ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le beur du bus

Hello à tous !

Bienvenue sur ma première histoire.

Commençons par les présentations, je m’appelle Grégoire, je suis un petit homme d’1m75 pour 90 kilos et simplement âge de 19 ans. Les yeux verts, ma chevelure brune et ma pilosité démontrent déjà mes origines hispaniques même si ma rondeur m’enlève toute confiance en moi.

Plaçons le contexte de mon histoire.

J’habite en régions parisiennes dans le 78 et étudie dans le 95. Mon ex y habité et j’ai pris un taff prêt de chez lui, même si je ne suis plus avec je me plais bien dans le 95, mes yeux peuvent trainer un peu partout plutôt que dans ma ville blindée de bourges du 78 où je ne peux mater personnes.

Je suis actuellement dans le train le nez plongé dans un livre priant pour ne pas louper ma correspondance pour rentrer chez moi, cette ligne est tout le temps en retard.

Je lève les yeux de mon livre de temps en temps, en fait à chaque arrêté du train pour regarder monter les gens. C’est souvent des mecs dits de « cité », mon style de mec au cas où vous ne l’auriez pas compris. Je rêve secrètement d’être à genoux à leurs pieds montrant qui sont les maitres. Mon ex m’a initié à la soumission et j’ai kifé.

Le train vient de s’arrêter, les portes s’ouvrent et là l’incarnation de mon fantasme monte à bord. Un rebeu de mon âge de dirais 19/20 ans vêtus d’un ensemble Lacoste noir, d’une paire de tn et d’une doudoune sans manche de la même couleur. Un bonnet Lacoste tout aussi noir que son regard enveloppe ses cheveux laissant quelques mèches bouclées tomber près de ses tempes. Il tient dans sa main droite son téléphone et dans la gauche un sac que je devine être un eastpack.

Il s’assoit en face de moi dans les places où deux sièges sont face à deux autres. Il pose sont désactivés au sol et écarte les jambes, le fameux manspreding que je désire tant. Mes yeux ne peuvent pas quitter le paquet face à moi, mais par peur de me faire griller, mes yeux restent cloués à mon livre dans quelques fois guetter le service trois pièces face à moi. Le trajet jusqu’à ma gare se passe sans dégât et je suis à l’heure. Je me lève et m’avance prêt des portes pour descendre quand je vois qu’il fait la même chose et suis mes pas s’arrêtant de même devant les portes closes attendant que le train s’arrête ce qui ne tarde pas.

Nous descendons tous les deux, nous sommes d’ailleurs les seuls du train et marchons vers la gare routière, j’ai juste le temps de descendre les escaliers et de tourner à droite que je voie sur les panneaux que mon bus a du retard. Je marche tranquillement vers l’arrêté de bus avant de m’y assoir. Quelqu’un que je connais très bien me rejoint et s’assoit à mes côtés tout en écartant ses jambes. Mes yeux ne cessent de regarder ce paquet comme hypnotisé, mais une voix me sort de ma rêverie.

— Ta faim ?

Je relève ma tête et c’est bien ce pur bg à mes côtés qui me parle d’une voix rauque qui m’excite rien qu’à l’entendre.

— Pardon ? Dis-je alors que ma tête se tourne vers lui, il ne porte plus son masque et a un joint au bec.

Son regard noir l’électrise toujours autant.

— D’puis qu’ont est dans l’train tu guettes ma teub. Dit-il alors qu’une de ses mains vient caresser le fruit défendu par-dessus son jogging noir.

Mes yeux se baissent instinctivement regardant mes vans noirs elle aussi.

— Ah ouais tu es bien dressée toi, tu baisses les yeux quand je te parle.

Sa main qui touché son paquet vient à ma nuque avant de la serrer d’une force que je n’ai jamais connue, mais pourtant je ne bronche pas.

— Quand on va monter dans le bus tu va te mettre dans les places tour au fond elles sont plus larges, y’a sonper à cette heure-là on sera tranquille.

Je ne bouge pas, il a toujours sa main sur ma nuque alors qu’il fume toujours son joint de l’autre.

Il desserre un peu la pression et je réussis à lui enlever sa main et là je fais un truc que je ne penser jamais faire. Je me mets à genoux à côté de lui alors qu’il est toujours assis sur le siège finissant presque son joint.

— Rahh ouais sur quelle chienne je suis tombé. Dit alors qu’il caresse mes cheveux comme un chien.

Je reste comme ça jusqu’à ce que je voie arriver le bus au loin. Je me lève et il me balance son sac à la gueule.

— Porte.

Puis il s’avance vers le bord du trottoir attendant le bus tout en écrasant le joint d’un rêver de chaussure. Je reste derrière lui à quelques pas la tête baissée.

Le bus vient de s’arrêter et nous montons dedans, il est vide. Nous allons comme convenu au fond et il s’assoit au fond contre la vitre. Je pose son sac et m’assois aussi à ses côtés avant qu’il me gifle d’une puissance, résonnant dans tout le bus.

— Entre mes cuisses ma chienne.

Il me tire les cheveux pour me montrer ma place. En effet je suis tellement entre ses cuisses que je peux sentir l’odeur de son entrejambe, entre sueur et pisse, je suis aux anges. Ma tête baissée je regarde ses chaussures alors que le bus démarre et commence sa route.

Il lève un peu son bassin, naissant son jogging jusqu’à ses chevilles, il n’avait rien en dessous. Je tombe nez à nez avec un teub aussi mat que sa peau, une légère touffe sort de son pubis. Et même au repos elle est énorme, je dirais une quinzaine de centimètres je l’imagine pas en érection.

— Ne me suce pas encore, tu va juste boire ma pisse je suis plein.

Je m’exécute et mets son gros gland dans la bouche, mais ils forcent un peu rentrant avec difficultés sa queue au fond alors que mon nez renifle son pubis. Et je sens un liquide chaud se déverser dans ma gorge en grande quantité, j’ai même du mal à avaler, je m’étouffe presque.

— Guetter les mecs j’ai trouvé quoi, elle boit ma pisse se te grosse chienne. Si elle ne finit pas avec la gorge détruite je n’appelle pas Anis.

Sa pisse coulant toujours dans ma gorge je lève mes yeux pour voir ce qu’il fait. Et là je le vois sur son tél., sur snap à cout sur. Mais je continue mon taf et continue de boire ce liquide âcre qui réchauffe ma gorge ainsi que mon estomac. Quand il a fini de pisser et que je commence à bouger ma tête, il passe sa main libre derrière ma tête bloquant tout mouvement.

— Pas bougé salope ! Dit-il d’un ton féroce tout en me regardant d’un regard noir.

Puis il reprend un snap.

— Avoir un urinoir perso ça change la vie, plus qu’à lui faire goûter le bon jus de marocain. Si y’a des intéresse j’vous la vends.

Je recrache sa queue du coup avant de sortir ne serait-ce qu’un son.

— No...

Puis une gifle m’assomme alors que ma tête cogne de l’autre côté contre la vitre.

— Je crois que tu n’as pas tout compris. Dit-il en posant son téléphone ? Tu es ma pute maintenant je fais ce que je veux de toi maintenant suce que je te dégomme la gorge.

— Oui.

Puis une autre claque de la même agressivité.

— Oui qui ?

— Oui Maitre Anis.

Il me tire maintenant les cheveux, tout en esquissant un sourire montrant de belles dents blanches avant de remettre sa queue dans la gorge. Pendant que sa queue prend de plus en plus de volume dans ma gorge, il sort mon téléphone de mon sac tout en passant sa jambe gauche derrière ma tête bloquant ma nuque à son genou.

— Mot de passe ? Et dépêche-toi avant que je te gifle encore plus fort.

Je mime le code 15421 avec mes doigts. Il le réussi puis quand j’entends la mélodie quand mon téléphone se déverrouille.

Je commence à étouffer avec sa queue dans ma gorge et il se ressent vu qu’il enlève sa jambe et agrippe mes cheveux d’une main, commençant avec cette dernière à me dégommer la gorge alors qu’il a les yeux toujours rivés dans mon téléphone.

Il ne m’accorde aucune importance et j’adore.

Alors qu’il me dégomme sans s’arrête depuis 10 minutes il lâche mon téléphone sur le siège a ses côtés et place ses deux mains sur les cotes de mon crâne avant d’accélérer les mouvements de sa queue. Et je comprends pourquoi quand j’entends l’annonce du bus annonçant la gare de chez moi.

— J’ai vidé tout ton tel y’a plus que mon num dedans et ton mot de passe c’est le zob de Maitre Anis. Comme ça à chaque fois que tu voudras déverrouiller ton tél. je serais là.

Son teub me défonce tellement les amygdales que je ne suis plus maitre de moi-même et je lui offre ma gorge sans répondre. Ses coups de bassin deviennent de plus en plus violents jusqu’à ce qu’il s’immobilise dans ma gorge crachant tout son jus.

Alors qu’il bloque tout mouvement avec ses bras, il ajoute :

— Tes deux semaines de jus dans l’œsophage profitent.

Puis d’un coup il pousse ma tête, remonte son jogging et quitte le bus. Je fais pareil. Quelques minutes après et dès que je d’escient il est déjà plus là.

Je marche jusqu’à chez moi et la sonnerie de mon téléphone me sort de mes pensées. Je le sors de ma poche et le déverrouille avec le mot de passe qu’il m’a donné. Et en fond d’écrans je tombe sur une photo de moi buvant sa pisse sa teub dans la gorge. J’ouvre ensuite l’application message, en effet plus rien n’y figure juste une conversation « Maitre Anis » m’annonce un nouveau message.

« À partir de maintenant je te capte quand j’ai besoin de me vider les couilles tient toi toujours prêt à m’accueillir. Ton Maitre ! »

Je réponds un simple « Très bien Maitre Anis » puis j’attends immobile dans ma rue. Je sais qu’il a lu, mais je n’aurais pas de réponse.

Gregouille

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
18 janvier, + 96 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay domination""recit x""1ere fellation""recits sexe""amateur homme nu""histoire gay cyrillo""histoire gay crade""gay cyrillo""double sodo""enculer par un chien""histoire gay vestiaire""gay encule""histoire depucelage jeune gay""premiere grosse bite""cyrillo rebeu""histoire gay sport"cyrillogay"gay master nantes""histoire x gay""cirillo gay""histoire erotique gay"cyrillo.com"minet travesti""premiere sodomie gay""histoires porno gay""histoire gay meilleur ami""gai ero"ciryllo"viol gay""grosse queu""histoire gay oncle"cyrillo.com"cyrillo photo""histoire incest""histoire erotique inceste""histoires cyrillo""blog de cyrillo""recit gay arabe""histoires de sexe gay""maspalomas sexe""cyrillo histoire""histoires cyrillo"cyrillogay"histoire gay sauna""histoire gay x""domination gay""histoire gay amateur""hds histoire gay""histoire gay hot""histoire gay sexe""roux gay""histoires gay cyrillo"mijoree"il lui pisse dans le cul""baise dans la voiture""cyrillo histoires""sauna atlantide"cyrillo"gay soumis""dial agayn"cyrillo.com"pute à rebeu""gay master nantes""les histoires de cyrillo""depucelage anal gay""recit gay routier""le site de cyrillo""cyrillo histoire gay""histoire gay cyrillo""histoire de baise""cyrillo 2018""histoire de gay soumis""visiochat ma queue""recit gay arabe""vide couilles""recit bisexuel""recit erotique gay""il lui pisse dans le cul""gay esclave""strip tease gay""histoires gay cyrillo""branlette collective""gay matures""histoire gay inceste""zone dial com""recit premiere sodomie""trio hard""recit fellation""jouir du cul""dogtraining gay""histoire gay sexe""histoire gay oncle""bbk gay""histoires cyrillo""baise entre voisins""gay cyrillo"