ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Étudiant appliqué | Saison 5 | Stagiaire

Chapitre 6 | Green

Le récit de Julien

La douche nous accueille et je peux enfin détailler son tatouage, cette gravure corporelle, comme une étole négligemment jetée sur son épaule droite. Elle cascade dans son dos, rebondit au creux de son rein, se développe sur sa fesse, pousse ses tiges volubiles sur sa cuisse, son mollet et dépose ses dernières feuilles vertes sur son coup de pied. Une guirlande de verdures semée de fleurs en majorité rouges ou roses aux pétales cernés de sombre et, je l’aperçois maintenant, peuplée d’insectes divers, de tout un monde minuscule qu’on devine bruissant, industrieux, qui butinant, qui grignotant, qui chassant, qui tapi.

Je l’ai immobilisé d’une main à son épaule pour contempler cet immense dessin, précis et coloré, singulière allégorie de vie*1 que cet homme a désiré imprimer sur son propre corps ; alors, spontanément me viennent les mots de Verlaine :

Voici des fleurs, des fruits / Des feuilles et des branches, / Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous, … » et il poursuit :

Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches, / Et qu'à vos yeux si beaux, l'humble présent soit doux*².

Il s’est simplement tourné vers moi, un sourire aux lèvres qui, lentement, s’épanouit. Puis il baisse la tête et demande :

- « savonne-moi le dos, s’il te plait. »

Je n’interrogerai rien de son souvenir, respectant ce qui lui appartient et dont il a voulu marquer son corps, mais je suis heureux de savoir que nous partageons la connaissance de ces vers fameux. Celui que je frictionne énergiquement en est un peu plus mon frère en humanité, et je vois, dans cette amicale complicité, comme un garde-corps qui me protège de certains vertiges dont je redoute qu’ils reviennent et ne m’emportent. Puis, dans nos chaleureuses brassées réciproques, nous entretenons cette fraternité virile de vestiaires, cette reconnaissance mutuelle qui, d’un coup, me ramène à l’appétit du monde et de ses plaisirs.

J’enfile un peignoir en éponge mais lui décline celui que je lui tends et me suis, nu, en cuisine. Tandis que je m’affaire aux fourneaux, il dresse la table, sollicitant mes éclairages pour trouver ce dont il a besoin, souple, efficace, avec toute l’apparence d’une insouciance légère, sa bite ballant librement entre ses cuisses, rayonnant de cette énergie positive qui vaut toutes les beautés tant elle transfigure celles et ceux qu’elle anime.

Rafraichissante cure de jouvence.

Je suis allé chercher un Chardonnay de Bourgogne, région dont on dit le cépage originaire, avec quelques années de garde pour avoir un vin rond, gras, soyeux et gourmand, doté d’une belle robe d’un opulent jaune doré et de puissants arômes.

L’heure n’est pas au Carême.

Nous trinquons alors que nous sommes encore debout. Je le vois humer son verre, le mirer et fermer les yeux sur la première gorgée, soufflant par le nez avec un air extatique … avant de les ouvrir en grand, sourcils relevés. Il porte son verre à mon front, à mon cœur, puis se rapprochant avec une lueur malicieuse, l’applique sur mes parties génitales :

- « à nos têtes, à nos cœurs, à nos bites et à tout ce qui les réjouit. Je suis votre redevable stagiaire, mon cher futur collègue. »

Puis nous entamons le diner à belles dents, lui me narrant quelques-unes de ses mésaventures australiennes avec force démonstrations de la voix et du geste et je ris de bon cœur à ses pitreries et à son goût prononcé pour les calembours, même les plus foireux, puis, repu, je recule ma chaise pour étendre mes jambes croisées.

- « c’est alors que les choses se corsèrent et puis ratent*3 … »

Il a contourné la table sans me quitter des yeux, comme suspendu à mon avis sur ce dernier jeu de mots qu’il répète. Il s’est assis d’une fesse sur le bord, à ma gauche, me faisant face, une jambe pendante, animé, véhément, son verre d’une main. Il le contemple, il est vide ! Il le pose derrière lui, se retourne, me prend le mien des mains, le lève devant ses yeux.

- « voyons un peu à quoi tu penses … »

Et il lève le coude, dévoilant le fin toupet de son aisselle, son torse athlétique est lisse à l’exception de quelques poils courts, fins, dispersés et, étroitement frisés, comme ceux de l’intérieur de sa cuisse qui repose à plat sur la table. Sa fourrure pubienne parait taillée. Il balance son pied libre, vient à mon contact, y reste. Et moi, je demeure impassible, le sourire narquois sous la lame de son regard tandis que ses orteils retroussent maladroitement le pan de mon peignoir, grignotent, progressent, s’insinuent.

Une certaine émotion parait développer sa queue qui, il y a peu, ne m’était pas visible et dont, maintenant, l’arcure me révèle le méat où perle une goutte translucide.

D’un coup, j’attrape son pied pour poser sa tranche en travers de mes cuisses. Un grand pied, dont, du dessus d’un doigt, je souligne d’abord la courbe de l’arche à la peau finement plissée, puis l’hallux*4 à l’ongle carré ; c’est, chez lui, l’orteil le plus long comme chez les égyptiens. Son coup de pied, fort, est piqué de quelques poils enroulés. Ma main droite le moule, la pulpe de mes doigts pianotant sur le relief des cinq rayons de ses métatarses quand ma gauche enveloppe son talon. Je caresse doucement son pied à la peau douce et frissonnante. Cette extrémité, mystère de complexité anatomique, supporte tout le poids de notre corps, elle nous permet la station debout et la bipédie qui nous émancipent du règne animal !

Benjamin a de beaux pieds carrés, grands, forts.

Je relève les yeux vers lui qui se mord la lèvre pour résister à la tension que font naitre mes agaceries et nos sourires éclatent en même temps, complices, presqu’enfantins.

- « viens ! »

Lequel a entrainé l’autre ? Peu importe puisqu’à l’évidence, il nous fallait poursuivre notre découverte réciproque, l’exploration de nos anatomies, l’expérimentation de nos sensations. Il me faut cependant lui rappeler QUI est le maitre des lieux et QUI est le stagiaire et prendre la tête de la mission, l’allongeant sur le dos sur la couette, le maintenant dans la ouate d’une pression sur le sternum.

Puis je me redresse pour le contempler, me délectant par avance de ce corps solide qui réclame et s’abandonne au bon vouloir de ma lubricité. Benjamin croit « savoir où il est » ? Et si je parvenais à l’entrainer à la découverte de ce qu’il ne soupçonne pas ?


* Les Indes Galantes :

*² « Green » Poème de Paul Verlaine . Verlaine est un des poètes les plus mis en musique, de Claude Debussy, Reynaldo Hahn à Léo Ferré, Julos Beaucarne et, ici, par .

*3 « Corsaires et pirates » … oui, je sais, c’est pas fameux !

*4


Amical72

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Toni : S1S2S3S4S5S6S7S8S9S10S11

Agriculteur : S1S2S3S4S5S6S7S8

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
22 janvier, + 65 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"recit inceste gay"cyrillo.biz"histoire minet gay""recit gay cyrillo""histoire gay soumis""photos gay gratuites""recit inceste mere fils""recit bondage""ma mère me suce""dressage soumise""blog gay sur erog""gay cyrilo""histoire de sexe gay""force gay""histoire de sex gay""histoire x gay""lope a dispo""histoire gay entre frere""histoire de gay soumis""elle suce pour la premiere fois""hds histoire gay""histoire gay prof""récits porno""histoires cyrillo""exhib dans les bois""gay lope""histoires gay cyrillo"cyrillogaycyrillo.biz"gay hard""gay cyrilo""lieux de rencontre gay""ma premiere sodomie""baise chaude""baise dans les bois"cyrilo"j ai couché avec mon prof""histoire de sex gay""bear gay""je sodomise ma soeur""sauna gay nice""histoire sexe hard""histoire gay cirillo""gay cyrillo""histoires cyrillo"lieudedrague.com"cirillo gay""hamster x gay""cyrillo histoire gay""titof gay""histoires inceste gay""gay vestiaire""hds recit""histoire gay cyrillo"ciryllo"recit gay hard""recit sm""video gay routier""histoire sodomie""histoires cyrillo""hds gay""recit fellation"cyrillo.com"bite molle""histoire gay minet""histoire gay prof""gai ero""gay cuir""blog une histoire de mecs""baise entre potes""recits hds""histoire gay sexe"ciryllo"n'appréciait pas du tout le rouquin"cyrilllo"histoire gay frere""master gay nantes""lope soumis""recit erotique voyeur""recit gay porn""histoire gay plage"teubcrade"dressage soumise""histoire gay piscine""histoire de baise gay""histoire gay sm""histoire gay bdsm""recit sexe gay""éjaculation gay""sexe gay gratuit""double sodo"