ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Ma première fois

Bonjour à tous

Je vais vous raconter dans cette histoire ma toute première expérience homo, à l’époque j’étais bien loin d’imaginer qu’elle allait conditionner toute ma vie sexuelle.

J’étais tout juste majeur et même si la chose me trottait dans la tête de temps en temps je commençais à comprendre que j’étais attiré par les hommes sans savoir mettre des mots dessus. Vous avez tous eu cette sensation je pense, celle d’être quelqu’un de différent de vos camarades sans savoir pourquoi. Je vivais à l’époque dans un petit village de l’Est de la France dans lequel il y avait un maraîcher qui n’employait que de la main-d’œuvre turque. A chaque fois que je passais à vélo à côté des champs de légumes, je ne pouvais m’empêcher de regarder ces hommes qui travaillaient torses nus souvent sous un soleil de plomb.

J’étais surtout attiré par un homme qui était sec et musclé à la fois avec un peu de poil sur la poitrine et un filet d’autres poils qui partaient de son nombril pour descendre vers sa ceinture. Il devait avoir 35-40 ans et était assez mat de peau. Je le trouvais très beau mais si je ne le regardais que furtivement pour ne pas attirer l’attention. A plusieurs reprises, j’ai remarqué que nos regards se croisaient et j’en étais extrêmement gêné tellement j’avais peur d’être démasqué de le regarder….

Un dimanche d’été, pendant les grandes vacances alors que je faisais une balade autour du village, j’ai reconnu cet homme qui venait dans ma direction. Lorsqu’il est arrivé à ma hauteur, il m’a regardé avec insistance. Je crois que je suis devenu rouge comme une pivoine et j’ai baissé les yeux tellement j’étais intimidé… Je continuais à marcher avec cette sensation bizarre d’être toujours observé. Lorsque je me suis retourné, je l’ai vu arrêté qui continuait à me regarder… Je continuais à marcher en me retournant plusieurs fois… il était toujours là à me regarder m’éloigner doucement…. Je suis rentré chez moi et lorsque je suis allé me coucher le soir je n’ai réussi à trouver le sommeil que tard dans la nuit tellement je pensais à ce gars. Pourquoi s’était-il arrêté si longuement ? Pourquoi n’avait-il pas cessé de me regarder ?

Plusieurs fois dans la semaine, je suis passé à vélo à côté des champs du maraîcher. Il était toujours là au milieu de ses collègues à travailler. A chaque fois, il me regardait mais pas de la même manière que le dimanche précédent. Là, c’était des regards plus soutenus, du coin de l’œil, comme les miens… Ce type était en train d’envahir mes pensées sans que je comprenne pourquoi tout en remarquant qu’à chaque fois que je pensais à lui je bandais comme un salaud.

Le dimanche suivant j’ai refait la même balade que la semaine précédente, mon cœur battait la chamade… j’espérais bien revoir ce beau mâle tout en sachant que jamais je n’aurai le courage de lui parler.

J’étais presque arrivé au terme de la balade déçu de ne pas l’avoir croisé quand il est soudain sorti de nulle part. Il venait dans ma direction, et me regardait déjà de loin. Je l’ai croisé, il m’a adressé un bonjour à peine compréhensible. J’ai à peine osé lui répondre tout en continuant à marcher. Lorsque je me suis retourné, il était à nouveau arrêté et me regardait. Comme la semaine précédente, je me suis retourné plusieurs fois et il continuait à me regarder. La dernière fois que je me suis retourné, il avait mis sa main à sa braguette et se touchait l’entre-jambe. Je n’arrivais pas à décoller mon regard que cette scène. Je me suis arrêté de marcher et lui continuait de se caresser l’entre-jambe. Je le matais entrain de se toucher et j’étais comme hypnotisé. Comme je ne bougeais pas, il s’est engouffré dans un petit sentier perpendiculaire. Ma curiosité était piquée à vif et une force indescriptible me poussait à lui emboiter le pas. Lorsque je suis arrivé à hauteur du sentier, je l’ai vu rentrer dans une ancienne casemate d’artillerie de la ligne Maginot. Mon cœur battait la chamade et j’avais les jambes en coton, pourtant je continuais à avancer, je suis entré à mon tour dans la casemate et j’ai mis un temps à m’habituer à la pénombre. J’avançais avec appréhension et maintenant je distinguais mieux la disposition des lieux. Je suis arrivé dans une grande salle mieux éclairée par la lumière du jour qu’apportaient deux ouvertures destinées aux canons je pense… et je le vis adossé à un mur toujours à se palper l’entre-jambe… je m’arrêtais tout net intimidé par ce moment si particulier….

Il me fit signe d’approcher… son regard imposait un ordre et une supplique à la fois…. Je n’ai pas osé refuser, je me suis approché lentement ne sachant pas trop quoi faire. Quand je fus assez près de lui, il me saisi par le bras et posa ma main sur sa braguette. J’ai tout de suite senti qu’il bandait très dur et que son sexe était de belle taille. J’étais gauche, je ne savais pas comment m’y prendre, alors il prit l’initiative…. Il a ouvert mon pantalon et a plongé sa main dans mon slip, je bandais très dur moi aussi et je me laissais faire. Il était très excité, son souffle devenait court et comme je ne le touchais pas, il a ouvert son pantalon l’a baissé très rapidement immédiatement suivi par son slip, il a saisi une de mes mains et l’a posé sur sa bite. C’était chaud et humide, et bien sûr la première fois que je tenais la queue d’un autre homme entre mes doigts.

Il me disait des trucs que je ne comprenais pas et comme je ne réagissais pas, il a posé une main sur mon épaule et a appuyé dessus, instinctivement je me suis baissé et lorsque que ma bouche fut à hauteur de son chibre, il l’approcha. Automatiquement, j’ai ouvert mes lèvres. Son gland était à quelques millimètres d’elles et une de ses mains posée derrière ma tête me pressait de prendre son chibre en bouche. De son gland, coulait un filet de liquide et cela me dégoutait un peu…. Du coup il a appuyé d’un coup sec sur ma tête pour faire entrer son dard de force.

Son chibre entrait doucement mais de manière autoritaire, il fouillait les moindres recoins de ma bouche et s’aventurait toujours plus loin dans ma gorge. Lorsque j’étais pris de haut-le-cœur il se retirait doucement, puis recommençait sa pénétration pour aller plus loin encore. J’ai mis un sacré moment à pouvoir gober sa queue entièrement mais il savait y faire en alternant les moments de douceur et des moments de domination.

A partir de cet instant, j’avais sa queue totalement en bouche, le nez contre son ventre et dans la touffe de poils qui entourait son sexe. Ses mains posées sur ma tête donnaient le rythme de mes va-et-vient autour de sa bite me réprimant tout de suite si j’avais eu le malheur d’y mettre les dents. Par moments, il engouffrait son pal très profond et me maintenait la tête contre son ventre de telle manière que je n’arrivais à plus à respirer. Quand cela devenait intenable, j’essayais de me dégager comme je pouvais et il libérait alors cet étau qui me broyait la glotte et me coupait la respiration.

Il me laissait souffler un peu, puis m’obligeait à la reprendre à bouche. D’abord doucement, puis de façon plus insistante jusqu’à la domination totale. J’étais totalement sous son emprise et je ne savais pas ce qui m’arrivait.

Ce petit manège à duré encore un certain temps, jusqu’au moment où sa stratégie a changé. Il s’est mis à me limer la bouche de plus en plus rapidement en me tenant fermement la tête avec ses mains. Plus il allait vite, plus il augmentait le rythme, jusqu’au moment où il enfonça sa queue très loin dans ma gorge. Tout son corps s’est contracté et il s’est mis à râler, sa queue était prise de spasmes au fond de ma gorge et se raidissait encore plus. Puis j’ai senti cette énorme giclée chaude m’envahir, la bouche et la gorge suivie d’autres moins abondantes mais très rapprochées. Et tout à coup plus rien, son étreinte s’est totalement relâchée. Il venait de jouir, il se retira de ma bouche, un filet de foutre reliait encore son gland à mes lèvres mais sa bite commençait déjà à mollir.

Sans réfléchir, j’ai dégluti. Maintenant je me rendais compte que ma bouche et ma gorge me faisaient mal. J’avais le goût de son sperme en moi et je prenais enfin conscience qu’il avait joui dans moi et que sans m’en rendre compte tellement il m’avait amené dans sont trip que moi aussi j’avais joui… Après un moment, nous avons repris chacun nos esprits et nous nous sommes rhabillés tant bien que mal chacun de notre côté.

Je crois qu’à ce moment précis lui et moi prenions conscience de ce qui venait de se passer et que nous avions du mal à l’accepter l’un l’autre…. . Il m’a caressé la joue puis il est sorti précipitamment du bunker. Moi je suis encore resté un moment à me remettre de ce qui venait d’arriver.

En rentrant chez moi, je fus pris d’un sentiment de honte. J’avais l’impression que ce que je venais de faire avec ce mec se voyait comme le né au milieu de la figure… je ne savais pas où me mettre tellement cela me mettait mal à l’aise. Pourtant le soir, lorsque j’étais couché, j’ai eu du mal à m’endormir tellement je pensais à ce que j’avais fait dans la journée avec ce turc et malgré ce sentiment de honte je me suis rendu à l’évidence…. J’avais à nouveau envie de lui !

Je vous raconterai la suite de cette histoire dans un prochain épisode…

TITI68

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"videos gays gratuites""recit gay cyrillo""atlantide sauna paris""histoire gay pute"cyrillo.biz"photo de gay""histoire gay poilu""histoires cyrillo""premiere sodomie""première anal""surpris entrain de se branler"cyrillo.biz"histoire gay sexe""gai ero""histoire erotique gay""baise entre potes""histoire travesti soumis""rebeu cité""beur gay""histoires gay gratuit""histoire gay militaire""minets gays""le blog de une histoire de mecs""histoire gay sexe""recit depucelage""recit sodomie gay"cyrillogay"pute a jus""depucelage anal""histoire gay salope""histoire gay frere""raidd bar twitter""histoires de culs"cyrillo.com"recits vicieux""blog de cyrillo"cyrillogay"baise a la chaine""histoire erotic""ma premiere sodomie""histoire x gay""amateur nu"bi21"recit gay cyrillo""histoire gay hard""erotique gay""pisse gay""mec amateur nu""gay cyrilo""histoires gay black""prono gay""cyrillo 2018""concour de branlette"ciryllo"histoires cyrillo""histoire gay x""partouze au cap d'agde""recit gay bdsm""recit gay routier""hds recit""histoire gay frere""recit erotique travesti""histoire cyrillo""histoire gay prof""histoires gay cyrillo""récit porno gay""lieux de drague gay""récits gay""histoire inceste gay""masseur gay""je sodomise ma soeur""histoire gay internat""gai ero""depucelage hard""elle baise avec son père""cyrillo gay""histoire de sodomie""sauna gay chambery"ciryllo"histoire gay vestiaire""histoires gay cyrillo""le site de cyrillo""se faire branler""gay mur"ciryllo"histoire erotique viol""liam qui suce""je suce mon frere"cyrillo.biz"fessée gay""branle mutuelle"