ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Livraison de rideaux

Je me présente, Stéphane, 38 ans, sportif entretenu, look BCBG. En activité professionnelle depuis 20 ans, j’ai choisi de bouger régulièrement et de saisir les opportunités que peut m’offrir mon travail. Une nouvelle aventure commence donc en novembre.

A chaque déménagement, c’est la même chose. Qui dit bouger régulièrement pour le boulot, dit cartons souvent et donc changement de rideaux fréquents !!!

J’ai décidé que cette fois-ci, j’allais éviter de revenir dans un petit appartement en ville. La crainte d’un nouveau confinement me pousse à choisir la campagne plus verdoyante. Arrivé cet automne dans cette petite commune, loin des grandes villes, et étant fort pris par le travail en semaine, je profite pour remettre en ordre toutes mes affaires et organiser mon nouveau chez moi uniquement le week-end.

D’ailleurs, c’est bien le seul jour moment pour être dans la cohue des grands magasins que je n’aime pas. De fait, en semaine, avec le couvre-feu à 18h et la route vers la ville la plus proche (environ 45 minutes), je suis obligé de m’adapter.

Je saisie par 2 fois l’occasion de faire les grandes enseignes de magasins de bricolage, bien connues de tous. Mais également les boutiques de décoration dans le but de trouver des rideaux. En vain, car tout est normé et le sur-mesure est soit très compliqué ou impossible soit hors de prix.

Durant les soirées et mes excursions en ville, j’en profite pour regarder s’il n’y a pas de profil intéressant sur une célèbre appli de rencontres pour hommes. A défaut de rideau, j’aurais peut être un amant volage pour quelques heures. Ayant le soir des longues soirées très fraiches, j’ai le temps de regarder les profils de cette application. Quelques touches, des plans rapides, mais rien hors du commun.

Mais revenons au sujet de ce récit !! Ayant des vitrages hors norme, je vais donc surfer sur quelques sites internet.

2ème main pour en refaire des nouveaux ? Les tailles sont trop courtes, donc même avec un ajustement c’est raté.

Malheureusement, je ne trouve pas de petit artisan pour en faire.

Je trouve enfin un site qui me propose des services de bonnes factures. Le délais de livraison est de 3 semaines.

Au bout des 3 semaines, nous sommes mi -décembre, je reçois enfin mail et sms m’annonçant la livraison. Je choisi donc un jour de télétravail. Étant en pleine campagne, je n’ai donc que la possibilité du créneau 16h/18h.

Concentré par le travail, je vois quand même que l’heure tourne. Je reçois un sms à 17h30 pour m’avertir que ma livraison était proche !!

J’entends une camionnette se garer devant chez moi. Pas de doute, la sonnette me confirme que c’est bien pour moi. J’ouvre et je fais rentrer le livreur dans le hall. Il pleut et il fait très froid, donc je n’allais pas le laisser dehors. Il me tend mon colis et la tablette pour valider la livraison. J’en profite pour découvrir sommairement, derrière son masque, un beau jeune homme d’environ une vingtaine d’année, brun sous sa casquette, d’allure sportive et élancée ; avec une voix très charmante.

Je lui souhaite une bonne soirée et referme derrière lui. Je ne peux m’empêcher de jeter un œil à la fenêtre pour voire cette silhouette partir.

Mais pourquoi est-il encore là ? Il semble ne pas vouloir partir ! Je le vois sortir de sa camionnette et soulever son capot avant. Pas bon signe pour lui. En plus de la nuit, la pluie laisse la place aux premiers flocons de neige.

Je prends donc ma veste, et je vais le rejoindre pour apporter mon assistance. A l’odeur au dessus du moteur, la panne semble plus sévère.

- « Vous n’allez pas rester dehors par ce temps là. Venez au chaud pour appeler le dépanneur.

- Merci monsieur, je prends les papiers du véhicule avant. »

Je le précède. Il prend différentes choses dans sa camionnette et ferme le véhicule. Il ne risque rien ici, il fait noir, et c’est la campagne !!

- « Allez y, rentrez.

- Merci c’est gentil. Heureusement que vous étiez le dernier client. Le plus chaud ça va être de rentrer à l’entrepôt avec cette panne. Je vais appeler mon patron de suite. »

Après avoir appelé son entreprise, Tristan est obligé d’attendre qu’une dépanneuse puisse venir ici le récupérer.

- « Vous pouvez attendre au chaud, ça ne me dérange pas.

- Avec ce temps, et la neige qui commence, c’était pas le moment d’avoir une panne.

- C’est évident. Le garagiste vient dans combien de temps ?

- Je ne sait pas, je dois attendre son appel.

- Si vous permettez, pour ne pas que vous attrapiez froid, je vous propose de d’accrocher votre veste trempée pour la faire sécher.

- Ah oui, bonne idée. »

Il enlève sa veste et sa casquette. Et là, le beau livreur observé tout à l’heure apparait maintenant d’une beauté divine. Le voir comme çà et sans sa casquette, j’ai une étrange impression de « déjà vu » mais je n’arrive plus à me souvenir où.

- « Je peux vous proposer quelque chose à boire en attendant ?

- Si vous voulez, mais ce n’est pas grave sinon, je vais attendre là.

- Non, pas de soucis, je viens de finir de télétravailler et une petite bière le soir pour finir la journée c’est sympa.

- Oui c’est vrai. »

Je lui propose une bière et on passe au salon.

- « Vous venez d’emménager ?

- Oui, je finis mes derniers cartons, et en déco, j’ai depuis quelques minutes mes rideaux.

- Vous les avez commander par internet ?

- Ben oui, on trouve de tout maintenant, et encore plus avec le COVID.

- Ok. Moi je livre juste. J’ai réussi à garder ce poste avec mes études.

- Ah oui c’est bien, car en ce moment, les jobs d’étudiants, c’est pas la joie. Vous faites quoi comme études ?

- Je suis en économie gestion d’entreprises. Et vous ?

- Je dirige régionalement un groupe hôtelier.

- Ah ouais, quand même.

- D’ailleurs, vous n’avez pas envoyé votre candidature à ma RH ? Votre visage m’est familier.

- Possible, sûrement pour un stage ou un petit boulot.

- D’accord. »

Du coup, on s’installe au salon. Et faisons un peu plus connaissance pour passer le temps. Le téléphone de Tristan sonne. C’est la société de dépannage.

Pendant qu’il est au téléphone, je retourne dans la cuisine chercher un peu de victuailles. J’en profite aussi pour consulter mes notifications reçues, dont une déclenchant l’appli de rencontre. Le rafraîchissement du mur d’images m’indique qu’un profil est très proche….., en le consultant, je constate que c’est Tristan !! C’est pour cela que son visage m’était familier. :-)

Au retour dans le salon, il est toujours au téléphone, mais cette fois-ci avec son patron. Le dépanneur ne pourra pas venir avant 21h car avec la neige, il doit s’occuper d’un carambolage en priorité. Il confirme à son patron qu’il est à l’abri et au chaud chez son dernier client.

- « J’espère que vous n’aviez rien de prévu ce soir car là c’est raté !! » lui dis-je.

- « Non, effectivement c’est raté. Vous pouvez me tutoyer, ça sera plus simple, car ça me vieillit sinon.

- Ok, c’est valable aussi pour toi, sinon ça me vieillit également. » Ce qui le fait sourire. « Bon du coup, c’est apéro + si tu le veux bien. J’ai ce qui faut pour diner si tu le souhaite, ça ne me dérange pas du tout.

- J’ai bien de la chance d’être tomber en panne chez toi. Si j’étais sur une route de campagne ça aurait été moins fun.

Faisant attention à l’heure, je prépare donc un diner rapide pour nous 2. Il est presque 22h, et le dépanneur téléphone à Tristan en lui demandant sa situation, car le temps s’est fortement dégradé, et que la neige est tombée fortement depuis 2h. Je le vois regarder à la fenêtre pour constater l’intempérie.

- « Steph, je peux abuser de ton hospitalité pour la nuit ?

- Sans soucis. Heureusement que t’es tombé en panne ici !!

- Oui, je le crois bien.

- On plus, on a un point commun.

- Ah bon, lequel ?

- J’ai vu tout à l’heure qu’on utilise la même appli »

Je le vois rougir immédiatement, et le sens gêné.

- « Grillé là !!

- Oui t’inquiète avec le COVID c’est bien pratique.

- Tu pourrais presque croire, que je t’ai fait le coup de la panne !! »

Du coup, la conversation devient plus complice, et la soirée tranquille et sage était en train de prendre une tournure très sympathique.

Il m’aide pour débarrasser la table et tout apporter à la cuisine. D’un coup, il vient se coller à moi quand je suis à l’évier, et m’embrasse dans le cou.

- « comment je vais bien pouvoir te remercier pour cette superbe soirée improvisée ?

- T’as l’air de bien commencer les choses. »

Je me retourne et me retrouve face à lui. Nos lèvres entrent en contact. Une décharge électrique envahie mon corps. Nos mains parcourent nos corps. Je sens sa bosse contre la mienne. L’excitation est en train de monter.

J’invite mon hôte, à continuer de découvrir nos corps dans une autre ambiance. Nous allons à la salle de bain, et fais couler l’eau. Nos vêtements tombent rapidement. Je découvre cette superbe silhouette sportive dévêtue. Une pilosité entretenue. Un fessier bien en valeur et musclé aussi. Son sexe en pleine vigueur, est très joli et doit faire environ 18/6.

Nous allons sous la douche, nus, nos corps l’un contre l’autre, l’eau chaude faisant encore monter encore plus la température. Nos mains caressent la peau de l’autre avec tendresse.

Le shampooing vient masser le cuir chevelu de l’un et de l’autre. Ces gestes pleins de tendresse sont agréables.

Le gel douche me permet de toucher toutes les parties de son corps avec insistance de son cou à ses pieds. Lorsque que je suis à genou face à lui, je ne résiste pas à avaler sa belle queue, tout en parcourant son torse et son fessier. Ma main caresse sa raie, et sa rondelle accueille favorablement l’arrivée de mes doigts. Au bout de quelques minutes, nous changeons de position.

Cette fois-ci, mon beau livreur, me prodigue de nombreux baisers sur tout mon corps, et vient poser ses lèvres sur ma queue. Il prend mes fesses bien en main, pour maîtriser mon ondulation dans sa bouche. Il avale entièrement ma queue, je sens que je butte en fond de gorge. Il s’étouffe presque. Il me regarde avec un beau sourire charmeur.

Il se relève, et me retourne. Il plaque sa queue dans ma raie. Il la fait coulisser tout en me serrant le dos sur son torse. Son gland vient caresser l’entrée de mon trou. J’ondule pour lui faire monter la pression. Ce moment est divin.

Le propose à Tristan de continuer nos ébats dans la chambre. Dans la même grande serviette, nos corps collés se sèchent. Je le prends par la main, pour le conduire dans la chambre.

Nos corps allongés sur le lit, je sens Tristan très libéré dans cette étreinte. Je prends les capotes, le gel et le poppers placés dans la table de chevet. Je vois son magnifique sourire de bonheur.

Il prend une capote, et vient la placer sur ma queue. La noix de lubrifant est aussi appliquée. Il prend une dose dose de poppers avant de me tendre le flacon. Pendant que j’inhale, je sens mon gland entrer dans son antre chaud. Le poppers et le lubrifiant faisant effet, ma queue entre doucement dans mon beau mâle, jusqu'à la base de mes couilles. Je suis entièrement en lui. Il m’embrasse fougueusement. La cadence s’accélère, Tristan gère le rythme, et prends littéralement son pied. Je sens que les choses s’accélèrent, et à mon tour de perdre le contrôle. Un bon instant de baise torride.

Tristan se retire, m’enlève la capote et me prodigue une incroyable pipe. Je ne tarde plus à jouir. Je le préviens, et il vient complètement de prendre en bouche ma queue qui lâche de nombreux jets. Il avale tout.

Sa queue est toujours aussi vaillante. Je l’invite à m‘offrir aussi son nectar. Il n’aura fallu que quelques secondes pour recevoir sa semence en pleine bouche aussi.

Nous nous embrassons tendrement à pleine bouche.

Nous nous glissons l’un contre l’autre sous la couette pour passer une nuit pleine de câlins et de tendresse.

Le matin, je ne peux m’empêcher en la sentant bien dure contre moi, de venir sucer cette belle queue en érection. Il semble apprécier cette attention matinale qui le sort de sa léthargie. Cette fois-ci, je prends les choses en main, et après lui avoir mis la capote et le gel, je viens m’assoir sur sa belle tige. La dose de poppers me dilate plus, et sa queue entre totalement en moi. Nous changeons de position, et il vient se placer derrière moi. Ses forts coups de rein entraînent en moi des décharges incontrôlées, il me baise amoureusement. Ses couilles claquent sur mes fesses à chaque mouvement.

Tristan se place devant moi, et m’offre son jus matinal que j’avale avec délice. Il vient de suite sur ma queue pour également recevoir mon jus.

- « Merci Steph pour ces beaux moments. Tu es adorable.

- Le plaisir est partagé mon beau.

- Malheureusement la journée recommence. »

On file à la douche pleine de caresses et d’attentions. Nous partageons un petit déjeuner rapide. La dépanneuse arrive et prends un charge mon « naufragé de la nuit ».

Il m’a laissé son numéro et avons prévu de nous revoir très rapidement.

Mon livreur en plus de les avoir livrer m’aura fait littéralement grimper aux rideaux.

Steph

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoires cyrillo""histoire gay prof""pute a jus gay""gay abattage""blog gay francais""recit gay""histoire gay cyrillo""lieux de drague gay""histoire gay salope""histoire gay hard""vider les couilles""cyrillo 2018""histoire gay gratuites""cyrillo blog""force gay""il jouit dans sa bouche""citebeur histoire gay""pute a jus""histoire gay entre frere""plan uro""histoires gays cyrillo""recits sm gay""histoire gay oncle""histoire de cul gay""potes de branle""elle suce en boite""je suce mon chien""pompier gay""histoires gay arabes"cyrillo"histoire hard gay""histoires gay entre hommes""la bite a papa"ciryllo"gay cyrillo""histoires gay cyrillo"gayeros"video gay routier""histoire gay routier""histoire gay entre frere""pute a rebeux"actifsoumis"cyrillo photo""porno pd"cyrillo.biz"gay sex shop""histoires de zoophilie""histoire gay prof""dogtraining gay""histoire gay premiere fois""recit gay beur""1ere fellation""photo cul gay""cyrillo dial""histoire gay piscine""sturb blog""blog gay naturiste""histoire de vieux gay""histoire gay college""action ou verite chaud"gaieros"domination gay""www gay mec""histoire gay soumission""porno gay prison""histoire gay beur""histoires cyrillo""branle entre pote""jouissance anale""gay dans les bois"cyrillobiz"cyrillo histoires gay""cyrillo dial""histoire inceste mere fils""histoire gay minet""histoire gay sm""histoire gay prof""histoire gay frere""lope a jus""blog ttbm""recit gay arabe""histoires de sexe entre hommes""histoire sexe gay""ma belle soeur me suce""histoire sex gay""gais eros""ejac facial gay""gay coquin""recit sodomie gay""gay wc""vestiaire gay""baise dans la grange""histoire gay routier""histoires pornos""photo bite gay""histoire gay gratuit""elle branle son petit frere""histoire gay hetero"