ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Lopé par des mecs en survêt

Chapitre 1

Hello,

Je m’appelle Max, j’ai 23 ans, brun, 1,78m et 70kg, je suis gay à tendance passif, je kiffe me faire loper.

Je vais vous raconter une histoire qui m’est arrivée il y a un mois environ dans les rues de Paris :

Je rentrais chez moi après avoir vu des amis l’après-midi. Je prends le métro, pas mal de beaux gosses, des mecs en survêt, tout ce que je kiffe. J’ai tendance à matter les mecs en public, si bien que j’oublie parfois d’être discret.

Un groupe de jeunes (la vingtaine je dirai) entre dans ma rame et se placent non loin de moi. Tous étaient en jogging Lacoste et baskets aux pieds. Je les regarde fixement, les imaginant me prendre un par un comme une chienne. Il ne fallut pas attendre longtemps avant que je commence à bander. Je sens ma queue gonfler dans mon jean. L’odeur de ce groupe de mec, un mélange de parfum Axe qui rappelle les vestiaires, me caresse les narines et m’excite encore plus.

Je me remets la bite en place à travers le jean pour ne pas me faire griller tout en continuant de les observer. L’un d’eux capte mon regard je tourne la tête. Le métro s’arrête, les 4 mecs sortent…

Dans ma tête je me dis que parfois je devrais tenter une approche, me proposer comme leur chienne. Après tout qui refuserait une bonne pipe ?

Je reprends mes esprits et sors quelques stations plus loin.

Je marche en direction de mon appartement. Je décide de passer par les petites rues pour éviter le monde. J’ai qu’une hate c’est de rentrer et de me faire remplir comme il se doit. Tout en marchant, j’ouvre Grindr. Je jette rapidement un coup d’oeil aux mecs des alentours. En relevant la tête je vois un mec marcher dans ma direction. Je suis dans une petite rue, je le regarde, c’est 100% mon type : grand, mince, survêt et casquette a l’envers, le genre de racaille qui sait bien démolir des culs. Je continue d’avancer, il est sur son téléphone et ne me voit pas. Nos chemins vont se croiser, plus je m’approche, mieux j’arrivais à l’admirer, doucement son visage se découvre.

Soudain il lève les yeux et croise mon regard, un peu gêné je baisse la tete puis le regarde à nouveau. S’entame alors un combat de regard qui a sans doute duré à peine 3 secondes mais qui m’a paru une éternité. Son regard était intense, très froid et sournois. Nous arrivons presque à hauteur l’un de l’autre sans nous lâcher du regard, puis il passe à coté de moi et continue son chemin.

Mon coeur bat à 100 à l’heure. Ai-je vraiment senti une tension entre nous ? Mon excitation remonte de plus belle.

J’arrive au pied de mon immeuble, je commence à taper le digicode, quand soudain je reçois un message sur Grindr d’un profil anonyme.

« J’espère que tu kiffes le zob, laisse ta porte ouverte et attends moi à genoux, je vais chercher un pote »

Je me retourne, mais je ne vois personne dans ma rue, je suis partagé entre l’excitation et la crainte, mais je n’avais qu’une envie : me faire baiser. Je monte alors chez moi en prenant la peine de laisser la porte entre ouverte. Je commence à me déshabiller et regarde par la fenêtre. Je vois deux gars en survêt entrer dans la cour intérieure, la pression monte. Me voilà nu face à la porte. J’entends des pas lourds dans l’escalier, je me mets à genoux, offert à l’inconnu.

D’un coup la porte s’ouvre, je vois le mec que j’ai fixé dans la rue tout à l’heure. Il est suivi d’un autre mec, rebeu, grand aussi, cheveux gominés en arrière, très beau garçon. Ils ferment la porte derrière eux et se retrouvent debout devant moi.

Le premier ouvre les hostilités et me crache dessus

- « Alors comme ça tu kiffes les gars en survêt hein ? »

- « Oui »

- « Oui qui ? » Répond le rebeu

Un silence s’installe, je ne sais pas quelle réponse les deux attendent. Le premier me donne alors une baffe en ajoutant :

- « Oui maitre, c’est pas compliqué »

- « Oui maitre »

- « Voilà c’est bien, t’es une bonne petite chienne. Tu vas bien t’occuper de nos queues j’ai les couilles bien pleines. »

Il prend ma tête et l’appui contre son entre jambes. Mon visage frotte son survêt.

- « Vas-y sniff moi ça la bonne odeur de queue, tu kiffes hein »

Je ne réponds pas et inspire de bonnes bouffées pour bien sentir son odeur : un mélange de pisse et de parfum masculin, ça m’excite trop je commence à bander.

Pendant ce temps le rebeu s’approche de mon cul et commence à jouer avec, des petites fessées qui s’intensifient, il claque mon cul de plus en plus fort si bien que je commence à pousser de petits gémissements. Visiblement mes deux maîtres ne restent pas insensibles, les deux se placent à nouveau devant moi.

- « Ouais t’es une bonne salope vient gouter ma queue maintenant » lâche le deuxième.

Je m’approche, les deux baissent en même temps leur jogging laissant apparaitre deux belle queues :

Le premier était non circoncis avec une queue de 17 cm bien large et bien veineuse. De belles couilles visiblement bien pleines, il ne mentait pas, le tout surplombé par une épaisse toison de poils bruns. Sa bite était mi-molle avec un long filet de precum qui dégoulina en la sortant de son jogging, visiblement il ne portait pas de boxer.

Le deuxième était circoncis, la bite matte comme sa peau et fine mais très longue, 23 cm je dirai. Lui était rasé à blanc, pas un seul poil et des couilles pendantes bien lisses.

Le premier gars attrape ma tête et l’empale sur sa queue, je me retrouve le nez dans ses poils, j’en profite pour sentir son odeur de mâle un doux mélange entre pisse et transpiration, je suis aux anges. Le deuxième s’approche et tape sa longe queue sur mon visage, je commence alors à m’occuper de lui aussi. J’ai les deux bites en main, je les suce goulument l’une après l’autre. Mes deux maitres prennent leurs pieds. Face à moi, l’un me regarde me régaler sur la queue de son pote quant à l’autre que je suce il lève les yeux au ciel et lâche un râle de plaisir.

Ils lèvent leur t-shirt et le passent au-dessus de leurs têtes sans pour autant les enlever, je découvre alors leurs corps. Le reubeu était très fin avec quelques abdos légèrement dessinés, l’autre été plus musclé avec un chemin de poil montant du pubis à son nombril.

Je les suce comme ça pendant 5 bonnes minutes quand soudain le premier me prend par la taille et me jette sur le canapé.

- « On va passer aux choses sérieuses maintenant » Il me lâche ça avec un regard glacial.

Le rebeu s’approche de moi et commence à me caresser le cul, il crache un bon coup sur ma rondelle avant d’y introduire un premier doigt.

- « Dis donc sale pute, t’es déjà bien ouverte, on va voir si la grosse queue de mon pote passera aussi »

Le petit blanc prend sa place et me rentre un doigt à son tour. Le deuxième se place devant moi et colle mon visage contre sa queue pour que je le suce, je m’exécute sans broncher.

D’un coup je sens une grosse claque sur mes fesses suivi d’un gros coup de rein de mon maitre. Il m’enfonce son gland d’un coup sec, je me retiens de crier mais je gémis un bon coup avec la queue du rebeu toujours en bouche.

Il commence les vas et viens et n’y va pas de main morte, pour lui je suis sa pute et je dois lui donner du plaisir.

Il accélère les mouvements :

- « Tu kiffes ça hein ? Grosse pute ! T’aime ça sentir mes couilles claquer sur ton cul »

Il me remet une fessée. Je suis toujours entrain de sucer son pote.

Il continue de me limer pendant 5 bonnes minutes avant d’échanger de place avec son pote. La queue du premier était si épaisse que j’étais déjà bien dilaté. Mon maitre rebeu n’eu aucun mal à s’introduire, doucement d’abord, puis, sans prévenir, il m’enfonçât ses 23cm d’un coup sec. Je hurla de douleur ce qui les fit bien rire. Le premier mec m’attrapa par les cheveux, approcha mon visage du sien avant de me cracher au visage tout en ajoutant :

- « Occupe toi de mes couilles au lieu d’ouvrir ta gueule ! »

- « Oui maître »

J’avais presque les larmes aux yeux pendant que le rebeu me limait, mais je kiffait tellement ce moment, j’étais leur pute. J’exécutât donc les ordres de mon maitre qui était face à moi, je goba ses couilles tout en le branlant avec ma main droite. Son odeur de mâle me faisait saliver comme une chienne. Ses couilles et sa queue étaient complètement trempées. Je sentais que le rythme s’accélérait pour le rebeu qui me limait depuis déjà 5 bonne minutes.

- « Je vais te remplir avec mon foutre bien chaud » annonça-t-il tout en continuant d’accélérer les vas et viens.

- « Oh oui maitre »

Je tourna la tête pour capter son regard, il était sur son téléphone, on dirait qu’il envoyait un message. Après quelques secondes il lache son téléphone et le jette sur la pile de vêtements, puis il me fixa, il était en sueur après tant d’effort, le bruit des claquement de bassin s’intensifiait, je sentait ses couilles claquer contre les miennes quand d’un coup il se fige. Je sens alors 5 jets de sperme bien chaud me remplir. Il reste immobile dans mon cul pendant 10 bonnes secondes avant de se retirer en ajoutant :

- « Nettoies moi ça »

Il se place devant moi et échange de place avec son pote qui me lime à son tour à un rythme soutenu. Je prend la queue de mon rebeu en bouche et commence à la nettoyer comme il se doit, elle est déjà mi-molle, encore bien chaude et recouverte de sperme. Je savoure ce doux nectar pendant que je continue de me faire limer par le premier mec, je sens sa queue bien large et veineuse écarter un peu plus mon trou. Le sperme du rebeu qui avait fini en moi juste avant vient lubrifier le tout, ses vas et viens s’accélèrent, je sens le sperme déjà en moi dégouliner sur mes couilles. Il m’attrape par les épaule, accélère encore plus le rythme, je gémis quand soudain je sens son foutre me remplir. Une quantité astronomique vient s’ajouter au sperme du rebeu. Me voila pleine.

Il reste en moi pendant une vingtaine de seconde, sa respiration est très forte. Son pote rebeu attrape mes vêtements au sol, essuie sa transpiration et sa queue avec. Il jette mes vêtements à son pote qui se retire et essuie sa queue et la sueur de son torse avec. Les deux se rhabillent sans dire un mot. Je suis allongé sur le ventre, remplis comme jamais, du sperme dégoulinant de ma rondelle jusque sur mes couilles.

Une fois rhabillés le rebeu s’approche de moi il pose son pouce sur mes couilles, je frissonne de plaisir, il remonte lentement vers ma rondelle en récoltant le sperme qui avait couler, avant de me l’enfoncer en ajoutant :

- « Ça serait bête d’en perdre une goute »

Il se place ensuite devant moi, m’enfonce son pouce dans la bouche pour lecher le restant de sperme.

Les deux se dirigent vers la porte et annoncent avant de sortir :

- « Maintenant qu’on sait ou tu habites, on passera plus souvent, j’ai d’autres potes que tu pourrai kiffer…»

Ils quittent mon appart en se marrant et en laissant la porte d’entrée grande ouverte, me laissant gisant nu au sol. Je reste comme ça quelques instants pour reprendre mes esprits. J’étais aux anges de ce qui venait de m’arriver.

Je les entend quitter la cours et discuter avec quelqu’un au pied de l’immeuble. Au moment ou je vais pour me relever j’entend des pas dans l’escalier. Je me dirige rapidement vers la porte pour la fermer, mais trop tard quelqu’un est sur le palier. Le mec rentre et demande :

- « C’est ici pour se faire vider les couilles ? »

Oldyano

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cyrillo 2018""sodomie masculine"porno$"histoire gay scato""histoire grosse bite""histoire gay meilleur ami""histoires gay gratuites""cyrillo histoire gay"hdsgay"cyrillo pcul""soumis gay""gay cyrillo""histoire gay cyrillo""histoire gay soumis"cyrillo"bite juteuse""blog gay chris""gay plage""j'ai vu mon fils bander""gay porno gratuit"cyrillo.biz"recit fellation""histoire gay plage""dressage de lope""gay cyrilo""histoire de sex gay""histoire gay black""recit de cul""histoire minet gay""recit gay soumis""cyrillo histoires gay""www gay mec""porno pd""visite médicale gay""histoire gay vestiaire""cyrillo free""histoires gay cyrillo""ma mère me suce""recit x""gay dominateur""histoire gay college""premiere felation""recit gay inceste""histoire gay soumis""hds histoires""recit gay mature""histoire gay douche""histoire beur gay""dial agayn""cyrillo rebeu""fessée gay""histoire de sex gay""histoire de sexe gay""je suis une vraie salope""hds gay""histoire gay routier""joyeux anniversaire gay""cyrillo photo""depucelage gay""baise par surprise""histoire gay sm"cyrillo.comcyrilocyrillobiz"gay cuir""gays matures""histoire porn gay""zonedial com""histoire gay x""histoire gay inceste""gay gratos""ejac gay""histoire sauna gay"