 6 et 12 ont dépassé la capote et ont introduit 25 cm au total. Le numéro 12 n’était pas vierge, cependant le 6 oui c’est surprenant.

Epreuve 4 :

Pour cette épreuve ils vont pouvoir rester habillé, ils devront faire des pompes, ils auront 1 point pour 3 pompes, avec un maximum de 12 points. Pour les pompes, les pecs doivent toucher le sol. Noémie fera le compte pour que les pompes soient exécutées au même moment. 5 d’entre eux sont arrivées à 12 points soit 36 pompes.

Epreuve 5 :

Nous sommes ensuite retournés au hangar du départ. Noémie et moi avons divisé en deux groupes. Ils devaient se mettre nu, mettre la main sur une branche, et écarté les jambes. Nous leurs attrapions les couilles que l’on frappait avec une tapette à mouche. 2 coups donnent 1 point, avec toujours le maximum de 12 points. La séance s’arrêtait quand le candidat retire une main de la branche. Sur cette épreuve il n’y a pas eu beaucoup de point, seulement 3 on réussit à avoir 12.

Epreuve 6 :

Elle consistait, à mesurer les bites. Pour les points on retira 10 au nombre de centimètre et ce sera le nombre de point. Les candidats ont le droit à 3 minutes pour se préparer avant la mesure. Ils sont en ligne, classé par point. Celui qui a plus de point sera mesuré en premier. 3 a 22cm, 2 en a 20, en revanche 9 en a que 12.

Epreuve 7 :

Nous avons conduit les candidats, sur un petit chemin derrière une partie murée. On s’est retrouvé sur une berge du Scorff, nous étions à découvert des promeneurs ou pêcheur qui pouvaient être sur l’autre rive, caché derrière des buissons ou des arbres. Il y a peu de navigation à cet endroit donc peu de risque à ce niveau-là. J’explique qu’à mon top ils devront enlever le short, plonger dans l’eau, puis ressortir et aller toucher le mur. Les points seront attribués de 12 à 1 au moment de toucher le mur. Ils n’ont pas le droit de se rhabiller tant qu’ils ne seront pas secs. A mon top ça a été très rapide, ils se sont tous mis nus et sont partis se jeter à l’eau à une vingtaine de mettre. Ils reviennent en courant, et touche le mur les uns après les autres. Notre doyen étant le premier.

Epreuve 8 :

Nous sommes aller dans un autre coin tranquille devant un ancien bâtiment. Il y avait plusieurs gros blocs de pierre. Nous avons inversé les groupes pour les coups de tapette sur les couilles. Les candidats étaient en fil dos à nous. On en plaçait un sur le caillou les pieds et mains au sol. Nous leur donnions des coups de cravache sur les fesses. 5 coups donnaient un point avec un maximum toujours de 12. 5 d’entre eux sont parvenus à 12 points ils avaient les fesses meurtries.

Epreuve 9 :

Nous sommes restés au même endroit, ils étaient toujours nus, cette épreuve consistait à lécher les pieds d’un camarade pendant 1 minute puis son cul pendant 1 minute. Le camarade s’asseyait d’abord sur la pierre, puis mettait ses pieds en éventail en ayant juste le talon au sol. Au top le camarade devait mettre son torse sur la pierre, et cambrer son cul pour le rendre accessible. Nous donnerons des notes de 5, 10 ou 15 en fonction de l’implication. Si le léchage est insistant, que la langue titille bien l’anus, que les doigts de pieds sont sucés goulument ce sera 15, si c’est le service minimum ce sera 5. Il n’y avait que 5 pierres, mais comme elles étaient larges nous mettions 2 binômes par pierre. Les épaules des candidats assis se touchaient. Seulement 5 gars ont eu 15, on voyait qu’ils étaient assez dégoutés.

Epreuve 10 :

Ils ont pu remettre leur short, nous sommes aller à la place centrale de l’ancienne base. Nous avons croisé 2 femmes qui couraient, elles nous ont regardé bizarrement. Ce sont les premières que nous croisions depuis le début. En même temps l’endroit est moins discret que les renfoncements que nous avons faits précédemment. Nous avons installé une barre entre de mur d’un bâtiment effondré. L’épreuve consiste à faire des tractions, le barème est de 1 point pour deux tractions, avec un maximum de 12 points. Le suivant devant faire la courte échelle afin que le candidat puisse atteindre la barre. A chaque traction le candidat doit être complètement suspendu, puis faire le mouvement jusqu’à avoir le menton au-dessus de la barre. 5 d’entre eux ont eu douze points, c’est très bien car 24 vrais tractions c’est chaud.

Epreuve 11 :

Nous les avons mis en cercle nu, nous avons placé entre leur jambe une couche rempli d’ortie. Quand Noémie, dira 1 ils devront, poser leur fesse dans le milieu de la couche, au deux ils devront attraper les deux extrémités de la couche qui sont en direction de leur pied. Et au trois ils doivent allonger le dos et tirer les bras vers le haut du torse. La bordure avant doit arriver au niveau du nombril. Nous voyons que certains sont retissant. Je leur précise que si ce n’est pas fait ils sont éliminés. Pour les points c’est par ordre d’abandon de 1 à 12. Noémie fait son décompte les gars s’assoient, puis attrapent les bordures et d’allongent. Nous recadrons certains qui ne place pas assez haut les bordures de la couche. Nous les voyons souffrir. Il y en a 3 ou 4 qui abandonnent après 2 ou 3 minutes, les derniers stops à 10 minutes.

Epreuve 12 :

Pour l’épreuve suivante, ce sera sur le thème de l’Uro. On laisse les candidats se remettre de leurs émotions. Je fais installer 6 gars à genoux, et 6 en face près à pisser. Le gars à genoux aura 15 s’il tire la langue avale tout et n’en perd pas une goute, 10 s’il a l’aire moyennement motivé et 5 s’il n’avale pas. Un des gars refuse d’y participer donc je prends sa place en pisseur. 6 des gars ont eu 15. Le 4ème candidat n’ayant pas participer à l’épreuve est reconduit, il récupère ses affaires et part.

Epreuve 13 :

Epreuve de lutte, nous retournons sur la berge assez dégagée. Les gars restent avec leur short. Ils feront 4 combats, comme il n’y a que 11 candidats on fera 5 combats à chaque fois. Et on fera une 5ème série pour ceux qui n’auront pas fait les 4 combats. Les combats durent 3 min, ils se font à genoux, il ne faut pas donner de coup, on peut pousser, attraper les mains. Interdiction de fuir. Si un candidat maitrise l’autre (il est sur son dos et lui fait une clef de bras) il gagne 2 points et l’autre à 0. S’il y a égalité c’est un point chacun. Sachant que les points servent à faire un classement de 1 à 12 pour distribuer les points au classement général. Le numéro 6 et le numéro 12 ont gagné tout leur combat, 12 a perdu celui contre 6 ce qui les a départagés.

Epreuve 14 :

Nous quittons ensuite la berge. Nous sentons que les candidats sont épuisés, ils sont assez sales également. Nous retournons dans un des renfoncements que nous avons utilisés précédemment, celui où il y avait 5 grosses pierres. Les candidats se sont mis en cercle et ont leur a donné deux pinces à linge. Au 1 de Noémie, ils doivent mettre la pince sur le téton gauche, au 2 ils doivent mettre l’autre pince sur le droit. Lorsqu’il retire ou perdent une pince le candidat sort du jeu. Nous conseillons de prendre un maximum de peau pour éviter que les pinces tombent. La moitié d’entre eux ont fait moins de 2 minutes. Les deux derniers ont tenu 10 minutes.

Epreuve 15 :

L’épreuve ultime, les candidats se mettent nus, par groupe de deux, un s’assoie sur la pierre, l’autre s’agenouille, celui qui est agenouillé devra sucer l’autre pendant 3min, qu’il bande ou non il devra y mettre du sien. Selon l’application le suceur aura une note de 5 10 ou 15. Un des candidats, l’infirmier, refuse de le faire, il est exclu et attend sur le côté. Les candidats se mettent en position et les 3 minutes commencent. Je suis impressionné, les candidats s’appliquent bien, ceux qui se font sucer bandent bien. Ensuite nous inversons, les sucés sucent, et les suceurs se font sucer. Seulement le numéro 10 a eu simplement 5 car il l’a fait du bout des lèvre. 7 d’entre eux ont eu 15 car ils étaient vraiment chiennes et s’appliquaient à bien sucer, le numéro 5 à éjaculé dans la bouche de 8 celui-ci c’est éloigné et en a pris sur la gueule, et 3 ont eu 10 car ils suçaient sans entrain.

Le test c’est terminé comme cela, nous avons reconduit les soumis à l’entrée, nous les avons replacés dans le Hangard sombre. Ils ont pris leur sac. Nous les appelions par numéro. Ils nous rendaient la tenue, et s’habillaient sous nos yeux. Je leur donnais 3 lingettes démaquillantes, et disais « retournes à ta voiture, parts et démaquille toi plus loin afin que les autres ne puisses pas te voir ». Nous les faisions sortir un à un. Une fois tous parti, nous avons baisé dans le hangar avec Noémie. La tension sexuelle était assez forte.

Nous avons ensuite fait le tableau des points.

Donc récapitulons :

Le premier avec 159 points est le numéro 12, notre banquier de 38 ans, brun cheveux très court, 175cm 75kg musclé sec, très beau torse, très entretenu niveau pilosité, il a un énorme tatouage sur le torse de style tribal. Il est bi et célibataire.

Le second avec 148 points est le numéro 5, l’étudiant de 24 ans, il en contrat en alternance. Brun 180 75. Il a une copine mais qui n’habite pas dans le coin ce qui le rend disponible en semaine. Il est sportif et très poilu, il s’épile depuis qu’on lui a demandé.

Le troisième avec 146 points, le numéro 8, qui est un militaire de 28 ans, eurasien célibataire, 175 pour 75kg, il avait un d’embonpoint mais a fait les efforts pour nous présenter un ventre plat par photo. Il a eu des rapports avec 5 mecs en passif.

Le quatrième avec 138 points, le numéro 7, le garagiste, rebeu de 26 ans, célibataire de 185cm par 75kg, sportif, il est soumis dans l’âme et veut s’abandonner totalement. Il n’est pas du tout gay ni bi, mais ne recherche pas un quelconque plaisir sexuel.

Le cinquième avec 123 points, le numéro 6, qui est un serveur de 25ans, célibataire, châtain 180cm par 75Kg, il fait beaucoup de sport, et s’est très bien entretenu pour la première rencontre. Il a eu deux expériences en actif avec des mecs.

Le sixième avec 125 points le numéro 9, le prof de sport roux de 28 ans, il a le bras et le pec tatoué il mesure 185cm par 80kg, il est très musclé. Il a fait pas mal de sexe, il a déjà sucé des gars mais ne s’est jamais fait pénétrer. Il souhaite une réelle appartenance.

Le septième avec 121 points le numéro 1, notre blondinet de 21 ans que nous connaissons déjà, étudiant de 180cm par 80kg, beau torse et bras, il a fait beaucoup d’effort depuis le départ.

Le huitième avec 109 points le numéro 2 un étudiant de 19 ans, brun yeux bleu, 190cm 80kg, musclé sec, il est footeux. Célibataire, jamais eu de rapport avec un homme mais ça l’attire, et peu de rapport avec les filles. Pilosité entretenue.

Le numéro 3, notre étudiant métissé et le 10 le militaire beau gosse, ont eu moins de 100 points, nous ne les avons pas retenus, et le numéro 4 le chauffeur livreur et le 11 l’infirmier ont été exclus dans le parcours.

Pour terminer il restait simplement l’étape de la signature des contrats, nous avons préparer un type de contrat avec Noémie, les soumis s’engagent à :

- respecter sa Maîtresse N et son Maître F, vouvoiement en toute circonstance.

- être libre, pas en ménage, s’il a une histoire qui se concrétise ou qu’il doit quitter la région il doit informer sa Maîtresse et son Maître.

- se préserver des MST, pas rapport non protégé, interdiction de coucher avec des personnes à risque (prostitué, drogué, gay, libertin...)

- entretenir son corps afin d’être agréables aux yeux de sa maîtresse et son maître : Musculature dessinée (pratique sportive régulière), pilosité entretenue (aisselle, dos, cul, couille rasés et torse pubis et jambe entretenu), et bien sur toujours une bonne hygiène, douche systématique avant un rendez-vous, ainsi qu’un lavement. La coupe de cheveux ou la barbe doit être soigné.

- accepter tous les ordres de sa Maîtresse et de son Maître, dans les limites évoquées si dessous.

- faciliter la vie de sa Maîtresse et de son Maître en réalisant des tâches ménagères, des petits travaux, du jardinage…

- rester discret sur la nature de sa relation et de ses rencontres, ne jamais parler de sa Maîtresse, de son Maître ou des autres soumis, si on se croise ne dehors on se dit bonjour et on est une connaissance d’un club de sport.

- rester humble face aux reproches, et s’excuser sans chercher à se défendre ou se justifier, et accepter la punition.

Les limites sont les suivantes :

- Pas de Scato

- Pas de blessure non superflue

- Pas de mis en danger

- Confidentialité

Les pratiques particulières (donner son accord ou non)

Port de la cage de chasteté sur une période de 15 jours : OUI / NON

Larbin à dispo des invités dans des soirées libertines que l’on organise parfois : OUI / NON

Accepter d’être appeler à tout moment pour servir : OUI / NON

Tâches maîtrisées (1 à 5) :

Ménage :

Linge :

Repassage :

Cuisine :

Jardinage :

Peinture :

Bricolage :

Le contrat est valable jusqu’au 30 juin, à cette date la Maîtresse, le Maître ou le soumis peut y mettre fin, s’il est reconduit c’est pour 1ans.

Pour la signature des contrats, nous avons décidé, des tous les réunir pour qu’ils se découvrent et ensuite de nous dévoiler avant de les faire signer. Pour cela nous avons convoqué les 8 dans un de mes appartements momentanément sans locataire du centre-ville. Nous les avons convoqués toutes les minutes entre 17h30 et 17h38 en leur demandant d’être ponctuel. Pour que ce soit simple je leur ai attribué le numéro de classement. L’appartement est au deuxième dans un immeuble calme. Ils devaient simplement apporter un sac, et être couvert que de deux vêtements en dehors des chaussures afin de pouvoir se déshabiller rapidement.

Le jour J à 17h30 le premier sonne à l’interphone, je lui dis de monter au deuxième c’est la porte de gauche sur le palier, tu te déshabilles intégralement et tu mets tes vêtements dans ton sac avant de rentrer. Avant qu’il rentre le deuxième sonne je lui dis la même chose. Noémie accueille masquée le premier, elle pose le sac dans le placard d’entrée et elle lui fixe une cage de chasteté couleur Or, elle lui pose un plug et un bandeau sur les yeux de la même couleur, elle le place ensuite face à un mur dans le salon. Tout s’enchaîne on affecte les accessoires argentés au deuxième, orange au troisième, le quatrième est arrivé avec un peu d’avance je le fais se déshabiller au 1er étage, on lui affecte la couleur rouge, le 5ème arrive à l’heure on lui affecte le vert fluo, le 6ème n’est pas là à 36, le 7ème arrive je fais monter, Noémie lui affecte la couleur Bleu. Le 6ème arrive il est pratiquement 38, je lui dis qu’il est en retard, il s’excuse, je lui précise de descendre à la porte de droite qui mène au cave et de se placer face à la petite caméra au fond du couloir de la cave. Le 8ème arrive juste après je le fais monter et se déshabiller, on lui affecte la couleur violette.

Je dis au 6ème de se déshabiller et de mettre l’ensemble de ses affaires dans le sac y compris ses chaussures, et d’enfiler ensuite son sac à dos puis d’attendre mes prochaines instructions. Une fois le huit placé devant le mur, je demande au 6 de monter. Une fois tous placé, c’est assez drôle, tous en cage de chasteté, plug et bandeau sur les yeux de la même couleur, on dirait des majorettes en plus porno bien sûr.

On fait ensuite un petit discours, en leur disant que nous avons remarqué les qualités et la volonté de se soumettre de chacun d’entre vous. Aujourd’hui nous allons signer les contrats d’appartenance qui seront valable jusqu’au 30/06 et éventuellement reconductible. Avant de signer les contrats nous allons vous faire enlever les bandeaux que vous vous visualisez tous, car vous serez amené à coopérer régulièrement, nous enlèverons nos masques également. Puis vous passerez un à un à côté pour la signature. Maintenant vous allez vous tourner dans l’autre sens, vous accroupir, poser les mains contre le mur dans le bas de votre dos, et pencher votre bassin vers l’avant que l’on puisse voir en évidence votre cage et votre plug. Nous enlèverons ensuite les bandeaux mais vous garderez les yeux fermés, et au décompte de Noémie, à trois tout le monde ouvrira les yeux. Certains d’entre vous se reconnaitrons sans doute, dans tous les cas garder la position et le silence vous êtes là pour la même chose. Ils se mettent tous en position nous enlevons les bandeaux sur le haut du front. Noémie fait le décompte, ils ouvrent les yeux, ils se regardent tous, ils ne bougent pas je vois que certains se reconnaissent et ont des sourires en coins un peu gêné. Je prends la parole : « Bien les petites putes vous allez me dire combien d’autre soumis vous avez déjà croisé dans vos vies. On commence par 1 »

1 : 2

2 : 2

3 : 3

4 : 1

5 : 4

6 : 2

7 : 0

8 : 2

« On va commencer par 3, tu connais quel numéro, et dans quel contexte tu le connais ? »

« Je connais 1, car c’était mon ancien banquier. Je connais 5 car je suis sorti avec sa sœur pendant 3 ans » Tout le monde rigole !

« Silence ! Celui que j’entend gloussé encore une fois finira dans la cave ! Continus »

« Je connais 6, c’était mon coach de sport. »

« Ok tu connais tout Lorient ! » personne ne bronche.

« Ok, 5 c’est à ton tour »

« Je connais 3 comme, il est sorti avec ma sœur, et je connais 4 car il était dans mon collège, et on a joué dans la même équipe de foot pendant 4 ans. Et je vois qui est 1 et 3 car ce sont des clients du resto.»

« 1 à ton tour »

« Je connais 5, par le restaurant où il travaille et 6 car j’ai déjà été dans sa salle de sport. »

« OK 2 à ton tour »

« Je connais 8 car on se croise à la Fac on a déjà fait des soirées ensemble et on a des amis en commun. Et je connais 5 de vu par le restaurant. »

« Ok 6 à toi »

« 1 a été mon banquier, et je me rappel que 6 est déjà venu à la salle. »

« Ok et 8 à toi »

« 1 était mon banquier et 2 on se connait de la FAC et ont des amis en commun. »

« OK 4 à toi »

« Je connais 5 car il était dans mon collège et on jouait au foot ensemble »

« Après toutes ces révélations, est ce quelqu’un est gêné et souhaite arrêter ? Si oui il lève la main. »

Personne ne réagit.

« Parfait pour nous Signifier qu’il n’y aura aucun problème entre vous, vous allez un par un faire le tour et aller lécher le cul, les couilles et gober le sexe encager de chaque candidat. Avant ça on va vous retirer les plugs. »

Noémie et moi passons retirer les plugs un à un.

Je dis à numéro 1 de commencer, il lèche le cul de 2 puis les couilles et gobe la cage sous mes instructions. Puis il passe au suivant. Aucun problème avec chaque candidat.

Vien le tour de 2, tout se passe bien, juste avec le 8 ou il a un moment d’hésitation devant sa connaissance de Fac mais il s’exécute.

3 poursuit, c’est chaud devant 5 mais il s’exécute, 5 à l’air d’être amusé. Et devant 6 il a également un moment d’hésitation. Mais il s’applique c’est bien.

4 ne bouge pas il regarde 5, ils étaient potes et se connaissent bien, ils ont pas mal de relation en commun.

« 4 exécutions ! »

Il s’avance vers 5, 5 parait gêné dans cette position, accroupi le cul en avant. On les voit rougir. 4 Lèche le cul, les couilles et gobes la cage.

Vient le tour de 5, il fait un sourire avant l’exécution des ordres sur 3, et a un petit moment d’arrêt avant la réalisation sur 5.

Pour 6, 7 et 8 aucun souci.

« Bon maintenant que les présentations entre batards sont faites, on va se présenter à vous. Gardez le silence. »

J’enlève mon masque, Noémie fait de même. Nous sommes très observés.

« Est-ce que certains d’entre vous nous connaissent, faites un hochement de tête. »

1 et 6 hochent la tête.

« Oui effectivement 1 a été mon banquier et 6 est mon coach, si ça vous pose un problème vous pouvez vous lever et partir. »

Ils ne bougent pas.

« Bien maintenant nous allons passer à la signature des contrats, ça se passera dans la pièce de droite, relevez vous et mettez vous en file selon vos numéros, on vous appellera. »

On rentre dans la pièce, on s’assit avec Noémie, j’ai disposé deux poufs et une table basse. Ainsi que les contrats et un crayon. Nous appelons 1, nous lui faisons lire le contrat. Arrivé au coche pour le port de la cage il met OUI, être larbin à des soirées OUI, être joignable à tout moment OUI. Il signe le contrat et nous le signons aussi, je prends son numéro de téléphone, je luis envois un lien d’un Excel partagé des emplois du temps, avec à remplir en ocre les heures de travail, en vert les loisirs, en gris les vacs ou indisponibilités perso. Je lui signale que nous lui laissons la cage pour le moment, je le conduis à l’entrée de l’appartement, lui tend son sac, et le laisse nu comme un vers sur le palier. Je fais rentrer le numéro 2, il coche non pour le port de la cage de chasteté sur une longue période, non au fait d’être larbin à des soirées et non pour être joignable à tout moment. Je prends son num et le reconduit sur le palier en lui tendant son sac. Tout les autres accepterons les 3 coches. Sur le lot il y en a trois qui sont très bricoleur.

Nous organisons les plannings, ils travaillent nus encagés. Il y a un roulement, nous les voyons deux fois par semaine en moyenne, ils sont souvent deux en même temps.

Tortureetchatiment

Autres histoires de l'auteur : Etudiant hétéro en recherche de tune

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay pute""histoire gay internat"cyrillo.com"gay soumis""histoire gay internat""histoire cyrillo""histoires cyrillo""gay avaleur de sperme""gay beur""histoire de baise gay""histoire de petite salope""porno gay prison""histoire depucelage gay""citebeur histoire""histoires cyrillo""mon frere me baise"cyrillo.com"recit bondage""elle branle son petit frere""homme suce homme""histoire de baise""recit inceste gay"lieudedrague.com"sauna gay chambery""histoire gay poilu""actif soumis.com""soumission extreme""plan uro""blog gay porno""histoire sexe bi""partouze cap d'agde""gay parking"cyrrilo"histoire gay pompier""beau gosse nu""photo cul""soumis gay""plan cave gay""gais eros""pipe gourmande""hds gay""recit sm gay""casting gay""recit gay mature""partouze bisexuelle""recit gay internat"cyrillo.com"histoires cyrillo""histoire ado gay""histoire gay salope""histoire gay""histoire de cyrillo""histoire gay frere""le site de cyrillo""histoire gay amateur""ma premiere sodomie""gay cyrillo""baise imprevu""premiere sodomi""gay gloryhole""branlette gay""histoire ado gay""hétéro curieux""histoire gay sexe""cyrillo xxl"cirylo"encule a sec""sex gay""hds histoires""rondelle déglinguée""cyrillo histoire"