ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Étudiant appliqué | Saison 3 | Toni

Chapitre 7 | Cataclysme

Au retour, Adrien est concentré sur sa conduite. La voiture s’enfonce dans le soir et moi dans une eau froide et noire dont le niveau monte et me glace à mesure. Il se gare dans sa rue : « Toni, je te rends ta liberté » puis, plus rien.

Rien, je n’entends plus rien, je suis anesthésié. Cette fois, le ciel m’est bien tombé sur la tête. Toutes les écoutilles fermées, je plonge au sonar. Et je tombe. Je crie :

- « tu me largues sur un trottoir comme un truc à usage unique, emmène-moi au moins à la Cité U » et il redémarre. Il roule calmement.

Et, lentement, je finis par entendre qu’il me parle :

- « Toni, tu ne m’as pas bien écouté … ».

Et soudain je retrouve mes esprits pour l’écouter me dire doucement :

- « tu peux aussi choisir de dormir à la maison, avec moi ! »

Voilà, c’est cela qu’il m’a dit : je peux choisir !

Le calme me revient soudainement, comme s’il ne m’avait jamais quitté. Cette journée n’était donc pas une illusion vouée à se dissiper. Je pose ma main sur son bras et je retrouve la réalité de sa chaleur. Le reste n’était qu’un étourdissement, un mauvais rêve. Il m’aide à monter mes sacs dans ma chambre. Je prends quelques affaires. Il me lance les clés de l’Audi. Retour.

Sur la route. Alors que, précédemment, il est venu me chercher quand a perçu que je m’éloignais, il semble maintenant se renfrogner, en vieil ours rompu à son célibat. Mais rien désormais, ni ce qu’il me dit, ni ses scrupules, ne peuvent effacer son invitation et mon sourire lui fait front. Je suis effronté ! Je gare le coupé dans le parking. Ascenseur. Il ouvre la porte pendant que je me déchausse. J’entre sur ses talons, il referme. JE le colle au mur, ma langue est déjà nouée à la sienne. JE suis aux commandes.

Je l’embrasse. Eperdument. J’ai en moi une boule, une tension qui m’envahit, c’est la certitude d’être là où je veux être, avec LUI, et, qu’à trop redouter de le voir m’échapper, j’ai failli perdre avant qu’IL ne me rattrape, in extremis. Alors je veux tout faire pour … nous fusionner. Je sais que nous partageons ce goût pour les baisers, les baisers comme un dictionnaire avec tous les mots du baiser : celui où l’on suffoque comme battus sous l’orage, celui qui dit le désir, dans le ciel bleu, celui où sa langue nous envahit et celui où l’on part à l’aventure, celui d’une langue lourde et celui avec des papillons, … et tant d’autres.

Je m’empare de ses mains et lui cloue les poignets au mur : il est à MOI ! Ce sont MES mains qui déboutonnent sa chemise et qui explorent son torse, sa toison comme de la mousse légère et frisée, ses tétons petits et durs, son ventre tendu pour plaquer sa bite dure contre moi. J’arrache mes vêtements et j’applique ma peau contre la sienne, nos poils crissent. Je lui dis « viens » et je l’emmène dans la chambre.

Je suis rapidement nu et je veux poursuivre mon exploration : déboucler sa ceinture, dégrafer son pantalon, le retirer le long de ses jambes solides jusqu’à ses pieds nerveux. Le parcourir des mains et de la bouche, remonter vers son mat, ses couilles velues. Le pétrir, le lécher, le sucer, le branler pour le sentir durcir comme du métal blanchi à la forge. Désarmer chacun de ses élans avec des vagues de caresses qui le laissent pantelant sous le plaisir.

Puis le capoter. J’aime ce moment où je prends sa bite à pleine main, je la serre, je la masse, je la lèche, je la suce pour la rendre plus ferme encore, avec le gland brulant, je joue et je lui arrache encore quelques soupirs. Puis je déroule le fin latex en la pressant encore de tous mes doigts avant de monter sur lui à califourchon, l’œillet rapidement enduit de lubrifiant pour qu’il y trouve son nid. Ses grandes mains se posent sur mes fesses et écartent mes globes. Enfin, je me laisse lentement coulisser sur ce guide en calant ma respiration pour l’accueillir souplement, sans crispation, tout au fond. Là, il est en moi, je le tiens, je le dévore, je l’aspire, je serre, je me détends, je le sens bien.

J’ouvre les yeux, plantés dans les siens et je mesure, à sa paupière mi-close, toute l’emprise que j’ai alors sur lui, tout ce que la moindre ondulation du bassin peut lui soutirer de soupirs irrépressibles et, à son sourire de celui-qui-se-laisse-faire, qu’il attend simplement son moment. Celui où il me renversera à son tour.

En attendant, on se retrouve dans la même houle qui nous soulève puis nous fait plonger sur le corps de l’autre, de la bouche et des mains alors que nous sommes soudés, encastrés : des gémeaux. Ses doigts se sont attachés à mes tétons qu’ils tournent, étirent, pincent parfois, me procurant cette soudaine décharge, ce petit sursaut qui tend tout mon corps instantanément, me contracte et l’emprisonne en moi. Mes mains se font alternativement lourdes et légères, appuyant ci, effleurant par là. Elles courent sur sa peau, dans ses poils, s’insinuent dans ses plis, attirent ou maintiennent.

D’un coup, il se soulève, une main au creux de mes reins pour me garder engagé sur sa queue, l’autre s’agrippe à ma nuque et m’attire pour un baiser rapace. Je le sens reprendre l’avantage et je m’abandonne à mon tour.

Mais il reste dans la tendresse, glisse sur le côté, s’insinue entre mes cuisses et soulève celle du dessus pour rester de face et poursuivre un mouvement souple, ma queue dressée entre nous et son regard sur moi, gourmand de mes soupirs. Ses yeux me percent, me traquent, m’encouragent : il veut me voir au moment où je me lâche. Juste là, ce hoquet, ce panache qui l’éclabousse et il se cambre, d’un trait, et lui aussi laisse échapper un gémissement. Je démêle nos jambes, me dégage, lui retire l’étui de latex, plonge sur sa queue mouillante des dernières traces et je l’engloutis. Il m’arrache, se frotte tout couvert de mon foutre et m’embrasse avec la langue d’un tamanoir qui vient de découvrir une termitière.

Puis il bascule d’un coup sur le dos dans un grand souffle.

Amical72

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Toni : S1S2S3S4S5S6S7S8S9S10S11

Agriculteur : S1S2S3S4S5S6S7S8

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
22 janvier, + 65 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire pornos""recit inceste gay""recit pornographique""histoire gay soumis""recit gay cyrillo""histoire gay hetero""gai éros""partouze bisexuelle""histoire gay internat""bite juteuse""histoire gay soumis""histoire gay gratuit""histoire gay premiere fois""il la sodomise de force""histoire depucelage gay""cyrillo gay"cyrillo.com"recit gode ceinture""elle suce pour la premiere fois""histoire gay poilu"plansmcyrillo.biz"histoire premiere sodomie""gay en foret""recit porno"stanlyon"gay cyrillo""histoire gay college""histoires travesti""gang bang geant""hds gay""cyrillo photo""avaleur de sperme""le sling lille""hds gay""cyrillo gay""elle se fait enculer par son chien"actifsoumis"cyrillo histoire gay""histoires gay entre hommes""premiere fellation"cyrillo.com"sexshop gay""se vider les couilles""recit gay sexe""histoire gay cirillo""cyrillo histoires""histoire gay oncle""recit depucelage anal""histoire gay pute""gay beur""cyrillo photo"gai-eros"histoire gay cyrillo""cyrillo dial""histoire zoophile gay""histoires cyrillo""histoire grosse bite""première baise""histoire gay gratuit""histoire gay meilleur ami""cyrillo histoire gay""baise moi mon fils"cyrillo"histoire gay bdsm""anal gay""beur gay""gay cyrilo""vide couille gay""cyrillo xxl""orgasme gay""histoire gay xxx""blog de cyrillo""image de cul""gay lope""histoire gay cyrillo""1ere fellation""il lui pisse dans le cul""lope a dispo""il jouit dans ma bouche""gay parking""baise au resto""histoires erotiques gay"jemontremoncul"je suce mon fils""gais eros""branle entre mecs"