ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mes amours

Enfin, ils m’ont donné leur accord pour que je raconte leur histoire..

L’histoire des deux “S”.. Sébastien et Sofiane.. deux jeunes mecs, beaux, s’aimant comme au premier jour, vivant ensemble maintenant et heureux de vivre..

Ces deux gamins sont nés et habitent dans le même quartier il y a 22 ans, ils étaient ensemble à la maternelle, le primaire et toujours dans la même classe au Collège et Lycée.. inséparables!

Ils n’étaient séparés que la nuit, rentrant respectueusement chez leurs parents, pour mieux se retrouver le lendemain. Ils ont, certes, des amis, mais leur complicité, leur proximité font que tous les amis s’éloignent petit à petit.

Je les voyais passer dans le quartier, je les croisais en ville, je les rencontrais dans la salle de billard que nous avions dans la ville.. toujours ensemble, ne se perdant pas de vue, des sourires complices..

C’est dans la salle de billard que notre amitié s’est développée.. lorsqu’un sombre imbécile qui venait de temps en temps dans la salle et se prenait pour un cador, a refusé haut et fort de jouer avec Sébastien et Sofiane..

- ici on joue pas avec les pédés a-t-il crié avec véhémence..

Toutes les tables se sont arrêtées de jouer et ont regardé dans sa direction, pour voir les deux jeunes tétanisés sur place de cet accueil..

Alors j’ai joué moi aussi le cador, enfin j’ai pris mon courage à deux mains pour annoncer tout fort

- eh bien je crois que tu vas être obligé de jouer tout seul l’imbécile.. dis-je en le fixant, car tout le monde va sortir..

J’avais dit cela au hasard.. mais je savais que tout le monde ici présent connaissait les deux “S”, et que tous les aimait bien.. car ils ne dérangeaient personne.. les queues de billard ont claqué sur le tapis et les mecs ont fait mine de sortir.

- attendez a dit l’imbécile je disais ça pour rire.. c’était une blague..

- alors continuons la blague dis-je.. c’est bien toi qui, le mois dernier alors que t’étais bourré et qu’aucune nana ne voulait de toi, est venu me demander de le sucer ?

Il s’est mis à rougir et a baissé la tête, et est sorti sans un mot! cet imbécile ne les a jamais plus emmerdé!

J’ai eu ensuite ma minute de gloire, applaudi par la salle et un gros bisou sur chaque joue des “S”..

C’est à partir de ce jour que notre amitié a commencé. Lorsqu’on se rencontrait on se parlait, c’est ainsi qu’ils ont fini par me dire qu’ils s’aimaient qu’ils voulaient vivre ensemble.. ils avaient tous les deux trouvé un boulot et mettaient de l’argent de côté.. ils étaient mignons, adorables tous les deux, se tenant la main quand il n’y avait personne.. sinon toujours collé l’un à l’autre.. toujours de bonne humeur..

Comme un rituel, j’avais droit à une bise sur chaque joue à chaque fois que l’on se voyait.

J’ai pris l’habitude de les inviter à la maison pour boire un verre, dîner.. tout c’est toujours déroulé dans la plus stricte correction.. et ils se sont mis à parler d’eux, ils étaient intarissables ..

- notre attirance a toujours été dit Sofiane, je me souviens que même tout petit quand j’étais seul je pensais à Sébastien et j’avais toujours envie de le voir.. il me manquait sans arrêt. C’était MON copain, en plus il était bien vu de ma famille qui l’accueillait à bras ouverts.. comme moi j’étais accueilli chez lui..

- puis on a grandi, on était toujours ensemble, oh on a fait des bêtises, mais pas des grosses et puis.. on s’est jamais fait prendre.. mais il n’y avait rien de sexuel dit Sébastien, je crois que c’est vers l’âge de 14 ans quand ma queue me démangeait de plus en plus et que je me branlais tous les soirs que je pensais encore à Sofiane.. je jutais et en mettais partout.. mais on ne parlait pas de ça entre nous.. moi j’aurais pas pu, j’aurais eu trop honte!

- pareil dit Sofiane je me branlais plusieurs fois par jour à des fois et tout le temps en pensant à Sébastien et que mes branlettes étaient bonnes!! et il éclate de rires..

- quand on a été plus loin, on devait avoir 15 ans et demi, on était inscrit au club de foot, mais l’ambiance était vraiment anti homo et on se faisait souvent traiter de pédé, alors qu’on ne faisait encore rien ensemble.. alors on n’a plus voulu y aller.. on faisait du footing en forêt dit Sébastien

- c’est en rentrant d’un footing, tu te souviens Sofiane, tu avais oublié les clés de chez toi, alors tu es venu chez mes parents qui avaient eu la bonne idée d’être absents pour prendre ta douche.. et vois tu dit Sébastien en s’adressant à moi, ce rigolo s’est mis tout nu devant moi.. pour aller..

- prendre ma douche c’est normal d’être tout nu.. mais il ne voyait que mes fesses.. dit Sofiane mais cela l’a excité, il s’est déshabillé aussi et est venu me rejoindre sous la douche.. je me souviens d’avoir vue sa queue pour la première fois et il bandait ce petit coquin..

- on s’est fixé dans les yeux dit Sébastien laissant l’eau couler sur nous, on s’est rapproché, je sentais mon coeur battre très fort, cogner dans ma poitrine et j’ai vue la tête de Sofiane se rapprocher de la mienne, ses yeux ne me quittaient pas, je me souviens que c’est nos nez qui se sont touchés en premier, ça nous a fait rire.. mais c’était plus nerveux qu’autre chose et nos lèvres se sont effleurées en même temps que nos bites se touchaient… et là le courant est passé, on s’est enlacé, serré l’un contre l’autre, on avait fermé les yeux et je pensais.. je rêve! c’est pas possible je rêve! .. mais le rêve était bien réalité et les mains de Sofiane me caressaient partout.. nos bites bien bandées étaient serrées l’une contre l’autre et on les frottait en bougeant notre corps.. quel plaisir j’ai pris ce premier jour..

- et moi donc renchérit Sofiane j’ai réalisé que mon rêve arrivait et que j’étais heureux d’avoir Sébastien dans mes bras… mais on était deux puceaux excités à mort.. à part les bisous, les caresses, se frotter l’un contre l’autre.. il fallait trouver quelque chose d’autre.. et j’ai eu cette idée de branler Sébastien.. mais dès que j’ai touché sa queue bien droite, bien raide, j’ai à peine fait un aller retour qu’il m’a juté dessus en se serrant encore plus fort contre moi et son premier baiser dans le creux de mon cou je m’en souviendrais toujours.. et son seul mot “ excuse moi”.. j’avais du sperme plein la main, que j’enlevais sous la douche et enfin Sébastien a pris ma queue en main.. sa main douce et chaude a entouré ma queue, m’a caressé le gland, j’avais des frissons partout et ma queue bandait de plus en plus, que sa main était meilleure que la mienne et j’ai peut être tenu un peu plus longtemps mais j’ai déchargé sur son ventre des litres de foutre en hurlant que j’étais heureux…

- oh des litres.. peut être pas dit Sébastien en riant..

Et c’est comme ça que je sais peut être tout de leur vie sexuelle, car tout au long de nos rencontres, ils avaient un malin plaisir de me la raconter ..

Leur première pipe, leur première sodomie, tout ça fait en cachette chez l’un ou chez l’autre quand leurs parents étaient absents.. et leur amour qui s’installait.. Ils ont décidé de quitter l’école, de trouver un boulot… cela a duré presque 2 ans, on voyait qu’ils étaient toujours aussi amoureux.. et, il y a un an maintenant j’ai vu arriver les deux “S” un soir, se tenant par la main, sérieux comme des Papes, juste un petit sourire..

- on a quelques chose à te dire et à te demander a dit Sébastien en serrant la main de Sofiane

- j’espère que se sont de bonnes nouvelles dis-je inquiet de leurs regards..

- oui dit Sofiane tout va bien, voilà , on a décidé de vivre ensemble, y’en a marre de ne plus pouvoir faire ce que l’on veut..

- oui dit Sébastien, on a bien travaillé durant deux ans, on a fait des économies et on a trouvé un petit appart en ville, pas trop cher, c’est dans nos prix mais il y a un hic.. et on a pensé à toi, si tu veux bien! bien sûr..

- que je serve de garant pour le loyer ?

Il fallait voir leurs têtes..

- ben comment tu sais ? dit Sofiane

- tu sais, un proprio qui loue à de jeunes mecs qui commencent à bosser, il veut prendre des garanties.. c’est normal tu sais! mais je vous l’accorde volontiers car sinon, à quoi ca sert un ami..

- c’est vrai ? dit Sofiane et d’un bond ils se sont levés et j’ai eu droit à mille bisous sur les joues.. on avait tous les larmes aux yeux!

On a rempli les papiers nécessaires, de toute façon je connaissais leur proprio..et ils sont partis plus légers qu’à leur arrivée..

Ils ont emménagé le 1er décembre.. et dix jours après j’étais invité à dîner.. j’étais très heureux de me rendre à leur invitation, on a mangé une raclette, la saison s’y prêtait, ils m’ont raconté leur déménagement, les soucis des livraisons des meubles neufs, l’installation.. où mettre tout ça, comment le ranger ? gros problèmes qui nous ont bien fait rire..

Ils se sont aménagés un petit coin salon, avec une petite télé, un grand canapé où nous avons été nous installer pour le café..

Après avoir bu ce café, ils se sont installés chacun d’un côté de moi, un bras sur haut du divan..

- on ne te remerciera jamais assez de ce que tu as fait pour nous dit Sofiane en se penchant sur ma joue pour y déposer un gros bisous.. immédiatement suivi par celui de Sébastien de l’autre côté..

- alors on va te remercier à notre façon dit Sébastien à mon oreille et tu n’as pas le droit de refuser… c’est mon coeur qui s’est mis à battre plus fort, quand leurs lèvres ont parcouru mes joues pour venir se rejoindre sur les miennes.. j’avais décidé de me laisser faire.. je penchais la tête en arrière et les deux bouches se sont emparées de la mienne, leurs langues sont venues chercher la mienne que j’ai volontiers cédée.. j’ai senti leurs mains me caresser le torse, passer sous mon pull, sortir mon tee shirt du pantalon et les mains caresser mon torse pour saisir mes tétons entre leurs doigts, les gratter, les pincer, les serrer, les tortiller pendant que nos langues jouaient ensemble.. j’avais refermé mes bras sur eux et les serrais contre moi… les caresses sur ma peau étaient douces, chaudes et ma queue prenait de l’ampleur à chaque caresse et se sentait bien à l’étroit…

C’est Stéphane qui a commencé à me déshabiller, enlever mon pull, mon tee shirt.. ses lèvres sont venues sur mon torse prendre mes tétons un par un , les lécher, sucer… Sofiane continuait seul son baiser, ses lèvres ourlets étaient chaudes et douces, il les frottait contre les miennes.. sa main me caressait le visage.. et est descendu sur mon pantalon directement sur ma queue, qu’il a touché à travers le pantalon en la suivant du doigt..

- monsieur est bien excité dit Sofiane en souriant

- qui ne le serait pas dis-je entre les mains de deux beaux mecs comme vous..

J’ai senti des mains défaire mon pantalon, l’ouvrir, enlever mes chaussures, enlever le pantalon et mon boxer.. me retrouvant nu , le sexe bandé devant mes deux minets qui me souriaient..

Ils se sont mis nus tous les deux, se sont serrés l’un contre l’autre, embrassés tous les deux.. ils étaient magnifiques, deux corps superbes, deux queues bien raides, bien droites, bien bandées qu’ils frottaient l’une contre l’autre en me regardant.. je me touchais la queue et me branlait doucement devant le spectacle qu’ils m’offraient.. ils avaient tous les deux le même petit cul, haut et ferme.. tout comme je préfère..

Ils se sont séparés, mis à genoux et se sont penchés sur ma queue raide et comme avec ma bouche s’en sont emparés.. deux bouches, des lèvres, deux langues qui papillonnent sur ma queue m’électrisaient complètement, j’ai posé une main sur chaque tête, pas pour les forcer mais pour les toucher.. les toucher m’excitait.. mes boules ont été avalé, gobé par les deux bouches, j’ai été léché tout le long de la hampe, ma queue sucée, léchée, branlée..

Puis d’un coup Sofiane a soulevé mes jambes les tirant à lui, les remonte et sa langue s’empare de ma raie et descend sur mon anus, ses mains écartent les fesses et je sens sa langue, sa salive couler.. il savoure en gémissant..

Sébastien est venu me faire des bisous, des baisers

- il adore lécher un cul, c’est son péché dit il en riant et c’est très plaisant..

Il vient se mettre à genoux m’offrant sa queue sur mes lèvres, ma langue fait le tour du gland non circoncis.. le décalotte en glissant ma langue, et la queue entre dans ma bouche.. mais juste le gland.. comme s’il avait peur d’aller trop loin.. je lèche, aspire le gland pendant que mon cul est inondé de la salive de Sofiane..

Tout s’arrête d’un coup, ils se relèvent, me tirant chacun par la main et m’entraînent sur leur grand lit.. je suis installé entre les deux.. bisous et caresses reprennent.. c’est un grand plaisir de caresser leurs corps chauds, lisses, durs.. ils me donnent ensemble leur bite à sucer.. deux belles bites face à moi, que je prends en main et suce alternativement en avalant les glands.. celui de Sofiane est un peu plus gros.. mais c’est divin de les déguster ensemble..

Puis Sébastien se met à quatre pattes, Sofiane vient derrière lui et lui lèche le trou, je suis juste à côté et regarde.. sa langue pénétrer le petit cul qu’il mouille abondamment.. c’est Sébastien qui me tend un préservatif ..

- voilà le premier cadeau dit Sofiane dans un grand sourire, c’est Sébastien qui l’a voulu et tu dois obéir! tu peux y aller il adore se faire baiser durement! les voisins ne vont tarder à se plaindre..

J’enfile le préservatif qui est humidifié par Sofiane, qui me prend la queue et la dirige vers le trou de son pote.. comme s’il voulait bien qu’il se fasse baiser par un autre mais il voulait tout organiser!

Mon gland posé sur l’ouverture, j’ai juste eu à donner des petits coups de reins pour que ma queue entre dans ce petit cul.. ma queue bien graissée a glissé et s’est engouffré sous un gémissement continue de Sébastien et sous le regard inquisiteur de Sofiane qui lui caressait les cheveux.. j’ai commencé à baiser ce petit cul lentement puis de plus en plus vite, la faisant bien coulisser dans son intérieur, bien chaud.. Sofiane s’était penché à l’oreille de Sébastien et lui parlait doucement, je n’ai pas compris ce qu’il lui disait.. mais j’ai accéléré et j’ai senti le plaisir arriver… et je me suis vidé dans la capote au fond de son cul.. Sébastien n’avait pas arrêté de gémir doucement…

Je me suis retiré, la capote était bien pleine, immédiatement retirée par les doigts experts de Sofiane.. et vient lécher le gland d’un air gourmand.. je m’allonge sur le lit.. ma queue retombe sur ma cuisse..

Sébastien vient dans mes bras et m’embrasse en disant merci..

- merci à toi dis-je, je comprend que Sofiane aime ton petit cul!

- attend de connaître le sien dit Sébastien en me faisant un clin d’oeil et sa tête disparaît et je sens sa bouche s’emparer de ma queue.. qu’il lèche, suce, aspire et fait grossir dans sa bouche..

Je vois Sofiane venir derrière Sébastien lui remonter les fesses, sa queue est bien raide, bien grosse, je le vois appuyer dessus.. il doit chercher l’anus, le trouve, s’enfonce et la tête de Sébastien s’échappe de ma queue quand Sofiane commence sa baise.. Sébastien donne bien son cul, reprend son gémissement et se jette sur ma queue qu’il avale entièrement, mon gland butant au fond de sa gorge et il s’enfonce dessus de plus en plus, il est vraiment embroché.. les coups de reins de Sofiane sont secs et rapides.. mais il se bloque et dans un râle il empli son pote qui gueule, le cri étouffé par ma queue..

Je vois Sofiane se retirer, Sébastien se relever, prendre une nouvelle capote, qu’il m’enfile rapidement. Sofiane vient se mettre au dessus de moi, se baisse, un pied de chaque côté de moi, en me regardant, Sébastien est derrière lui le soutenant, je dirige ma queue vers son trou, trouve l’entrée, il appuie dessus et ma queue se faufile dans son cul..il est presqu’assis sur mon pubis.. il ne grimace pas, un sourire aux lèvres.. Sébastien vient devant lui et j’ai le spectacle de la queue bien raide de Sébastien se faisant sucer par Sofiane, il lui entre sa queue bien au fond de la gorge.. pendant que son cul bouge sur ma queue, il monte et descend rapidement la faisant de plus en plus durcir et grossir en lui..il accélère la cadence tant avec son cul qu’avec sa bouche sur la bite de son pote.. je ne peux m’empêcher de gueuler aussi quand je vide les vannes dans la capote chauffant encore plus son petit cul.. et dans un soupir, un gémissement Sébastien se vide dans la bouche de Sofiane qui avale tout ce qui lui est offert.. puis il lèche et nettoie avec application la bite..

Il se retire de moi, vient s’allonger, pendant que Sébastien me retire la capote et vient également s’allonger près de moi.. leurs têtes dans le creux des épaules, leurs corps contre le mien.. je demande à y rester!!

- j’espère que cela t’a plu dit Sébastien

- je n’ose pas le dire, mais j’en rêvais .. dis-je en leur souriant..

- tu vois dit Sofiane tous les rêves peuvent devenir réalité..

- vous êtes et vous serez toujours mes amours!

Et ils le sont toujours, ils vivent toujours ensemble , s’aiment je pense de plus en plus, sont perdus quand ils sont seuls..

Ca doit être ça l’amour...

Fabrice

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
3 janvier, + 61 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : vendredi 25 juin 2021 à 09:08 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"gay en foret""histoire gay gratuit"cyrillo.biz"il la sodomise de force""histoire gay routier""histoire gay cousin""exhib en boite"cyriloaperobranleplansm"premiere fois gay""histoire de sex gay""blog gay francais""histoire gays""tournante dans une cave""histoires cyrillo""histoire x gay""histoire sex gay""gays dans les bois"cyrillogay"histoire routier gay""cocu soumis""sauna gay toulon""récit gay""le site de cyrillo""histoire zoophile gay""initiation gay""recits gay""histoires cyrillo"zobapapa"photo bite gay""soumis gay""histoires gay arabes""recit inceste gay""histoire gay beur""cyrillo photo""histoire gay internat""porno gay pere et fils""papa me baise"cyrillo.biz"recit porno gay""histoire gay oncle""histoire gay premiere fois""photo cul""histoire gay poilu""histoire érotique inceste""histoire gay cyrillo""gay soumis histoire""concours branlette""histoire gay uro""cyrillo gay""gay soumis histoire"cyrilo"gay encule son chien"gaygratuit"premiere sodo""histoires de zoophilie""histoires travestis""histoire gay hard""histoire ertique""petite baise entre amis""depucelage violent""histoires gay cyrillo""soumis cocu""recit gay routier""histoire gay hot""recit fellation""cyrillo blog""photos de cul com""histoire gay routier""histoire zoophile gay""histoire gay piscine""cyrillo histoire gay""histoire grosse bite""histoire gay sport""histoire gay cyrillo""histoires cyrillo""cyrillo gay""histoire gay hard""histoire gay gratuites""histoire gay vestiaire""cyrillo biz"