ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le livreur

Je sais, c'est pas du tout original, y'a déjà des dizaines d'histoires avec des livreurs, mais pour une première, je voulais faire simple et efficace.

L'histoire est fictive, les personnages et le lieu aussi, tout sort de mon imagination.

Bonne lecture.

Moi, c'est Baptiste. Vu qu'on va passer quelques temps ensemble, toi et moi, ce serait mieux d'apprendre à se connaître un peu. Je suis le mec que tu croises dans la rue mais tu lui prêtes aucune attention, taille et corpulence moyennes, un visage ordinaire et une absence totale de pilosité faciale qui m'oblige à sortir ma carte d'identité dès que je veux entrer en boîte alors que j'ai 24 ans.

Je vis tout seul dans un petit appartement pas trop cher et je paie le loyer avec le salaire de mon job en marketing. Je voyage un peu quand mon patron m'accorde une prime, mais ces derniers mois, il a pas aimé mes nouvelles idées et le virus m'a bien empêché de bouger.

Je suis célibataire et, comme beaucoup, j'ai passé les confinements à m'ennuyer, me branler et mater la télé en regardant les autres sur les réseaux sociaux, qui prétendaient vivre leur meilleure vie, n'avoir jamais été aussi proche de leur mec ou meuf, alors qu'en vrai ils se sont séparés pour le quatrième fois de la journée.

Il est 12h00, j'ai passé une matinée de merde, mon boss qui gueule sur tout le monde, les collègues qui veulent rien partager pour éviter Covid, je suis rentré chez moi à pied, sous la pluie, je crève de faim, les restos sont fermés à cause du virus mais j'ai tellement la flemme de me faire à bouffer que je commande une pizza. Bref, un début de journée comme je les aime.

Pour me détendre, je me prends un Coca, je me laisse tomber sur mon lit et j'allume la télé. Rien d'intéressant au programme, des infos, des jeux et du sport. Je choisis les infos, un journaliste parle du virus, des variants, des masques et tout ça.

Je change encore de chaîne, je tombe sur de la musique et le volume élevé me fait sursauter. Ma bouteille m'échappe et tombe sur mon ventre, le Coca inonde mon sweat et mon T-shirt. Fait chier… C'est froid, ça colle et y'en a partout. Je peux pas rester comme ça.

Dans la salle de bain, je me déshabille et me jette sous la douche, c'était vraiment pas le moment de faire ça. J'attends plusieurs minutes avant que l'eau chaude arrive, puis je nettoie mon ventre pour en enlever…

Quelqu'un frappe à la porte. Ma pizza. Merde.

J'attrape une serviette, m'essuie rapidement, mais le livreur frappe de nouveau à la porte, puis encore, il s'impatiente vite.

J'enroule maladroitement ma serviette autour de ma taille et fonce jusqu'à la porte, que j'ouvre, et je découvre un jeune mec trempé jusqu'aux os, une boîte en carton dans une main, un casque de scooter dans l'autre.

– Bonjour, me dit-il.

– Bonjour.

D'un signe du menton, il désigne la boîte dans sa main.

– Une poulet-bacon avec supplément fromage, c'est bien ça ?

– Ouais. Entrez, je vais vous payer.

Je lui ouvre la porte, il entre et referme derrière lui.

Sur un meuble, je prends mon portefeuille et m'efforce de l'ouvrir d'une main sans perdre ma serviette. C'est pas facile, mais je finis par réussir à sortir un billet que je lui tends.

Sauf que, au moment de refermer le portefeuille, il m'échappe et j'essaie par réflexe de le reprendre. Je souris quand je l'attrape, satisfait, avant de me rendre compte que ma serviette vient de tomber, et je ne peux que voir le livreur qui me mate sans se cacher.

Je récupère la serviette sur le sol et la place devant mon corps pour me couvrir, bafouillant des excuses inaudibles et incompréhensibles, mais le gars lève les mains en signe d'apaisement.

– J'te laisse la pizza gratuite si tu me laisses voir ça plus en détails.

Je le regarde fixement, surpris.

– Sérieux ?

Il hoche la tête, il est sérieux.

J'hésite. Une pizza gratis, avec tous les dépenses du mois, ça peut faire que du bien. Et puis il est pas si mal, ce gars.

Je m'accorde un instant de réflexion et j'en profite pour le détailler, il est plutôt petit, brun comme moi, un début de barbe pas rasé, des yeux noisettes pour un regard brillant, il est assez mignon. Il est plus jeune que moi, il doit avoir la vingtaine environ.

Je laisse lentement retomber la serviette, il regarde attentivement mon corps. Étrangement, il mate pas uniquement ma bite, il s'attarde aussi sur mon torse et mes jambes. Il ne fait que regarder, stoïque, totalement immobile, même si je vois son pantalon se soulever au niveau de l'entrejambe. On dirait bien que je lui fais de l'effet !

Je me retourne, m’efforçant de lui laisser une vue intéressante sur l'arrière de mon corps, notamment mes fesses et mes cuisses, musclées par les longs trajets à pied entre l'appart et le travail.

Sa main empoigne sa queue, masse lentement, et son regard continue de se promener sur mon corps, s'attardant régulièrement sur mon sexe qui grossit. J'avoue que la situation m'excite un peu, je ne m'étais jamais retrouvé exposé comme ça au regard d'un autre, et je sens monter en moi l'envie de voir ce qu'il cache sous sa tenue encore trempée de livreur.

– Et toi ? dis-je.

Il me fait un grand sourire.

– J'ai cru que tu demanderais jamais !

Et il commence à se dévoiler. Il retire d'abord sa veste, qu'il laisse tomber derrière lui, puis son T-shirt, et je peux voir son torse bien musclé, jonché de fins poils foncés dont une ligne court sur son ventre et descend se perdre sous son pantalon, qu'il ne tarde pas à enlever.

Je me mords la lèvre en voyant la bosse formée par sa bite dans son caleçon, elle doit mesurer une quinzaine de centimètres environ, mais les boules en dessous sont encore mieux moulées que le reste, elles doivent être énormes !

Il commence à descendre son caleçon, s'arrête lorsque l'élastique arrive à la base de sa queue, et il se retourne pour continuer. Je manque de me jeter sur lui quand il se penche en avant pour terminer, car son cul est vraiment sublime.

Je crois soudain apercevoir l'orifice sacré, mais il se redresse et se remet face à moi, m'offrant une vue sur sa bite bandée au max et ses couilles, comme je l'imaginais, totalement démesurées.

Il s'approche de moi, je ne bouge pas, paralysé mais incroyablement excité, chaud comme la braise, et sa main droite vient se poser sur mon épaule.

Il me regarde dans les yeux, hésitant, alors je passe ma main sur son torse pour l'inciter à continuer. Je caresse ses pectoraux, ses abdos bien dessinés, enroule ses poils autour de mes doigts, tandis qu'il masse mes épaules, mon dos et descend jusqu'à mes fesses.

Je m'approche de son visage pour l'embrasser, il tourne la tête, je reviens à la charge, il se laisse faire et nos langues se mêlent, luttant pour dominer l'autre, dans un combat humide et sensuel.

L'une de ses mains glisse sur ma hanche, descend vers mon pubis impeccablement rasé et saisit ma queue, la malaxe et décalotte le gland.

Je m'apprête à descendre m'occuper de la sienne quand il me devance, se laisse tomber à genoux et regarde attentivement ma bite avant d'y déposer un doux baiser.

Je l'incite à la prendre en bouche, il le fait, puis il démarre une pipe très plaisante. Sa langue tourne autour de mon gland, glisse sur le manche, les couilles, avant de remonter pour m'avaler tout entier dans de longs mouvements de va-et-vient en même temps qu'il me branle.

Je prends sa main et l'attire vers ma chambre, où il me jette sur mon lit sans ménagement et reprend son travail soigneux. Il le fait bien, je passe mes doigts dans ses cheveux et appuie doucement sur sa tête pour l'emmener de plus en plus loin.

Alors qu'une de ses mains me masse les couilles, l'autre reprend sa bite et il commence à se branler.

Son corps me fait trop envie pour le laisser faire ça seul, alors je me courbe et commence à le sucer pendant qu'il s'occupe de moi. Je m'attarde sur ses boules, que je ne parviens pas à prendre totalement en bouche, il gémit de plaisir et lance son bassin en avant pour s'enfoncer plus profondément en moi.

Sa main lâche ma bite et glisse sur mon cul sans qu'il ne s'arrête de me sucer, il malaxe tendrement les deux fesses et les écarte lentement. Je sens l'un de ses doigts venir titiller ma rondelle serrée, entrer lentement en me provocant des frissons de plaisir dans tout le corps, je ne tiendrai plus très longtemps.

– Je vais venir, lui dis-je.

Un deuxième doigt rejoint le premier et me pénètre de plus en plus vite et loin, je tremble et sursaute, je manque de m'étouffer sur sa queue et je la sens soudain se contracter, puis se détendre en libérant un flot de sperme dans ma bouche.

Il râle de plaisir, son orgasme déclenche le mien, surpuissant, et je gicle dans sa bouche. Il ne se retire pas, bien au contraire, il ne perd pas une goutte de mon jus, il s'applique jusqu'au bout. Il nettoie ma bite de haut en bas, j'en fais de même avec la sienne, puis on se dans les bras et on reste allongés pendant de longues minutes, sans bouger, sans parler.

Quand je regarde le réveil, à côté de mon lit, je vois qu'il est bientôt l'heure pour moi de retourner travailler, mais je peux pas chasser un si bel Apollon.

Alors on s'assied sur le lit et on discute, il me dit qu'il est bi, qu'il a beaucoup aimé ce moment et me demande si on peut se revoir. J'accepte, évidemment, et je lui dis que la prochaine fois que je commanderai une pizza, je la prendrai avec un supplément de sa crème !

Voilà, j'espère que ça t'a plu, n'hésite pas à me dire ce que t'en as pensé, tous les commentaires peuvent être constructif.

Prends soin de toi et de tes proches.

Baptiste

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire erotique viol""site gratuit gay"cyrillo.biz"photo de cul gay""sauna oasis lyon""histoires cyrillo""histoire de gay soumis""cyrillo dial""photos gay gratuites""soumis gay""histoires gay gratuites""mec exhib""encule moi fort""demain nous appartient gay""histoire gay erotique""cyrillo dial""hds gay""premiere sodomie gay"cyrillo.com"cyrillo texte""recit depucelage gay""je suce mon frere""photo gay sperme""histoire gay gratuit""histoires cyrillo""cyrillo histoire gay""histoire sm gay"cyrillo.biz"histoire gay poilu""travesti shop""cyrillo dial""la bite a papa"gai-eros"cyrillo 2018""histoire gay mature""cyrillo pcul""histoires gays cyrillo""premiere branlette""textes porno"cyrillogay"histoires cyrillo""double sodo gay""sauna sun city"ma-queue.com"blog une histoire de mecs""hetero curieux""gay lope""histoire gay pute""le site de cyrillo""histoire gay soumis""histoire gay soumis""garage a bite""blog de cyrillo""histoire gay beur""histoires gay cyrillo""cyrillo pcul""histoire gay prof"zonedial"le jeu de la biscotte""histoires cyrillo""cyrillo dial""blog gay naturiste""histoire gay piscine""cyrillo histoire gay""histoire de cyrillo""histoire x gay""actif soumis.com""piscine mantes la ville""cyrillo texte""uro gay""histoires inceste gay""histoire gay sex""mec ttbm""zoophilie cheval gay""le keller paris""recit gay inceste""histoire gay internat""sodomie masculine""histoire gay pompier""cyrillo gay""photo cul gay""gay premiere sodomie"cyrilo"histoire cyrillo""histoire sm gay""histoire gay soumission""grosse bite gay""récit érotique gay""depucelage anale""cyrillo gay""cyrillo histoires gay"