ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Lopé par des mecs en survêt

Chapitre 3

Le groupe dans lequel Anis m’avait ajouté était composé de moi et 5 autres gars : Anis, Samuel, Ilyas, Malik et Jules.

Très vite la discussion commence :

Anis : Voilà les gars, je crée un groupe, ça sera plus simple comme ça pour baiser cette pute. Malik et Jules, vous aviez raison c’est un putain de bonne salope. Elle a décrassé mes sket comme jamais. Elle kiffe les odeurs de mâle.

J’en déduis donc que les deux premiers mecs qui m’ont baisé se prénomment Malik et Jules, quant au dernier c’était Anis. Il me reste donc à découvrir Samuel et Ilyas. La conversation de groupe continue, pour l’instant je ne dis rien.

Jules : T’as vu ça gros, quand je l’ai croisé dans la rue j’ai cash su qu’elle kiffait les bons zob. Avec Malik on l’a dosé, mais laisse tomber mdrr.

Malik : Ouais c’était cool à refaire quand vous voulez les gars.

Samuel : Putain les mecs vous faites envie la.

Jules envoie alors une vidéo de lui entrain de me baiser, la même qu’il avait envoyé à Anis sans doute.

Ilyas : Putain frérot tu te mets bien elle couine comme mon ex mdrrr.

Jules : Ouais mais elle suce mieux que ton ex tkt.

Ilyas : Haha batard, je sais pas je te dirai ça demain quand j’irai tester.

Moi : Doucement les garçons, demain je suis pas dispo en plus…

Ilyas : Ferme ta gueule c’est pas toi qui décide ici. Active ta localisation snap déjà petite pute.

Je suis partagé entre panique et excitation, mais je m’exécute. Les 5 ont désormais accès à ma localisation, je sens les surprises arriver…

La nuit passe et je me réveille le lendemain, pas de nouvelle mais dans le doute et surtout dans l’excitation de la situation j’enfile mon plus beau string sous mes vêtements.

Je me rend au travail en métro, jusque la rien d’anormal. La matinée passe, puis arrive la pause de midi. Avec des collègues on décide de manger au restaurant. Le serveur nous apporte l’entrée quand tout à coup je reçois un message snap d’Ilyas :

- Apporte ton petit cul de salope aux toilettes.

Je ne cherche pas à comprendre et m’exécute, je laisse mon entrée et mes collègues à table pour rejoindre Ilyas aux toilettes. Je me dirige au fond du restaurant quasi vide (la plupart des clients sont en terrasse). J’arrive devant la porte des WC Hommes, j’entre. Sur la droite se situe 2 cabines WC, à gauche, les lavabos et en face de mois 3 urinoirs. Je suis à l’entrée des WC, une douce musique est diffusée, un peu comme dans les ascenseurs. Face à moi, un jeune homme, me tournant le dos entrain de se soulager aux urinoirs. J’en déduis que c’est Ilyas. Je m’approche et me place à l’urinoir à côté du sien. Je baisse ma braguette, sort ma queue pour commencer à pisser et jette un discret coup d’oeil à mon voisin. Il est grand, basané, une coupe court soignée et porte un costume d’affaire. Assez étonnant quand on connais les styles des 3 autres qui m’ont baisé. Quelques secondes passent, un doute s’installe alors en moi : est-ce bien Ilyas, ou juste un client lambda du restaurant ?

Je jette à nouveau un discret coup d’oeil, le gars à ses yeux fixé sur sa queue, je suis alors son regard et découvre une belle bite bien en chaire (au moins 15 cm au repos) qui laisse couler un filet de pisser chaud dont l’odeur commence à me caresser les narines. Il avait tout sorti de son froc, si bien que je pouvais deviner ses couilles bien grosses et une toison pubienne assez fournie.

Les secondes passes, sont jet ne semble pas s’arrêter, je suis tellement obnubilé par le spectacle que je ne me concentre pas pour pisser moi même. De toute façon ma queue commençait à durcir. Je commence à ranger mon paquet me disant que j’ai dû me tromper sur la personne, quand j’entend son jet se réduire, un goute à goute commence, ils secoue sa queue avec ses doigt et d’un coup en se tourne vers moi.

- Maintenant que je suis vidé de ma pisse tu va me vider de mon sperme.

Je ne bronche pas et m’exécute, j’ai décidé de me laisser aller et de devenir beaucoup plus docile. Je m’agenouille devant lui et gobe sa queue dans ma bouche sans les mains. Il lâche un petit râle de plaisir. Je savoure sa queue, les quelques goutes de pisse donnent un côté salé à sa bite que je sens durcir au rythme de mes vas et viens. À n’importe quel moment quelqu’un peut entrer et nous surprendre mais cette idée ne fait qu’accroître mon excitation. Je le suce agenouillé a coté des urinoirs, l’odeur de sa pisse encore chaude vient s’enivrer dans mes narines, cette odeur de mâle me rend dingue : j’accélère les mouvements, sa bite est dure comme de la pierre, je la sort de ma bouche pour commencer à le branler et je lui lèche les couilles en même temps. Sa respiration s’accélère, je titille son gland avec mon pouce pendant que je gobe ses deux boules. Il me tiens la tête avant d’ajouter :

- Vas y je veux te défoncer la gorge.

Il m’enfonce alors son chibre dans la bouche et commence des mouvements de bassin tout en me bloquant la tête avec ses mains. Ses mouvements deviennent de plus en plus rapides, il me baise littéralement la gorge. Je lèves les yeux pour le regarder. Son regard fixe le miens je sens son emprise sur moi et dans mes yeux il avait compris que je lui appartenait. Il était si sexy avec sa chemise et son pantalon retombé sur les chevilles.

Soudain il donna un grand coup de bassin m’enfonçant ses 22 cm au fond de la gorge tout en bloquant ma tête. Sa bite était si profonde en moi que mon menton venait toucher ses couilles, et mon nez venait s’enfouir dans ses poils pubiens. J’avais du mal a respirer, je commençait à m’étouffer sur sa bite. Le me maintenu la tête empalée sur sa bite pendant une bonne dizaine de secondes. J’en ai profité pour humer ses poils pubiens : une douce odeur de queue qui m’emmena au 7e ciel. Il dit alors en rigolant :

- Puuutain c’est vrai que tu suces mieux que mon ex. Vas y snif moi cette bonne odeur de mâle.

Il débloquât ma tète libérant ainsi un gros filet de bave dégoulinant le long de sa queue. Il plaqua mon visage contre ses couilles :

- Sniffe !

Je pris alors une grande respiration pour sentir l’odeur de ses couilles, et putain quel kiffe, un mélange de bite, de pisse et de transpiration.

- Tu kiffes ça petite lope hein ? La matinée était dure j’ai pas arrêté de courir à droite à gauche, tu vas bien t’en occuper maintenant.

Il me releva, me crachat au visage avant de me pousser dans une cabine WC. Il ferma la porte derrière lui. La cabine était exiguë, les parois ne descendaient pas jusqu’au sol, on peut voir les pieds des personnes dans les cabines. Si quelqu’un entrait dans les WC ont était grillés direct…

Ilyas me plaqua la paroi et ajouta :

- Ouvre ta bouche.

Je m’exécuta, il était face à moi et cracha alors un molard au fond de ma gorge. Puis il baissa complètement son pantalon et pris place sur la cuvette des WC. Il était la, les jambes écartées face à moi, tout en déboutonnant sa chemise il me fixa dans les yeux et dit :

- À genoux salope, mes couilles vont pas se vider toute seules.

Aussitôt dit, aussitôt fait, je m’agenouilla devant lui et commença à lécher ses couilles pour remonter le long de sa queue, je titille le bout de song gland avec ma langue, je lève les yeux, nos regard se croisent, nous nous fixons ainsi pendant 10 bonnes secondes. Doucement je redescend vers son pubis. J’embrasse délicatement sa toison tout en continuant de le branler, je remonte délicatement vers son nombril, je sens ses abdos se contracter, son corps se crisper, quand soudain : quelqu’un entre dans les toilettes, pris de panique je me relève, resserre les jambes d’Ilyas et grimpe à califourchon sur lui afin que mes pieds ne soient pas visibles sous les parois de la cabine WC. Je lui fait signe avec un doigt sur la bouche de ne pas faire de bruit, tandis qu’avec mon autre mains je continue de le branler. La situation semble l’exciter puisqu’il bande bien, mes yeux se plonge à nouveau dans son regard, nous entendons alors une voix :

- Max ? Tout vas bien ? C’était un de mes collègues avec qui je déjeunait.

- Oui oui, t’inquiète !

- Ça fait déjà 15 minutes que tu es parti, tu veux que je demande à mettre ton plat dans un doggy bag ?

- Oui je veux bien, je vous rejoins dès que j’ai terminé.

- Ça marche.

Mon collègue quitte les toilettes, Ilyas rigole :

- Bon, on va passer aux choses sérieuses maintenant, déssape toi !

Doucement, je retire mon t-shirt, puis, déboutonnes mon jean. Mes mouvements sont lents, presque comme un effeuillage. Je me dis que j’ai bien fait d’enfiler mon string ce matin… Je baisse donc mon pantalon laissant apparaître ce sting noir dentelé.

- Puuuuutain tu sais faire plaisir à ton mâle toi, approche.

Je fais un pas vers lui, il attrape mon bassin avant de me mettre une claque sur les fesses. Le bruit résonne dans tous les toilettes. Il joue ensuite avec la ficelle de mon string avant de me pousser en avant, je me retrouve les deux mains plaquées au sol, la tête à l’envers, mon cul offert à lui. À nouveau il tire la ficelle de mon string me redonne une fessé puis commence à embrasser mes fesses. Son pouce s’approche de mon trou, et écarte ma ficelle de sting. Je sens alors un premier coup de langue, je lache un léger gémissement entre plaisir et étonnement. Ilyas me bouffe le cul. Il donne de gros coup de langues, sa respiration s’accélère, ça dure deux bonnes minutes, il commence ensuite par rentrer un doigt, puis deux pour préparer le terrain. J’ai qu’une envie : qu’il me prenne sauvagement. Je décide donc de prendre les rênes. Je me relève, me met face à lui et m’assoie sur sa queue. Les premiers centimètres passent facilement mais sa queue était longue, je prend donc mon temps pour entrer la fin.

Pas de bol quelqu’un entre à ce moment, je n’ai pas d’autre choix que de relever les jambes pour ne pas être repéré. En faisant cela je m’empale littéralement sur la bite d’Ilyas, je sens ses 22 cm entièrement en moi. À ce moment la il place sa main sur ma bouche pour m’émécher de gémir. La personne entré dans les toilettes se dirige dans la cabine à coté de la notre. Ilyas et moi essayons de ne pas faire de bruit, nous nous fixons tous les deux du regard, je sens la compassion dans ses yeux, il commence alors à faire de lents mouvements de bassins. La sensation de sa queue en mobilité dans mon cul me fait rouler les yeux de plaisir. Il a toujours sa main sur ma bouche. Ses mouvements deviennent de plus en plus amples. Il retire sa mains de ma bouche et pose ses deux mains sur mes fesses pour bien écarté mon cul. La personne à coté de nous tire la chasse, se lave les mains puis reste immobile une quelques secondes. Ilyas arrête tout mouvement. La personne nous avait-elle repéré ? Après une bonne trentaine de secondes sans aucun bruit, le mec quitte les toilettes.

- Ça y’est, je vais pouvoir te limer le cul.

- Défonces moi Ilyas.

Il ne perdit pas une seconde pour littéralement mitrailler mon cul avec ses mouvements de bassin, je m’agrippe à lui tellement les sensations son intenses. Je sens sa queue taper ma prostate, je bande de plus belle. Son visage se crispe, sa respiration s’accélère. Je plonge ma tête sur son épaule et blotti mon visage dans son cou pour m’empêcher de crier tellement il me pilote. Je sens alors son parfum, une odeur typiquement masculine. Je sens mon orgasme arriver, je décide de l’embrasser dans le cou, à ce moment la, je lache un jet de sperme sur son torse sans même me toucher. Mon anus se contracte provoquant une succession de jet de sperme d’Ilyas au fond de mon cul. Il me tapisse littéralement tout en lachant un gros râle de plaisir. Nous restons mobiles quelques secondes, moi toujours empalé sur sa queue. Nous soufflons un bon coup tous les deux.

Il se penchas alors pour ramasser mon t-shirt et essuyer mon sperme de son torse avant de dire :

- Je veux pas tacher ma chemise. D’ailleurs, nettoies ma queue maintenant, je veux pas salir mon pantalon.

Je me lève, en disant cette phrase je remarque qu’il ne porte pas de sous-vêtement sous son pantalon de costume. Je m’agenouille à nouveau devant lui et prend sa bite en bouche. Elle commençait déjà à ramollir mais elle avait le bon gout de son sperme. Je m’applique pour nettoyer comme il faut. Une fois terminé il se rhabille et me dit.

- À plus mec, attends un peu avant de sortir.

Il quitte alors les toilettes. Je ramasse mes affaires, mon t-shirt était plein de sperme. Je décide donc de le passer sous l’eau. J’en profite au passage pour me recoiffer. Il est temps pour moi de rejoindre mes collègues.

En arrivant à table ils étaient tous entrain de régler. Je m’assois. Face à moi : Nicolas. Il me regarde avec un petit sourire.

Sur le chemin du retour nous marchons un peu derrière les autres, moi mon doggy bag à la main quand d’un coup Nicolas me dit :

- T’as bein mangé ?

Je le regarde, confus puis regarde mon doggy bag avant d’ajouter :

- Bah j’ai pas…

- Non je parle pas du repas, je parle de la queue que t’as bouffé dans les chiottes…

Oldyano

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


cyrilo"recit gay routier""les histoires de cyrillo""histoires cyrillo""photo x gay""recits bisexuels"gai-eros"sturb blog""le site de cyrillo""première sodo gay""cul magnifique""histoires sex""récit sexe""premier fist gay""soumis à ma femme""histoire gay sexe""histoire gay jeune""cyrillo rebeu""sexshop marseille""cyrillo gay""photo gay sperme""sauna california rennes""le keller paris""branlette gay""blog gay sur erog""blog gay gratuit"ciryllo"cyrillo blog""depucelage gay"gai-eros"cyrillo rebeu""ma premiere bite""je couche avec mon frere jumeau""plan sm gay""blog gay une histoire de mecs""cyrillo pcul""1ere sodomie gay""homme nu amateur""gays x""histoire gay erotique""idm sauna paris"cyrrilo"histoire gay sexe""baise dans la voiture""je suis une vraie salope""je suce mon pere""histoire gay minet""histoire gay eros""naturisme gay"cyrillogay"histoire pornos""recit x gay""photo gay nu""histoire gay frere""branle entre mecs""sauna atlantide""blog histoire gay""histoires cyrillo""gay debile""depucelage hard""site gratuit gay""lutteur gay""baise entre voisins""cyrillo histoire gay""histoire gay routier""histoire de baise entre mecs""histoire cyrillo""recit cyrillo"zobapapa"blog gay naturiste""fellation gay""histoire gay ado""histoire cyrillo""gay en string""xstory histoires""cyrillo pcul""histoires cyrillo""histoire gay cyrillo"cyrillo"récit porno""histoire citebeur""histoir gay"cyrillo.com"histoires cyrillo""histoire gay sexe""histoire gay rebeu""histoire sex gay""sex shop dijon""face fucking"xstory.com"histoire gay cyrillo""histoire gay sexe"