ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Baisé par un hétéro dans son fourgon

Chapitre 2

Il y a maintenant 9 ans, j’avais rencontré Yann sur ce fameux parking. Plus tard, nous nous étions revus, en extérieur pour une simple pipe, puis à l’hôtel pour des rencontres un peu plus chaudes. Mon hétéro avait fini par me baiser, mais toujours timide, il avait bien du mal à se lâcher.

Les rencontres à l’hôtel étant compliquées à organiser et couteuses pour si peu de temps, nous avions fini par nous perdre de vue.

Il y a quelques mois, je pensais à lui, et cherchait s’il avait un profil sur les réseaux sociaux. Je finis par le retrouver, et lui envoyai un message discret pour me rappeler à lui.

Au début, je ne reçus aucune réponse. Mais quelques temps plus tard, Yann finit par me répondre. Il était content que je l’aie recontacté, et me demandait s’il pouvait m’appeler. Quelques minutes de conversation plus tard, nous nous sommes promis de nous convenir d’un rendez-vous. Pendant les semaines qui ont suivi, nous avons tenté de nous rencontrer, mais il avait trop peur de rentrer trop tard chez lui et de se faire griller par sa femme, ou alors il avait un imprévu au boulot. Après plusieurs déconvenues, je finis par lui dire de laisser tomber.

Plusieurs semaines avaient passé, et mon hétéro m’envoyait un message. Il avait un gros chantier dans ma ville, qui allait durer près de deux mois. Il pouvait être dispo à l’occasion, et allait même peut-être passer des nuits sur place. La bonne aubaine ! A ce moment, en vacances dans le sud, je ne prévoyais rien et ne m’emballais pas trop, sachant que ça pouvait capoter…

Un jeudi, je venais de revenir de vacances, et je reçu un message de sa part : il était sur le chantier, et me demandait à quelle heure j’étais dispo. Toujours en congés, j’étais dispo quand il voulait ! Je lui répondis en lui disant ce que j’avais envie de faire avec lui. Et il était ouvert à tout, toujours autant faim de sexe.

Je lui proposai de passer lui dire bonjour pas loin du chantier, ce qu’il accepta. A 11h, j’étais à proximité de son chantier, garé discrètement. Il arriva, avec sa tenue pleine de plâtre, et me serra la main. Toujours aussi intimidé, il m’expliqua rapidement son boulot, et s’assura à plusieurs reprises que j’étais open pour un plan. Je le rassurai, tout en le regardant : il n’avait pas changé, mis à part son bouc qui était devenu blanc. Il était toujours aussi, viril, et n’avait pas grossi malgré les 9 années.

Aussitôt après mon retour à la maison, je lui envoyai mon adresse, et attendis sa réponse. Vers 16h, je reçu un message me disant qu’il buvait un coup avec ses collègues et qu’il arrivait. 15mn plus tard, je vis un fourgon blanc se garer devant ma maison. Le voyant hésiter, je lui confirmai qu’il était au bon endroit. Suivant mes consignes, il entra directement dans la maison, et referma la porte derrière lui.

Moi, j’étais à genoux, dans la douche, l’entendant se déshabiller dans l’entrée. La porte de la salle de bain s’ouvrait, et Yann était à poils. Il avait juste gardé ses chaussettes blanches, qu’il avait porté toute la journée.

Il se plaçait devant moi, la queue à la main. Je le détaillai et remarquai qu’il était toujours aussi bien foutu pour ses 51 ans. Torse poilu, bras poilus et musclés naturellement par son boulot. Il ne se rasait pas la bite ni les couilles, et j’adorais ça.

Tandis que Yann arrivait avec sa queue à main, je finis de prendre une bonne dose de poppers. Je regardais la bite de mon hétéro, quand je vis un jet de pisse en sortir. Une pisse bien jaune, forte, et bien chaude qui m’arrosait le torse, le ventre. De la main, je dirigeai le jet vers mon visage afin de la prendre en bouche. Puis je laissai mon partenaire m’arroser tel qu’il le voulait. Je sentais son urine chaude inonder tout mon corps, torse, ventre, cuisses… Quand il a fini de vider sa vessie, je pris sa bite en bouche afin de le faire bander. Je pompai mon mâle hétéro tout en trempant dans ma pisse.

Je lui proposai d’aller dans la salle à manger pour continuer. Là je me mis de nouveau à genoux afin de continuer à le pomper. Sa bite était bien dure. Bien que timide, il était toujours chaud et excité dès qu’il se faisait sucer. Je pris sa bite au fond de la bouche, essayai de lui faire une gorge profonde afin de me retrouver avec le nez dans ses poils pubiens. Je bouffais ses bonnes grosses couilles poilues tout en le branlant.

Je m’installai sur le canapé, la tête à l’envers sur le bord pour qu’il vienne me baiser la bouche. Il commença ses va-et-vient jusqu’à enfoncer sa teub à fond dans ma bouche. Dans cette position, je me retrouvais avec ses couilles sur le nez. Je pouvais sentir cette bonne odeur de mâle qui a travaillé toute la journée. J’étais de plus en plus excité.

Nous changions de nouveau de position, moi à genoux devant lui pour reprendre ma pipe. Tout en le suçant, j’appliquais du gel sur mon trou afin de le lubrifier et le préparer à l’assaut.

Je me mis à genoux sur le canapé, fesses tendues vers mon actif viril. Je sentis son gland à l’entrée de mon trou, puis toute sa queue me pénétrer. J’étais heureux de me faire de nouveau baiser par Yann, mais je crois qu’il était plus heureux encore de baiser un cul, lui qui n’a jamais ce qu’il veut chez lui avec sa femme. A peine une fois tous les 15 jours selon ses dires…

Je me donnais à fond à mon hétéro viril. Je sentais sa queue me pénétrer, coulisser dans mon trou bien ouvert. Je prenais beaucoup de plaisir à sentir Yann me baiser, enfoncer sa queue dans mon cul. Ses couilles tapaient contre mon cul à chaque coup de reins. Il me tenait par les hanches, et continuait de me limer, en râlant de plaisir et en exprimant son bonheur. Il prenait confiance et se lâchait en me bourrinant de plus en plus. Je bougeais mon cul pour l’inciter à y aller plus fort.

Ses coups de reins devenaient de plus en plus brutaux, ses mains se resserraient sur mes hanches, je le sentais se tendre.

Dans un râle, Yann se vida dans mon cul, et me féconda de son sperme fertile. Il resta quelques instants dans mon cul, le temps de reprendre ses esprits. Il se retira, et j’en profitai pour récupérer les quelques gouttes de jus qui restaient.

Après s’être rhabillé, il but une bière, puis rentra chez lui retrouver sa femme.

En espérant le revoir durant son chantier…

Julien

Autres histoires de l'auteur : Baisé par un hétéro dans son fourgon | Routier viril en cabine

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"premiere double penetration""histoire gay crade""homme mur gay""recit gay x""histoires gay cyrillo""gay cyrillo""histoires erotiques gay""histoires gay porn""histoire gay bdsm""tournante gay""histoire gay entre frere""bdsm gay""recits sm gay"cyrillogay"histoire de sexe hard""histoires gays cyrillo""histoire de sex gay""gay gloryhole""histoires de salopes""gay uro""histoire porn""homme amateur nu"stanlyon"histoires gay gratuites""branlette gay""histoire x gay""histoire de baise gay""prono gay""gay dominateur""cyrillo free""histoire gays gratuites""histoires gay cyrillo""vetement travesti""histoire erotique gay""cyrillo photo""histoire gay college""histoires cyrillo""recits bisexuels"cyrillo.biz"histoires de sex""maitre nageur gay""orgasme gay""www gay mec""pute a rebeu gay""histoire gay uro""homme nu amateur""cyrillo xxl""baise à 3""histoires gay black""histoire gay jeune""sexshop marseille""lieux de drague gay""histoire sm""cyrillo dial""trois bites dans le cul""sauna gay lille""histoire gay piscine""récit sexe""recit erotique gay""histoire cyrillo""histoires gay cyrillo""vetement travesti""histoire de baise gay""histoires porno"ciryllocyrilo"petit salope""je suce mon pere""plan sm gay""histoire gay vestiaire""recit depucelage gay""branlette piscine""beur gay""il suce dans les bois""nudiste gay""histoire gay jeune"cyrillo.bizactifsoumis"sauna gay lille""gay suce hétéro""histoire gay lycee""histoire gay sexe""hetero curieux""branleentre potes""elle me vide les couilles""gay a la plage""cyrillo gay""histoires cyrillo""gay cyrilo""histoire gay premiere fois""porno histoire""histoire de sodomie"