ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Dans le RER | 9

Je me réveille sans trop savoir quelle heure il est. Je cherche à tâtons mon téléphone et constate qu’il est presque 11h. Je me lève cherche mes fringues me rhabille et file rapidement. Aucune trace de Malik qui doit sûrement être allé travailler en me laissant dormir. En passant dans les couloirs j’ai le droit à quelques sifflements et un ou deux mecs qui m’appellent mais je préfère éviter tout le monde et je retrouve la sortie. Dehors il fait doux et à peine me voilà sorti que je reçois un message de Malik! Comme je le pensais il est parti bosser et il me propose de repasser quand je le souhaite.

Je repasse par chez moi pour prendre une bonne douche et je file retrouver mes potes pour boire un coup!

Je retrouve un couple d’amis qui cherche actuellement un appartement sur Versailles. On discute et je leur explique alors que je vais bientôt quitter le mien et connaissant bien le proprio je peux lui en toucher un mot. Ils sont ravis et acceptent. Le reste de l’après midi s’enchaîne et je passe un super bon moment avec eux!

Les jours s’enchaînent un peu à grande vitesse et en dehors de Philippe qui vient me faire sucer sa queue de temps en temps je m’abstiens un peu. J’avoue que Driss et Kamel me manquent. J’ai de moins en moins de nouvelles et je n’insiste pas trop. Mes origines m’ont donné ce côté fier qui m’empêche facilement de recontacter un mec si celui ci ne donne pas de nouvelles. C’est un peu bête avec le recul mais les choses sont ainsi.

Les jours continuent de passer et mes amis ne vont pas tarder à récupérer mon appartement... le souci c’est que je n’en ai pas encore trouvé de mon côté. Très vite me voilà à farfouiller sur internet dans l’espoir de trouver un appartement mais rien n’y fait. Je décide donc de partir sur une colloc et j’en trouve une qui semble parfaite.

Je passe un entretien avec mon futur colloc Joaquim. Un espagnol d’une quarantaine d’année le crâne dégarni mais bien conservé. Un type plus sympa que séduisant à mon goût. De toute façon il est hetero et semble avoir un grand nombre de prétendantes. Il est très ouvert et me parle de sexualité sans complexe en me disant que si je ramène des filles ça ne le dérange pas. Je lui explique être gay et il me dit que peu importe mon orientation je dois me sentir libre d’aller et venir tant que cela ne nuit à aucun d’entre nous.

Les jours passent puis les semaines et au bout d’un an je décroche mon diplôme et commence ma carrière. Joaquim est top comme colloc et j’ai presque l’impression d’avoir mon propre appartement.

Un jour je reçois un message d’un numéro que je ne connais pas et qui me demande des nouvelles. Cela arrive souvent et je pense ne pas être le seul dans ce cas. Le mec en question m’envoie alors une vidéo. Je suis en train de me faire démonter par les deux bouts et je comprends tout de suite qu’il s’agit de Driss ou de Kamel. De me revoir en train de me faire pilonner par ces deux bites magnifiques me fait bander illico et je reprends contact avec plaisir.

De ce que je comprends c’est Kamel, il a été sur pas mal de chantiers et il est retourné au bled un moment. Très vite il arrête de s’expliquer et il me dit qu’il a envie de mon cul. Je lui explique que j’ai déménagé à Levallois et il ne semble pas être dérangé du tout. Il veut passer ce soir et rattraper tout ce temps sans se voir.

Je suis complètement ok! La bite de Kamel c’est pas quelque chose qui se refuse. Je lui dit de passer quand il veut à partir de 23h ça évitera de déranger Joaquim qui est plutôt du genre couche tôt. Sauf s’il ramène une de ses conquêtes mais dans ce cas il ne se souciera pas trop de moi.

Je passe une soirée tranquille avec mes potes et quand je vois que 23h approche je décide de rentrer tranquillement. Je tiens à être prêt pour subir les assauts de Kamel. Je suis tout excité à l’idée de le retrouver et j’espère que lui aussi. Je rentre, aucun bruit dans l’appartement donc mon colloc doit dormir. Je file sous la douche et ressort tout frais et dispo pour ce qui m’attend.

Peu de temps après je reçois un appel de Kamel. Il est devant. Je suis en rez-de-chaussée donc j’ouvre la fenêtre et le siffle doucement. Je lui ai expliqué la situation dans laquelle je suis et il sait que la plupart de mes amants passent par la fenêtre. Il me rejoint dans ma chambre et j’ai à peine le temps de refermer la fenêtre qu’il m’appuie sur les épaules. Il a déjà sa queue énorme de sortie et je m’empresse de l’enfourner dans ma bouche. Je l’entends soupirer de plaisir et je m’applique du mieux que je peux pour lui montrer comme je suis content de le retrouver.

Sa queue est toujours aussi bonne. Je suce, tête lèche. La gorge profonde avec Kamel on oublie... c’est un calibre bien trop gros pour ça mais ma technique semble fonctionner car très vite il me relève.

Il me jette sur le lit sans me brusquer. Il s’allonge alors sur mon dos en me mordillant le coup et je joue à faire glisser sa queue le long de ma raie. Je le sens complètement excité et je pense qu’il ne va pas tarder à m’enfiler mais non. Il descend tout doucement le long de mon dos et en arrivant à mon cul le voilà qui se met à me lécher tendrement. Je suis aux anges. Sa langue est chaude et il me pénètre doucement avec tout en jouant avec ses doigts.

Je gémis doucement en tendant mon cul au maximum. Il écarte les deux gros lobes pour enfoncer sa langue encore plus loin. Il attrape la bouteille de gel et un instant après le voilà revenu sur moi son visage dans mon cou. Il passe alors sa main autour de moi et la pose sur ma bouche. Je comprends pourquoi il fait ça quelques secondes après. Il s’est enfoncé en moi d’un coup et je n’ai pas pu retenir le cri qui s’est effacé sous sa main. Il reste en moi sans bouger et me tend un flacon de poppers. Je prends une grande bouffée. Putain il est fort. J’ai chaud, une deuxième bouffée et je décolle complètement. Je ne ressens qu’une légère piqûre au niveau de mon cul. Il continue de me rendre le flacon et je comprends alors qu’il veut me gazer pour que je sois bien salope. Je décide donc d’en prendre jusqu’à sentir ma tête tourner et la chaleur qui m’envahit commence à me donner envie de sa queue. Je pousse doucement mon cul contre son bassin et là je l’entends me chuchoter doucement « ça fait di bien de te baiser! Ta chatte manquait à ma bite ». Il me remet le poppers sous le nez et il commence alors à me baiser doucement. Je sens sa queue glisser doucement. Le poppers démultiplie les sensations et j’adore ça! Je ressens chaque centimètre s’enfoncer en moi et il ressert doucement son étreinte en continuant de me bâillonner avec sa main. Kamel se souvient bien de moi... il sait que je vais bientôt me mettre à gémir sans pouvoir me contrôler. Il prend un peu plus d’amplitude et je retrouve enfin cette sensation de baise avec l’impression d’être utilisé pour satisfaire ses besoins. Je me cambre au maximum et je l’entends murmurer des insultes en arabe. Étonnement je le sens accélérer très rapidement. Ses boules claques sur mon cul et malgré sa main je me mets à émettre des petits cris à chaque fois que sa queue s’enfonce en moi! Il me sert alors très fort et s’enfonce d’un coup en moi en lâchant une quantité de goutte hallucinante car je parviens à en percevoir les jets.

Il retire sa main de ma bouche et me met en cuillère en restant en moi. Je sens sa queue se dégonfler lentement mais elle comble toujours mon trou. Il me murmure que je suis le meilleur trou qu’il connaisse et que je lui avais manqué. J’en profite pour lui demander quelques nouvelles. Il me raconte que ses chantiers étant terminés il est retourné quelques temps en Algérie dans sa famille. Quand il est revenu il est passé à Versailles mais ne m’a pas trouvé et c’est grâce à Malik qu’il a pu reprendre contact avec moi. De son côté il me questionne surtout sur mes amants. Qui je vois, si j’ai un copain et surtout si mon colloc est au courant qu’il a le meilleur cul de Paris dans la chambre d’à côté.

On va passer la nuit à parler et baiser. Il me remplira encore 3 fois cette nuit là et au petit matin après m’avoir rempli la bouche de son bon lait comme il le dit il ira travailler. En sortant de la chambre je croise Joaquim à poil dans la salle de bain. Il me fait un regard complice et me dit qu’il m’a rarement entendu autant baiser que cette nuit.

Je souris et file prendre une douche bien méritée.

Djelaly

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Dans le RER

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"le site de cyrillo""trio hard""gay ejac""grosse queu""histoire gay soumission""histoires inceste gay""exhib en boite""pute a rebeu""cyrillo histoire""gay sex histoire""elle baise avec son père""recit cocu""model photo amateur""histoire de cyrillo""cyrillo gay""plan suce gay""histoire gay plage""recit sm gay""premiere double penetration""histoire incest"cyrillo"gay salope""gay sex gratuit""histoire gay domination""cyrillo dial""histoires travestis""histoires gay gratuit""cyrillo dial""cyrillo xxl""histoire de bondage""hds histoire gay""recit gay sm""histoire x story""histoire cyrillo""photo amateur gay""histoires cyrillo""piscine mantes la ville""penetration gay""master gay nantes""recits sexe""photo de cul gay""gay bandant""histoire gay salope""cul gay photo""histoire gay mature""histoire gay lycée""recits zoophile""classement cuisiniste 2018""tournante gay"cyrilo"1ere sodomie""histoire d inceste gay""histoire gay cirillo""partouze bisexuelle""recit erotique gay""histoire gay cyrillo""histoire gay xxx""recit bondage""enculé a sec""histoire gay sm""histoire gay premiere fois""recit gay rebeu""partouze bi""histoire gay hetero""les histoires de cyrillo""gay gangbang""histoire gay amateur""histoires gay entre hommes""histoire gay bareback""ephebe gay""sauna california rennes""gay vide couilles""cyrillo xxl""cyrillo histoires gay"cyrillogay"felation gay""photo gay gratuite""histoires gay gratuit""histoires erotiques gay""cyrillo pcul""histoire depucelage anal""histoire depucelage jeune gay""histoires scato""histoire gay cousin""pute a rebeu"cyrillo.com"sun city sauna""cyrillo blog""histoire sodomie""recit bondage"