ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Simplement | 1

Je regarde par la fenêtre ouverte, je suis exactement dans le dernier endroit où je voudrais être. Derrière la porte fermée les autres s’affairent à monter et ouvrir leurs bagages et moi je n’ai qu’une envie: chialer.

J’ai tout fait pour ne pas venir mais à la fin j’ai dû me résoudre à un compromis: 15 jours en camping avec mes potes après avoir passé 15 jours avec toute la famille, oncles et cousine inclus, à la ˝Chartreuse˵ la maison de mes grands-parents.

Arriver et voir le jardin en friche et la maison les volets fermés, ne pas sauter hors de la voiture pour finir dans les bras de Mamy qui me serre les larmes aux yeux et Papy derrière elle qui me donne un légère claque sur la joue et puis m’embrasse, m’a rendu réel le fait que je ne les verrais plus. Et le vide me creuse le ventre pendant que je me souviens de l’an dernier.

« Fait chier ! »

Papy est assis dans le jardin, il se retourne :

« Qu’est-ce qu’il y a Marc ? »

« Rien, c’est Maman ! Encore à vouloir commander même à distance : fais pas ci, fais pas ça... »

Il rit un peu : « Bin c’est son boulot, c’est ta mère après tout. »

« ˝...et puis attention avec tes amis, et surtout les filles ...! ˝ T’es sûr que c’est votre fille ? »

Un autre rire « Oh que oui .»

« Mais vous, vous êtes tellement plus cool ! »

« On est que tes grands-parents ça déresponsabilise tu sais ! »

« Elle est tellement coincée sur certain trucs !»

« Ah mais nous, nous avons eu mai 68 et les années 70 pour découvrir, tester nôtre sexualité, partager et réaliser ce qu’est l’amour, prendre son pied comme disaient ta mère et ton oncle, le fun comme vous dites les jeunes aujourd’hui. Mais pour eux ça n’a pas été aussi facile hein, ils ont passés leur adolescence sous la menace du sida, je ne veux pas diminuer la gravité de la chose mais quand tu lisais les journaux c’était du terrorisme, à un certain moment on a même dit que ça pouvait se transmettre à travers la salive, t’imagine avoir peur d’embrasser ton amoureux ! Alors qu’ il ne suffit que d’une capote... »

« Mouai... »

« T’en aurais pas mener large à l’époque tu sais. »

« Pourquoi tu dis ça ? »

« Parce que les homos étaient ceux par qui la maladie est arrivée et quelqu’un aurait voulu rouvrir la chasse aux sorcières. »

« J’suis pas homo ! »

C’est à ce moment-là que Mamy arrive avec sa limonade faite maison,

« Je comprends si tu ne l’admets pas Marc, mais qu’est-ce que tu crois, quand vous venez ta cousine et toi nous vous observons et ton regard ne cherche pas Elise, Jessica ou Florence quand vous vous retrouvés avec tes copains au contraire, tu le détourne vers les garçons. »

« J’sais pas c’que je suis... »

« Si tu t’écoutes tu le sauras ! »

« C’est pas facile... »

Papy : « Ça ne l’est jamais ! Même pour un hétéro. »

Mamy : « En fin de compte l’important c’est d’être bien avec la personne avec laquelle on est, que ce soit une femme, un homme ou tout ce qui se trouve entre les deux, même à plusieurs si ça se trouve ! »

A l’entendre parler comme ça, j’en suis complètement sur mon cul. Elle se met à rire.

« Ça t’étonne hein, mais on est des vieux baba cools, peace and love ! Pour nous le plus important c’est que tu sois heureux. Je suis sûre que c’est la même chose pour ta mère ! »

« Ouai mais t’imagine aller lui dire une chose pareille ! »

Papy : « Elle pourrait te surprendre, ton père aussi d’ailleurs. »

Mamy : « La seule chose de bien qui est sortie de cette histoire du sida c’est qu’aujourd’hui l’homosexualité n’est plus un tabou et qu’elle peut se vivre au grand jour si on veut ! »

Papy : « En d’autres mots : Gay ou pas soit joyeux ! »

Mamy : « Très mauvais jeu de mots, Bernard » et elle lui donne une petite claque sur l’épaule.

Je ricane à travers mes larmes.

Toc toc, la porte s’ouvre, c’est Papa : « On mange là. »

Je descends après m’être lavé la figure et m‘installe à table, mais qu’est-ce que je fous dans cette cuisine sans les deux seules personnes qui me comprenaient, qui savaient !

« Marc ! »

« Hein... oui maman ? »

« Tu rangeras la cuisine puisque tu n’as pas aidé à décharger les voitures. »

« Mais je dois retrouver... »

« Tu rejoindras tes amis après. »

« Mmhhh »

Il est tard quand j’arrive sur la place du village, toute la bande est là.

« Salut, t’es revenu ! »

« Ouai, salut ! »

Ils ont tous l’air un peu mal à l’aise et puis Patrick se détache du groupe, une main sur mon épaule il dit :

« Euh, pour tes grands-parents, ...désolé mec... » une accolade et pendant que sa main descend le long de mon dos, au creux de l’oreille : « Tu m’a bien manqué »

Il s’éloigne pour laisser la place aux autres qui font de même.

Je le regarde, un clin d’œil accompagne son sourire du coin des lèvres.

C’est si simple?... J’hallucine ?

L’atmosphère se détend et on commence à parler de tout et de rien : les cours à peine terminés ou à commencer, les projets pour les vacances, le taf pour ceux qui l’ont... C’est un retour à la normalité.

Il est plus de minuit quand les filles disent qu’elles doivent rentrer, les mecs qui habitent dans le même coin les accompagnent alors que Patrick et moi allons dans l’autre direction.

Il récupère sa moto et me dit :

«Je t’emmènerai bien, on ferait plus vite mais j’ai pas de casque pour toi et les flics m’ont dit qu’à la prochaine effraction ils me retirent mon permis... »

« C’est pas grave vas-y, c’est pas très loin. »

« Non j’irai à pieds jusque chez vous et puis je continuerai en moto. »

« Ok, mais... »

« Comment ça se passe à la ˝ Chartreuse ˵ ? »

« Ben mon oncle et Maman ont décidés de faire le tri des chose à laisser ici, celles qu’ils veulent pour eux et celles à bazarder, donc pendant les quinze prochains jours je serai un des déménageurs ! »

« Vous avez besoin d’un coup de main ? »

« Non, on s’arrangera et puis t’as déjà ton boulot à la boulangerie... »

« Ouais, mais demain c’est mon jour de repos donc je viens t’aider comme ça, si ça se trouve, on finira assez vite que pour avoir l’après-midi libre non ? »

« Ce serai génial! »

Nous sommes tout près de l’allée qui mène à la ˝ Chartreuse˵, Patrick s’arrête et gare sa moto sur sa béquille.

« A demain matin alors ? »

« Mmm. J’ai très envie de montrer un coin génial dans l’après-midi ! »

« Ok, bonne nuit.» et alors que je veux lui faire la bise Patrick tourne la tête et pose ses lèvres sur les miennes, j’en suis paf, il s’arrête puis recommence, plus insistant, il s’écarte, je rouvre les yeux et le vois qui me fixe en passant sa langue puis en se mordant la lève inférieure, il attend.

J’avance ma tête vers la sienne et nos lèvres se rencontrent, nos dents s’entrechoquent, nos halènes se mêlent, nos langues aussi, je perds la notion du temps.

J’ai les reins contre le muret, sa main est sur ma nuque les miennes dans son dos, j’ai sa bouche dans le cou quand il me dit :

« Enfin ! Ça fait deux ans que j’attends ça... »

« Quoi ? »

« J’ai dit que... »

« Mais... Comment ?... »

« Je t’ai observé, je voulais te laisser plus de temps mais je n’ai pas su résister à la tentation. »

Patrick s’appuie contre moi, je sens sa barre et après un dernier patin :

« Il se fait tard, j’y vais. » il met son casque fait partir sa moto et me laisse là.

Je remonte l’allée et je me sens excité et confus, comment est-ce possible que les autres aient vu quelque chose que moi-même j’ignorais !

On frappe à la porte et j’entends Papa qui dit : « Allez, il est l’heure ! »

Je regarde ma montre, 07h32.

« Dix minutes s’il te plaît. »

J’ai presque rien dormi, j’ai la trique, encore !, après tout ce que j’ai imaginé et le peu que j’ai rêvé cette nuit, et toujours accompagné d’une partie de cinq contre un, je devrais être à sec ! Bon je me lève, ramasse les mouchoirs en papier qui jonchent le sol, les tape dans le w.-c. et profite de la douche pour un dernier solitaire.

Je descends à la cuisine en short et t-shirt, Maman est là qui prépare le café, bisou et puis :

« ‘Jour, c’est pas un peu tôt ?! ... »

« Bin je ne pense pas non, surtout si ton aide est déjà arrivé !... »

Je jette un œil à la salle à manger et vois Patrick assit devant une tasse fumante, frais, reposé, beau. Le sourire goguenard.

« ... et en plus il a même porté des croissants !... »

« Mmmm, bonjour... », je lui fais la bise.

« Bonjour, bien dormi ?... » Ah ! Le crâneur ! Je le regarde de travers.

À peine fini le petit déj’ le travail commence, les cartons se remplissent, les sac-poubelles aussi, vers 11h00 les adultes s’essoufflent, Maman vas préparer le déjeuner pendant que les autres prennent l’apéro et que nous finissons de ranger les boîtes dans le garage, s’en est fini pour aujourd’hui.

Quand nous arrivons dans la cuisine Maman nous dit de nous doucher avant de se mettre à table, Patrick intervient :

« Pour la douche c’est pas de refus mais je pensais faire un tour en moto avec Marc et qu’on aurais manger en cours de route... »

« Ah... Ok, alors je vous met votre part dans un récipient en plastique, ce n’est qu’une salade de riz... et je vous ajoute quelques tomates. Marc, montre à Patrick où est la salle de bain des invités et procures-lui un essuie bain. »

Pendant que je suis devant l’armoire à linge, Patrick se pousse contre mon dos et me lèche la nuque, passe la main sous mon t-shirt, je me retourne, respire un bon coup, il sent bon le mec mais quelqu’un arrive, ce n’est pas le moment.

Nous nous retrouvons 20 minutes plus tard, Patrick me tends un casque et après avoir attrapé le sac-à-dos avec la bouffe nous saluons la famille et quand Maman nous dit de bien en profiter il lui répond « Certainement Madame ! » et me fait un clin d’œil.

Quasi

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"recits bisexuels""sex club gay paris""gay sex shop""histoires cyrillo""recit depucelage""felation gay""beaux tetons""dial agayn""histoire gay vieux""histoire de cyrillo"cyrillo.com"histoire gay première fois""histoire d inceste gay""sodo gay""mec ttbm""cyrillo dial""photo gay ttbm""recit sex""recit bi""histoires gay gratuites""histoire gay hetero""histoire cyrillo""gay douche""histoire erotique gay""gay douche""gay amiens"plansm"hds gay""cyrillo 2018""histoire gay crade""histoire gay frere""histoire gay routier""histoire gay cyrillo""mecs en rut""première sodo gay""photo gay sperme""plan snap gay""gay cyrillo"lieudedrague.com"histoires gays gratuites""histoire x""sauna libertin dijon"cyrillo.biz"histoires gay arabes""gay zoophile""histoire gay oncle""premiere fois gay""histoire cyrillo""premiere branlette"cyrillo"histoire de sexe hard"cyrillo.com"histoire bdsm"cyrillo.com"double sodo""ma premiere sodomie gay""histoire travesti""histoire rebeu gay""histoire gay pute""histoire gay internat""histoire de sex gay""gay soumis histoire""plan sm gay""cyrillo dial""partouze bisexuel""cyrillo blog""histoire gay vieux""histoire gay douche""histoire de sexe entre hommes""histoire gay douche""recits pornos"