ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Premier épisodeÉpisode précédent

La salle de billard

Chapitre 3

Mais avant que Max ait pu se lancer dans une quelconque explication, son téléphone sonne.. il répond..

- oui.. d’accord… que 2 personnes.. comme d’habitude pas de problème

et il raccroche..

- bon y’a du changement.. ce putain de couvre-feu complique tout.. dit-il en regardant Fernand et Sylvain.. vous venez de vous rencontrer mais sans le savoir vous faites partis tous les deux du Club, et vous avez travaillé avec d’autres mecs… ce soir vous allez travailler ensemble.. vous allez avenue Foch chez l’Ambassadeur.. il y aura 4 personnes.. mais il faut arriver avant 21 heures et vous ne pourrez repartir qu’à 6 heures.. alors mes petites salopes préférées il va falloir vous montrer à la hauteur.. mais je doute que les 4 messieurs tiennent le choc toute la nuit avec vous… ils devraient dormir aussi!!

Fernand et Sylvain se sont regardés en souriant, content de participer ensemble à la soirée…

Jean Louis regardait tout le monde, le regard inquiet..

- t’inquiètes dit Max je vais t’expliquer quand nos deux potes seront partis… car il va être l’heure.. appelle moi Djamel

Fernand et Sylvain sont partis et quelques instants après Djamel arrive..

- Djamel, on ferme à 20 heures, le temps que les clients rentrent chez eux et avec Kaïs vous restez ici, j’ai besoin de vous..

- bien patron dit Djamel en sortant pour annoncer la nouvelle aux clients..

- à nous deux Jean Louis.. ne prends pas l’air inquiet comme ça! tout va bien se passer.. tu as compris ce que Fernand et Sylvain vont faire ?

- bah je pense que c’est une partouze.. j’aurais bien aimé y aller dit-il d’un air gourmand..

- je m’en doute, salope comme tu es! mais avant il faut faire parti du club le CDJS..

- c’est quoi ?

- le Club Des Jeunes Salopes… dit Max sérieusement

- il y a beaucoup de monde ?

- tu le verras si tu en fais parti répond Max

- et il faut faire quoi pour en faire parti ? demande Jean Louis

- être une bonne salope, disponible, obéissante et endurante.. j’ai pu me rendre compte que tu étais salope et endurant.. pour la disponibilité et l’obéissance…. es tu d’accord de rester ici toute la nuit ?

- avec toi pas de problème répond Jean Louis

- non pas avec moi mais avec Kaïs et Djamel qui me diront si tu possèdes toutes les qualités demain… tu vas passer la nuit avec deux étalons et obéir à tout ce qu’il te demanderont de faire.. sans rechigner, toujours avec entrain et envie… car si tu participes ensuite aux partouzes.. c’est ce qu’il faudra faire.. obéir, être passif ou actif, être dominant ou dominé… les partouzeurs qui organisent ne sont pas des jeunots.. eux fatiguent vite.. mais aiment regarder et se servir d’ustensile et de leurs mains.. alors il faut parer à toutes éventualités.. et ils paient très bien.. il faut être également très, très discret et ne jamais révéler à qui que se soit ce que tu fais et avec qui! c’est LA condition..

- je suis d’accord dit Jean Louis… mais j’ai une question..

- oui dit Max

- on baisera encore tous les deux ? dit-il en prenant son air le plus salope possible

- ah ah dit Max se sera toujours un plaisir pour moi d’honorer ton petit cul et de bien le remplir..

Kaïs et Djamel ont fait leur apparition à ce moment là..

- voilà tout est fermé dit Djamel et la salle est vide! les femmes de ménages ne viendront que demain à 8 heures..

- bien dit Max.. voilà je vous confie Jean Louis qui va sûrement faire parti du Club.. se sera à vous de me le dire demain.. vous allez dans la salle du fond.. et vous savez ce que vous avez à faire ? vous êtes en forme ? demande Max en souriant

- pas de problème patron toujours la bite bien dure! répond Kaïs en prenant Jean Louis par les épaules et l’entraînant en dehors de la pièce..

- dit Djamel demande Max..

- oui

- ton vieux tonton habite toujours au 2ème dans l’immeuble ?

- oui oui

- tu pourrais lui faire essayer Jean Louis… tu sais comme Fernand ?

- oh il va être ravi d’avoir un asiat au bout de son sguègue.. dit Djamel

- amusez vous bien! vous pouvez y aller il est endurant le viet! et si ça va pas je suis là aux commandes!

Djamel est allé rejoindre Kaïs qui avait emmené Jean Louis dans une salle cachée au fond d’un couloir, derrière la salle de billard… ils étaient en grande discussion..

- moi c’est Djamel et mon pote c’est Kaïs.. tu as entendu le patron .. c’est pas parce qu’il t’a baisé qu’il te fera un cadeau.. ce soir t’es là pour obéir et passer par tous nos caprices… et sache qu’ l’on aime ça.. alors tu vas te foutre à poils et on va faire la première leçon du mec qui vient à une partouze en tant que passif et soumis.. c’est ce que les mecs demandent le plus… et tu vas enfiler ce jock strap qui dégage bien tes belles fesses.. ta queue , dans cette situation tout le monde s’en fout, c’est ton cul et ta bouche qui serviront le plus..

Sans un mot, Jean Louis se met entièrement nu et enfile le jock strap fluorescent qui lui enveloppe bien la bite et ses couilles et fait ressortir ses petites fesses rebondies…

- voilà, tu es dans une salle comme ici, un bar, tu tiens un verre et nous sommes les participants.. tu dois toujours avoir le sourire…

Il était bandant dans cette tenue le beau Jean Louis.. et Kaïs se sentait tout excité.. en plus il n’avait pas tiré un coup de l’après midi.. et de voir ce petit cul rebondi, il sentait sa queue prendre de l’ampleur dans son jean..

- alors la belle salope.. qu’est que tu sais faire avec ta bouche dit Kaïs

Sans un mot Jean Louis se met à genoux devant lui, de ses doigts agiles, défait le ceinturon, dégrafe le pantalon, baisse la fermeture éclair.. touchant la forme rebondie qui apparait sous le caleçon, baisse le pantalon, le caleçon laissant surgir sous son nez une bite montée sur ressort qui vient lui frapper le nez et les lèvres… une belle bite, bien raide, circoncise au gland qui laisse perler quelques gouttes pré séminales… que Jean Louis enlève d’un coup de langue précis et enveloppant, faisant sursauter Kaïs… il pose ses lèvres sur le gland, l’entoure bien et lance sa langue en une farandole autour, ses lèvres glissent sur la hampe et la queue s’enfonce dans sa bouche.. il sent la main de Kaïs se poser sur sa tête, il avale encore plus la queue et le gland bute sur sa luette.. il crache, tousse, veut se retirer mais la main sur sa tête le maintient et d’un coup de reins s’enfonce dans sa gorge, l’obligeant à respirer à fond par le nez perdu dans les poils pubiens de Kaïs.. qui donne de petits coups de reins donnant l’impression que sa queue entre encore plus dans sa gorge… ses couilles frappent son menton.. il ferme les yeux et laisse la queue l’envahir.. il sent comme si le gland grossissait encore plus au contact de son fond de gorge.. la tige est énorme et a encore grossie.. ses lèvres sont bien refermées dessus..

- il prend bien la queue dit Kaïs c’est une bonne salope de suceuse dit-il en riant et en accentuant ses coups de reins…

Jean Louis s’applique en fermant bien ses lèvres sur la queue et attend sa récompense… il sent quelques choses venir frapper sur sa joue.. il ouvre les yeux et voit la queue de Djamel qui le caresse de son gland sur la joue.. doit-il laisser la queue de Kaïs et prendre celle de Djamel.. cruel dilemme. Il a sa réponse, quand Kaïs se retire brusquement et tourne sa tête vers la queue de Djamel qui s’engouffre dedans en allant directement au fond, la queue de Djamel est peut être moins épaisse mais plus longue et son gland entre directement en fond de gorge pour l’asphyxier .. Jean Louis ne bronche pas et se laisse dominer par les deux rebeu qui s’échangent la tête de Jean Louis pour lui baiser la bouche… Jean Louis finit par prendre plaisir à avoir ses queues en fond de gorge.. il pensait recevoir sa récompense.. mais les deux rebeu ne lâche aucune sauce..

A un moment les deux glands se retrouvent ensemble devant la bouche ouverte de Jean Louis, les glands tournent sur ses lèvres, et veulent pénétrer ensemble.. Jean Louis sent sa bouche se distendre.. mais à chaque fois une seule bite peut entrer.. alors il prend l’initiative, saisi les deux bites simultanément, les approche de sa bouche, frotte ses lèvres dessus, les lèches copieusement, et peut emboucher les deux glands ensemble et resserre ses lèvres dessus.. ses mains glissent sur les hampes et se saisissent des couilles des beaux rebeu pour les malaxer durement… et victoire il les entend gémir .. il continue de bien serrer les glands dans sa bouche et de pétrir les belles couilles bien grosses et poilues… il sent les glands palpiter dans sa bouche, sa langue n’en fini pas de les asperger de salive, de lécher, d’en faire le tour.. et dans un cri de jouissance les deux compères se libèrent en plusieurs jets puissants qui viennent frapper le fond de gorge de Jean Louis, se répandant sur la luette qui se rétracte et laisse couler tout ce bon jus dans sa gorge.. il a l’impression que, plus il dégluti plus les rebeu donnent du jus… il retire doucement ses lèvres distendues et lèche les deux glands pour faire disparaître toute trace…

Il est relevé par les deux rebeu et Jean Louis leur abandonne ses lèvres et sa langue.. qu’ils viennent sucer à tour de rôle… Jean Louis sent leurs mains caresser ses fesses… et la voix de Djamel..

- ton petit cul semble bien accueillant… j’espère qu’il est comme ta bouche..

Les deux rebeu se foutent à poils.. laissant voir des corps parfaits, musclés, entretenus.. l’un est imberbe, l’autre légèrement poilu… Jean Louis admire les corps et leurs belles fesses qu’il espère un jour pouvoir honorer.. pour l’instant il sait que se sont les siennes qui sont visées…

Les deux rebeu se rapprochent de Jean Louis, qui se retrouve en sandwich.. les mains parcourent son corps.. ses tétons son caressés, pincés, sucés, mordus.. Jean Louis ne dit rien.. c’est Djamel qui est derrière lui, il sent sa longue queue qui s’est calée dans sa raie fessière et qui a repris toute sa belle forme… Kaïs l’embrasse, le caresse.. ses mains sont chaudes et excitantes.. il va s’asseoir dans le canapé.. tend un pied vers Jean Louis..

- lèche ! dit il d’un regard sévère

Jean Louis s’avance, veut se mettre à genoux pour honorer Kaïs.. mais Djamel le retient, l’oblige à se pencher pour garder son petit cul à hauteur de sa queue.. Jean Louis se saisi du pied de Kaïs, le porte à sa bouche, l’embrasse, embrasse tous les orteils un par un, puis suce le gros orteil comme une petite bite, puis tous les orteils un par un .. passant bien sa langue entre… il lèche la plante du pied, le talon…

En même temps il sent les mains de Djamel écarter ses fesses et sa langue venir se poser sur son anus… il force pour l’ouvrir un max, ce qui ravit Djamel qui peut bien enfoncer le bout de sa langue dedans.. puis y mettre un doigt qui s’enfonce tout seul, alors il met deux, puis trois doigts.. le cul est bien ouvert et ses doigts tournent dedans ouvrant encore plus,..

Djamel pose son gland sur le trou ouvert et s’enfonce dedans d’une seule traite faisant claquer son pubis sur les fesses de Jean Louis qui , à ce moment se prend le pied de Kaïs entièrement dans la bouche… les larmes lui viennent aux yeux.. la queue de Djamel lui ramone l’intérieur, il sent la longue et grosse queue lui racler l’intérieur et il adore ça.. il voit Kaïs se branler doucement sa grosse queue tout en enfonçant son pied dans sa gorge avec un petit sourire méprisant sur les lèvres…,

Djamel se recule , l’entraînant, lui faisant libérer le pied de Kaïs et, sans sortir de lui, se recule, s’assoit sur le lit, l’entraînant avec lui.. il se retrouve dos sur le torse de Djamel, la bite dans son cul, les pattes en l’air et il voit Kaïs s’approcher la bite à la main.. et venir poser son gland devant l’entrée de son cul sur la bite déjà entrée de Djamel.. il force, le cul résiste.. il force encore, le gland trouve le chemin et commence à élargir le trou… Kaïs écarte encore plus les jambes de Jean Louis qui finit par gueuler quand sa bite entre et glisse sur celle de Djamel.. jamais son petit cul n’avait été ouvert comme ça… Djamel ne peut bouger.. c’est donc Kaïs qui encule Jean Louis tout en frottant la bite de son pote qui durcit encore plus… le cul de Jean Louis a adopté ces deux grosses bites qui le chauffent.. les bras de Djamel l’entourent et lui mordille l’oreille… Jean Louis s’abandonne complètement en râlant , gémissant de bonheur.. son intérieur est bien ouvert et la chaleur des deux bites l’envahit… chaleur éteinte par la succession de jets puissants, chauds de bonne crème onctueuse de rebeu.. Kaïs s’écroule sur Jean Louis laissant sa queue sortir lentement… et laisser un vide… la queue de Djamel débande doucement…

Ils s’allongent tous les trois dans le lit, Jean Louis entre ses deux rebeu, heureux! et reprennent des forces..

Jean Louis a un faible pour Djamel et lui fait des bisous..

- et moi dit Kaïs..

Il en fait donc autant à Kaïs…

Jean Louis est bien entouré et aimerait que cela dure.. mais Djamel se relève

- je reviens dit-il

Il sort de la pièce et va téléphoner.. Jean Louis et Kaïs l’entendent parler en arabe.. naturellement Jean Louis ne comprend rien et regarde Kaïs d’un air interrogateur..

- c’est rien dit Kaïs tu as droit à une surprise.. tu as passé le premier test..

- et c’est quoi ?

- attend ne soit pas impatient..

Djamel revient et s’adressant à Jean Louis..

- dans les partouzes où tu devrais aller.. il n’y aura pas que des mecs qui te plairont.. certains même tu n’en auras pas envie.. mais tu seras là pour faire tout ce que l’on te demandera.. alors le prochain test va arriver.. on va te laisser seul avec lui.. si t’arrives à le faire jouir.. les prochains tests seront du gâteaux!

Les deux rebeu, se relèvent et partent de la pièce à poil..

- on revient après.. attend sagement dit Djamel en lui souriant et fait lui plaisir surtout!

Jean Louis est intrigué.. il reste allongé sur le lit.. sa queue lui fait mal dans le jock strap, il bande comme un malade et aimerait bien se soulager.. mais il n’a pas le temps il entend du bruit s’approcher.. comme un bruit de cannes… la porte s’ouvre.. et oh putain! c’est un vieil arabe à qui l’on ne peut donner un âge qui approche s’appuyant sur une canne, vêtu d’une grande djellabah et vient s’asseoir sur le lit près de Jean Louis le détaillant des pieds à la tête…

- alors c’est toi la victime dit le vieil arabe avec un accent prononcé.. c’est toi qui doit me rendre ma jeunesse!

- oui monsieur dit Jean Louis en s’asseyant près de lui.. je dois faire tout ce que vous avez envie..

- eh bien tu vas commencer par m’enlever ce machin que tu as autour du cul

Et Jean Louis se retrouve vraiment tout nu face au vieil homme..

- allez tourne sur toi que je vois la marchandise.. t’as un beau cul.. et un bon sguègue pour un chinois.. j’en ai connu ils en avaient des toutes petites.. toi au moins.. approche

Jean Louis s’approche du vieil arabe, sa queue à l’horizontale bien droite.. il sent la main caresser son torse, lui saisir le bras, le tourner, sa main se poser sur son cul, son doigt s’immiscer dans la raie directement sur son anus et s’enfoncer d’un seul coup…

- mes neveux t’ont bien préparé.. dit le vieil homme.. si tu arrives à me faire bander comme il faut.. je te baiserais mieux qu’eux sois en sûr!! moi c’est Ali et toi ?

- Jean Louis monsieur

- arrête de m’appeler monsieur et déshabille moi..

Ali se relève, Jean Louis lui retire sa djellabah, il est tout nu dessous.. et son corps.. ben il a son âge.. les abdos ont fondus, la peau est plissée, imberbe mais quand les yeux de Jean Louis se pose sur son sexe.. il n’en croit pas ses yeux.. certes la queue ne bande pas, elle est plutôt très molle… mais très longue et très grosse et descend le long de sa jambe jusque facilement mi-cuisse .. Jean Louis refoule dans sa tête que cette queue appartient à un homme qui pourrait être son grand-père, s’agenouille entre ses jambes, les écarte un peu plus, caresse d’un doigt la hampe molle.. il la prend en main.. l’impression d’un tuyau souple mou.. il caresse lentement, le gland circoncis est plus foncé, il pose ses doigts dessus et le branle.. il baisse la tête, embrasse l’intérieur de la cuisse, se rapprochant de la bête morte.. il la tient dans ses doigts et sa langue entre en action, léchant, humidifiant le gland qu’il prend entre ses lèvres, le suce, l’aspire et avale le tuyau mou dans sa bouche.. l’impression d’un chewing gum en bouche.. il malaxe, pétri dans sa bouche, mordillant même, pour ne pas obtenir de réaction.. il caresses les couilles rabougries, qui semblent frémir sous ses caresses.. il accélère ses sucions, avalant tout ce qu’il peut… il suce, suce à s’en démancher les mâchoires… aucune réaction.. il regarde Ali qui sourit..

- je t’avais prévenu dit il

- mettez vous debout dit Jean Louis pris d’une idée..

Ali obéi, et se retrouve debout, la bite pendante devant Jean Louis toujours à genoux..

Jean Louis reprend sa pipe, caressant l’intérieur des cuisses, suçant bien à fond la belle queue du vieil homme et une main vient s’égarer entre ses cuisses, il caresse les couilles, les soupèse et continue sa recherche et d’un doigt cherche l’anus d’Ali, qui écarte ses jambes encore plus.. le doigt de Jean Louis trouve ce qu’il cherchait, titille l’entrée, force, le trou s’ouvre et le doigt est happé littéralement… Jean Louis met deux doigts et au même moment il sent le serpent d’Ali se réveiller dans sa bouche… le tuyau durcit, s’allonge.. alors Jean Louis doigte encore plus fort le cul d’Ali avec ses deux doigts.. plus il fait cela, plus la queue prend de l’ampleur et est maintenant bien dure et le gland vient lui frapper la luette , car la queue d’Ali ainsi reconstituée n’a rien à envier à celle de ses neveux..

- c’est bien mon petit tu es doué! tu mérites ta récompense! mets toi à quatre pattes sur le lit que je te baise de suite!

Jean Louis s’installe comme demandé, Ali vient de suite derrière lui, pose son gland dans la raie, descend doucement, trouve le trou, force et entre dans le trou qui s’ouvre facilement.. Ali saisi Jean Louis par les hanches et s’enfonce en lui dans un seul mouvement.. ses mouvements sont beaucoup plus lents, mais Jean Louis sent bien la queue le ramoner.. comme au ralenti.. mais toujours avec force quand la queue est toute entrée… la baise dure un certain temps.. Ali qui n’a pas débandé honore toujours avec plaisir son jeune amant.. heureux de voir sa queue entrer et sortir de ce beau cul asiatique.. il repense à certains culs qu’il a déjà honoré dans sa jeunesse.. la chaleur du cul de Jean Louis l’excite au plus haut point et il sent la jouissance arriver… il n’a pas joui depuis.. euh il ne sait plus mais là la sève monte et d’un dernier coup de reins se répand dans ce cul accueillant en deux giclées bien chaudes et bouillonnantes… il caresse ce jeune corps de ses deux mains pendant que d’un seul coup sa queue débande et se retrouve toute molle, pendante entre ses jambes..

Jean Louis veut se relever..

- mets toit sur le dos dit Ali et il se penche sur la queue de Jean Louis qui n’en croit pas ses yeux de voir sa queue disparaître dans la bouche de ce vieil homme, qui a pris en main ses couilles et les serre dans sa main, pendant que ses lèvres descendent sur sa queue, Jean Louis sent bien sa langue enrober sa queue, qui palpite et durcit..

- je vais jouir prévient Jean Louis

Mais Ali ne bronche pas et continue ses vas et viens.. alors Jean Louis se laisse aller et joui abondamment dans la bouche d’Ali qui a bien refermé ses lèvres sur la tige et avale goulument tout le nectar de Jean Louis… pour lui laisser une queue propre et nette…

- c’est ce nectar qui aide ma vieillesse dit Ali en lui souriant.. allez jeune homme je ne sais pas si on se reverra.. mais je peux dire que tu es doué!

Jean Louis l’a aidé à se rhabiller, enfiler sa djellabah et le vieil homme est sorti appuyé sur sa canne..

Jean Louis s’est allongé sur le lit, fermant les yeux, récupérant..

C’est Djamel seul qui est revenu et à réveillé Jean Louis qui s’était assoupi..

- tonton était ravi! dit Djamel en lui souriant

- il est très sympa dit Jean Louis et quelle bite! quel vigueur il a encore! j’aimerais bien être comme lui à son âge! et Max il est encore là ?

- je ne sais pas.. répond Djamel mais compte tenu de l’heure on doit rester ici jusqu’à demain.. Kaïs est parti chez lui.. alors on pourrait..

- baiser tous les deux dit Jean Louis en riant et embrassant son complice..

Mais que faisait Max ? il n’était pas parti contrairement à ce que disait Djamel.. il avait tout surveillé avec ses caméras.. et tout enregistré.. encore un bon film porno à vendre à ses clients de partouzes… le blé allait rentrer..

La salle de billard lui rapportait, mais les vidéos encore plus.. les partouzes organisées avec que des mecs friqués étaient le jackpot… mais il lui fallait toujours trouvé plus de salopes.. et dans le quartier ce n’est pas ce qui manquait!

Fabrice

Histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 09:11 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


decaloter"vide couilles""photo gay x""histoire gay cyrillo""boxxman paris""pute a jus""histoires cyrillo""pute a rebeu""la bite a papa""histoire de sexe entre mec""gay cyrillo""cyrillo photo""premiere sodomie gay""prono gay""elle suce en boite""pipe gourmande"cirylocyrillo.com"gay daddies"lieudedrague"cyrillo blog"cyrillo.com"cyrillo blog""hds recit""cyrillo histoire gay""histoire gay oncle""histoire gay porn""lopette soumise""recit gay rebeu""premiere felation""histoire cyrillo""cyrillo histoires""elle se fait enculer par son chien""sex shop dijon""histoire gay x""histoire de sexe hard""histoire gay black""soumis cocu""visiochat ma queue""le site de cyrillo""cyrillo free""premiere pipe gay""ejac facial gay""actif soumi""gay amiens""cyrillo histoire"cyrilllo"cyrillo pcul""histoires cyrillo""baise dans l'ascenseur"cyrillogay"mec enculé""histoire gay pute""gay mur""cyrillo photo""histoires gay hard""histoire gay domination""recit erotique voyeur""histoire de gay""histoires gay cyrillo"cyrillo.biz"apero branle"cyrillo.com"histoire gay naturiste""récit porno""baise a l'hopital""histoire gay hetero""recit porno inceste""se vider les couilles""surpris entrain de se branler""histoire de sodomie""histoires travestis""histoires inceste gay""cap d agde tumblr""recits zoophiles""sauna libertin dijon""histoire erotique gay""gang bang geant""lope a dispo""gaie eros""histoire gay oncle""cyrillo histoires gay""lopette soumise""histoire sexe hard""sturb blog""baise dans la voiture""histoire gay routier""recit gay routier""photo gay amateur""scato gay""bdsm gay""histoires gay porn""les histoires de cyrillo""histoire gay salope""histoire gay cirillo""histoire de soumission gay""photos gay gratuite"