ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Imprévus d'un déplacement

Cette histoire s'est déroulée il y a déjà dix ans lors d'un de mes déplace-ments professionnels avec un de mes collègue.

Ce collègue de quarante-quatre ans se prénomme Henri. Il est un très bon élément au sein de notre Société. Depuis une petite année, j'ai obtenu une promotion et suis devenu son supérieur, ce qui n'a rien changé dans nos relations et dialogues professionnels.

La mise en place d'un projet assez important, nous oblige à de fréquents déplacements afin de surveiller son évolution. A chaque fois nous des-cendons pour trois ou quatre jours et toujours dans le même hôtel de catégorie supérieure très confortable. Jusqu'à ce fait tout se passe aucune révélation de part et d'autre. Lui est marié et père de deux enfants. Quant à moi, j'ai cinquante deux ans, célibataire avec des attirances pour la gente masculine.

J'ai prévu un déplacement, qui doit être le cinquième pour ce projet. Henri, me demande si son fils pouvait nous accompagner devant effectuer un stage d'observation en me spécifiant u'il paierait les frais pour son fils. Je ne voyais pas de problème à cette demande, il faut former nos jeunes étudiants si nous voulons de bons techniciens et ingénieurs. Quelques jours avant notre départ, la direction générale m'avertit qu'elle voulait bien prendre en charge tous les frais de ce jeune Edouard de vingt ans s'il partageait la même chambre que son père.

Je fais part immédiatement à Henri de cette proposition. Ili me remercie très chaleureusement. Nous partons donc quelques jours après pour ce projet-chantier à Casablanca. Nous allons dès notre arrivée à notre hôtel le Royal Mansour. Le réceptionniste toujours aussi chaleureux, bavarde et échange un peu avec nous, comme à chaque fois; puis m'interroge sur la réservation effectuée par ma secrétaire. Il est étonné en nous voyant qu'il n'y ait pas eû trois chambres de programmées. Mais sur son planning il y a une chambre avec lit double (moi) et une avec deux grands lits. Je lui confirme l'exactitude en lui présentant Alexandre, le fils d'Henri, qui est venu avec nous pour son stage. Il nous remet nos clefs et nous prenons procession de vos chambres. Vu l'heure nous avons décidé de rester un peu dans celles-ci nous doucher et détendre pour aller dîner ensuite.

Je trouve ce jeune Alexandre, ce qui est normal, un peu timide, mais très courtois et surtout bien élevé. Il est plus grand que son père, un mètre quatre-vingt-cinq, très fin, un joli minois avec un sourire bien dessiné et des cheveux châtains-clairs coupés courts complété par des yeux verts profonds.

Après un dîner avec des conversations très intéressantes, nous passons au bar-fumoir un moment. L'heure tournant et devant partir tôt le matin nous montons rejoindre nos chambres qui sont au même étage, sans être cote à cote.

Je rentre dans ma spacieuse chambre, me mets à l'aise et passe à la salle de bains. Le drap de bain autour de la taille je me dirige vers la vaste fenêtre de cette pièce pour admirer la vue du dixième étage Malgré la nuit, je balaie du regard toute la perspective. Et là, je constate que le bâtiment de l'hôtel est en forme de L; et donc une aile sur ma droite.

Malgré les rideaux tirés aux nombreuses fenêtres de cette aile, je constate dans l'interstice que de chambres sont encore allumées et d'autres avec des lueurs d'écran de télévision. Mais il y a aussi quelques chambres éclairées dont les rideaux ne sont pas fermés. Et là je peux voir des personnes dans leur fauteuil du mini salon, d'autres sont couchées regardant la télévision ou bouquinant. Puis à un moment je fixe plus particulièrement une de ces fenêtres non obstruées et je vois deux silhouettes masculines se mouvant dans la chambre. J'arrête mon regard, et je devine Henri et Alexandre. Le père a du prendre sa douche, car il est en peignoir éponge blanc et Alexandre est en chemise et shorty. Très curieux, je préfère éteindre toutes les sources lumineuses de ma chambre pour ne pas être aperçu et vu en observation. Je me dirige vers différentes affaires professionnelles. J'en sors ma trousse de travail dans laquelle j'ai toujours une paire de jumelles (de style chasse) qui me sert pour observer à certains moments des détails de chantiers. Je reviens vers la fenêtre en m'appuiyant sur la margelle de la baie. J'ajuste la vision de mes jumelles. J'aperçois Henri avec son peignoir qui laisse deviner un torse légèrement poilu. Je ne vois d'Alexandre que ses longues jambes. Il se dirige vers la salle de bains. Pendant ce temps son père s'assoit dans un fauteuil face au poste de télévision et sot de la poche de son peignoir son téléphone. (Probablement téléphone t-il à son épouse ??). Au bout d'un petit quart d'heure Henri avait terminé son appel et regardait la télévision un un affalé dans le fauteuil. Alexandre revient de la chambre avec seulement comme moi le drap de bain autour de la taille. Il fait des geste à son père et s'éclipse de mon champ d'observation. Il revient de nouveau avec deux verres qu'il dépose sur la petit table. Alexandre se met dans un fauteuil légèrement en bais et trinque avec son père. J'allais cesser de les observer pour me coucher, quand je vois Henri bouger un peu et Alexandre se lever pour se diriger vers le fauteuil où Henri est avachit. Celui-ci bouge dans son fauteuil et que vois-je Alexandre se mettre à genoux face à son père. Il se glisse entre les jambes d'Henri, j'ai du mal à voir. Henri à l'ai d'ouvrir plus largement son peignoir. Je commence à me sentir frémir et ma queue me démange. Henri pose ses mains sur la tête d'Alexandre. J'ai beau ajuster la vue de mes jumelles je n'arrive pas à tout observer. Mais la tête du jeune monte et descend de façon très cadencée. Les mains d'Henri lui caresse la tête ou le dos. Alexandre d'un coup se lève. Son père aurait-il déjà joui ?? j'attends un peu, mais stupeur Henri se lève et ote son peignoir? Je constate le corps impeccable de son père et une verge bien dressée avec un pubis un peu poilu. Henri fait des gestes. Alexandre avec un torse apparemment lisse dénoue le drap de bain qui tombe à terre et laisse apparaître un bas ventre compétemment glabre avec une queue qui semble à l'exemple de sa stature est de belle dimension J'ajuste tremblant la vision. Je suis malgré la distance assez surpris par son appareil génital qui est impressionnant pas la grosseir également Ils discutent tous les deux avec des gestes.

Henri se met à genoux sur le fauteuil crapaud et se maintient aux pseudos accoudoirs. Alexandre qui s'est éclipsé revient avec un tube à la main. Il a l'air d'enduit le cul de son père et jette le tube sur le lit. Il tient sa queue d'une main et de l'autre prend appui sur le dos d'Henri. Alexandre commence à introduire son beau chibre dans le fondement de son père. Moi qui croyais Henri comme un homme exemplaire tant professionnellement que familièrement; selon ses dires : famille tranquille avec son épouse et ses enfants.

Alexandre après des va et vient assez paisibles et lents commence un peu à se déchaîner avec un rythme plus intense et un peu brutal. Il donnait des bons coups de queue. Pendant l'exercice d'Alexandre Henri se branle assez rapidement. Tout cela dure plus de quinze minutes, Henri lève la tête, il doit être en train d'éjacule sa semence paternelle sur le fauteuil. Alexandre à ce moment retire son long tuyau anatomique et prend de sa main l'épaule d'Henri pour qu'il se retourne. Henri semble ouvrir la bouche pour recevoir les jets de sperme de son fils. C'est à ce moment que j'ai accéléré ma main sur ma verge pour la faire de son épais foutre qui se repend et maculer la moquette de la chambre;

Je vais dans la salle de bain pour un brin de toilette. Lorsque je reviens, la lumière de la chambre 1015 est éteinte. Cela est le premier jour.

Je pense qu'il va falloir que je fasse lors d'une conversation avec Henri une allusion sur l'éducation des enfants-jeunes adultes afin que nous puissions durant ce séjour faire quelque chose à trois;

C'est ce qui c'est produit le surlendemain que je vous raconterai prochainement.

Jean-Eudes de la Taille

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"blog gay gratuit""histoire gay cyrillo""histoire anal""histoire gay routier""recit gay routier""gay puceau""histoire gay hard""mec dial""depucelage gay""gare au gay"cyrillobiz"cirillo gay""histoire citebeur""histoire gay oncle"boxxman"histoire erotique gay""cyrillo 2018""se vider les couilles""recit gay cyrillo""histoire gay piscine""histoire gay internat""recit beur gay""histoire gay salope""recits xstory"cyrillo.com"gay pute""actif soumi""histoire gay militaire""dogtraining gay"cyrillogay"histoire gay arabe""gay master nantes""histoire gay cirillo""histoire de cul gay""histoire gay mature""il lui pisse dans le cul"cyrillo.com"image cul""histoire de soumission""recit bondage""histoire cyrillo""recit gay sm""premiere sodomi""histoires scato"cyrillo.biz"histoires gay black""histoire gay lycée""histoire gay cyrillo""les histoires de cyrillo""histoire erotique inceste""casting gay""sexshop marseille""recits gays gratuits""j ai couché avec mon frère""photo gay ttbm""recit bondage""histoire cyrillo""histoires gays cyrillo""cyrillo gay""histoire gay pute""gay encule son chien""cyrillo gay""video gay routier"ciryllo"histoires gays gratuites""baise sauna""histoire gay x""le site de cyrillo""histoires gay x""histoires cyrillo""gay pute"cyrillogay"histoire cyrillo""puceau gay""gloryhole gay""histoire gay poilu""histoires cyrillo""gay ardeche""histoire gay prof""histoire x gay"sexeshop"plans sm""gay histoire sexe""gay cyrilo""histoire gay meilleur ami""recit gay cyrillo""histoire gay cirillo""chienne gay""cyrillo histoire gay""citebeur histoire""photo de cul de gay"