ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Nuit d’ivresse

En ce début juillet, un cocktail est organisé sur mon lieu de travail afin de réunir le personnel pour un moment de convivialité avant le début des vacances. Cette année il y a des départs mais aussi des nouveaux venus, l’occasion de discuter un peu avec tout le monde. La soirée démarre en douceur, une flûte de champagne à la main, les gens discutent par petits groupes, le soleil brille haut dans le ciel et nous profitons de la beauté du jardin pour faire quelques photos souvenir.

Soudain, Denis, un collègue de longue date que je n’avais pas encore vu, jaillit de je ne sais où et propose de nous prendre en photos, mes collègues et moi. J’apprécie énormément Denis pour son grand professionnalisme mais aussi et même surtout pour sa gentillesse. Il approche la cinquantaine mais à une carrure d’athlète, c’est un grand sportif. Ses cheveux poivre et sel lui confèrent une allure de gentlemen qui ne me laisse pas insensible… Mais Denis a des enfants, adultes, et une nouvelle compagne suite à un premier mariage. Je l’ai souvent vu plutôt tactile avec les gens, garçons comme filles, un vrai gentil en somme.

Il était aux alentours de 23h lorsque le cocktail à commencé à montrer des signes de fin de soirée. Mais beaucoup, pris dans l’ambiance conviviale, décident de prolonger la soirée dans certains bureaux ou open spaces de la boîte. Je me retrouve avec quelques copines, je ne sais comment, au niveau de la compta où de nouvelles bouteilles de champagnes sont ouvertes. L’alcool monte gentiment à la tête, nous en apprécions tous l’effet, tout comme ces moments que nous n’avions pu partager depuis bien trop longtemps. Je reçois un appel d’un collègue, un bon fêtard, qui souhaite savoir où je suis. Quand je lui explique que j’étais sur le point de commander un taxi pour rentrer, il me supplie de le rejoindre chez les informaticiens où une autre soirée clandestine s’est montée. Un peu fatigué et rêvant de retrouver mon lit, je m’entends tout de même accepter…

Je pousse la porte du grand bureau du service informatique, il y’a une quinzaine de personnes qui continuent à faire la fête ! J’ai à peine le temps d’entrer que je me retrouve déjà avec un verre à la main… L’euphorie du lieu me happe et me voilà en train de rire et picoler avec d’autres collègues. Denis est également là, toujours dans les bons coups si j’ose dire. Le temps passe, les verres s’enchaînent, il est plus que temps de stopper car voilà 4h du matin qui sonne à l’horloge !! Après avoir salué les derniers survivants, me dirigeant vers la sortie en titubant légèrement, Denis me rattrape :

Mike, comment est-ce que tu rentres ?!

Je suis en train de commander un taxi.

Mais non, je suis en voiture, je vais te déposer !

Merci beaucoup Denis c’est super gentil de ta part.

Marchant vers son véhicule, le frais de la nuit me fait retrouver un peu mes esprits et je réalise que j’habite à l’opposé de chez Denis, ce qui va lui occasionner un énorme détour !! Prenant conscience de la situation, que je lui expose, je le remercie à nouveau mais vu l’heure très avancée il est hors de question de lui faire faire un aussi grand détour. Il ne veut rien entendre et m’interdit de commander un taxi, je tiens bon car je ne veux pas abuser de sa gentillesse. C’est alors qu’il coupe la poire en deux et me dit que vu l’heure, je rentre avec lui chez lui, on dort quelques heures et il me ramène le lendemain, car la soirée s’est déroulée un jeudi, il nous reste donc encore une journée de boulot avant le weekend. N’ayant plus la force de batailler et me disant que c’est peut-être plutôt une bonne idée en fait, j’accepte.

Moins de 20 minutes plus tard nous arrivons. Le jour ne va pas tarder à se lever. Nous entrons dans son grand appartement qu’il me fait rapidement visiter. Sa compagne et son dernier fils sont partis dans leur maison de campagne, il est donc seul. Tandis qu’il commence à déplier le clic-clac du bureau/chambre d’amis, il me propose d’aller me doucher. J’accepte bien volontiers. Un peu revigoré par cette douche mais toujours embrumé par les vapeurs d’alcool, je suis en train de me sécher quand Denis entre dans la salle de bain, me donne un kit toilette récupéré dans un avion après un vol long courrier et commence à se changer pour aller sous la douche à son tour. Perturbé par la situation, je quitte la salle de bain et reviendrai me brosser les dents plus tard. Dans le couloir, je constate que je commence à bander, émoustillé par la situation. Ne sachant trop que faire, je réalise que, si j’entends aussi bien l’eau couler, c’est parce que Denis n’a pas pris la peine de fermer la porte pendant qu’il se douche… merde, ma bite grossit à nouveau. Je ne résiste pas et jette un œil par l’entrebâillement de la porte et vois pour la première fois le corps nu et magnifique de Denis. Il est tel que je l’avais imaginé, sec, musclé, imberbe… bordel, c’est plus une demi molle là mais une bonne grosse trique que j’ai. L’eau se coupe et, pris de panique, je pénètre dans ma petite chambre dont la porte est collée à celle de la salle de bain, toujours vêtu uniquement de ma serviette autour de la taille.

Mike, fais gaffe, on dirait qu’il y a des moustiques, je viens de me faire piquer !

Ah bon ?! - dis-je en entrant dans la salle de bain sans savoir pourquoi - tu es sûr ?

Regarde, ça m’en a tout bien l’air !

Effectivement, jolie piqûre et voilà un bouton tout rouge.

Mon cœur bat à 1000 à l’heure, nous voilà face à face, avec pour seul vêtement une serviette autour de la taille. J’évite de regarder la bosse au niveau de son entrejambe… il continue à me parler tout en se dirigeant vers sa chambre. Je lui répond en le suivant mais m’immobilise à l’entrée de sa chambre tout de même. Il contourne son lit et, face à moi, défait sa serviette pour terminer de se sécher. Il la manipule de façon à ce qu’au moins un pan de la serviette tombe devant son sexe qui ne se dévoile donc pas. Mais la situation est incroyablement excitante et voilà que je l’imite dans ses gestes, non pas pour me sécher, ça c’est fait depuis bien longtemps, mais plutôt pour enfouir mon érection dans ma serviette.

Denis me souhaite une bonne « courte nuit » tout en s’étendant nu sur grand lit, j’en fais de même en reculant vers ma chambre d’amis, la tête qui tourne un peu entre les restes d’alcool et l’excitation de la situation. Nos chambres, face à face d’un bout et de l’autre du couloir ont les portes ouvertes. Totalement désemparé par la situation aussi excitante qu’incroyable, je suis encore debout, observant la peine ombre de la chambre de Denis à l’autre bout du couloir lorsque je l’entends me dire que si j’ai besoin de quoi que ce soit, je sais où le trouver… Mais nooooon !!! Pourquoi vient-il de dire ça ?! C’est beaucoup trop gros pour ne pas avoir de double sens. Tout en tentant de masquer ma respirations saccadée, voilà que je m’approche à nouveau de la chambre de Denis. Mon cœur bat si fort que j’ai l’impression qu’on l’entend résonner dans tout l’appartement. Je mets un pieds dans sa chambre, puis un second, j’aperçois sa silhouette étendue sur le lit, nu, par-dessus la couette… mais sans distinguer les détails. J’allais faire demi-tour lorsque je l’entends bouger.

Immobile, transit par la peur et la honte d’être pris en flagrant délit de je-ne-sais-trop-quoi, je n’ose plus faire un geste jusqu’à ce que j’entende :

Ah c’est toi Mike, j’ai cru que c’était le chat !

Ben ne reste pas debout comme ça……

Bon, plus de place au doute, je ne sais pas si c’est une réelle envie de découverte qui l’anime ou simplement l’alcool, mais je laisse tomber ma serviette sur le sol m’agenouille au bas du lit et pose mes mais sur son corps chaud et lisse. Les cuisses d’abord, je ressens leur puissance sous mes caresses, puis mes mains remontent vers son bassin et, n’y tenant plus, sur sa queue encore molle, merveilleusement douce et imberbe comme l’entièreté de son corps d’athlète. Il gémit de façon presque imperceptible. Son membre se tend rapidement, il est superbe, merveilleusement proportionné avec le reste de son corps. Moi même je bande comme un âne. Je le branle doucement puis commence à le sucer en caressant d’une main ses couilles lisses et de l’autre son torse. La tête renversée en arrière dans les oreillers il gémit plus fort cette fois-ci et attrape ma main, caresse mon bras en remontant vers mon épaule puis mon torse. J’alterne masturbation et suce tout en me branlant également jusqu’à le voir se redresser, pousser quelques cris rauques et cracher trois ou quatre jets de sperme chaud sur son torse. Il va même jusqu’à attraper ma queue qu’il m’aide à finir de traire, recevant une nouvelle vague de foutre sur lui.

Désolé les gars, il n’y aura pas d’histoire de sodo ici car cette histoire est réelle donc je ne vais pas en rajouter… nous nous sommes douchés une seconde fois en moins d’une heure au milieu de la nuit, avons dormi quelques heures chacun dans notre chambre puis avons pris un p’tit dej comme deux super potes le lendemain matin avant de repartir ensemble vers le boulot !

A très vite pour de nouvelles aventures …

Mike.

MJnavyman

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"beau gosse nu""branlette collective""histoires gay cyrillo""histoire gay gratuites""plan sm gay""sexe shop lille""depucelage gay""histoires gay soumis""histoire gay minet""viol gay""cyrillo histoire gay""récits pornos""cyrillo xxl""histoires cyrillo""mec exhib""cyrillo histoire gay""photo amateur homme nu""blog gay naturiste""histoire sm gay""histoire gay cyrillo""histoire gay soumis""histoire de sex gay""bi curieux""histoire gay lycee""jeu de la biscotte""histoire gay première fois""sun city sauna""histoire gay routier""histoire gay gratuites""homme mature gay""histoires gay cyrillo""photo gay gratuit""gay zoophilie""histoire gay soumission""couple bisex""branle entre mecs""dressage de lope""les histoires de cyrillo""petit cul serré""actif soumi""histoire erotique gay""histoire trampling""histoire gay vestiaire""gay beur""photos gays""premiere sodo gay""mec exhib""encule moi fort""cyrillo photo""mec nu amateur""histoire grosse bite""histoire de sexe mature"cyrillo.com"gay amiens""gay pisse""cyrillo gay""dial ma queue""histoire gay sauna""gay roux""histoires gay gratuit"cyrillogay"il se fait enculer par son chien""histoire gay cyrillo""cocu soumis""cyrillo free""cyrillo histoires gay""histoire gay cirillo""image de cul""histoire gay routier"actifsoumis"blog histoire gay""wc gay"cyrillogay"histoire gay bdsm""histoire gay beur""histoires de salopes""histoire gay x""histoire gay uro""récit érotique gay""histoire gay crade""enculer par son chien""recit herotique""histoire sexe gay"cyrillo"gay wc"