ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Les latinos de Bogota

Chapitre 1

MERCI A TOUS POUR VOS MESSAGES .. JE VAIS VOUS FAIRE VOYAGER..

Y’en a marre du boulot! il me faut des vacances pensait Vincent.. et après avoir réfléchi et regarder différentes destinations sur internet.. il opte pour la Colombie.. il ne sait pas pourquoi, ce pays l’a toujours attiré.. était-ce d’avoir vu les beaux colombiens en photos.. ou les photos du pays... les deux l’attiraient.. il décide donc de prendre 15 jours de vacances pour être un peu plus de 10 jours sur place et pouvoir en profiter..

Ca pour en profiter, il allait en profiter..

Le jour fatidique, arriva.. aéroport de Paris, passage des contrôles, embarquement.. tout se déroulait à merveille.. un peu plus de 11 heures de vol, où il essaya de draguer le stewart, qui lui fit de grands sourires ..mais sans plus.. pour arriver à l’aéroport international de Bogota El Dorado.. à plus de 2600 mètres d’altitude.. ce qu’il ressentit dès la sortie de l’avion.. douanes, contrôles sévères, palpations et sortie de l’aéroport où un taxi l’attendait pour le conduire dans son hôtel.. il faisait beau, chaud mais pas trop, très agréable..

Tout le monde était au petit soin dans l’hôtel qu’il avait réservé avec des excursions qu’il pourrait faire ou non.. le premier circuit qu’il fait, comme tout bon étranger.. c’est le circuit sur la vie de Pablo Escobar.. circuit qui ne casse rien.. sauf que..

La première journée passa vite, un peu dérangé par le décalage horaire.. il était un peu vaseux et s’est promené à pieds aux alentours de l’hôtel..

Le lendemain matin, il se présente pour la visite, il n’y avait que des touristes français.. un guide leur était alloué pour tout le temps de la visite.. tout d’abord il ne fait pas attention au guide, regardant autour de lui les touristes compatriotes pour voir s’il n’y en avait pas un à mettre dans son lit.. mais l’ensemble ne représentait que des retraités et certains devaient l’être depuis longtemps... lui avec ses 25 ans, il aime quand même plus jeune.. lorsque retentit la voix du guide.. en français..

- je m’appelle Alan et je vais vous servir de guide toute cette journée, je répondrai à toutes vos questions, n’hésitez pas...

La voix était jeune, avec cet accent latino que Vincent adorait.. il lève la tête pour voir cet Alan.. et heureusement qu’il était assis.. ce mec était un Dieu.. assez grand, baraqué comme c’est pas permis et un sourire qui ne quittait pas ses lèvres qu’il avait pulpeuse et qui attirait le baiser pense Vincent..

Il fut sûrement le plus assidu à la visite, essayant d’attirer l’attention de cet Alan par ses questions.. il ne le regardait pas spécialement et répondait à tout le monde.. Vincent s’excitât encore plus.. lorsqu’il remarque la bosse que fait l’entre jambe d’Alan... mon Dieu pense Vincent il y a du monde là dessous.. durant toute la visite, il cherchait toujours à être dans une position qui lui permettait de voir la bosse d’Alan, et dans son imagination la bosse grossissait..

Lorsque la visite fût terminée.. chacun donne un pourboire.. Vincent fut très généreux et les yeux superbes d’Alan plongèrent dans les siens.. toujours le sourire commercial à ses lèvres..

- merci monsieur c’est très gentil

- moi c’est Vincent

Il s’était arrangé pour être le dernier à venir le saluer.. et il en profita..

- si vous avez le temps je peux vous offrir un verre au bar dit Vincent

- vous êtes là depuis quand demande Alan

- je suis arrivé hier

- donc vous n’avez pas visité Bogota et ses quartiers..

- ah non je n’ai pas de guide dit Vincent en souriant

- je peux faire ça pour ce soir.. on fait un tour, on dîne dans un restaurant local et je vous fais une visite by night de Bogota, c’est encore mieux la nuit.. on se retrouve dans une heure au bar de l’hôtel, il faut que j’aille rendre compte à mon patron..

Ce fut l’heure la plus longue de Vincent.. il bandait de plaisir et son petit cul palpitait de bonheur.. il avait bien l’intention de mettre ce beau et musclé latino dans son lit.. il prend une douche, se pomponne un peu.. et va l’attendre au bar..

A l’heure dite, Alan était là, toujours tout sourire.. ils ont bu un verre au bar en parlant de choses et d’autres.. c’est ainsi que Vincent apprend qu’il a 23 ans, qu’ils sont 7 enfants dans la famille, qu’il vit seul et qu’il travail comme guide, ce n’est pas tellement payé mais les clients sont généreux..

Et Alan entraîne Vincent dans les ruelles de Bogota.. Alan est un garçon tactile, il caresse le dos de Vincent, le tient par les épaules en parlant, lui racontant mille histoires sur Bogota.. Vincent est comme hypnotiser par le sourire et les paroles.. il aime bien quand Alan le serre contre lui et lui parle à l’oreille, ses lèvres touchant presque son oreille, tout l’excite chez ce garçon et sa queue ne fait qu’être en érection permanente..

Ils vont boire un verre, plusieurs verres dans un petit bar rempli de jeunes latinos qui n’arrêtent pas de regarder Vincent.. et Alan qui a la chance d’être avec lui.. Alan est connu, tout le monde vient lui parler.. bien qu’il parle espagnol, les conversations sont si rapides que Vincent ne comprend pas tout et ne cherche pas à comprendre.. ils reprennent leur périple.. quand Alan lui demande..

- tu veux voir où j’habite, c’est à deux rues d’ici.. tu te feras une idée comment vit la majorité des habitants de Bogota..

- oui bien sûr dit Vincent qui se retrouve pris par les épaules et entraîné dans une ruelle sombre.. ils tournent, tournent et arrivent devant un petit immeuble.. Alan passe devant, le tient par la main et ils montent au deuxième étage.. ouvre une porte, pousse Vincent à l’intérieur, la porte refermée, Vincent se retourne, les bras d’Alan l’entourent, sa tête se penche vers la sienne, ses lèvres effleurent les siennes, Vincent colle son corps à celui d’Alan, le serre dans ses bras, les lèvres reviennent sur les siennes, les enveloppent, une langue vient passer entre les lèvres et envahie sa bouche, touchant la sienne, ce qui fait gémir Vincent qui s’abandonne au baiser et aux caresses d’Alan.. ses mains sont passées sous le tee-shirt et caressent son dos, les mains sont chaudes et douces, ce qui fait encore monter la tension chez Vincent, qui colle son bas ventre sur celui d’Alan.. sa langue n’en fini pas de caresser la sienne, de donner sa salive, de frotter contre les parois de la bouche.. Vincent a fermé les yeux et se laisse emporter .. ils reculent, et Alan le couche sur le lit.. lui enlève son tee-shirt.. admire son torse, ses tétons qui pointent.. il pose ses lèvres dessus juste pour les embrasser et leurs donner un coup de langue.. toujours son sourire aux lèvres..

Il défait la ceinture de pantalon, le dégrafe.. enlève les chaussures, chaussettes, tire sur les jambes de pantalon, Vincent se soulève pour l’enlever et il apparait en boxer, boxer qui serre sa belle queue et dessine bien le contour.. Alan a un sifflement en regardant la bosse, il tire sur le boxer et libère la queue.. qu’il prend d’une main et la caresse doucement, l’enveloppant bien dans sa main chaude et douce.. Vincent gémit encore plus..

- alors petit français on est venu à Bogota pour goûter la chaleur latino.. tu as choisi le meilleur pays latino.. nous sommes les meilleurs dit-il fièrement toujours avec le sourire..

Il se penche sur la queue de Vincent, son gland dépasse de la main d’Alan, il donne des petits coups de langue dessus, l’entoure de ses lèvres, enlève sa main et engouffre au fond de sa gorge la belle queue de Vincent qui lui caresse la tête l’accompagnant dans ses mouvements..

Pendant que sa bouche fait des vas et viens sur la queue de Vincent, sa main caresse ses couilles, les malaxe, les pétri gentiment, et un doigt va vers son cul.. machinalement Vincent écarte les jambes favorisant le passage du doigt.. il relève ses jambes et le doigt d’Alan trouve l’anus accueillant.. il le titille, le frotte et s’enfonce d’une phalange.. les lèvres lâchent la queue, descendent sur les couilles, les gobent les avalent et la langue continue vers l’anus qui remplace le doigt, la langue furète le petit trou, le lèche, met de la salive et s’enfonce dans son cul.. le bout de langue est dur et fore bien l’anus.. Vincent redresse encore ses fesses et donne son cul volontiers.. les deux mains d’Alan écarte bien les fesses et la langue s’enfonce encore plus dans le petit trou inondé de salive.. on entend plus que les gémissements de Vincent..

Quand Alan se redresse et tire vers lui le corps de Vincent, les fesses bien écartées.. Alan est toujours habillé.. il a juste sorti sa grosse queue que Vincent ne voit pas, l’a entouré de salive et vient poser son gros gland sur l’entrée se penchant au dessus de Vincent qui sent la queue commencer à le pénétrer.. il sent son cul s’ouvrir.. la queue doit être grosse pense Vincent, c’est lui qui pousse pour favoriser l’introduction, le gland écarte bien l’anus, force et d’un seul coup pénètre Vincent qui ne peut s’empêcher de pousser un cri.. Alan ne bouge plus lui laissant le temps de s’habituer.. car il y a le reste à entrer.. et Alan donne des petits coups de reins qui font avancer sa queue dans les reins de Vincent.. qui commence à se demander quand cela va s’arrêter.. il se sent envahi complètement, son cul est ouvert au maximum.. et la queue semble ne jamais s’arrêter.. c’est Alan qui fait une pose, ressort sa queue en laissant juste le gland et se renfonce plus sèchement.. et force pour enfin faire claquer son pubis sur les fesses de Vincent.. qui en a le souffle coupé.. se faire baiser à 2600 mètres d’altitude.. c’est bien la première fois.. et le latino commence à faire des vas et viens de plus en plus forts et rapides.. sa queue coulisse comme dans un fourreau, elle est chaude, vivante et le ramone bien.. Vincent pousse des petits cris en couinant de bonheur à chaque fois que la queue bute au fond de lui.. Alan retire son tee-shirt tout en continuant ses grands coups de reins.. se penche sur Vincent, lui prend la tête , l’attire à lui et l’embrasse tendrement.. sa queue suinte de plaisir et s’écoule sur son ventre.. les coups de bite d’Alan ne ralentissent pas.. lorsqu’il ne l’embrasse pas il le regarde dans les yeux à chaque pénétration.. quand enfin, il envoi sa première giclée.. Vincent à l’impression que la sève remonte en lui au plus profond.. Alan pousse des petits cris et se répand de plusieurs giclées supplémentaires avant de s’écrouler entre les jambes de Vincent.. sa queue toujours au fond lui, le jean baissé et le cul à l’air.. sa queue perd de sa raideur et sort lentement du cul de Vincent.. Alan se relève, enlève son pantalon et plonge sur la queue de Vincent qu’il embouche en la branlant.. le manège ne dure pas longtemps.. Vincent appuie sur la tête d’Alan et de nombreuses giclées viennent percuter son fond de gorge.. Alan avale tout se qui se présente et lèche avec gourmandise la queue de Vincent.. pour venir s’allonger près de lui, le prendre dans ses bras et l’embrasser tendrement, les corps collés, les bites se touchent, se frottent, et se redressent.. les corps sont caressés.. les baisers sont torrides.. la chaleur augmente dans la pièce..

Vincent passe sa main entre leurs deux corps pour aller caresser et découvrir la bite de son amant.. la bite est bien droite, bien raide, ses doigts touchent le gland, l’entourent, c’est chaud, le gland est plein de mouille que Vincent étend sur le gland faisant gémir et tressauter Alan, et ses doigts descendent sur la hampe, une grosse hampe qu’il peut à peine prendre dans sa main..sa main descend le long.. putain quelle queue pense Vincent.. qui écarte Alan et vient voir l’objet du délit d’un peu plus près.. Alan se met sur le dos dressant fièrement sa queue vers le plafond.. Vincent siffle d’admiration en la regardant..

- tu m’étonnes que je l’ai bien sentie dit-il en riant

Et il vient poser ses lèvres sur le gland, léchant la mouille et l’entourant en l’avalant.. ce qui fait gémir encore plus Alan, il lui caresse les couilles et s’enfonce la queue dans la gorge.. elle vient rapidement buter contre sa luette.. ce qui le fait tousser.. il insiste.. pourtant il en a avalé d’autres des bites, des bites de rebeus qui venaient cracher dans sa gorge bien au fond.. alors il devrait y arriver.. il insiste mais la queue ne rentre pas.. Alan se relève du lit, le fait mettre sur le dos, la tête dans le vide..

- tire bien la langue Vincent dit Alan

La queue glisse sur la langue, touche la luette, Alan s’arrête le temps que Vincent s’habitue et continue sa progression.. le gland s’enfonce dans la gorge, bloque sa respiration.. Vincent respire fort par le nez.. et Alan fait des vas et viens au plus profond de sa gorge qui se laisse envahir.. la grosse bête durcie encore et se déverse en trois longs jets au fond de la gorge de Vincent... qui se redresse en toussant.. Alan le prend dans ses bras et lui caresse le visage, lui laissant le temps de reprendre son souffle.. car Vincent a vraiment l’impression de manquer d’air.. il se lève et va respirer à la fenêtre.. suivi d’Alan qui se serre contre lui..

- c’est l’altitude qui fait ça aux étrangers.. dit Alan

- l’altitude oui sûrement dit Vincent mais ta queue doit y être aussi pour quelque chose

Vincent le couvre de baisers en rigolant..

- allez viens, je t’invite, il faut reprendre des forces.. tu vas manger colombien.. ça te dis ?

- bien sûr dit Vincent je suis prêt à tout avec toi..

- et après ? tu restes dormir avec moi ? demande-t-il en le serrant contre lui, sur son corps musclé et chaud..

- t’es sûr dit Vincent c’est bien raisonnable ?

Ils sont sortis dîner, ont traîné dans les ruelles sombres, Alan le tenait par la main et à chaque coin sombre le prenait dans ses bras et l’embrassait, l’enflammant complètement.. ils ont fait plein de bars.. se sont amusés et enfin Alan a ramené Vincent dans son lit..

Bien que fatigué Vincent a tenu à rendre hommage à son hôte.. la sucé , léché , caressé et lui a donné son cul pour qu’il se vide en lui.. Alan a voulu recueillir son jus en bouche, il lui a fait la meilleur pipe de tous les temps.. et ils se sont endormis tard dans la nuit ou tôt le matin..

C’est la queue raide d’Alan qui a réveillé Vincent.. il l’avait mise bandante entre ses fesses et son gland ressortait sous ses couilles.. quel morceau il avait quand même.. il bouge son petit cul dessus.. il sent la mouille s’écouler sur ses couilles.. les bras d’Alan se referment sur lui, ses lèvres l’embrassent dans le cou..

- tu es merveilleux dit Alan tous les français sont comme toi ?

- ah ah dit Vincent non non je suis le meilleur et il se met à rigoler mais son rire s’arrête d’un seul coup, il se tient le ventre des deux mains et se tord de douleurs sur le lit.. Alan se lève rapidement et pose mille questions.. Vincent à des douleurs atroces dans le ventre au niveau des boyaux.. Alan ne sachant que faire, prend son téléphone et appelle son pote Juan qui est médecin dans un hôpital proche de chez lui.. Il lui demande de venir immédiatement avec Vincent.. les douleurs se passent lorsqu’il marche, ils vont à l’hôpital directement chez le docteur Juan P... qui les fait entrer.. les douleurs ont reprises.. le docteur le fait allonger sur sa table.. il parle avec Alan, qui explique ce qu’il sait.. Vincent explique ce qu’il ressent, mais les mots en espagnols lui manquent et Alan sert alors d’interprète.. le docteur décide de lui faire passer une échographie.. Alan doit partir à son travail.. le docteur lui dit qu’il gardera le malade jusqu’à son retour dans l’après midi.. et Alan part, après lui avoir fait un bisou sur les lèvres devant le docteur qui fait mine de ne rien voir..

- tu ne bouges pas d’ici dit Alan je reviens te chercher dans l’après midi.. tu es entre de bonnes mains ..

Alan parti, le docteur aide Vincent à se mettre en boxer, l’allonge sur la table et procède à l’examen.. il l’ausculte, le tâte au niveau des boyaux,

- on verra après l’échographie dit-il et il appelle.. deux personnes viennent le chercher et sur la table l’emmène faire l’échographie..

Quelques temps plus tard il est de retour chez le docteur Juan, toujours allongé sur la table, toujours avec ses douleurs .. le médecin examine l’échographie..

- vous avez des gaz de coincer dans les intestins .. il y a deux solutions prendre des médicaments et attendre qu’ils fassent effet en un ou deux jours.. ou je vous les fais sortir par voie rectale..

Tout ça expliqué en espagnol.. Vincent croit comprendre..

- si vous pouvez les faire partir ça serait bien dit-il

- alors enlevez votre boxer dit le médecin

Il va fermer la porte de son cabinet à clé..

Il installe des rehausseurs de jambes, comme pour les femmes enceintes, place les jambes de Vincent dessus.. et commence à sortir tout plein d’ustensiles que Vincent regarde d’un air inquiet..

Le médecin sourit devant son air et lui montre un truc, quand il appuie dessus cela s’écarte ..

- c’est pour écarter l’anus et ensuite je fais entrer un tuyau jusqu’au gaz et normalement ils sortent.. surtout ne vous retenez pas.. faut que ça sorte!

Et il ne voit plus la tête du docteur qui se trouve entre ses jambes près de son anus, il sent le métal se poser sur son anus, entrer et son anus s’écarter.. la douleur est toujours là dans ses boyaux.. mais ce qu’il n’avait pas penser.. c’est que de se faire tripoter le cul.. c’est sa queue qui réagirait.. et elle réagit! elle s’allonge doucement, lentement, grossie, durcie.. au fur et a mesure que Vincent sent quelque chose entrer dans ses boyaux et s’enfoncer.. certes plus loin que la bite d’Alan .. mais le frottement contre ses parois l’excite de plus en plus.. et le miracle se produit.. il sent des gargouillis dans son ventre, ça bouge dans les boyaux.. et ça sort! Vincent ne s’en rend pas compte de suite mais l’odeur qui lui parvient au nez.. il comprend.. et le docteur qui a le nez dedans.. il rougit des pieds à la tête.. mais il sent la douleur partir de son ventre et le libérer.. il sent aussi le tuyau bouger dans ses boyaux et sa queue qui est toujours raide, les couilles durcies qui remontent.. le médecin redresse la tête, le regarde..

- ça fait du bien non ? dit-il en riant

- oui dit Vincent.. je m’excuse pour l’odeur.. dit-il tout rouge

- ah ça dit le docteur c’est pas là que se trouvent les meilleurs odeurs corporelles ..

Vincent voit les yeux du docteur parcourir son corps et s’attarder sur sa queue bandée, plaquée sur son ventre.. et Vincent réalise que le toubib.. ben il est pas mal du tout, même très beau garçon.. un sourire lui vient aux lèvres et il voit la main du docteur Juan s’approcher de sa queue bandée comme si elle était attirée par un aimant.. lorsque sa main touche ses couilles, Vincent sursaute.. sa main remonte sur la queue en la caressant, l’entourant de ses doigts.. le docteur a le sourire aux lèvres.. et branle son patient lentement.. Vincent commence à apprécier le traitement et il sent encore l’engin lui écarter l’anus.. il se laisse branler, sa main part à l’aventure sous la blouse du docteur Juan, remonte le long de la cuisse musclée et à travers le pantalon chirurgical sent une belle queue bien dure, bien grosse..

Juan enlève sa blouse, défait son pantalon chirurgical et laisse la main de Vincent s’emparer de sa bite qui n’a rien à envier à celle d’Alan bien qu’elle soit quand même moins grosse et épaisse.. ils se branlent mutuellement en se regardant dans les yeux , sourires aux lèvres..

- t’as un cul magnifique dit Juan je le visiterais bien avec ma queue

Il va se placer à l’endroit qu’il occupait précédemment, reste debout cette fois, retire l’engin qui écartait l’anus de Vincent et pose son gland devant l’entrée encore pas refermé.. sa queue glisse sans difficulté toute entière dans l’anus de Vincent qui ne peut s’empêcher de gémir, sentant son sphincter se refermer sur la queue et l’emprisonner.. au grand bonheur de Juan..

- c’est bien dit le docteur! tout fonctionne normalement

Il fait coulisser sa queue de plus en plus vite dans le boyau tout neuf de Vincent tout en le branlant en rythme... leurs gémissements se chevauchent, le pubis du médecin claque sur les fesses de Vincent..il accélère et se déverse en plusieurs jets de sperme chaud en même temps que Vincent gicle dans sa main, sur ses doigts et son ventre.. Juan ce bon docteur finit de se vider par des petits coups de reins.. ressort sa queue dé-bandante lentement.. se penche sur la queue de Vincent qu’il tient encore dans sa main, lèche ses doigts pleins de liqueurs, puis la queue de Vincent.. et enlève toutes traces suspectes sur le torse de son patient..

Il fait le tour de la table et vient embrasser Vincent en lui caressant le torse..

- j’aimerais bien que l’on fasse plus ample connaissance dit le docteur.. c’est possible que l’on se voit un soir pour dîner et sortir ?

- oui sûrement mais actuellement je suis chez Alan..

- oh alors on se reverra bientôt dit-il.. pour l’instant je vais te donner des médicaments, tu vas te rhabiller, et rester te reposer en attendant qu’Alan vienne te chercher..

En lui donnant ses médicaments, le docteur Juan l’a pris dans ses bras, très protecteur, très caressant, ses belles lèvres humides lui caressaient le visage et sa langue agile jouait avec ses orifices..

Il laisse Vincent se reposer.. Vincent qui repense à ce bon docteur.. oui il aimerait bien être dans un lit avec lui.. il est chaud le mec!

- ben! si tous les colombiens sont comme eux pense Vincent je devrais passer un bon séjour..

Alan est venu durant sa pose.. le docteur a dit qu’il pouvait sortir mais qu’il valait mieux qu’il se repose au moins tout l’après midi, au calme.

- il va se reposer chez moi a dit Alan

Ils sont retournés chez Alan, qui l’a déshabillé complètement, couché, bordé sous un drap.. lui a fait un bisou tendre..

- tu dors bien, tu te reposes .. je reviens en fin de journée.. et je m’occupe de toi..

Alan est parti et Vincent s’est endormi..

Il a été réveillé par un bruit de serrure.. des pas dans l’appartement..la porte qui s’ouvre.. Vincent avait déjà le sourire aux lèvres pour accueillir Alan, mais c’est une autre personne qui entre, le regarde en souriant..

- je suis Carlito, je suis le cousin d’Alan.. il m’a dit que tu étais malade et m’a demandé de passer voir si tout allait bien.. désolé je ne voulais pas te réveiller..

Vincent s’était redressé dans le lit.. il allait se lever quand il s’est rappelé qu’il était nu.. il a regardé le Carlito, il devait avoir 18 ans tout juste, bien mignon, imberbe et souriant..

Il est venu s’asseoir près de Vincent sur le lit, en posant sa main sur sa jambe.. le regardant dans les yeux..

- Alan m’a dit qu’il fallait que je m’occupe de toi dit Carlito..

Et sa main qui remonte le long de sa cuisse en direction de sa queue qui commençait à s’allonger sans retenue sous le drap...

Fabrice

Suite de l'histoire

Histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 09:11 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"fellation gay""recit cyrillo"cyrillo.com"histoire gay x""recit erotique gay""cyrillo gay""histoire gay pute""gay encule son chien""sperme gay""cyrillo free""recit gay arabe""histoire x gay""homme mur gay"cyrilllo"histoire gay mature""récits pornos""gay soumis histoire""sauna atlantide""photo de minet gay"jeune18ans"gay en string""histoire gay piscine""blog histoire gay""histoire gay lycée""sex shop lille""cyrillo histoires""soumis à ma femme""histoire de sexe entre hommes""cyrillo histoire gay"citebeur"histoire pornos""recit hard""boomer banks""blog de cyrillo""histoire cyrillo""grosse bite molle""gay touzeur""histoire gay hetero""histoire gays""histoires gay sm"cyrillo.com"histoire gay douche""cyrillo histoire""photo gay amateur""photo gay nu""sexshop marseille""histoires cyrillo""le blog gay naturiste""enculé par un cheval""recit gay porno"ciryllo"cyrillo biz""histoires de sex""recit gay arabe""histoire gay sauna""zone dial""encule a sec""recit x""histoires cyrillo""sexe shop gay""recits sm gay""masseur gay"cyrillogay"gay beur""histoire gay douche""histoire gay prof""recit x gay""prono gay""histoire gay gratuites""gay pute""recit beur gay""branleentre potes""premiere fois gay""tournante gay""histoire pornos""cyrillo biz"cyrillogay"pute a rebeu gay""cyrillo rebeu""histoire gay sm"plansm"histoire erotque""vieux gay dans les bois""histoire gay sauna""histoires de sexe gay""cyrillo photo""cyrillo gay""plan sm gay""erog blog gay""recit gay""histoire gay oncle""gay slip""ejac faciale gay""baise entre ami""histoire gay internat""histoire erotique inceste"