ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Le cours de fouille au corps

4 | TCHOUK ! TCHOUK !

Et pendant que le prof joue avec sa peau d'zob, Bilal, lui, est toujours en position...

Il exhibe toujours son trou-du-cul et ses couilles. Et il s'est mis à bander... on lui voit son gros zeb dur, qui balance. Il regarde par terre. Il semble mort de honte. Il expose son anus pigmenté qui se contracte de temps en temps. Il ne dit rien, mais tout le monde observe ses fesses ouvertes et ses couilles qui pendent. La partie située entre les deux est toute gonflée par l'excitation.

" Bilal, mon ami ! Je vous oubliais ! Ha ! ha !... Ça va ?... Oui ?... Bon, vous êtes prêt... apparemment, ha ! ha !

Bilal, submergé par la honte, ne répond pas. Le prof pose son index ganté sur la rondelle du jeune arabe, qui frémit.

" Décontractez votre anus, s'il vous plaît... Allez... Voilà, merci, parfait... Vous êtes parfait, jeune homme.

Il se tourne vers nous.

" Messieurs, observez bien...

Et direct il enfonce son doigt jusqu'au bout dans le petit trou étoilé de Bilal, qui ne peut s'empêcher de pousser un petit cri.

" Ah ! C'est vrai que vous êtes homosexuel, j'oubliais...

Bilal fait non de la tête mais aucun son ne sort se sa bouche... il est pétrifié.

" Si si... en tous cas, ça rentre tout seul !

Je remarque que la bite du prof marque de petits à-coups. Cette fois il bande franchement et ne cherche même plus à cacher son gland.

" Messieurs, au lieu de regarder mon sexe à moi, je vous demande de vous concentrer sur l'anus de votre camarade !

" Messieurs, le rectum est une cavité. Pour inspecter le rectum d'un suspect, vous devez effectuer avec votre doigt des mouvements de rotation circulaire... comme ça...

Bilal gémit... La bite du prof se contracte.

" Dans un sens... puis dans l'autre... comme ça...

Bilal gémit encore... La bite du prof se contracte encore.

" Ah ! Je devine votre prostate !

Bilal a un sursaut. La bite du prof aussi.

" Vous êtes très réactif !...

" Mais décontractez bien votre anus, s'il vous plaît jeune homme... Allez... Non, pas comme ça...Là vous me serrez le doigt... je ne peux plus tourner... Allez...

" Et ben qu'est-ce qui vous arrive ?...

Mais Bilal gémit encore plus fort...

" Oh !!! Attention Messieurs ! Il éjacule !...

Et pendant que tout le monde regarde Bilal éjaculer face au mur, une goutte de mouille se forme sur le gland du prof, qui nous regarde d'un air complice. Il cligne de l'œil...

" Oups ! J'avais oublié que notre ami est aussi éjaculateur précoce... ha ! ha !

"... Mais regardez Messieurs comme c'est intéressant : Pendant l'éjaculation, ce n'est pas seulement le pénis qui se contracte : les secousses proviennent de derrière les testicules proche de l'anus... Regardez !... Regardez comme ça pompe... C'est magnifique !... Regardez... et encore... et encore... Magnifique, jeune homme ! J'imagine qu'en ce moment vous ressentez un plaisir intense ! Merci, c'est très beau ce que vous nous montrez là !...

Bilal baisse la tête...

" ... Allez, on va vous laisser finir tranquillement... je vois que vous avez encore des contractions...

Et ça continue à pomper... il expulse une énorme quantité de sperme.

" Merci jeune homme, votre orgasme est magnifique... exemplaire !

" Non seulement vous êtes homosexuel et éjaculateur précoce, mais vous êtes prostatique et... exhibitioniste on dirait ! ha ! ha !

Et en disant cela, le prof ne peut s'empêcher de se caresser la queue.

"...Mais vous savez, ce ne sont là que des qualités, ha ! ha !

Et tandis que le zeb de Bilal se vide de ses dernières coulées de sperme, son trou-du-cul brillant de lubrifiant, marque des petites contractions résiduelles. Il a la tête basse et la bouche ouverte. On devine que son plaisir a été extrêmement intense... Et il lâche un filet de bave en même temps qu'une ultime coulée de sperme.

" Merci Bilal. Très beau. Formidable.

" Maintenant, Messieurs, chacun enfile son gant... Jeune homme, ne bougez pas, ce n'est pas fini... Chacun va pouvoir fouiller le rectum de notre ami, qui...

Mais là Bilal se redresse et se tourne vers nous. Son visage est décomposé, ses yeux sont rouges de honte et de plaisir. Une goutte de sperme est suspendue à son gros gland circoncis.

- Non M'sieur... pas ça... s'il vous plaît... j'en peux plus, là... Personne ne me touche le cul, moi, normalement, vous comprenez...

" Mais... il faut bien commencer un jour...

- S'il vous plaît... pas toute la classe... S'il vous plaît, M'sieur... Prenez quelqu'un d'autre...

Mais tout le mon regarde la goutte de sperme qui s'allonge et qui balance longuement... Bilal regarde son zeb et comprend à quel point il a été intimement dévoilé et exposé... son zob marque une secousse et la goutte se détache.

Le prof semble réfléchir, il se gratte la tête et les couilles...

" Bon OK... bien sûr, je comprends... Vous avez déjà beaucoup donné, jeune ami... Vous avez été formidable... et puis alors quel spectacle !

- C'est que... M'sieur, je suis pas pédé, moi, vous comprenez...

" Ha ! ha !... vous êtes formidable, jeune homme... Mais arrêtez de dire ça vous allez exciter tout le monde ! ha ! ha ! ha !

- D'accord mais... s'il vous plaît, je peux aller me nettoyer ?

" Une seconde s'il vous plaît...

" Messieurs, ce point est intéressant : Dans l'exercice de votre métier de palpeur fouilleur, vous constaterez que l'homosexualité latente est une réalité beaucoup plus répandue qu'on ne croit... bien que peu le reconnaissent... n'est-ce pas jeune homme ?

- Je sais pas moi... mais s'il vous plaît M'sieur,.. ça coule partout...

" Oui pardon... bien sûr... Bon, allez faire vos ablutions, mais vous ne vous rhabillez pas et vous revenez après, n'est-ce pas ?...

- Euh... oui... euh... M'sieur...

Mais au moment de sortir, Bilal jette à la classe un regard sombre, fait d'humiliation et de colère.

Pendant qu'il parlait à Bilal, la grande teub du prof s'est mise à débander lentement... par petits à-coups. Comment peut-on offrir un spectacle aussi indécent à ses propres étudiants ?! Tout le monde l'a regardé en train de descendre doucement... C'était fascinant...

À présent la bite du prof est encore longue et dure mais elle est descendue en position médiane.

" Bon, en ce cas, Messieurs, on va s'organiser autrement...

Il se remet à se gratter les couilles, et ça remue sa grande bite encore dure de droite à gauche et de gauche à droite ! Quel manque de pudeur !... C'est fou d'être aussi déshinibé !

" Bon ben puisque que notre ami est parti se nettoyer le gland aux toilettes, je vais devoir le remplacer... Et c'est vous, jeune blondinet, là, qui allez m'inspecter le rectum, j'ai l'anus propre.

" Ah je vois que vous bandez encore, jeune homme... très joli... Allez, approchez ça ne me dérange pas... Au contraire ça arrive souvent... J'espère juste que vous savez mieux vous retenir que votre camarade Bilal ! ha ! ha !

Et sans attendre, le prof se met en position de suspect, mains au mur, jambes écartées et cul ouvert. Tout le monde le regarde. Il est incroyable, ce prof, il expose à toute la classe son trou de balle ourlé et ses longues couilles vues de derrière qui balancent de façon obscène !

Et sans cesser d'exposer son trou, il tourne la tête pour parler au jeune blondinet qui s'est approché, avec ses petites fesses rondes et son zizi dressé.

" Allez maintenant, jeune homme, je suis votre suspect. Vous mettez votre gant et vous me lubrifiez l'orifice avec le lubrifiant qui est sur le bureau...

" Allez, jeune homme, je ne vais pas vous manger... Je vous rassure, vous ne serez pas le premier à me fouiller l'anus ! ha ! ha !

Le petit blond semble effrayé, mais il ne débande pas. Il met son gant et presse le lubrifiant... il en met trop... ça coule le long des grosses couilles... et soudain, sans prévenir il enfile tout son doigt d'un seul coup dans le trou.

La tête du prof bascule. Il ne dit rien mais on voit qu'il plisse les yeux...

" Hou !... Ha... Houla... Doucement jeune homme... Vous avez des petits doigts mais vous êtes tombé direct sur ma... Hou... ma prostate... Hou !... Oh putain...

" Désolé Messieurs, mais là c'est compliqué pour moi, je ressens énormément de plaisir, là, donc je... Jeune homme vous êtes incroyable... Je vais quand même essayer de continuer mon... Ho putain... mon cours... Ah !

" C'est très bien jeune homme, ne vous laissez pas distraire par mon plaisir... Vous verrez, ça arrive souvent pendant les fouilles rectales... Oh putain...

La bite du prof est énorme, elle se balance de manière indécente, une longue goutte de mouille s'en echappe.

" Allez on continue... Vous tournez votre doigt... là... voilà... Ha !... Ha !... Oh putain, qu'est-ce que c'est bon !

- Là je peux plus tourner Monsieur, vous serrez trop...

- Ah oui pardon... voilà... Allez-y...

Tout le monde regarde le prof... si ça continue il va avoir un orgasme lui aussi ! Le blondinet, quant à lui, fait le mieux qu'il peut. Il est très appliqué. D'une main il doigte le prof et de l'autre il appuie sur ses reins comme un pro.

Pour ça il a dû s'approcher, et sans s'en rendre compte il appuie son zizi dressé contre la cuisse du prof.

" Allez, continuez jeune homme, tournez dans l'autre sens... voi...là... Ha ! Attention là c'est la pro... la pro... la propro... Ha ! Putain la prostate !!

" Et puis enlevez votre zizi tout dur de ma cuisse, là !... très joli zizi mais... vous voulez me faire jouir ou quoi ?!

- C'est là, Monsieur, la prostate ?...

- Hou !... oui... Ha !... Oh putain... Mais enlevez vitre zizi de ma cuisse, bordel !

- Monsieur, vous me serrez le doigt...

" Houla !! Arrêtez ! Arrêtez tout ! Immédiatement ! Enlevez tout de suite votre doigt... sinon je vais éjaculer !

Quand le blondinet retire son doigt, ça fait un petit "plop"... Mais le prof reste en place. Il ne bouge pas. Il plisse les yeux. Son anus se contracte plusieurs fois... on voit qu'il se concentre pour ne pas éjaculer...

Mais soudain une forte contraction apparaît au-dessus de ses couilles, proche de son trou-du-cul... c'est la pompe de son entrejambe qui s'active !... Le prof serre les dents, tout son corps se crispe... il baisse la tête comme un sportif...

Et puis rien... juste une petite coulée de jus qui sort de son pénis et qui s'écoule... juste une.

Après quelques secondes il relève la tête.

"... Ouf !... on n'est pas passé loin, Messieurs !... un peu plus et j'éjaculais devant vous !

(Je n'aurais jamais pensé entendre cette phrase de la part d'un de mes profs un jour !... j'imagine qu'il faut un début à tout...)

" C'etait limite !... Jeune homme, décidément vous êtes très fort...

Manifestement, le prof est prostatique. Il regarde son sexe : Mains au mur, cul dressé et tête en bas, son énorme bite continue un peu à juter.

Je remarque alors que cette fois tout le monde bande... il n'y a plus d'hétéro... tous les pénis sont droits et tendus. Les glands sont sortis. Plus personne ne se cache... Et là je me dis que l'année commence bien !

C'est alors que Bilal revient dans la classe. Il a le gland propre, mais on ressent toujours sa colère. Manifestement il se sent encore très humilié d'avoir été traité de pédé, doigté par le prof devant tout le monde, et observé de derrière en train d'éjaculer... très humilié... Il a la bouche vers le bas, haineuse, et le regard sombre...

Mais quand il voit le prof en position de sodomie passive, il se remet direct à bander... alors il se glisse parmi nous et je l'entends ressasser entre ses dents :

- Zobbi zamel m'haoui, personne me touche le cul, moi...

Et zob en avant, Bilal s'avance doucement au milieu de nous. Il se fraie un chemin au milieu de nos bites tendues.

- Tchouck ! Tchouck ! Laissez passer...

Il arrive près du prof, tout le monde s'écarte.

- M'sieur... j'ai une question... Ça vous a excité, hein, de m'humilier ?... avec vot'peau d'zob, là...

Le prof se tait... Étonnamment, il reste en position... Il ne débande pas.

Bilal change de ton.

- Si tu réponds pas, je vais t'enculer, hassas m'haoui...

Le prof ne dit rien. Je me dis qu'en bon hétéro, peut-être qu'il n'attend que ça finalement...

- Tchouck ! Tchouck !... espèce de pervers...

Tout le monde regarde Bilal s'approcher davantage. En cet instant, le professeur n'est plus qu'un trou offert... un tunnel... Son anus ourlé est encore brillant de lubrifiant...

Alors Bilal lui empoigne les hanches.

- Eh ben puisque tu dis rien, moi je vais te dire un proverbe : " Ton cul à toi c'est comme les rails, et mon zobbi à moi... c'est le tchouck tchouck ! "

Jam

Suite de l'histoire

Ne pas copier - histoire protégée

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay grosse bite""baise dans une voiture""histoire gay cyrillo""baise dans les dunes""histoire gay pompier""cyrillo biz""histoire gay bareback""histoire gay routier""histoires cyrillo""histoire gay routier""pipe gourmande""gay soumi""histoires gay entre hommes"cyrillogay"cyrillo histoires gay""force gay""histoire gay hard""histoires gay cyrillo""histoire gay premiere fois""branlette entre amis""histoire gay soumission""cyrillo dial""ma premiere bite""www cyrillo""cyrillo histoire""cyrillo histoire gay""histoires de travestis""recits erotiques gratuits"cyeillo"strip tease gay""histoires inceste gay""gay coquin""histoire gay x""histoire sex gay""dépucelage anal""histoire gay porn""branle entre potes""maspalomas sexe""histoire erotique gay"jeune18ans"histoire gay uro""baise dans la voiture""histoire gay frere""histoires cyrillo""gay cyrillo""uro gay""ma premiere fellation""gay en collant""histoire gay pompier""visite medical gay""histoire gay eros"cyrilli"recit gay""recit porno gay""histoire de baise entre mecs""histoires cyrillo""histoires cyrillo""avaleur de sperme""photos gay gratuites""histoires gay cyrillo""histoire gay salope""premiere double penetration""histoire gay cyrillo""histoire gay sm"cyrillogay"histoire gay hetero"ciryllo"histoire depucelage gay""je couche avec mon frere jumeau""histoire gay première fois"ciryllo