ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Premier épisode | Épisode précédent

La longue descente aux enfers

3 | La descente continue

La semaine m'a paru longue.. le nouveau plug qu'il m'avait mis était plus long et frottait ma prostate sans arrêt quand je marchais ou m'asseyais.. alors je l'ai enlevé.. je me branlais près de trois fois par jour.. j'étais épuisé d'être tout le temps en érection.. et sa phrase qu'il allait faire de moi sa pute.. me trottait dans la tête.. j'étais déjà persuadé d'être sa pute, de faire tout ce qu'il voulait malgré ses humeurs.. j'étais curieux et quelque part inquiet de ses mots..

Mais le samedi d'après j'étais, comme à mon habitude, à l'heure pour frapper à sa porte.. excité, amoureux et encore une fois prêt à tout pour lui faire plaisir et sentir sa pénétration, sa grosse queue m'envahir et me faire tant de plaisir..

J'avais remis le plug le matin même..

J'avais à peine frappé à la porte, qu'elle s'ouvre sur un Tarek ravissant.. il sortait de la douche cela se voyait.. il avait le sourire aux lèvres, ses yeux noirs souriaient.. il me fait entrer, la porte à peine fermée, avec un tour de clés.. il me prend dans ses bras, m'embrasse dans le cou, remontant vers mon oreille..

- tu m'as manqué mon bébé, j'ai tellement envie de toi

J'ai pas eu le temps de répondre que ses lèvres se sont posées sur les miennes, sa langue est venue directement jouer avec la mienne, sa salive coulait dans ma bouche.. il avait les yeux fermés et semblait apprécier ce moment.. ses grandes mains me serraient contre lui, me caressant le dos, les fesses, glissant sous mon tee-shirt.. j'avais des frissons partout, je le serrais très fort dans mes bras et l'embrassait à perdre haleine.. je retrouvais mon Tarek des premières rencontres.. j'étais heureux.. il avait collé son bassin contre le mien et nos bites se touchaient à travers le tissu des pantalons..

Sans cesser de m'embrasser il m'a soulevé dans ses bras puissants pour m'emmener dans sa chambre.. il m'a déshabiller rapidement, il a enlevé tous ses vêtements.. il n'y avait pas de léchage de pieds.. il n'arrêtait pas de me dire "mon bébé"..

Nu, il m'a soulevé dans ses bras et on s'est allongé sur le lit.. nos corps se sont épousés, nos bites bandantes et suintantes se frottaient doucement.. sa langue n'arrêtait pas de jouer avec la mienne.. ses mains chaudes me caressaient.. il est venu sur moi.. appuyant son torse sur le mien, sa queue contre la mienne.. il m'a embrassé partout sur le visage.. des bisous légers, tendres.. il est descendu sur mon torse.. est venu lécher mes tétons qui ont durci immédiatement.. il les a mordillé gentiment, sucé, léché.. puis est encore descendu il a léché les abdos.. mettant sa langue dans mon nombril.. je lui caressais la tête..

J'étais aux anges.. amoureux encore plus de ce moment de tendresse.. je le ne reconnaissais pas!

Et il a continué.. sa bouche est venue sur mon sexe.. qu'il a couvert de bisous.. il m'a écarté les jambes, les a relevé et il a gobé mes couilles pendantes.. les faisant rouler toutes les deux dans sa bouche.. je me suis entendu gémir.. je tenais mes jambes et de sa main il caressait tendrement ma queue qui coulait.. sa bouche est descendu vers mon petit trou.. il a retiré le plug en le faisant tourner.. mon petit trou est resté ouvert et j'ai senti ses lèvres épouser mon trou, sa langue léchait l'intérieur de mon anus.. sa belle langue bien dure me sodomisait l'entrée de mon cul.. son nez sur mes couilles.. il remuait les lèvres, activant sa langue et moi.. je gémissais sous cette nouvelle caresse qu'il me faisait.. plus je gémissais plus il enfonçait sa langue, plus ses lèvres s'activaient..

-Tarek baise moi mon amour.. je te veux maintenant..

On aurait dit qu'il attendait cette phrase.. j'ai vu apparaître son visage entre mes cuisses, sa bouche pleine de salive, ses lèvres humides.. il s'est redressé, est venu mettre ses mains de chaque côté de mon corps.. sa queue est venue se positionner toute seule devant l'entrée .. il s'est penché sur moi, ses lèvres qui venaient d'embrasser mon cul se sont posées sur les miennes.. sa langue est venue lentement prendre possession de ma bouche en même temps que son gland qui épousait bien mon anus ouvert.. sa langue entrait dans ma bouche et sa queue me pénétrait lentement.. mes bras se sont refermés sur son cou.. il a donné qu'un coup de reins.. lent, long et j'ai senti sa grosse queue glisser dans son fourreau.. combler le vide.. la pénétration fut totale mais longue.. je l'entendais soupirer, son souffle venait dans ma bouche.. je l'aimais, je l'adorais.. j'aurais voulu que CE moment dure éternellement..

Il a duré quand même un bon moment.. j'étais cloué sur son lit avec sa queue qu'il bougeait de temps en temps dans mon cul.. et il a commencé à bouger ses fesses, sa queue coulissait lentement, raclant bien le boyau.. puis a accéléré sortant presque toute sa queue pour revenir de plus en plus vite, de plus en plus fort.. et j'étais encore heureux d'être sa salope comme il disait si souvent.. d'accepter tout ce qu'il voulait.. c'était peut être ça aussi d'être sa pute..

Sa grosse tige coulissait de plus en plus dans mon conduit, se frottant à ma prostate, ma queue dégoulinait entre nos corps.. j'avais envie de jouir, de me libérer.. j'ai serré mon sphincter sur sa queue.. il a grogné, s'est bloqué au fond de moi et une vague de jus chaud et abondant s'est déversé en moi.. en même temps que mon jus n'arrêtait pas de s'écouler entre nos corps.. son baiser était intense..

- t'as vraiment un cul magnifique et accueillant..

Il n'arrêtait pas de m'embrasser..

- on va se doucher bébé ? viens..

Il m'a pris par la main et m'a entraîné sous la douche.. je l'ai nettoyé, frotté, câliné.. et il m'en a fait autant.. j'ai adoré ce moment où il m'a séché.. et nous sommes retournés au lit..

Je me suis occupé de lui.. je l'ai sucé, bu son bon nectar.. il a voulu que je lui lèche le cul, que je mette ma langue au plus profond.. j'ai voulu mettre un doigt mais il a retiré ma main.. j'ai pas insisté.. mais j'ai profité de son corps.. comme si c'était la dernière fois que je le voyais..

On a joui plusieurs fois, il m'a sucé et avalé mon jus.. il a encore mis sa langue dans mon trou..

Puis on a dîné.. il avait acheté des pizzas.. on a regardé un petit film, nus tous les deux.. moi blotti dans ses bras caressants..

Quand la nuit est tombée, il s'est levé, s'est habillé.. m'a tendu mon tee-shirt, un vieux survêt à lui..

- habille toi avec ça on sort dit-il avec son beau sourire enjôleur..

- on va où ?

- c'est une surprise.. tu verras!

J'ai voulu mettre mon caleçon..

- non c'est pas la peine t'en auras pas besoin.. et j'aime bien te voir sans..

Bon si cela lui faisait plaisir.. j'étais heureux.

Je l'ai vu prendre un petit sac à dos dans son armoire, qu'il a mis sur son épaule et nous sommes allés dans sa voiture.. il conduisait en mettant sa main chaude sur mon genoux.. il me faisait encore bander mon Tarek.. on est sorti de la ville.. pour aller stationner en forêt.. heureusement que le ciel était clair et qu'il y avait la lune.. on est descendu de voiture.. il a pris ma main, m'a attiré à lui.. m'a embrassé tendrement..

- ton stage de pute va commencer ce soir.. viens!

Sa main s'est faite plus ferme sur la mienne, on s'est enfoncé sous le sous bois.. il avait l'air de connaître le coin.. s'est arrêté près d'un gros arbre.. a sorti une corde de son sac à dos.. m'a attaché un poignet.. m'a collé le torse au tronc et m'a attaché l'autre poignet avec la corde..

- mais.. Tarek tu fais quoi ? les larmes me venaient aux yeux..

Sans rien dire, il baisse le survêt à mes chevilles.. le cul à l'air.. sa main vient caresser mes fesses.. sa bouche mord ma nuque..

- j'ai convoqué des amis.. ils vont venir chacun leur tour te baiser comme une pute que tu vas devenir.. je te l'avais dit que tu deviendrais une pute, une belle pute mon ami.. je sais que tu aimes la queue.. et bien ce soir tu vas en avoir.. tu n'as qu'une chose à faire.. Ten-dre-ton-cul!

- mais toi tu seras où ? ne me laisse pas Tarek!!

- au fait tu peux gueuler personne ne t'entendra! à tout à l'heure

Et il est parti me laissant attaché à l'arbre le cul à l'air.. les larmes coulaient sur mon visage.. putain quel naïf j'ai encore été.. voilà pourquoi il était si gentil aujourd'hui.. voilà pourquoi il voulait que je reste avec lui cette nuit.. tout en ruminant mes pensées j'ai entendu des pas arriver..

- oh une belle pute qui attend un coup de bite..

Je tourne la tête et vois un mec d'une cinquantaine d'années approcher.. je ne le distingue pas bien.. mais je sens sa main caresser mes fesses.. j'entends qu'il défait son pantalon.. il se penche à mon oreille..

- je suis le premier à passer ?

- oui dis-je

- on dit oui monsieur la pute!

- oui monsieur dis-je fataliste

Il s'agenouille derrière moi, m'écarte les fesses et me lèche l'anus.. me claque les fesses..

- écarte bien salope

Je recule mon cul et écarte les jambes.. je sens sa langue toucher mon anus..

- putain t'es bien ouvert! on voit que tu es passé par la bite de Tarek! ah il sait les tarauder les minets!

Je n'écoute plus son baratin, le mec se relève, pose son gland sur mon trou, me prend par les hanches et s'enfonce en moi.. il n'a pas une grosse queue et ça passe facilement.. je l'entends grogner, râler, il s'active de plus en plus vite.. sa main passe devant toucher ma queue qui ne bande pas.. je ne bande que pour Tarek.. pensais-je.. et dans un râle se vide en moi.. si sa bite n'est pas énorme il n'a pas dû jouir depuis un moment car ses rasades sont bien chaudes et abondantes.. il se retire, s'essuie la queue sur mes fesses, se rhabille, me claque le cul..

- à la prochaine la pute! t'as vraiment un beau cul..

"t'as vraiment un beau cul" sera le leitmotiv de la soirée..

Et les vieux ont défilé.. que des petites bites.. j'ai cru reconnaître certains mecs de la ville.. que je ne pensais absolument pas pédés.. bons père de famille..

J'avais le cul bien graissé et chacun venait rajouter sa semence.. cela n'avait pas l'air de les gêner de passer comme ça chacun leur tour.. le sperme me coulait le long des cuisses..

Et, dans les derniers j'ai vu arriver un mec d'une trentaine d'années.. black! il a baissé son survêt me montrant son sexe.. putain plus gros que celui de Tarek.. il m'a caressé les fesses, mis ses doigts dans mon trou.. s'est penché sur moi, a tourné ma tête, m'a regardé dans les yeux.. ses lèvres se sont posées sur les miennes , des lèvres bien ourlées, douces, chaudes et tendres.. son baiser fut une caresse.. sa langue s'est faufilée entre mes lèvres et a touché la mienne me réveillant complètement.. ses grandes mains ont caressé mon corps, deux doigts dans mon cul..

- t'as l'air d'avoir un bon cul dit le black.. tu crois que tu vas pouvoir prendre mon gros bangala ?

Il était tout sourire..

- si t'y vas doucement.. et si tu sais y faire..

Il s'est positionné derrière moi, a passé son sexe sur mes fesses, son gland dans ma raie, s'attardant sur mon anus.. l'a positionné.. une main sur une épaule et une autre sur ma hanche.. il a donné de petits coups de reins et j'ai senti mon cul s'ouvrir lentement.. j'ai commencé à gémir en me mordant la lèvre.. un coup de reins supplémentaire.. et le gland est passé, mon sphincter se refermant sur sa queue.. je sentais son souffle sur ma nuque.. il ne forçait plus.. me laissait le temps de m'habituer.. et il a appuyé, son gros machin noir s'est glissé dans mon conduit, repoussant tout le sperme déjà emmagasiné.. je donnais mon cul à ce gros boudin.. ses mains me caressaient le corps, se sont bloquées sur mes hanches et il m'a baisé.. longuement et tendrement.. comme Tarek dans l'après midi.. alors à ce mec, que je ne connaissais pas, je me suis donné, offert.. il m'a baisé avec profondeur, plus il me baisait plus j'avais l'impression que son mandrin grossissait et durcissait encore.. il m'a redressé, j'étais presque sur la pointe des pieds, sa bite au fond du cul, ses lèvres embrassaient ma nuque; j'ai tourné la tête et lui est offert mes lèvres.. sa langue était chaude et douce.. je l'ai sucé comme une bite.. j'ai récupéré toute sa salive avant de récupérer un tsunami de sperme dans mon cul.. il jouissait en longues giclées et gémissait.. je suppose de bonheur..

Il s'est retiré de moi lentement.. si je n'avais pas été attaché je l'aurais sucé pour avoir cette belle bite en bouche..

Il s'est rhabillé sans un mot..

- embrasse moi encore dis-je

Il s'est penché sur moi et ses lèvres m'ont ravi..

Il est parti à mon grand désespoir..

J'ai eu encore deux ou trois mecs qui sont venus se vider.. des mecs sans importance.. qui ne savaient pas baiser un mec.. qui prenaient leur plaisir et se barraient retrouver bobonne..

Je n'en pouvais plus.. j'avais les jambes qui tremblaient.. et Tarek est arrivé.. m'a détaché sans un mot, j'ai failli m'écrouler, il m'a retenu dans ses bras, m'a embrassé le front, le nez, les lèvres..

- viens bébé, on rentre, je vais te doucher et on va dormir tous les deux.. je peux te dire que tu as été merveilleux.. je n'ai eu que des compliments sur toi.. ils veulent tous te revoir.. même le black qui t'habitude est difficile m'a fait que des louanges sur toi..

Je n'ai pas répondu.. mais une phrase venait de se graver dans ma tête "même le black qui d'habitude est difficile.." c'est le mot "d'habitude" qui me gênait!

Il m'a aidé à me rhabiller, m'a torché le cul, essuyant tout le sperme qui coulait encore.. et nous sommes rentrés..

Il était redevenu le Tarek amoureux.. il ne s'est jamais si bien occupé de moi.. m'a lavé, caressé, embrassé, massé partout.. m'a conduit dans son lit.. j'ai vue l'heure .. 4 heures du matin.. il m'a pris dans ses bras, ma tête sur son épaule.. et je me suis endormi..

J'ai été réveillé par sa bouche qui suçait ma queue bien raide.. un beau réveil.. je me suis étiré.. il n'a pas lâché ma queue, je lui ai caressé les cheveux.. j'étais heureux jusqu'au moment où tout m'est revenu en mémoire.. les coups de bites de la nuit! putain quel salaud ce Tarek quand même.. mais là, si gentil, si prévenant.. et j'ai joui dans sa bouche..

Il est venu me faire des bisous, me serrer contre lui..

- ça va mon bébé ? bien dormi dans les bras de Tarek ?

- oui j'y suis bien et j'adore de pareil réveil.. dis-je avec mon beau sourire

- il est presque midi, on va prendre un bon petit déj amélioré.. car je présume que tu as faim.. je vais à la boulangerie, tu prends ta douche et on mange comme des ogres.. lèves toi fainéant!

Il est parti en riant!

Je me suis étiré dans le lit.. tout me revenait en mémoire.. ah oui le black.. la phrase.. putain mais c'était quoi tout ce bordel!!

Je m'assois au bord du lit et mes yeux tombent sur le sac à dos que portait Tarek hier soir.. il m'attire, je m'approche, ouvre la fermeture éclair.. la corde! je la bouge et au fond.. des billets de banque.. putain mais y'en a combien.. des billets de 50 euros.. je compte.. 14 billets! eh bien je pense que mon cul a bien rapporté hier soir..

En fait j'étais bien devenu la pute de Tarek.

J'ai pris ma douche, et nous avons déjeuné avec Tarek.. j'étais encore crevé, j'avais mal partout.. surtout au cul! et j'en ai fait part à Tarek qui a proposé de me masser le corps.. au moins il est doué (aussi) pour ça!

Je me suis déshabillé, allongé sur le lit et le massage à commencer.. j'adore ses mains chaudes sur mon corps.. et nous avons papoté.. j'avais une question qui me taraudait la tête.. et dans la conversation j'ai réussi à la poser..

- j'ai eu combien de bites hier soir ? dis-je en riant

- 14 mon bébé! tu as bien tenu le coup! je suis content de toi..

Je m'en foutais qu'il soit content de moi.. il avait bien vendu mon cul!! 50 euros pour baiser mon cul!

Il a fini par me sucer et avaler mon jus, il m'a donné le sien.. il n'a pas voulu me baiser.. il fallait laisser reposer mon nouvel outil de travail!! et je ne devais pas remettre un plug..

Il m'a promis qu'on ne recommencerait pas la semaine prochaine, qu'on resterait tous les deux..

Il a tenu sa promesse.. une semaine.. la semaine d'après il m'a ramené en forêt.. j'ai revu mon black, j'ai réussi à savoir qu'il s'appelais Moussa.. mais il n'a jamais voulu qu'on se voit ailleurs.. j'aimais bien qu'il me baise.. malgré sa grosse bite il était doux.. et.. savait baiser!

On a recommencé dans la forêt encore à deux reprises.. et à chaque fois il récupérait du fric, sans jamais m'en parler!

Et, un samedi il m'a demandé si je pouvais venir pour la nuit le mercredi.. pas pour la forêt.. pour être avec lui.. il m'a fait son numéro de charme dans lequel bien sûr je suis encore tombé..

J'étais donc là le mercredi juste pour l'heure de l'apéro.. il sortait du travail.. on a pris une douche ensemble il m'a baisé sous la douche et m'a sucé pour récupérer mon jus.. et on s'est installé pour boire l'apéro.. à poils tous les deux..

On sirotait tranquillement, quand on a frappé à la porte d'entrée.. il a eu l'air étonné.. a mis son peignoir et est allé ouvrir la porte.. je ne voyais rien.. j'ai entendu des voix et j'ai vu entrer un grand black qui suivait Tarek.. ce n'était pas mon Moussa.. j'ai cherché à cacher ma nudité..

- tiens Dimitri je te présente Kofi, un pote

Le nommé Kofi s'approche de moi, me tends la main..

Une main chaude s'empare de la mienne, le type est souriant, il est beau dans son survêtement gris qui moule une belle bosse à son entre jambe..

- salut Dit Kofi

- salut, désolé d'être nu dis en souriant

- pas grave dit Tarek.. j'ai parlé de toi à Kofi et il voulait te connaître.. comme il n'est pas libre le samedi.. il est venu ce soir.. il voudrait passer la nuit avec toi.. j'espère que ça te va ?

- comment ça ? dis-je interloqué

- ben oui dit Tarek tu vas aller avec lui ce soir.. c'est simple non ?

- mais tu aurais pu me prévenir quand même,!

- depuis quand il faut prévenir une pute qu'elle va prendre des coups de bite le soir! de toute façon tu aimes ça ma belle salope! alors tu vas t'habiller et tu pars avec Kofi.. y'a pas à discuter..

J'ai donc encore une fois obéi..

Fabrice

Suite de l'histoire

Histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 09:11 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire sex gay""chienne gay""premiere sodomie homme"cyrillo"gay soumis histoire""gay dans les bois""photo cul homme""histoire gay plage""histoire gay salope""histoire de sex gay""histoires travesti""les histoires de cyrillo""histoire sex gay"jeune18ans"gay abattage"stanlyon"recit gay mature""titof gay""histoire gay pompier""cyrillo gay""sexshop gay paris""recit gay sexe""histoires gay cyrillo""cyrillo histoire gay""photo cul mec"ciryllo"récit érotique gay""baise a l'hopital""histoire x gay""histoire erotiq""sexe shop lille""cyrillo dial""depucelage gay"gai-eros"recit fellation"cyrillo.com"douche gay""histoire trampling""hds recit"ciryllo"gay cyrillo""cocu humilié""visite medicale gay""histoires gay cyrillo""partouze bi""histoires zoophiles""gay sex gratuit""gay en foret""recit gay premiere fois""cyrillo biz""cyrillo 2018""recit sm""histoire premiere sodomie""cyrillo gay""photo x gay"cyrillogayciryllo"histoire porno gay""histoire gay gratuites""baise dans les bois""histoire gay cirillo"sexeshopcyrillo"porno gay prison""esclave sexuel gay""visite médicale gay""histoire gay routier""histoire x gay""mon cul gay""histoires gays gratuites""gays sex""histoires gay cyrillo""recit erotique gay""batard gay""histoire gay gratuites""blog histoire gay""gay bouche a jus""histoire gay bdsm""partouze cap d'agde""hds gay""sex shop gay""gay cyrillo""gay zoophile""histoires gay gratuites""photo gay ttbm""soumis à ma femme""cyrillo histoire gay""cyrillo pcul""histoires de sexe entre hommes""grosse bite gay""histoires zoophiles"