ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

C'était sa première fois

Bonjour, je m'appelle Franck, j'ai maintenant 40 ans, toujours marié et toujours bi. Après ma rencontre avec Marc et nos nombreuses baises, le COVID est arrivé et le rythme s'est nettement ralenti, ce qui fait que je n'ai rien fait avec un homme depuis un moment. Je pense souvent à Stéphane, avec qui j'ai connu les joies des premières masturbations mutuelles, à qui j'ai fait ma première pipe, qui m'a permis de connaître le bonheur de sentir un homme jouir dans ma bouche, bref un bon copain :-) Avec Stéphane, et malgré certaines histoires écrites qui restent des fantasmes, il ne s'est plus rien passé depuis des années et nous n'avons jamais été plus loin que la pipe.

Il habite depuis de nombreuses années à Paris, fait partie d'un grand groupe et travaille énormément. Ses retours dans notre région sont rares et nos chemins se sont un peu éloignés. Mais on garde contact, on est dans des groupes WhatsApp d'amis, etc.

C'est dans un de ces groupes qu'il a posté un message il y a quelques jours :

- Salut à tous, je suis par chez vous la semaine prochaine, ça me ferait plaisir de vous revoir, pour les sceptiques, j'ai un test COVID négatif obligatoire pour le boulot !! :-)

Je lui réponds :

- Hello Steph', tu peux passer manger un midi ou venir prendre un café quand tu veux, je bosse chez moi

Par message perso, il me réponds et on se met d'accord pour qu'il passe manger le jeudi midi, il a son train en fin d'après-midi, donc on aura le temps. Le jeudi matin arrivé, je suis excité comme pas possible, ma nuit a été peuplée de rêves érotiques dans lesquels Stéphane me pénètre la bouche, le cul, me remplit de son sperme, etc. Avec lui, je fantasme toujours en passif, il a ce "pouvoir" sur moi. Une fois ma femme et mes enfants partis, je ne peux me retenir de me branler, nu dans mon lit, en me doigtant, je fais durer le plaisir, m'arrête avant la jouissance pour uniquement ressentir le plaisir anal jusqu'à jouir sur mon torse et ressentir le sperme chaud sur mon corps, chose que je n'avais plus faite depuis bien longtemps ! Je prends ensuite une douche sous laquelle je m'applique à bien nettoyer mon anus. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, les dernières rencontres m'ont montré que Stéphane avait plutôt envie de ne pas reparler de nos exploits d'adolescents. Midi arrive, il sonne, je le fais entrer et le repas se passe super bien, on discute de tout et rien, on se donne des nouvelles, de nos familles, etc. Le repas terminé, il se met sur le canapé, moi dans un fauteuil en face. Petit à petit la discussion dérive vers le sexe, je ne sais plus comment c'est venu, mais on parle de nos femmes, de leurs seins, de leurs envies, de leur manque d'envie des fois, de ce qu'elles font ou pas, etc. J'en viens à lui parler de ma frustration de ne jamais me faire sucer par ma femme.

- Moi elle me suce, mais c'est pas une grande suceuse, dit-il en riant

- Elle suce mieux ou moins bien que moi ?

Je regrette immédiatement la question, l'ambiance et le ton de la discussion m'ont enlevé toute inhibition. Après un court silence agrémenté d'un regard surpris et inquisiteur, il me répond :

- Je ne sais plus si tu suces bien ou pas, ça fait tellement longtemps

Je tente le tout pour le tout, au pire je prends un vent, au mieux je vais re-gouter à sa queue. Je le regarde droit dans les yeux avec un petit air de défi et un sourire coquin :

- tu veux que je te rafraîchisse la mémoire ?

- non c'est bon

- comme tu veux

- je sais pas, en même temps la discussion m'a bien excité mais ...

Pas le temps de réfléchir, je me lève, m'assois à ses côtés dans le canapé, et place directement ma main sur son paquet. Je sens sa queue qui est déjà gonflée

- effectivement, la discussion ne te laisse pas de marbre

Je malaxe ses couilles à travers le pantalon, puis je fais des va-et-vient sur son sexe maintenant très dur. J'ouvre sa braguette, et glisse ma main pour toucher cette queue tant désirée à travers le caleçon puis je passe ma main sous l'élastique pour finalement toucher son sexe chaud et doux comme dans mes souvenirs. Je m'agenouille par terre entre ses jambes, ouvre le bouton de son pantalon, qu'il m'aide à descendre jusqu'à ses chevilles, puis j'empoigne sa bite et commence de lents aller-retours en le regardant dans les yeux. Avec mon autre main je masse ses testicules, je profite de la vue, j'admire son sexe surmonté de quelques poils roux , sa peau blanche, je devine son ventre plat au dessus, ses cuisses en dessous sont musclées, j'aime son corps... Ma main monte et descend lentement en pivotant sur son sexe, je veux faire monter le désir. Puis je croise à nouveau son regard quand finalement ma langue vient lécher son gland. Il ne me quitte pas des yeux. Je lèche plusieurs fois de suite son sexe de ses couilles jusqu'au gland, puis ma langue tourne autour de ce dernier. Je ferme les yeux et finalement, après tant d'attente, je prends son sexe dans ma bouche. Son gland entre, je descends encore un peu, puis je resserre mes lèvres et remonte. Ma main accompagne le mouvement, je perds toute notion de ce qui se passe autour, seule cette queue compte. J'entends son souffle qui devient de plus en plus fort, puis il me demande :

- tes voisins peuvent pas nous voir ?

- non, mais tu as raison, on sera mieux dans mon lit

Je me relève, il remet son pantalon et me suit dans les escaliers, je ferme les rideaux de la chambre, il enlève son pantalon, sa chemise et s'allonge nu sur le lit. Je me dévêtis aussi et me remets entre ses cuisses pour reprendre là ou j'en étais. Il pose ses mains sur ma tête et me donne le rythme.

- c'est bon

Il a toujours été endurant et le prouve encore, car je le suce depuis quelques minutes et il tient toujours. Je me relève, regarde dans ma table de nuit, prend du gel, en mets sur sa queue, puis le branle doucement profitant du lubrifiant pour faire encore monter l'excitation. Je me redresse, enduis mon sexe de lubrifiant et je colle ma queue à la sienne, et je nous branle ensemble.

- oh oui, continue

Il tend sa main et prend le relais, il nous branle et touche ma queue pour la première fois depuis qu'il est arrivé. Mon sexe est plus grand que le sien

- j'avais oublié comme ta queue était grosse

- c'est excitant de te voir nous branler

Il ferme les yeux, alterne le rythme, j'en profite pour reprendre du gel, et en étaler sur mon anus déjà bien ouvert. Je me doigte pendant que ma queue frotte contre la sienne. Le plaisir monte mais j'en veux plus. Je me dégage, et replonge sur sa queue, je le suce, je prends son sexe entièrement dans ma bouche, mes mains explorent son corps, son torse dessiné et ses tétons dressés. Rapidement je me positionne au dessus de sa queue, la dirige vers mon cul encore plein de gel et appuie mon anus sur son gland. Je le regarde tandis que je l'accueille en moi. Il ne dit rien, ne résiste pas comme je le redoutais. Au contraire ses mains se placent sur mes fesses lorsque son sexe m'a totalement envahi. Doucement je remonte en serrant mes fesses pour le sentir au mieux. Après 20 ans d'attente, enfin je le sens dans mon cul, enfin il me baise. J'accélère le rythme, il donne des coups de bassin, je gémis, je prends un pied incroyable, je m'appuie sur son torse et je me baise de plus en plus fort. Mais je veux que lui me prenne !

- plus fort, prends moi plus fort

Il me prend dans ses bras, me retourne et me voilà sur le dos. Il prend le contrôle et accélère petit à petit

- oui, encore, baise moi, plus fort

Il me prend maintenant sans retenue, je sens qu'il est proche et je me masturbe pour venir avec lui. Il me défonce littéralement. Nos regards se croisent, il me sourit, je fonds et je jouis comme rarement, mon sperme atterrissant jusque sur mes lèvres. Je bois mon propre foutre pendant qu'il approche de la fin

- je veux jouir dans ta bouche

- non viens en moi, je te ferais jouir dans ma bouche après

Quelques coups de rein et il se déverse en moi, sa queue tressaute et m'envoie des décharges pendant que son sperme envahit mon cul. Nous reprenons doucement notre souffle, il est toujours en moi.

- c'était génial, me dit-il

- oui pour moi aussi, j'avais rarement joui autant. On a bien mérité une petite douche

Il se retire, puis nous allons dans la grande douche à l'italienne, le sperme coule sur mes cuisses. Bizarrement, je n'ai pas de baisse d'excitation comme avec Marc, je suis heureux de ce que je viens de vivre, aucune culpabilité.

- alors ça t'a plu Steph' ?

- oui, j'avais jamais baisé un mec encore. Toi par contre c'est pas ta première

Je lui racontais alors mes aventures avec Marc, la découverte de la sodomie, en tant qu'actif et que passif, sans omettre aucun détail. L'eau chaude sur nos corps rapprochés, l'évocation des pipes sous la douche, dans le lit, etc. tout ça me refait bander. Il prend mon sexe dans la main et me branle doucement tout en continuant de discuter, de me poser des questions. Puis il se baisse et prend mon sexe dans sa bouche. Il suce bien, c'est un vrai plaisir, trop court malheureusement, car rapidement, il se relève

- désolé c'est pas trop mon truc, je voulais réessayer mais je suis pas fan

- moi c'est mon truc, lui dis-je ne m'agenouillant

Je le suce donc à nouveau, prenant un plaisir énorme à le faire durcir un peu plus entre mes lèvres, à jouer avec son frein, son gland, bouffant tour à tour ses couilles, léchant chaque centimètre de cette belle bite qui m'a donné tant de plaisir quelques minutes avant

- oh oui continue, me dit-il en plaçant ses mains derrière ma tête et en donnant le rythme

Il me baise maintenant la bouche, utilisant mes lèvres comme une chatte, enfonçant son sexe au plus profond de ma gorge. Je suis à lui, il peut faire ce qu'il veut, rien ne me rebute, j'accepte tout

- je peux te dire que tu suces mieux que ma femme, jamais je n'ai pu lui baiser la bouche comme ça !! Relève toi, j'ai envie de te baiser encore

Sans attendre, je me relève, me retourne, m'appuie contre le mur et présente mon cul. Il rentre sans problème en moi et je sens rapidement que le plaisir va me faire perdre la tête. Sa queue bute dans ma prostate et je gémis à chaque coup de butoir de sa part. Il se colle à mon oreille

- c'est bon. Tu aimes que je te prenne debout comme ça ?

- oui, j'adore. Fais tout ce que tu veux. Prends moi fort, défonce moi

Il accélère et me défonce comme demandé

- elle me parle jamais comme ça ma femme, j'adore

- baise moi, plus fort, j'adore sentir ta queue en moi

- continue à me parler

Il alterne les rythmes lents et accélérations qui me coupent le souffle, pendant que je continue de lui dire combien j'aime ce qu'il me fait, de me prendre plus fort, de me défoncer...

Le plaisir monte, je bande comme un fou, je ne vais pas tarder à jouir

- tu vas me faire jouir avec ta queue, ça vient putain !

Il attrape ma bite et me branle. quelques aller-retours suffisent pour que je jouisse. J'expulse une quantité de sperme impressionnante après avoir déjà joui deux fois depuis ce matin. Mes jambes flageolent tandis que Stéphane continue de me sodomiser. Rapidement il se retire

- Je vais jouir, tu as promis de me finir avec ta bouche

Je m'exécute, m'agenouille et embouche sa queue que je branle tout en aspirant son gland, je le regarde dans les yeux comme une vraie salope que je suis à chaque fois en sa présence. Ma main lâche son sexe et je vais tirer sur ses tétons pendant que j'accélère le rythme de ma succion, il gémit et rapidement son sperme gicle sur ma langue, j'avale tout au fur et à mesure sans sortir son sexe de ma bouche. Quand il a fini, je lèche les dernières gouttes en le regardant. Il sourit tandis que ma langue finit le nettoyage de cet engin de plaisir.

Avec tout ça, on ne s'était pas nettoyé, on se savonne mutuellement, s'attardant sur nos sexes, nos couilles, moi sur son torse, lui sur mes fesses. Il me retourne et se colle à moi pour me laver le dos, puis prend mon sexe en main, le sien dur contre ma raie.

- lave moi bien les tétons

Il monte ses mains, pince mes tétons, zone très érogène chez moi et caresse mes pectoraux comme des seins de femme, puis reviens vers mes tétons

- c'est trop bon

J'ondule, mes fesses frottant contre son sexe. Il m'embrasse dans le cou, envoyant des décharges dans tout mon corps. Je me sens femme, désiré, il est tendre et doux. Ce petit jeu dure jusqu'à ce que mes ondulations amène son gland contre mon trou. Je pousse mais son sexe peine à rentrer.

- je pense que j'ai besoin de lubrifiant à nouveau

- on peut retourner dans le lit, j'ai très envie de te prendre à 4 pattes

- t'es insatiable, tu vas réussir à me prendre encore après tout ça

- ça se tente

Nous restons encore un peu sous la douche, lui collé à moi qui ondule et qui profite de ses mains sur mes tétons. Puis nous sortons, je me positionne à 4 pattes sur le lit, remets du gel, il s'en met aussi puis me pénètre. Il me prend ainsi, doucement, tendrement pendant de longues minutes, s'occupant de mon sexe, de mes seins jusqu'à me faire jouir sans que je me touche, juste sa queue en moi et ses mains sur mes tétons. Quelques gouttes de sperme seulement sortent de mon sexe mais l'orgasme est foudroyant. C'est en moi qu'il jouit une dernière fois.

J'ai envie de le garder avec moi encore, j'embrasse son torse, ses tétons, mais il est temps de se séparer. Il repars en taxi prendre son train. Nous retournons à notre vie, mais j'espère qu'il repassera par ici très bientôt, il me l'a promis.

Franck

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
10 janvier, + 66 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"recit gay routier""exhib dans les bois""histoire gay internat"ciryllo"histoire x gay""histoires cyrillo""sling gay""histoires gay gratuites""branle entre mecs""histoires gays cyrillo"cyrillo.biz"histoire gay minet""gay enculé""gay en string""histoire gay lycée""pute a rebeu""cyrillo dial""zoophilie cheval gay""recit porno gay""gay x""histoire gay sauna""histoires zoophile""histoire sm gay""histoires gay""histoire de baise entre mecs""histoires gay cyrillo"cyrillo.comcyrillo.com"histoires érotiques gay""baise dans la voiture"cyrillo.comcirylo"enculé a sec""baisée à la chaine""n'appréciait pas du tout le rouquin""histoire ertique""histoire gay frere""actif soumis gay""petit cul serre""cyrillo histoire gay""le site de cyrillo""elle branle son petit frere""histoire gay minet""histoire soumis gay""histoires gay cyrillo""elle suce le livreur""histoire porn gay""histoire hard gay""idm sauna paris""histoire gay entre frere""cyrillo histoire gay""cyrillo photo""histoire depucelage jeune gay"cyrillo.com"histoire gay gratuit""gay soumis""histoire gay frere""histoire gay sm""histoires gay cyrillo"cyrilo"histoires travestis""histoire gay routier""erotique gay""piscine mantes la ville""gay cyrillo"cyrillo.com"cyrillo biz""gay debile""histoire bdsm gay""histoires cyrillo""hds histoire de sexe""baise entre amis""histoire hard gay""cyrillo dial""histoire cyrillo""anal gay"cyrillo"lascar gay""gay crade""gays matures""ma premiere bite""se vider les couilles""gay cyrillo"ciryllo"première fellation""histoire gay grosse bite"ciryllo"sauna gay dijon"plansuce"gay zoophile""hds gay""cap d agde tumblr""histoire de sexe gay""cyrillo texte""hds gay""blog gay naturiste""histoires gays cyrillo"cyrillogay"chris evans torse nu""histoire esclave gay"