ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

La Vie de Martin

10 | Marié à l’homme de ma vie

Une nouvelle année vient de s’écouler. Une année riche en amour et en apprentissages et surtout… en préparations. En rentrant de nos vacances, nous avons commencé à planifier notre mariage. Nous l’avons programmé à l’été prochain pour avoir bien le temps de le préparer et de surtout voir si notre couple se montre assez solide pour tenir jusque-là.

La réponse va de soit car cela fait bientôt 2 ans que nous sommes ensemble avec toujours le même amour réciproque. Notre mariage a lieu mi-août à la date de notre première fois. Bien entendu, cela est un détail dont on se garde d’annoncer. Nous avons décidé de ne pas faire une énorme cérémonie car nous préférons être avec nos proches au lieu d’inviter des gens dont on n’en a que faire de leur présence. Nous devrions être une cinquantaine de personnes entre nos familles, nos amis et nos collègues. Les parents d’Antoine ont déjà répondu il y a deux mois en disant qu’ils ne veulent pas venir, ce qui l’a fortement attristé car il pensait qu’ils feraient l’effort au moins pour cela. Ce qu’il ne sait pas est que je suis remonté en Bourgogne il y a quelques semaines pour voir mes parents et j’ai décidé de passer chez ses parents pour parler. Après de longs débats, la mère d’Antoine a accepté de réfléchir à nouveau à leur présence. Je leur ai précisé qu’ils peuvent même arriver au dernier moment, ils y trouveront toujours une place pour eux.

Les amis du lycée ont aussi décidé de venir ensemble et sont arrivés quelques jours avant pour se faire des vacances en même temps. On est allé les voir un soir mais avec les derniers préparatifs, il est assez compliqué de se permettre de faire la fête. On a dû se battre avec Antoine pour avoir Julien comme témoin mais on a finalement tiré au sort et je l’ai eu. Antoine a donc décidé de demander Coralie en témoin car c’est celle avec qui elle est le plus proche après Julien. Cela l’a touché et elle a accepté avec joie. D’ailleurs, leur bébé fêtera prochainement ses 12 mois et sa petite bouille nous ravit à chaque fois que l’on va les voir. Julien nous a demandé si l’on voulait être ses parrains. Il ne veut pas les baptiser mais souhaite nous désigner comme parrains spirituels de Nino. L’enfant est déjà assuré d’être pourri gâté par nous.

***

C’est le jour de la cérémonie. Je me prépare dans une pièce juxtaposée à celle d’Antoine. Tous les invités se rendent devant la mairie pour les vœux et une vague d’appréhension me parcourt. J’ai encore beaucoup de mal à réaliser ce qu’il se passe même si ça fait un an que l’on prépare cet événement. Mes parents sont avec moi et ma mère m’assure qu’elle n’a aucun doute sur notre décision et que nous avons encore de longues années à venir pour nous aimer. Je termine de me préparer un peu plus tôt et sort pour descendre d’un étage et voir Julien qui normalement termine quelques préparatifs.

En arrivant en bas des marches, j’ai la surprise de voir Julien accompagné de deux personnes. Ce sont les parents d’Antoine. Les larmes me montent aux yeux en pensant à mon homme. Je m’approche d’eux et les salue. Je les remercie d’avoir fait le déplacement et c’est la mère qui me remercie de les avoir convaincus. Je demande si Antoine est au courant et ils répondent à la négative. Je leur propose alors d’aller le retrouver dans sa pièce où il se prépare. Le père est un peu plus en retrait mais suit la décision de la mère et l’on part en direction d’Antoine.

J’arrive devant la porte et frappe :

« Chéri, c’est moi. J’ai quelqu’un qui voudrait te dire un mot, je peux ouvrir ? »

« C’est qui ? Oui vas-y ouvre je suis bientôt prêt. »

J’actionne alors la poignée et ouvre la porte en laissant ses parents entrer. Je reste sur le pas de la porte pour les laisser en intimité mais je ne peux m’empêcher de regarder la scène. La tête d’Antoine se fige en voyant ses parents avant de demander ce qu’ils font là. C’est le père, contre toute attente, qui répond.

« Mon fils se marie, tu voulais que je sois où ? »

« Mais… Vous avez refusé en disant que vous ne vouliez pas assister à « ça » … »

La mère se retourne brièvement vers moi et revient à son fils avant d’ajouter :

« C’était avant qu’une personne vienne nous faire comprendre que nous étions dans l’erreur. Il nous a appris à accepter que notre enfant soit heureux autrement que par nos croyances. »

Antoine tourne son regard vers moi et me demande du regard si c’est moi cette personne. Je me contente uniquement de lui sourire. Il se met à pleurer puis part dans les bras de ses parents. Je choisis de m’éclipser et referme la porte pour les laisser tranquille. J’essuie une petite larme en repartant vers Julien et mes parents. Ils me regardent avec un sourire en me voyant les yeux rouges et demandent comment à réagit Antoine.

Une dizaine de minutes plus tard, Antoine et ses parents nous rejoignent. Il est temps de partir à la mairie.

***

La salle de la mairie est pleine et Julien et Coralie viennent de rejoindre le maire pour se placer à la place des témoins. Ça va bientôt être à nous et je sens le stress grandir en moi. Antoine vient alors me prendre dans ses bras et m’embrasser en me disant de me calmer. Son regard dans le mien a le don instantané de m’apaiser et je sais à ce moment-là que rien ne pourra m’arrêter. Il se rapproche un peu et me chuchote :

« Je ne sais pas comment te remercier pour ce que tu as fait avec mes parents. T’es juste la meilleure personne que je connaisse. »

« Me dire ‘Oui’ me suffira amplement Antoine. »

Il vient à nouveau m’embrasser et on se rend compte que c’est notre dernier baiser avant d’être marier. Il m’en refait alors un dernier. Ma mère arrive derrière et casse un peu l’ambiance :

« Bon c’est sympa d’être amoureux mais c’est le moment d’y aller, on vous a appelé. »

On se regarde, perturbé de ne pas avoir entendu le maire parler et on se sépare pour traverser chacun notre tour aux bras de nos parents la salle de la mairie. Etant donné qu’on ne fait pas de mariage religieux, on s’est dit qu’on avait qu’à faire style dans la mairie. En marchant, je regarde tous les invités souriants et termine par regarder Julien et Coralie qui attendent vers le maire. Je suis tellement heureux de partager ce moment avec eux et je ne peux pas m’empêcher de venir les embrasser lorsque j’arrive vers eux. Antoine fait la même chose et on se place côte à côté.

J’épargne le passage barbant du maire et passe au moment des vœux. Nos « Oui » résonnent dans la salle et c’est avec une excitation certaine que nous nous échangeons les alliances avant d’entendre le maire déclarer que nous sommes officiellement mariés au regard de l’Etat. Antoine me regarde et vient m’embrasser tendrement sous les applaudissements de tout le monde et je réalise qu’Antoine est à partir de maintenant mon mari.

S’ensuit alors le processus des derniers papiers, de la sortie de la mairie et de l’apéro où je passe mon temps à remercier les invités et à rencontrer les personnes du côté d’Antoine que je ne connais pas. La soirée est prévue à l’extérieur de la ville, dans une propriété tranquille où se trouve un gite permettant d’héberger tous les invités qui restent pour la soirée, soit une trentaine.

***

La fête bat son plein et comme tous les mariages, on a le droit à des passages gênants de la part de nos amis et de Julien qui rigole en disant qu’il est heureux d’être allé faire du rafting ce jour-là au lieu de moi. Ils se montrent cependant très sympathiques et drôles, ce qui m’évite de trop m’afficher. Julien et Coralie ont géré pour toute la partie animation et c’est génial d’avoir des amis comme ça.

Je regarde les gens s’amuser et surtout Antoine qui parle avec ses parents et semble se sentir plus apaisé. Je le regarde amoureusement en me répétant qu’il est maintenant mon mari et je ne remarque même pas qu’il s’approche vers moi. Il prend ma main et me demande pourquoi je le regarde comme ça. Je plonge mon regard dans le sien :

« Je réalise petit-à-petit que nous sommes mariés et que je suis amoureux de toi d’un niveau indescriptible. »

Il sourit et vient m’embrasser avant de me glisser à l’oreille :

« Et tu penses que je pourrai faire l’amour à mon mari quand ? »

Sa phrase déclenche en moi une vague d’excitation et je regarde l’heure pour voir qu’il est

3h du matin. Je me dis qu’on peut bien disparaitre pour un temps sans trop éviter de soupçons. Je lui dis de me rejoindre dans le cellier qui est un peu à l’écart et dont je suis surtout le seul à avoir les clés.

Je l’attends dans le cellier et il fait son entrée quelques minutes plus tard, visiblement bien plus excité. Il vient m’embrasser et je dois lui dire d’attendre que je ferme à clé. J’ai encore la main sur la poignée qu’il est collé à moi et se frotter contre mes fesses. Il vient m’embrasser dans le cou et me dit :

« Bon pour te faire l’amour, on peut attendre d’aller se coucher ? »

J’avais bien compris qu’il voulait baiser immédiatement et mon excitation est telle que je ne refuse rien. En plus on est tous les deux bourrés. Je me mets à genoux et ouvre sa braguette pour sortir sa queue qui commence à prendre forme. Je la suce avec avidité et la masturbe en regardant mon mari. Il a les yeux fermés et la tête renversée pour profiter. Sa main derrière ma tête m’indique un rythme.

Antoine vient ensuite me remonter pour me rouler des grosses pelles. Je le reconnais dans ces moments car quand il est bourré il a tendance à toujours embrasser de la sorte. Il me retourne et déboutonne mon pantalon pour le placer juste en bas des fesses. Il se penche et commence à me bouffer le cul pendant que je me branle. Il y insère un doigt qui me fait gémir. Un deuxième s’ajoute avant qu’il déclare être prêt. Il me bouffe encore le cul pendant quelques secondes pour bien mouiller et me faire resucer sa queue pour la même raison.

Il me plaque ensuite contre le mur et me fait cambrer pour s’insérer en moi. Le fait que ce ne soit pas lubrifié rend la progression un peu plus douloureuse mais notre niveau d’alcool compense. Il arrive au fond et toujours sans baisser son pantalon, il commence à m’encule avec sa queue qui sort de la braguette. Il me prend par les hanches pour accélérer le rythme pendant que je me branle. Il vient par moment se coller et prendre le relai en me branlant tout en m’embrassant dans le cou. Puis sans prévenir, je le sens se raidir et accélérer les coups. Il pousse un râle vers mon oreille et se décharge en moi.

« Antoine, je fais comment maintenant que tu m’as juté dedans ? »

« Désolé, trop bourré. »

Il ne semble pas concerné et rigole de la situation pendant que moi je me demande comment je vais rejoindre ma chambre sans attirer l’attention et sans en mettre plein dans mon caleçon et pantalon. Je réussis néanmoins à me faufiler sans être vu et à rejoindre notre chambre de luxe pour me nettoyer et me changer.

Je suis nu quand Antoine fait irruption dans la chambre et me demande si je suis là. Il me rejoint dans la salle de bain et me demande si ça va. Je lui dis que j’ai fini et il s’approche pour m’embrasser et s’excuser de pas s’être retiré avant. Je lui dis que ce n’est rien mais je le vois commencer à m’embrasser dans le cou puis plus bas, jusqu’à prendre ma queue en bouche qui se met à durcir avec les stimulations. Il commence à me sucer et je sens rapidement un doigt venir me titiller l’anus. Je sais directement qu’il veut recommencer et il me regarde d’un air innocent et me dit :

« Tu m’enculeras autant de fois que tu veux après. »

Je souris et me place sur le meuble de la salle de bain pour relever mes jambes et sentir la langue d’Antoine revenir me lécher l’anus. Il y va de manière plus douce mais toujours aussi exaltante. Il ouvre un placard et sort le lubrifiant. Il déboutonne son pantalon et le baisse juste au niveau des fesses pour sortir sa queue. Une fois lubrifiée, il revient se présenter vers moi et s’enfonce avec plus d’aisance. Le voir m’enculer en costard me fait vriller et l’excitation augmente sans cesse. Il tient ma queue dans sa main et la branle au rythme de ses coups de reins. Il ne dure pas une éternité non plus car nous ne pouvons pas disparaitre trop longtemps. Il me défonce donc jusqu’à me gicler une seconde fois dedans. Cette fois-ci, il s’attarde sur ma queue et vient la sucer quand il a repris ses esprits et me branle jusqu’à l’orgasme qui provoque une éruption de sperme. Il vient m’embrasser avant d’ajouter :

« Bon ben t’es parti pour une nouvelle douche. »

Je rigole et lui dis qu’il ferait mieux de rejoindre les invités avant que quelqu’un vienne frapper à la porte. Il vient à nouveau m’embrasser avant de s’en aller.

***

La soirée s’est terminée le lendemain matin si on peut dire ça. On a dû avoir deux heures de sommeil avant de repartir de plus belle jusqu’à la fin de la journée. C’est clairement un des plus beaux week-ends de ma vie et j’en profite de chaque instant et en étant impatient de me retrouver seul avec Antoine pour commencer une nouvelle vie.

Chaque regard que je porte sur lui m’amène à présent à le voir comme mon mari. Celui qui portera mon nom tout sa vie et qui, je l’espère, sera le père d’un enfant futur.

Fin

Ninemark

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
22 janvier, + 65 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cyrillo biz""gay soumis"cyrillobiz"atlantide sauna paris""mon frere me baise""histoire trampling""gay touzeur"cyrillo.com"recit gay sex""hds gay""cyrillo photo""premiere partouze""recit gay gratuit""premiere fellation""histoire gay cyrillo""histoire gay hetero""histoire gay x"cyrillo.biz"gay en slip"cyrillogay"gay cyrillo""histoire gay zoophile""histoire érotique gay""histoire erotique gay""j'ai senti battre ses couilles contre ma chatte""je sodomise ma soeur""baisee a la chaine"cyrillo.com"mec dial""histoire gay sexe""premiere sodo gay""photo cul""histoire gay grosse bite""histoire gay eros""sodo gay""exhib en boite""histoire esclave gay""recit cyrillo""histoire de sexe gay""histoire de cul gay""motard gay""histoires cyrillo""gay parking""histoire de sexe mature"cyrillo.biz"lieu drague gay""histoire gay piscine""soumis gay""cap d'agde voyeur""histoire de depucelage""gay beur""recit coquin""cyrillo 2018""blog de cyrillo""pute a rebeux"cyrilo"histoire grosse bite""recit gay cyrillo""cyrillo histoires""recits sex""cyrillo histoire gay""recit pornographique""recits porno""travesti pute""cyrillo pcul""histoire cyrillo""titof gay""rugbyman gay""je couche avec mon frere jumeau""histoire gay soumis""histoire sexe gay""cyrillo 2018""histoire de sex""porno gay gratuit""histoire gay crade""porno gay histoire""blog histoire gay""sauna gay nice""histoires cyrillo"cyrillo.com"histoire gay frere"cyrilllo"ma bite son histoire""histoire gay hot""histoire gay cyrillo""sperme gay""histoire gay rebeu""classement cuisiniste 2018""baise au bureau""plan uro""zone dial""recit bondage""histoire gay hard""vieux gay dans les bois""sex toy gay""lopette soumise""cinema porno""face fucking"