ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Un dimanche matin avec mon homme

Dimanche matin. 8H40. La pluie bat contre la fenêtre. Je m’en fous : quand je vais ouvrir les yeux, je verrai Noah dormir, et la vie sera belle. J’entends son souffle régulier, je sens la chaleur qu’il dégage et je respire son odeur. Je garde les yeux fermés encore quelques secondes, puis je les ouvre. Noah est couché sur le côté et me tourne le dos, mais je vois son visage dans le miroir de l’armoire. Il est la seule personne que je connaisse qui dorme en souriant. Il est mon homme, je suis près de lui. La vie est belle.

Je pose ma main sur son épaule. Je veux sentir le grain de sa peau sous mes doigts. Ça le réveille.

- Bien dormi Nono ?

- Oui.

Il me regarde à travers le miroir

-J’ai envie de faire l’amour avec toi.

Je l’embrasse dans le cou - il adore ça – je me colle contre son dos, et je descends ma main le long de son bras jusqu’à sa main qui s’entremêle à la mienne. Il s’étire un peu, lorsque ma main repart et caresse ses hanches par dessus ce vieux short Simpson qu’il met pour dormir. Il sait combien j’aime caresser cette zone et me laisse faire. Ma main passe sous le short et je m’attarde sur ses hanches. Je l’embrasse encore et me serre un peu plus fort contre lui. Ma main glisse bien à plat vers son pubis, je sais très bien comment l’électriser en le caressant à cet endroit précis. C’est son truc. D’ailleurs j’entends son souffle qui s’accélère. Je me retiens de caresser son sexe pour le moment.

Il se lève alors d’un bond et sort de la chambre. Ça peut surprendre mais je vis avec Noah depuis 7 ans et il m’a déjà fait le coup. Depuis notre cuisine il me crie :

- Arrête pas de bander surtout, je reviens tout de suite.

Je regarde la pluie tomber quelques minutes. Les lampes de la ville se sont éteintes et ont laissé la place à un jour blafard. Noah repasse la porte avec, sur un plateau qu’il pose sur le lit, deux tasses fumantes de thé au gingembre et deux généreuses parts de brioche beurrées.

- Allez, prends des forces. Je veux que tu m’envoies sur Saturne.

En ce moment, je suis plutôt passif, mais s’il veut qu’on échange les rôles, ça me va.

Assis en tailleur sur le lit, on avale notre brioche les yeux dans les yeux. Je bois en me brûlant ma tasse de thé. Noah retire le plateau.

- Et maintenant, je vais m’occuper de mon homme !

- Je te laisse faire

Avec Noah, on essaie de pas trop se prendre au sérieux au lit. Le sexe a toujours été joyeux. Je suis assis confortablement sur le lit, les mains derrière la tête, calé par un gros coussin, et je ne le quitte pas du regard. Il commence par me retirer mon boxer en me matant et en se mordant les lèvres, puis plaque ses mains sur mes cuisses, et commence à m’embrasser sur le torse. Il descend lentement, s’attarde sur mon nombril et commence finalement à me sucer le gland. Il connaît chaque veine, chaque repli de mon paquet, et sait où passer ses lèvres pour me donner du plaisir. Il sait quel rythme prendre, quand donner de la langue sur mes couilles et comment utiliser ses doigts pour décupler mon plaisir. Il sait s’arrêter pour faire monter le désir et repartir de plus belle. Il sait quand donner de petits coup de langue et quand il faut aller jusqu'au fond de la gorge. Mais ce qui m’excite le plus, c’est son regard gourmand lorsque nos yeux se croisent. Il abandonne la cuisse droite pour me caresser les couilles. Je libère une main pour guider sa tête, mais en fait il n’a pas vraiment besoin d’encouragement. Il me taille une pipe en s’abandonnant entièrement ; il prend du plaisir à m’en donner. Je le regarde faire dans le miroir de l’armoire. La chaleur douce de sa bouche qui va et vient est un délice. Je sens que je perds pied. Je l’arrête avant de jouir, et il vient s’installer à côté de moi, me caressant et m’embrassant le torse avant de prendre ma bouche à pleine langue.

- Encule moi maintenant

C’est bien mon intention. Il s’installe aussitôt dans sa position préférée, les fesses au bord du lit. Lorsque nous avons chiné ce lit ensemble, je suis certain qu’il avait calculé que la hauteur était pile ce qu’il fallait pour prendre son pied. Je le débarrasse de son short Simpson lentement. J’ai besoin de temps pour me calmer un peu, alors je détaille un par un les membres de la famille : Marge, Homer, Bart, Lisa et Maggi sont là et me regardent bêtement en semblant se demander ce que je vais pouvoir faire avec une telle érection. Je les balance à l’autre bout de la chambre avant de m’installer debout entre les jambes de Noah ; il passe ses pieds au dessus de mes épaules et je commence par badigeonner de gel son cul soigneusement rasé. Je saisis ma queue et j’introduis le gland. Je regarde Noah droit dans le yeux.

- Ça va ?

- Vas-y putain, qu’est ce que t’attends pour me baiser ?

Il aime les entrées en matière bestiales. Alors, d’un coup sec, je le pénètre entièrement. Il pousse un cri en fermant les yeux. Je marque une pause. Je suis dans le petit cul bien serré de mon homme, mes couilles caressent son cul, les siennes caressent mon ventre et je le branle doucement. La pluie peut bien continuer de tomber, la Terre peut se mettre à tourner dans l’autre sens, franchement, je m’en fous. Quand il ouvre ses yeux, les tempes perlées de sueur, je commence de lents et amples va-et-vient. Il ondule en rythme. Je le maintiens par les hanches. Lui se caresse en poussant de petits râles. Sa tête calée sur nos deux oreillers, il me regarde faire, et de temps en temps, glisse un œil sur le miroir. Me voir en train de le prendre l’excite à fond. Nos respirations se font plus lourdes, nous transpirons. Le lit grince un peu. Je nous regarde dans le miroir. Je l’entends gémir. J’accélère. Je veux qu’il prenne son pied ; je veux voir tous les petits poils qui recouvrent son torse se redresser un par un.

- Ça va mon Nono ?

- Yes. T’arrête surtout pas mon amour.

Je récupère quelques instants et accélère à nouveau. Noah amplifie ses mouvements de bassin. C’est bon. Il serre son petit cul lorsque ma bite disparaît dans son trou. C’est encore meilleur. Je ne tiens plus.

- Je ne vais pas tarder à jouir...

Ma queue se gonfle et je jouis longuement au plus profond de lui avant de voir sortir quelques secondes plus tard de longs jets de sperme de sa queue qui viennent éclabousser son torse. Je m’affale sur le lit à côté de lui.

Noah est dans mes bras et nous nous embrassons. Nous sommes collés l’un à l’autre, littéralement, par son jus et la sueur. Dans quelques instants, nous irons prendre une douche ensemble comme nous en avons l’habitude après avoir fait l’amour. La vie est belle.

Tête de brique

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay sexe""image cul""baise dans la grange""cyrillo blog""histoire de grosse bite""récit érotique gay"cyrillo"histoire gay hard"cyrillo.com"histoire inceste gay"cyrillogay"histoire gay college""sexshop dijon""histoires gays cyrillo""histoire gay hot""histoire gay cyrillo""gay histoire sexe""histoire x gay""plan sm com""histoire de grosse bite""mec torse nu""recit hds""histoire gay crade""cyrillo blog""gay toilette""maitre nageur gay""cyrillo dial""histoire gay meilleur ami""gay gangbang""porn histoire""plan sm gay""recits sm gay""histoire gay entre frere""histoire gay domination""histoires travesti""le korosko lorient""cyrillo gay""recit gay hard""premiere pipe""cyrillo histoire gay"mijoree"je dresse des salopes"stanlyon"histoires cyrillo""histoire gay""recit sm gay""histoire gay sexe""histoire gay hard""histoire gay beur"cyrillo.biz"histoire gay oncle""histoire gay routier""histoires gays cyrillo""histoires de gays""ejac facial gay""photo gay sperme""premiere experience gay""roux gay""partouze cap d'agde"cyrillogay"je suce mon chien""histoires gays cyrillo""gay cyrillo""strip tease gay""domination gay""puceau gay""gay sex shop""baise gay dans les dunes""papa me baise"cyrillo.biz"pipe express gay""cul gay photo""photo gay amateur""bdsm histoire""sex shop gay paris""histoires gay cyrillo"teubcrade"dépucelage anal""se vider les couilles""encule moi fort""trio hard""sling gay""gay cyrilo"