ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

L'initiation d'Antoine

A la demande générale, mais avec beaucoup de retard, voici un troisième chapitre de l’histoire « L’initiation d’Antoine ». N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Il y aura peut-être un autre chapitre. Merci. A bientôt.

Attention : ce texte s’adresse aux amateurs de SM. Si ce n’est pas votre truc, passez votre chemin. Les personnages de cette histoire ont des rapports non protégés. Il ne s’agit que d’un fantasme de l’auteur. Dans la vraie vie, protégez-vous, protégez les autres. Merci

Chapitre 3

J’ai continué à regarder la vidéo de ma séance avec Mike pendant plusieurs jours. Je n’ai jamais rien ressenti de pareil. Le sexe le plus intense, le plus puissant. Quelque chose de fou et de nouveau. Je ne désire maintenant plus qu’une chose : recommencer. J’ai envoyé un SMS à Mike :

« J’ai adoré chaque minute : je veux recommencer. Je t’appartiens »

Il me répond aussitôt : « Je le savais. Pas de sexe ni de masturbation jusqu’à notre prochaine rencontre ».

Comme la dernière fois, s’ensuit une longue période d’attente ou je brule de désir. Deux semaines… C’est long, mais d’un autre coté incroyablement excitant de sentir le désir bouillonner jusqu’à devenir insoutenable.

Le samedi arrive enfin et le rituel est le même. Je me livre entièrement à Mike : bondage, cire, uro, sling, travail du cul… le tout devant les caméras. Je prends un plaisir incroyable.

Après cela, je refais quelques sessions, toujours aussi intenses. Mais Mike reste un mystère. Je n’en sais toujours pas plus à son sujet. Il reste distant. Aucune intimité ne se développe entre nous. Du sexe et de la domination. C’est tout…

Le mois qui suit je reçois un SMS différent : « Samedi soir. 18 heures chez moi. Prépare-toi. Longue soirée ».

Quand j’arrive devant la maison, je lui envoie un SMS, comme d’habitude, et alors que je me rends vers la porte de derrière, je reçois un SMS différent : « Passe par la porte d’entrée ». C’est la première fois que je suis invité à visiter autre chose que le garage.

Quand Mike ouvre la porte, un léger sourire se dessine sous ses traits sévères. Il a l’air content de me voir. Toutefois, il ne s’aventure pas dans une conversation banale.

- Suis-moi

On se rend dans une énorme chambre à coucher. Des murs immaculés. Un mur entier est couvert d’un miroir géant. Un autre aussi, mais c’est en fait un immense placard, avec de multiples portes.

- Déshabille-toi. Entièrement

J’obéis, et Mike se déshabille lui aussi. Nous sommes à poil tous les deux et il ouvre soudain le grand placard. A l’intérieur, une quantité incroyable de vêtement en cuir. Il m’en tend plusieurs, et en saisit pour lui-même.

J’enfile directement un mini short cuir, sans sous-vêtement. Je réalise qu’il est ouvert par derrière, exposant ainsi mes fesses. J’enfile un débardeur noir. Des bottes de cuir, relativement courtes, complètent ma tenue. Mike lui est en pantalon de cuir noir, veste noire sans manches, cloutées. Casquette cuir vissée sur la tête. Pour parachever le tout, il me passe un collier de cuir autour du cou, auquel une laisse est attachée.

Est-ce une tenue juste pour exciter les préliminaires de notre session hebdomadaire ? Que me réserve-t-il ? Il m’observe. Il a l’air content du résultat. On s’observe dans la glace. Moi aussi je suis content de ce que je vois. Il me tire de ma rêverie en tirant sur la laisse. Que va-t-il se passer ?

Nous descendons dans le garage ou je m’entends à trouver le donjon habituel, mais non, au lieu de ça l’énorme SUV noir aux vitres teintées est garé et occupe une grande partie de la place.

- Monte

Je prends place sur le siège passager et Mike se met côté conducteur. Il se tourne vers moi. Sa main se plaque contre ma nuque et il m’embrasse passionnément sur la bouche. Sa langue entre en moi immédiatement. Son autre main serre mon paquet

- Je t’emmène quelque part. Tu vas avoir beaucoup de succès comme ça.

La porte du garage s’ouvre, et le puissant SUV s’extirpe aussitôt. J’ai soudain honte d’être vêtu ainsi alors que la voiture parcourt des rues bien occupées, et que nous croisons d’autres véhicules. Mais je réalise que les vitres teintées nous rendent invisibles de l’extérieur. Nous roulons en silence pendant longtemps, vers les faubourgs de la ville. Beaucoup d’entrepôts. Quelques usines désaffectées.

Nous arrivons devant un grand entrepôt. Plusieurs gros SUV garées. Des motos aussi. Harley. Je sors, un peu intimidé par ma tenue mais le parking est désert.

Mike me tire par la laisse jusqu’à une imposante porte en métal. Il presse le bouton d’un interphone. Au bout de quelques secondes, une voix grésillante demande « mot de passe ? ». Mike répond quelque chose, dont le sens m’échappe. La porte s’ouvre automatiquement. On traverse un couloir sombre mais on entend déjà de la musique. Le couloir débouche sur une très grande pièce… un bar, en fait. avec de la musique au volume fort, mais qui permet quand même de discuter. A l’intérieur, quelques dizaines de gens… comme nous. Cuirs. Des dominants et des soumis. Des maitres et des esclaves. Je tressaille d’excitation… J’ai rêvé d’aller dans un endroit comme celui-ci depuis longtemps. Mes yeux parcourent le bar avec émerveillement. Ils se posent sur ses mecs virils, forts, dominants, les muscles saillants, et gainés de cuir. Les moustaches, les boucs et torses velus. J’aperçois aussi mes semblables, reconnaissables à leurs colliers. Certains portent même des cagoules intégrales, ne laissant apparaitre que leurs yeux et leurs bouches. D’autres sont entièrement nus… Pas d’action dans la salle. J’ai remarque un grand panneau. « Pour plus d’action, merci d’utiliser la backrooms »

On navigue ensemble dans cette jungle pendant un moment. Mike me tient toujours en laisse. Quelques mains baladeuses se posent sur mes fesses. Mike fait l’accolade à d’autres ou les embrassent directement sur la bouche. Il est connu ici, apparemment. On arrive près du bar. Mike discute aussitôt avec son voisin qu’il a l’air de bien connaitre. Un homme à la carrure impressionnante. Je reste silencieux. Je me tiens à ma place ici. Ne pas prendre la parole spontanément. Uniquement si on me pose des questions. J’entends Mike discuter :

- Ça fait du bien de revenir ici avec un nouveau soumis

- Sympa de te revoir. Il a l’air bien. Bonne pioche

- Oui, il est nouveau ici, mais je l’initie depuis un moment et ça se passe bien

Il tire brutalement sur la chaine et me roule une énorme pelle.

- Tu lui fais faire les backrooms plus tard ?

- Oui, on va y aller doucement

Soudain je suis distrait par une voix qui m’appelle

- Salut

C’est le soumis de celui qui discute avec Mike

- Nouveau ? Moi c’est Scott

- Salut… Je m’appelle Antoine. Oui je suis nouveau… J’ai démarré le SM avec Mike et j’adore

- Bravo… moi j’appartiens à Tom depuis 3 ans

J’observe Tom de plus près. C’est le prototype de l’étudiant américain. Blond aux yeux bleus, les dents parfaitement blanches, musclé mais sans excès. Il est torse nu, pantalon de cuir. Collier à pointes autour du cou. Un téton perce. Quelques tatouages discrets… Dont un sur l’épaule « Master Tom ».

- Tu viens ici souvent ?

- De temps en temps. Tom me partage avec d’autres…

Soudain un couple se glisse entre nous. Le maitre ressemble à Mike et à Tom. Il est suivi par un asiatique au visage magnifique, très jeune. Celui-ci est menotté, en collier bien sur… mais il ne porte rien d’autre. Sa bite est prisonnière d’une cage de chasteté. Il nous sourit. Il a l’air aussi content que nous d’être là.

- Salut, moi c’est Tim

- Salut. Nouveau aussi ? Je ne t’avais jamais vu, mais je crois que j’ai entendu parler de toi

- Ça fait un moment que Steve et moi on chatte. Mais c’est ma première fois ici, oui

- Cool moi aussi

- J’ai rencontré Steve sur internet il y a un moment. On a discuté pendant plusieurs mois, et on a démarré mon initiation il y a un mois

J’entends Steve bavarder avec Mike et Tom

- On a attendu qu’il ait 18 ans. Le lendemain de son anniversaire il s’est entièrement livré. A la rentrée, il va s’installer avec moi

Je regarde la cage de chasteté avec fascination

- Ça fait comment ?

- C’est dur au début. Ça me faisait assez mal quand j’avais envie de bander. Mais j’adore ça en fait. Je me sens prêt à bouillir… j’ai tellement envie de me faire dominer ce soir… je sais quelle récompense m’attend

Il pousse un petit rire de plaisir. Scott et moi sourions.

Notre discussion est interrompue par Mike, qui tire sur la laisse. Nous commençons alors une longue promenade dans le bar. Mike connait presque tout le monde. Il m’exhibe clairement. Me montre à ses amis. Il est fier de sa proie. Je laisse tout le monde m’admirer. Des mains envieuses et baladeuses saisissent mes fesses exposées ou mon paquet. Un des amis de Mike lance

- Il est parfait… et encore assez inexpérimenté…Tu le mets à disposition ?

Un frisson me parcourt. Tous les maitres ici présents vont-ils me passer dessus ?

- On verra… Je voulais surtout lui montrer l’endroit. J’y vais progressivement… mais il a un très gros potentiel, c’est certain

Il tire sur la chaine et m’embrasse. Il sourit

On continue à marcher et il m’emmène au fond du bar vers un couloir relativement étroit. Des portes ouvertes de chaque côté. On entend des cris, des râles… toutes sortes de bruits. Devant chaque porte, des gens sont arrêtés pour regarder. On fait de même. Dans une première salle, un type est sur un sling en train de se faire baiser. Dans une autre, un mec musclé est attaché les bras en croix, tandis qu’un autre lui fouette la queue avec un martinet. Ce sont des salles d’exhibitions…

Mike m’attire vers une salle vide…

- A poil. Garde tes bottes

Je ne porte plus rien à part mon collier et mes bottes. Je bande

Mike tire brutalement sur la chaine jusqu’à ce que son visage soit collé au mien. On nous regarde déjà à l’entrée de la pièce. Mike me gueule dessus. Son haleine à quelques centimètres de mon visage

- Je vais te défoncer devant tout le monde. Te faire gueuler comme une chienne. Je veux que tout le monde voie à quel point tu m’appartiens.

Sur ce, il crache sur mon visage et tire violemment la chaine vers le bas

- A genoux !

Sa main agrippe et serre mes cheveux, il me plaque le visage contre son paquet. Je sens sa grosse queue bandée sous le pantalon. L’odeur du cuir est forte. Il sort sa bite et la plonge directement dans ma gorge. Je suis habitué maintenant. Mike agrippe et serre mes tempes. Il me viole la gorge comme il adore le faire.

Je bande comme un fou maintenant. Je suis excité de me faire dominer en public. Je suis dos au public. Je me cambre bien pour exposer mes fesses de soumis.

Mike est très verbal. Brutal. Il se donne en spectacle. Moi aussi. Nous apprécions de nous mettre en scène.

Apres un bon quart d’heure à violer ma bouche et ma gorge, Mike me redresse et m’attache à l’un des nombreux anneaux fixés au mur, à l’aide de menottes. Je suis de nouveau dos aux spectateurs, debout.

Il sort un fouet de nulle part et commence à s’occuper de mon dos et de mes fesses. Je crie de douleur et de plaisir. Je me donne encore en spectacle.

- Oh oui, punis-moi

A chaque coup, je lâche un cri qui ressemble plus à de la jouissance. J’imagine les marques rouges qui se dessinent sur ma peau blanche, mise à nu et exposée aux yeux de tous. Je bande. Ma queue est verticale.

La séance de torture continue un moment. Mike m’attache ensuite les bras en l’air à une chaine. Cette fois je fais face aux voyeurs. Mike crache sur sa queue. Il va me prendre sans gel pratiquement à sec. La queue rentre brutalement et me déchire. Je crie, je gueule. Mike commence aussitôt à me défoncer le cul. Il est cru, abusif

- T’aimes la queue de ton maitre, hein ? T’aime-la prendre dans ton petit cul

Je ne suis pas en reste

- Oh oui, défonce-moi.

Mike m’agrippe par les hanches pour me tenir en place. Je cherche du regard les voyeurs. Mes yeux témoignent du plaisir que j’éprouve, de la soumission qui est la mienne. Je crie de plaisir. Nous sommes bruyants. Les hanches de Mike claquent sur moi. Il me tient maintenant par les seins qu’il pince fort entre ses doigts. De temps en temps, il me tire les cheveux pour me cambrer davantage.

Cette sodo brutale dure tout le temps nécessaire… Au bout d’un long moment, Mike accélère jusqu’à jouir en moi. Je sens sa queue se contracter et j’explose moi aussi sur le sol. Mike me détache et attache la chaine à mon collier. Sa botte me plaque au sol

- Lèche

Devant tout le monde, tel un chien obéissant, je lèche mon propre foutre a même le sol. Puis il tire sur la chaine pour me faire remonter au niveau de sa queue qui commence seulement à se ramollir.

- Nettoie-moi

Je commence à sucer sa queue couverte de foutre. J’aime le gout acre et chaud de mon cul. J’adore faire ça au vu de tout le monde. Soumission totale. Sans tabou.

- Reste à poil

Je ne porte plus que mes bottes et mon collier et je suis de nouveau promené en laisse. Je quitte la pièce endolori mais tellement fier. Les regards se posent sur moi. Trois maitres et un soumis nous ont déjà remplacé dans la pièce.

Notre promenade reprend. Nous passons devant différentes salles d’exhibition, de tailles variables. Je découvre ensuite les salles thématiques. Dans la première, les soumis sont momifiés, en isolation parfaite. Certaines sont enroulés de cellophane, et seules leurs bites émergent, torturées comme il se doit. La pièce qui suit est impressionnante : fisting. Il y a plusieurs slings avec des mecs attachés. Certains portent des cagoules. Les mains glissent en eux. Certains en sont au début. Travail d’ouverture. D’autres se font déjà faire des fists profonds.

Soudain je remarque dans un coin Scott, mon alter go. Il est à quatre pattes, en train de se faire fister, tandis qu’il suce son maitre Tom. On s’approche. Tom invite Mike d’un regard. Celui-ci met un gant sur sa main et la glisse doucement dans le cul de Scott déjà bien ouvert. Ce dernier grogne de plaisir tout en dévorant la queue de Tom.

- J’veux voir ton soumis fister le mien

Je suis surpris. Mike approche d’un hochement de tête. Ganté, je m’introduis en Scott doucement. Il est bien dilaté. La chaleur est incroyable. La sensation agréable. Scott se retourne et me jette un regard complice. Apres le fist, je glisse à l’oreille de Mike

- Je veux que tu me fistes

- Oui je te fisterai… quand tu seras prêt

Et il m’embrasse sur la bouche…

Nous continuons notre parcours. Les pratiques deviennent plus extrêmes, au fur et à mesure des pièces. Dans l’une d’elles, je reconnais Tim. Il est pendu au plafond par les mains et par les pieds, le corps encerclé de cordes. Une gagball dans la bouche. Son corps est recouvert de cire, des pinces sont attachées à ses seins. Il porte toujours sa cage de chasteté. Un inconnu est en train de lui insérer un gode monstrueux dans le cul.

On rejoint une autre salle, plus spacieuse et plus calme. Il y a un petit bar avec quelques tables… mais ce n’est pas ce que Mike a prévu pour moi. Dans un coin, il y a une piscine en plastique, suffisamment grande pour que plusieurs personnes s’y installent. Deux mecs y sont déjà, un jeune entièrement rasé, et un type plus musclé et poilu. Ils sont en train de se faire pisser dessus

Mike retire mon collier, et je rejoins les deux autres. Je n’ai beaucoup de répit : il me pisse dessus aussitôt. Torse, et bouche ouverte.

Apres ma douche dorée, Mike m’ordonne de rester là un moment. Il s’installe au bar et me mate. Nu, à genoux, j’attends que d’autres le remplacent pour m’arroser. Un mec très viril sort une queue énorme et gueule

- Retourne-toi et écarte les fesses

Il m’arrose copieusement la raie et l’anus

- Retourne, et ouvre la gueule

Il est suffisamment prêt pour viser parfaitement ma bouche. Je crache comme à mon habitude. Mon pisseur a l’air déçu. Pendant ce temps, mon voisin a pris carrément un mec en bouche et il se fait pisser dans la bouche pour avaler au fur et à mesure. Je suis soudain envieux, jaloux. Je bande.

Quand le prochain pisseur arrive, je m’approche près de sa queue et il comprend. Il me la plante directement dans la bouche. Le flot chaud et acre se déverse en moi et j’avale tout ce que je peux. Je bande. Je vais plus loin maintenant. J’ai franchi une nouvelle limite. Mike ne perd pas une miette. Je sais qu’il est fier de moi. J’aime ça

Apres un moment, Mike me fait sortir, et je vais me rincer dans une douche. Le collier est remis autour de mon cou, et sans attendre il me conduit vers une cage assez basse avec un panneau marque « Esclave à louer ». Je dois me pencher pour rentrer, tel un chien. Je suis nu et en collier… en cage.

Mike retourne au bar discuter avec des amis et des passants. Les gens défilent devant les différentes cages. Je vois beaucoup de bottes en cuir passer. Certains se penchent et me touche comme un animal. Je perds un peu la notion du temps, jusqu’à voir deux paires de bottes s’attarder devant ma cage. J’entends Mike discuter : « vous pouvez tout lui faire sauf du fisting, même s’il s’ouvre déjà bien… ses seins sont petits mais bien sensibles… il n’a a pas beaucoup de limites…. Je vous laisse tout faire… je veux juste mater »

J’entends la cage s’ouvrir, et je découvre les visages. Un couple de « leather dads » plutôt âgés. Ils me mettent en laisse aussitôt. L’un m’embrasse sur la bouche et la salive coule aussitôt dans ma bouche. Il serre fort mon paquet dans sa main. L’autre a déjà passé sa main dans ma raie.

Les câlins sont de courte durée. On tire sur la chaine et m’emmène vers une salle de torture. Mike suit derrière.

Je suis aussitôt attaché à une croix, nu, vulnérable. La torture commence par ma bite et mes couilles. Pressés, tordus, tirés, abusés. Ils y attachent des poids pour les tendre vers le bas. Pendant ce temps, un de mes bourreaux me mord les seins. Doucement d’abord, puis jusqu’à la douleur. Je commence à crier

- Fous lui la gagball

Mike ne perd pas une miette. Il sourit. Il a sorti sa queue et se branle.

La boule rouge se glisse dans ma bouche. Je ne peux maintenant pousser que des cris étouffés. Le travail des seins continue avec des pinces croco. J’appréhende toujours la première décharge de douleur, mais j’aime tellement la sensation qui suit, ce pincement permanent.

Il me passe à la cire chaude maintenant. Les gouttes sur le gland sont les plus douloureuses. La cire sèche vite et je suis maintenant couvert d’une écorce blanche… que mes bourreaux font aussitôt craquer à coups de fouet. Je suis lacéré de partout, torse, bite, cuisses, jambes. Je suis au paradis. Et voir Mike se branler devant le spectacle de mon humiliation ne fait que renforcer mon plaisir.

Je suis ensuite détaché, débarrassé de tous les accessoires. Seules de fortes marques rouges subsistent sur ma peau.

Ils m’attachent sur une espèce de cheval d’arçon, pieds et poings liés. J’offre ainsi ma bouche et mes fesses. Je sens une forte fessée

- On va bien s’occuper de tes trous maintenant.

L’un de mes bourreaux écarte mes fesses et crache sur mon anus. Il commence à dévorer mon anus à coup de lèches, il mordille aussi les fesses, comme un sauvage. L’autre m’a planté sa bite au fond de la gorge et fait déjà des va et vient très profond. Je n’attends pas longtemps avant de sentir mon anus se rompre pour laisser entrer une queue extrêmement large. Des larmes me montent aux yeux mais j’ai la bouche trop pleine pour pleurer. Mes bourreaux glissent très profondément en moi au même rythme. Je me sens objet, juste deux trous qui se font remplir. Je ne pense plus à rien sinon au plaisir que je ressens du fait de ce renoncement total, de cet abandon. Les bites changent de trou, et la plus large envahit ma bouche avec le gout acre de mon cul. La seconde bite rentre dans mon cul si facilement…

Le pilonnage des deux extrémités continue longtemps, à tel point que ma gorge et mon cul deviennent complètement insensibles.

Ils finissent par me détacher. L’un deux s’allonge sur un banc, sa grosse queue à la verticale

- Assieds-toi dessus

J’obéis docilement et la queue glisse en moi facilement. Les coups de bite reprennent aussitôt. Une main agrippe mes cheveux. Un crachat atterrit sur mon visage avant qu’une bite ne force ma bouche à s’ouvrir et à sucer. Apres un moment, la bite quitte ma bouche et je sens un doigt forcer l’espace entre mon anus et la queue qui s’y trouve. Je n’ai pas trop le temps de réfléchir. Mon enculeur attrape mon collier pour me pencher vers lui, Mike me passe des poppers sous le nez et je sens un gland forcer le peu de place qu’il reste dans mon cul. Ça tire, ça brule. J’ai mal, je crie, mais la deuxième queue rentre progressivement en moi… ça y est. Je suis double pénétré. J’essaie de m’habituer à la douleur. Mon orgueil de soumis prend le dessus, je ne lâcherai pas. J’aime la sensation, la douleur m’est égal. Le plaisir est plus grand. Les deux bites commencent à bouger en moi. Je pousse des gissements de plaisir et de soumission à haute voix. La double sodo accélère. Nous restons comme ça un long moment jusqu’à ce que la pression sur ma prostate ne me fasse céder. Je jouis à grands cris. Je sens mes deux partenaires exploser et un double flot de sperme se déverser en moi. Je me détache spontanément pour lécher la grosse queue, sans que personne ne me demande rien. Celui que je suce à l’air ravi de l’initiative. Son comparse n’est pas en reste. Il s’est glisse entre mes cuisses pour lécher le sperme qui dégouline de mon trou encore légèrement ouvert.

J’entends Mike jouir à grands cris…

Je ressens soudain une forte fatigue… Je n’ai pas compté les heures ce soir. Une douche et nous sommes bientôt de nouveau dans le SUV… Mike ne parle pas beaucoup. Je suis de toutes les façons trop occupé à rêver. A revivre chaque moment. Ce soir, comme à chaque nouvelle étape de mon initiation, je ne ressens aucune honte. Juste un sentiment de mieux me connaitre. De continuer à découvrir ma vraie nature. Et je ne suis pas le seul… tous ces gens ce soir, ce sont mes semblables… Nous sommes différents des autres c’est tout…

A suivre

Sylvainerotic

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"branlette gay""histoire de bondage""histoire gay sport""histoires gay entre hommes""recit gay mature""recits hds""bite molle""histoire gay sexe""elle se fait enculer par son chien""histoire gay vestiaire""pompier gay""branle entre pote""motard gay""naturisme gay""recit gay beur""histoire gay sauna""histoires cyrillo""recits erotiques gays""photos gays""grosse bite gay""histoires cyrillo"ciryllo"premiere felation""histoire de sexe bi""histoire cyrillo""blog ttbm""histoires cyrillo""frere de bidasse""cyrillo xxl""uro gay""recit porno gay""recits pornographiques""raidd bar paris""rebeu gay twitter""histoire gay frere""idm sauna""gay touzeur""sperme gay""histoire gay hot""histoire gay uro""hds recit""blog histoire gay""premiere grosse bite""recit bondage""histoires cyrillo""recit erotique gay""cyrillo dial""histoire premiere sodomie""histoires cyrillo""cyrillo blog""histoire gay jeune""histoire gay hetero""histoire de suceuse""cyrillo free""sexe gay gratuit""depucelage hard""histoires gay gratuites"cyrillogaygaieros"histoires cyrillo""gay encule""naturisme gay""histoire gay minet""recit erotique gay""histoire gay sexe""histoire gay routier""histoire cyrillo""baise parking""histoire gay plage""double pénétration gay"