ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Soumis hétéro pris en otage

Bonjour je m’appelle Mathieu, je suis militaire et j’ai 35 ans. Je suis tatoué sur l’épaule, je mesure 185 pour 80 kg, on me dit que je ne suis pas trop mal physiquement. Je suis marié depuis 10 ans et j’ai deux enfants. Je fantasme sur la soumission, j’ai profité il y a un an et demi d’un déplacement pro, pour me faire dominer par une escorte contre 200 €. Elle m’avait fait déshabiller, elle m’avait mis un bandeau, attaché, posé des pinces sur les seins, fessé, coup de martinet et de cravache, j’avais léché ses pieds, ses fesses et sa chatte. Et on s’était arrêté à ça. Après cette première rencontre émoustillante, j’ai souhaité trouver une Domina non vénale pour rencontre suivie avec plaisir partagé. Mais hélas c’est difficile à trouver. Surtout que j’habite près de Lorient et que la densité de population est assez restreinte.

En surfant sur le net, j’ai trouvé une annonce d’une maitresse, dans mes âges, description standard, mais je ne peux pas faire le difficile. Elle est mariée et cherche un soumis à rencontrer en toute discrétion. Elle préfère faire une première séance en virtuelle, le temps qu’elle soit en confiance. Je réponds :

« Bonjour Maitresse, je souhaite candidater à votre annonce, je suis soumis, j’ai 35 ans, 185 cm pour 80 kg et je suis marié également, j’habite à Guidel, j’aimerais pouvoir exaucer vos vœux, mon but n’est pas de faire du virtuel, mais si c’est pour vous rassurer je le ferai. J’ai peu d’expérience, mais je suis réellement motivé. Respectueusement votre soumis. »

« Bonjour, tu trouveras deux photos de moi, je ne montre pas ma tête. Je ne t’enverrais pas d’autre photo avant notre rencontre donc inutile de m’en demander. J’attends une photo avant et arrière nue. (Ne prends pas ta tête pour la discrétion.). Pour les limites ce ne sera pas de scato, pas de trace sur le corps hormis les fesses rouges et des légères traces sur partie non visible, pas de mise en danger, et enfin respect de la discrétion. Elles sont à accepter ou refuser je ne négocie pas ! Pour la pilosité je demande que les couilles et la raie des fesses soient rasées, pour le reste si c’est entretenu et pas trop fourni ça le fera. Enfin pour la séance virtuelle je te propose mercredi de 15 h à 18 h ou samedi de 9 h à 12 h. »

Sur les photos elle a un corps agréable, elle porte un chemisier et un pantalon. Je rase ma raie et mes couilles et prends les deux photos demandées et lui envoie :

« Maitresse, voici les deux photos demandées, j’espère qu’elles vous conviendront, est-ce que ma pilosité vous pose un problème ? J’accepte les limites. Je viens d’installer l’application… mon profil est…, je serais disponible mercredi sur l’horaire indiqué, je reste à votre entière disposition. »

« Bien reçu, beau corps ! Non c’est bon pour la pilosité on se reconfirme mardi soir »

« Bien maitresse »

Je suis grave excité, et en même temps je flippe.

Deux jours plus tard, je suis au bureau, je vois un message sur de l’appli en question, « je peux t’appeler à 18 h 30 ? » « Bonjour maitresse, oui »

« Allo ! »

« Bonjour maitresse »

« Bonjour c’est pour confirmer tu seras disponible demain entre 15 h et 17 h 30 ? »

« Oui Maitresse »

« Tu seras en voiture ? »

« Oui Maitresse »

« Amène des chaussettes disquettes de sport, une casquette, un petit sac de sport avec une serviette, un chrono et tu devras avoir le cul propre prévois d’insérer de l’eau et de bien te le laver avant la séance. »

« Oui Maitresse »

« Je t’appellerais régulièrement sur l’appli, je te donnerai les positions GPS des endroits où tu devras te rendre, parfois il y aura des affaires ou objets qui te serviront à réaliser l’ordre, je te demande d’être très rigoureux et de respecter scrupuleusement les ordres. »

« Oui Maitresse »

« Dernière chose prévois ton chargeur, car ton portable va être sollicité entre les prises de vidéo, l’utilisation du GPS.. et prévois également un socle pour maintenir ton tél. »

« Oui Maitresse »

« Si tout se passe bien et que tu exécutes sans broncher l’ensemble des ordres on se verra la semaine prochaine en réel »

« Bien Maitresse je vais m’appliquer »

J’ai mal dormi, un mélange de stress et d’excitation.

Je reçois sur l’appli un message, « soit à 14 h 55 au cordonné GPS suivant…, gares ta voiture en face de la bute. Tu attendras mon appel derrière la bue avec ton sac. » Je regarde l’endroit est boisé ça me rassure.

Je trouve facilement, je me gare j’attends derrière la butte l’endroit à l’air tranquille j’ai juste croisé un coureur.

À 14 h 55 j’ai un appel, « Bonjour »

« Bonjour Maitresse »

« Je t’ai prévu un programme chargé, si tu n’obéis pas correctement on arrête en plein milieu. Je te donnerai des ordres sur cette messagerie, tu devras me prouver ce que tu fais soit par photo soit par vidéo. Sur le parcours je t’ai laissé des tenus ou des objets tu dois les embarquer avec toi. »

« Ok »

« Dernière chose j’ai fait en sorte que ce soit terminé pour 17 h 30, le programme est chargé, donc dépêche-toi tu n’as pas de temps à perdre. »

« Oui Maitresse »

« Regarde sur le sentier, l’arbuste à gauche il y a un short jaune derrière »

« OK j’ai trouvé »

« Tu retires l’ensemble de tes fringues sauf chaussettes chaussures et tu enfiles seulement le short, la casquette et le chrono, le reste va dans ton sac. Tu dois donc être torse nu ! Fais une Photo ».

Je regarde à gauche et droite rapidement je ne vois personne, je me désape et enfile le short, une fois mes affaires rangées je fais la photo et l’envoie. Ma tenue est mégaprovoque le short est à maille fine on voit à travers, surtout de près et le fait d’être torse nu ça fait étrange même pour courir en campagne.

« OK tu vas avancer le long du chemin et enjamber le bloc en béton qui sera face à toi, ensuite tu continues jusqu’à un chemin goudronné qui sera sur ta droite, je te conseille de courir »

Je m’exécute direct, je trace, enjambe le bloc. Elle continue à me parler :

 « Tu m’as l’air d’être un grand sportif, tu feras sur ce lieu, 10 pompes avant chaque activité, pour cela tu poseras ton tel face à toit et tu ferras les pompes, attention les pecs doivent toucher le sol, gardes ta casquette que l’on ne voit pas ton visage. »

Je me mets au sol place le tel et fait les pompes et envois la vidéo.

« Tu vas rentrer dans le bâtiment, il y a un trou sur la droite, tu retires ton short et ta casquette et tu prends que ton tel, mets-le en lampe torche, met l’option flouter le visage, tu trouveras une botte en cuir, je veux que tu te mettes à 4 pattes et que tu la lèches entièrement, une fois fait-tu t’enfonceras le talon dans le cul et tu feras 10 va et viens en gémissant. »

Waw ça commence fort, je laisse mon short et mon sac dans l’entrée du bloc, il est entièrement vide, je vois la botte, je mets mont tel en floutage je le pose, et je lèche entièrement la botte ça m’excite grave, je crache ensuite sur le talon et me l’enfonce dans le cul et je fais 10 va et viens en couinant.

J’envoie la vidéo, elle me dit :

« Remets ton short, mets la botte dans ton sac et reprend le chemin goudronné, tu prends le deuxième chemin que tu trouveras à droite je te conseille d’y aller en courant, tu refais 10 pompes comme tout à l’heure. »

Je me magne, je fais les 10 pompes et j’envoie la vidéo.

« Avance dans le fond du chemin tu trouveras sur un rebord ta tenue, enfile-la, ensuite avec le feutre tu marques PUTE sur ton torse. Tu trouveras une boite de préso, tu encapotes la carotte le concombre et le plot ensuite tu mets du gel sur ton cul, et tu t’enfonces la carotte, le concombre et le petit plot dans cet ordre. J’ai donné un coup de crayon à l’endroit où tu dois arriver. Il faut faire 10 va et viens, la position c’est à 4 pattes, fais des bruitages de chienne en chaleur. »

Je vire mon short, enfile le truc, ça a des bretelles, et une espèce de slip ouvert sur l’arrière. Je mets les capotes puis du gel, j’appréhende, la carotte n’est pas énorme ça passe facile, je fais les 10 vas et viens, le concombre je le lubrifie bien, il rentre difficilement, mais j’ai mal, la trace de feutre est à 15 cm, ça aurait pu être pire. J’ai envie de pleuré je fais quand même les bruits de salope, et les 10 va et viens, le plot ça le fait tout seul ça glisse bien. Je lui envoie les vidéos.

Elle m’appelle :

« Mets les affaires dans le sac et va en courant au chemin suivant. Fais les 10 pompes ».

Je me grouille j’espère qu’il n’y aura personne sur le chemin parce que dans cette tenue c’est chaud. Je fais les 10 pompes et envois la vidéo.

Elle m’appelle :

« Au bout du chemin tu trouveras une bouteille d’eau un anneau relié à une cordelette et des pinces relier par des chaines, tu te mets nu, tu attacheras l’anneau à tes couilles en suspendant la bouteille, et tu mettras les pinces sur tes seins durant la durée de l’épreuve, tu dois faire 15 squats la bouteille devant toucher le sol. »

 Je m’exécute, je règle le tél. au niveau de mi-torse jusqu’au sol qu’on ne puisse pas voir ma tête quand je fais le squat. Une fois équipé je réalise les 15 squats, je douille grave des couilles.

« OK, remets ton short, place les affaires dans le sac et va jusqu’au prochain chemin et fais tes pompes »

Je vois un mec courir au loin je tourne sur le petit chemin alors qu’il est encore loin, je place le tel au sol et fais mes pompes, le type arrive, je continu pour terminer la vidéo, je ne veux pas me retourner, car c’est marqué pute sur mon torse, j’envoie la vidéo, il me dit « on voit tout à travers ton fut tu t’amuses bien ! C’est quoi cette tenue ? Tu es un bâtard toi ! »

« Non je fais mon sport et j’ai chaud, laisse-moi » Mon tel sonne je réponds, ça le fait partir.

« Tu vas. »

« Excusez-moi Maitresse, un monsieur vient de me surprendre quand je faisais mes pompes »

« il est encore là ? »

« Non, il m’a demandé si je m’amusais bien, et m’a dit que “c’est quoi cette tenue ? Tu es un bâtard !” »

« OK, ce n’est pas grave, continu le chemin au bout à droite tu t’enfonces dans la végétation, sous le grand arbre tu trouveras 3 bougies suspendues par une corde à une branche, tu dois te mettre nu, allumer les bougies, et t’allonger dessous, tu dois ramener tes genoux sur les pecs en les maintenant avec bras, écartes les cuisses, et laisses la cire couler sur tes couilles ton sexe et ton cul, met ton chrono il faut que ça dure 5 min »

Je me mets en place, j’allume les bougies, et mets le chrono. Après 2 minutes j’aperçois le mec de tout à l’heure qui rentre sur le chemin, il me cherche il ne me calcul pas derrière l’arbre, c’est assez fourni en végétation. Je ne fais pas un bruit, même si la cire me brule grave. Il repart sans m’avoir vu. Après 5 minutes il y a une bonne couche de cire sur mon cul, mes couilles et mon sexe. J’envoie la vidéo.

« Maitresse il est revenu, mais ne m’a pas trouvé, je réalisai l’ordre j’ai eu peur ! »

« Tu es allé jusqu’au 5 min ? »

« Oui ! »

« Bien, on a terminé pour ce lieu, tu te nettoies rapidement avec la serviette, tu rassembles tes affaires dans le sac, tu enfiles le short et tu cours jusqu’à la voiture, tu renfileras un teeshirt pour conduire, je t’envoie les prochains points GPS »

Je me grouille, je ne recroise pas le type-personne à l’horizon, j’enfile le teeshirt et part en voiture.

Il est déjà 16 h, après 15 minutes de route je m’arrête et envoie un message pour dire que je suis arrivé. L’endroit est au bord d’une petite route peu empruntée, il y a une piste cyclable tout du long.

Elle m’appelle « Bien tu es pile dans les temps, derrière le talus de droite, tu trouveras un sac, il y a ta tenue, ainsi qu’un plug vibrant, et un collier pour tes couilles, tu mets tout ça en place, le plug sur vitesse 2, mets du gel avant, tu mettras également les pinces sein, je veux une vidéo de la préparation »

Je pose le tel, déclenche la vidéo, je me désape, je mets du gèle enfile le plug, je mets la vitesse 2, ça fait étrange, je mets les pinces, je place le collier sur les couilles, il est assez lourd ça va faire mal en courant. J’enfile le short, il est tout petit, les couilles vont sortir d’un côté c’est obligé. Je place le teeshirt, il est blanc transparent, on voit grave les pinces et la chaine, je pense qu’on doit même voir l’inscription pute sur mon torse en transparence. J’envoie la vidéo, elle m’appelle :

« Mets ton chrono tu dois courir 15 minutes avant de faire demi-tour, cours assez vite, car je veux que tu me prennes en photo une barrière à 3 km où s’est marqué Pierre aime Emilie. Mets le chrono sur la Photo, et prends une photo du chrono arrivé au parking, tu pourras ensuite retirer les pinces, le collier et le plug »

Je m’exécute, je pars direct, je trouve la barrière 14 min au chrono je suis bien. J’envoie la photo et repars. Cependant, je suis gêné par les pinces, et surtout par les couilles qui pendent par la droite, et qui tapent contre ma cuisse. Arrivé je fais une nouvelle photo du chrono, 28 minutes parfait, je retire l’ensemble des objets.

Je reçois un message, « Voici la nouvelle adresse reste en tenu de sport. »

Après 5 min je me retrouve sur un parking en bord de mer, proche d’un terrain de golf. Je regarde j’ai déjà reçu un message :

« Prends ta serviette, et regarde sur la droite du talus qui longe la route, tu y trouveras ton maillot, tu as le droit de l’enfiler sur la plage, tu dois te baigner et rester 3 min l’eau jusqu’aux genoux, puis 3 min l’eau jusqu’aux épaules. Fais une vidéo, tu as le droit à la casquette pour cacher ton visage au retour. »

Je chope le maillot, ça ressemble au slip à bretelle de tout à l’heure. Je cours jusqu’à la plage, elle est déserte, je me désape enfile le maillot (ce n’est pas évident à trouver comment ça.) À la différence de celui de tout à l’heure, il est en string sur l’arrière. Je place mon tel et démarre la vidéo, je cours à l’eau, elle est glacée, je reste les 3 min l’eau au niveau de mes genoux, je marche de gauche à droite pour rester en mouvement, on est au mois de mars elle est encore frisquette. Je ne vois personne à l’horizon, on voit bien mon cul avec ce truc, ça me fait un string sur l’arrière. Je m’éloigne ensuite pour que l’eau me recouvre jusqu’aux épaules. J’ai froid, mais je reste 3 minutes. Au moment où je sors je vois 2 promeneurs au bout de la plage, je remonte vite me sèche et enfile mon short teeshirt et me casse. J’envoie la vidéo. Je reçois un message :

« Va au fond du parking, tu trouveras un sac, à l’intérieur il y a notamment ton nouveau short noir, pour le haut, tu remets le teeshirt de course. »

Je vais le chercher l’enfile et fais une photo, il est noir à grosse maille, il est large, on voit tout à travers. Je flippe, car sur le parking il y a 4 autres voitures de garées et un fourgon. Je reçois un nouveau message :

« Prends tes couilles en photo dans un rétro d’une des voitures qui ne t’appartient pas. Tu dois avoir retiré l’ensemble de tes vêtements au paravent ».

Je m’exécute, je traverse le parking j’enlève les fringues, je prends la photo et remets mes vêtements avant d’envoyer.

Un nouveau message (c’est étrange elle ne m’envoie plus que des messages alors qu’elle m’appelait sur les premiers ordres, peut être que ses enfants sont rentrés !)

« Est-ce qu’un des véhicules possèdes une attache remorque, si oui prends le en photo ? »

Je fais le tour le fourgon et une des voitures ont des attaches remorques, je prends les photos et envoie.

 « La voiture, est trop proche de la route, tu mets une capote sur l’attache remorque du fourgon et tu te l’enfiles, une fois au fond tu peux ressortir, tu peux garder teeshirt et juste baisser le short pour te l’enfiler. »

Waw c’est chaud, j’ai un petit coup de flippe, mais on est presque à la fin du test, je prends une capote le gel, place la capote sur l’attache remorque, met du gel, déclenche le vidéo, baisse mon short et m’enfile. Heureusement il est sur une barre il n’est pas très profond.

Je remonte mon short et envoi la vidéo, heureusement que j’ai fait l’ordre du concombre avant, car j’ai eu mal, mais ça s’est rapidement ouvert.

« Bien il te reste 15 min pour terminer, il va falloir se magner ! Dans le sac tu trouveras une minijupe bleue, une brassière et un collant. À l’intérieur du collant et de la brassière, il y a des feuilles d’orties scotchées, tu les laisses en contact avec ta peau. »

Je me grouille je me déshabille et me rhabille dans la tenue demandée, ça pique grave, j’ai pas mal de feuilles contre les couilles et le sexe, et les tétons me brulent également. Je n’aimerais pas me faire gauler dans cette tenue. Je regarde le téléphone :

« Prends la bouteille d’eau, et va au fond du parking, passes à l’arrière du talus, il y a quelques pins, tu rentres dans le bosquet, tu trouveras un entonnoir orange.

Tu te mettras sur le dos, en redressant les jambes, tu insèreras l’entonnoir dans ton cul, perces le collent. Une fois à l’intérieur vide la bouteille. Une fois fait, tu te mets à genoux, tu sers le cul pour garder l’eau à l’intérieur, tu fais une ouverture au niveau de la bite, et tu te branles jusqu’à éjaculation. Une fois éjaculé, tu te redresses, descends-le collent aux chevilles et tu t’accroupis pour te vider le cul, comme une femme qui pisse. Tout ça en faisant une vidéo en floutant le visage, Il te reste 8 minutes ! »

Waw, je mets mon chrono, je prends la bouteille cours vers les pins. Je trouve l’entonnoir, poses mon tel déclenche la vidéo, je me mets sur le dos, lèves les pattes, j’insère direct l’entonnoir, ça me déclenche une grosse douleur et y déverse la bouteille. C’est assez long à vider, je sens l’intérieur se remplir, ça fait des sensations étranges.

Une fois la bouteille vide, j’enlève l’entonnoir sers les fesses, et me mets à genoux, je perce le collant pour dégager mon sexe. Il est rougi par les orties, je commence à me caresser, je sens des goutes couler entre mes fesses. Je bande rapidement et n’ai pas de mal à juter, il me reste 2 minutes. Je me relève, baisse le collant aux chevilles, m’accroupis et vide le cul, c’est très humiliant. J’envoie la vidéo et ramasse les affaires.

J’ai un appel : « Bien petite pute tu as été obéissante, tu as respecté l’heure, je valide ton recrutement »

« Merci maitresse ! »

« Mets dans le sac que tu as récupéré l’ensemble des affaires et accessoire que tu as trouvé, et place le sac à l’arrière du talus, à droite de la route. Je te recontacte plus tard ».

Je me déshabille et remets mes affaires, et place l’ensemble des accessoires dans le sac, je le dépose et retourne à ma voiture et je pars.

C’était une sacrée expérience, je n’aurai pas pensé pouvoir faire tout ça ! J’ai failli me faire surprendre deux fois. J’ai le corps assez meurtri, surtout le cul, et les seins. Une fois arrivé chez moi je prends une bonne douche, il y a effectivement peu de traces. Puis je n’ai plus de nouvelle jusqu’au lundi.

Je pars à 6 h du matin, comme d’habitude, et je vois une enveloppe sur ma voiture entourée par un string rose bonbon, j’ouvre il y a une dizaine de photos de moi, sur la séance. Ce ne sont pas des photos que j’ai faites, mais des photos prises sous d’autres angles, j’ai le visage découvert, on me reconnait parfaitement ! Ensuite il y a un document avec marqué, le nom et l’adresse de personne de ma famille, d’amis, de mes chefs et certains collègues, il y a aux moins 20 personnes, il y a même le numéro du portable de ma femme. JE ME SUIS GRAVE FAIT PIÉGER ! Ensuite une feuille imprimée, précisant :

« Hello petite pute, et oui je ne suis pas une femme, j’ai utilisé un modificateur de voix. J’avais installé des petites caméras à des branches d’arbre et dans le bâtiment du premier lieu ainsi que sur le parking de la fin et dans les pins pour faire de belles images, pour la course et la baignade je me suis planqué avec un téléobjectif. Tu as été parfait ! Ensuite je t’ai suivi jusqu’à chez toi, j’ai repéré le nom sur la boite aux lettres, et en faisant quelques recherches, j’ai trouvé tes proches, notamment grâce à FDB.

Mais bon tu voulais de la soumission tu as été servi ! Et puis tu n’as pas trop rechigné à t’enfoncer le plot et le concombre, une vraie tarlouze !

Maintenant je te laisse le choix :

—       Sois tu acceptes d’être mon slave pendant 1 an à raison de deux rencontres par semaine soit 104 rencontres. À l’issue de ses 104 rencontres, je m’engage à te libérer de tout engagement, et de toute forme de pression. Les rencontres se feront dans le respect des règles que l’on avait fixé, en adaptant les séances à tes contraintes pro et familiale.

—       Sois tu refuses, et je diffuse l’ensemble du contenu aux différentes personnes de la liste.

Si tu acceptes tu fais une photo avant et une photo arrière, vêtu uniquement du string rose dans le miroir du lavabo des chiottes publiques de…. Inutile de dissimuler ton visage. J’attends la photo avant 20 h sinon je considère que tu refuses.

Tu ne prends jamais contact avec moi, tu attends passivement les ordres. Je sais que tu es en colère, mais je ne veux pas recevoir d’insulte, menace… Garde ta colère pour toi, toutes représailles seront sévèrement sanctionnées !

Dernière chose si tu acceptes, tu dois faire un test de dépistage des MST d’ici vendredi. »

Je rumine, dans ma voiture, plein d’insultes fusent dans ma tête, l’idée de me soumettre à un homme ne m’enchante pas des masses, mais dans la situation je n’ai pas vraiment le choix. Le seul truc que je trouve positif c’est le fait d’avoir fixé un nombre de séances même si 104 ça parait énorme. Puis je pars au travail, ça me trotte dans la tête toute la journée. Je sors du travail à 15 h 30, je file directement au lieu indiqué il y aura moins de monde, je prends le string rose et le mets dans une poche un mec fini de pisser, je fais semblant de pisser. L’endroit n’est pas évident pour ce que je dois faire, car la cabine avec la chiotte donne sur l’extérieur. Donc la pièce est composée de 3 urinoirs à droite de l’entrée, et un lavabo avec miroir en face de l’entrée, je ne peux pas me déshabiller à l’abri des regard. Je décide d’aller dans la chiotte qui ferme, je me désape, j’enfile le string, mets ma veste, et mon fut. Je mate dehors, il n’y a personne à l’horizon, je pose mes affaires sur le lavabo, je vire ma veste baisse mon fut aux chevilles et fais les deux photos, que j’envoie immédiatement.

Tortureetchatiment

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Etudiant hétéro en recherche de tune

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 18 Décembre | 61 pages

Les nouvelles | 14

Commande en ligne Elixir
Brave lope soumise à ma queue PG
Piscine avec Papa Camozzzor
Mon meilleur coup ! Vrai-Versa
A seulement 100m Enzo
Mon parrain Meetmemz
Manutention sous tension Cocoww
Orgie multi-ethnique Fabrice
Trip glory holes Garbxc
À mourir de désir emmaBX
Première soumission hard Ghisto
Rencontre imprévue Ninemark
Mon binôme de cours du lycée Julien38000
Nouveaux attouchements Eric59s

Les séries | 47

Soumission & Domination | 618 | +1 Jardinier
1 | ... | 618
Parking des routiers | 2 | +1 Nico-du-37
1 |2
La fouille | 8 | +4 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Drague en forêt | 6 | +1 Qkentin
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Clones | 1 | +1 Théo & Léo
1
Dépucelage particulier | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Disparitions | 2 | +2 Fabrice
1 | 2 | 34 | 5 | 6
4 cancres | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Nouveau job | 4 | +1 Mattadispo
1 | 2 | 34
Fantasmes avec un collègue | 7 | +1 Jay
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Lopé par mon beau-fils | 3 | +1 Alex
1 | 2 | 3
19 Déc, + 55 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : dimanche 6 juin 2021 à 21:48 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"gay x""histoires cyrillo""histoire gay frere""histoire gay grosse bite""histoire gay sport""recit gay sex""histoire gay sauna""histoire de cyrillo"cyrillo.com"cyrillo histoire gay""cyrillo biz""histoire gay x""bdsm gay""histoire x gay""textes porno""histoires gay cyrillo""blog une histoire de mecs""histoire cyrillo""recit beur gay""histoire gay routier""recits pornographiques""histoires de baise""homme nu amateur""histoire gay soumis""recit gay routier""homme suce homme""histoire gay internat""soumis gay""histoire gay grosse bite""blog gay francais"cyrillobiz"gay 18 ans""cyrillo histoires""lope a jus""histoire de sexe bi""mecs en rut""histoire gay cyrillo""beau gosse gay""gay exterieur""recit depucelage""histoire gay jeune"cyrillo.com"gay zoophile""histoire gay ado""cyrillo gay""sling gay""histoire de soumission gay""histoire gay uro""actif soumi""baisee a la chaine"cyrillogay"histoires scato""histoires gay soumis""histoire cyrillo""histoire bdsm gay"cyrillo.com"homme mur gay""histoire x gay""baise au bureau""vide couille""histoire gay sm"ciryllo"j'ai vu mon fils bander""histoire gay cousin""sodo gay""histoire porn""gays matures""récits porno""recit erotique gay""histoire cyrillo""histoire gay entre frere""il se fait enculer par son chien"