ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Premier épisode

La longue descente aux enfers

2 | La descente débute

J'étais rentré chez moi heureux.. je revivais tout le long du trajet tout ce que Tarek m'avait fait.. ses mains sur mon corps, ses lèvres, son odeur.. et sa belle queue qui m'avait si bien fait jouir.. si bien qu'en arrivant ma queue était encore raide et je me suis réfugié dans ma chambre pour une branlette en règle.. les souvenirs récents m'ont fait jouir magnifiquement bien..

La semaine passa trop lentement à mon gré.. je ne pouvais pas penser, imaginer Tarek nu sans avoir une érection qui me faisait mal.. combien de fois je me suis branlé en une semaine ? j'en sais rien mais j'ai pas arrêté.. je me roulais sur le polochon, l'embrassant.. j'aurais aimé qu'il ait des bras..

J'aurais pu aller à l'entreprise de mon père pour essayer d'apercevoir Tarek.. mais il devait être sur des chantiers à l'extérieur.. et j'avais peur qu'il ne m'envoie balader de venir au travail..

Et le samedi est enfin arrivé.. je me suis fait tout beau.. j'ai lavé mon petit cul qui attendait sa récompense d'avoir été sage toute la semaine.. je m'étais doigté pour entretenir l'ouverture de mon petit trou.. j'étais prêt .. à me sacrifier..

A 14 heures j'étais devant son immeuble.. je montais les étages rapidement, ma queue bandait déjà.. j'ai frappé.. mais personne n'a répondu.. j'ai regardé ma montre.. déçu.. j'ai attendu.. des gens passaient dans l'escalier, me regardant.. et le temps a passé.. puis il est enfin arrivé.. il était en tenue de travail.. de gros godillots, sa tenue de chantier l'enveloppait..

- ah t'es déjà là dit Tarek sans un sourire en ouvrant sa porte

Il entre, je le suis..

- tu vas bien demandais-je timidement en le voyant s'asseoir dans son fauteuil et me toisant..

- comme quelqu'un qui vient de travailler un samedi matin.. dit-il d'un ton bourru

- oui j'ai vu mon père partir ce matin.. je ne savais pas que tu y étais aussi..

- alors comme ça t'es venu prendre ta dose de la semaine dit-il d'un ton ironique avec son petit sourire narquois aux lèvres..

- ben Tarek je suis venu comme prévu.. c'est toi qui me l'avais demandé..

- alors fous toi à poils complètement..

Je ne le comprenais plus.. mais j'ai obéi.. je me suis déshabillé lentement devant lui.. exhibant mon corps et ma queue bien raide.. il s'était bien calé dans son fauteuil et je voyais une bosse grandir à son entre jambe.. enfin il réagit pensais-je..

- retire moi mes godillots dit Tarek

Je me suis mis à genoux devant lui, j'ai délassé un godillot, lui ai enlevé et une odeur prenante est sortie de la chaussure.. il bougeait son pied dans sa grosse chaussette devant mon nez..

- respire bien dit-il sent la bonne odeur de Tarek.. la bonne odeur du travailleur.. respire à fond.. imprègne toi bien de mon odeur..

J'ai pris le pied dans ma main et j'ai reniflé.. putain quelle odeur!..

- défaits le deuxième pied

J'ai obéi.. j'avais les deux pieds devant le nez.. et j'ai respiré l'odeur des deux pieds.. il a baissé un pied, laissant un devant moi ..

- enlève ma chaussette

J'ai obéi

- respire la bien..

Je tenais son pied en main et je sniffais sa chaussette.. ses odeurs entraient en moi.. cela commençait à m'écoeurer.. mais je continuais.. l'autre pied , encore dans sa chaussettes s'est relevé et, pendant que je sniffais, le pied m'a caressé le visage.. mettant son odeur partout.. et on est resté là un bon moment..

- enlève l'autre chaussette

Je me suis exécuté et les deux pieds nus sont venus me caresser le visage, le cou, la poitrine.. puis il a posé son gros orteil sur mes lèvres..

- suce ! suce comme si tu suçais ma bite..

Ses yeux noirs me fixaient, durs, et n'admettaient aucune dénégation..

Alors doucement j'ai posé mes lèvres sur son gros orteil, l'enveloppant, le suçant, comme si je suçais son gland.. puis j'ai trouvé ça marrant.. c'était comme si je suçais une petite bite bien raide et articulée.. alors je me suis pris au jeu.. et de moi même j'ai sucé les autres orteils.. en le regardant.. le toisant presque d'un air de dire "tu vois ce que je peux faire pour toi"

Il m'a laissé lécher, sucer les orteils , puis les a entré tous ensemble dans ma bouche.. j'ai peiné à prendre le pied, son gros orteil frottait ma langue.. puis il a changé de pied.. et j'ai du tout recommencer à zéro.. l'odeur revenait.. mais en fait.. je m'étais habitué.. pendant que je lui léchais un pied il me caressait le visage avec l'autre.. j'en avais un peu marre de faire ça.. j'aurais aimé m'occuper de sa queue que je voyais grossir sous sa tenue.. mais cela a duré.. il me regardait sans rien dire, avec toujours son sourire narquois.. pour finir par me dire, en se relevant..

- t'es vraiment une belle salope..

J'ai été un peu choqué par ses propos.. mais je n'ai pas eu le temps de m'attarder.. il m'a relevé en me prenant sous les bras.. j'étais prêt à me réfugier dans ses bras.. l'embrasser.. mais il me tient à distance..

- aide moi à me déshabiller

Il était torse nu sous sa cotte.. ça sentait la sueur.. lorsque je l'ai aidé à enlever les jambes, je me suis retrouvé devant sa queue emprisonnée dans son boxer.. elle était là, devant moi, bien bandée, sûrement très dure.. j'ai avancée la tête pour poser mes lèvres dessus.. il m'a retenu..

- enlève mon slip avec tes dents..

J'ai remonté ma bouche pour saisir le haut du boxer, je l'ai pris entre mes dents et j'ai tiré en descendant.. la queue s'est détendue et est venue se poser sur mon visage m'inondant de son odeur de mâle, de sueur, de pisse.. elle était bien raide, bien droite.. je la humais, respirant à pleins poumons.. je retrouvais l'odeur de la semaine dernière.. j'allais avoir ma récompense.. je finissais de lui enlever son boxer et remontait vite vers sa queue..

- ouvre la bouche belle salope

J'ai obéi.

Sa queue coulisse dans ma bouche, sa main posée sur ma tête, la tenant ferment.. et il l'enfonce au fond de ma gorge sans s'occuper que je m'étouffe, tousse, crache et que les larmes coulent de mes yeux.. je sens sa queue toucher ma luette et forcer pour toucher mon fond de gorge.. je respire comme je peux par le nez.. il se retire lentement pour revenir plus vite.. prend ma tête entre ses mains et me baise la gorge comme il m'avait baisé le cul la semaine dernière..

Je me cramponne à ses cuisses musclées et je n'ai qu'à subir..

Et la récompense est arrivée directement dans ma gorge, me forçant à tout avaler.. il avait joui en une seule giclée qui n'en finissait pas.. Il a ressorti sa queue et s'est essuyé le gland sur mon visage.. ses yeux étaient encore noirs..

- je vais prendre une douche.. tu vas laver Tarek! viens belle salope

Sans s'occuper de moi il est allé dans la salle de bains, je l'ai suivi.. il m'a indiqué le savon liquide.. alors j'ai eu son corps pour uniquement mes deux mains.. je l'ai caressé partout, son immense dos musclé, son ventre plat et dur.. ses bras, ses aisselles.. j'ai caressé ses belles fesses dures.. j'ai passé une main dans sa raie.. et.. miracle.. il s'est penché légèrement en avant me laissant toucher son anus.. je n'ai pas oser y mettre un doigt.. juste le toucher, le caresser .. donc je l'ai lavé des pieds à la tête, mettant du savon partout.. il est repassé sous la douche pour se rincer.. j'allais sortir pour prendre une serviette et venir le sécher.. il m'a retenu par un bras..

- assis toi par terre.. là!

J'ai obéi.

Il a pris son beau sexe en main qui ne bandait pas.. l'a dirigé vers moi et s'est mis à pisser.. j'étais tellement surpris que je n'ai pas bougé.. il y avait sûrement longtemps qu'il n'avait pas pissé car le jet était dru et abondant.. il le répartissait sur mon corps et mon visage..

- ouvre la bouche belle salope

J'ai obéi.

Il m'a pissé dans la bouche.. je n'ai pas avalé, j'ai laissé sa pisse couler de ma bouche.. il ne m'a rien dit..

Puis le jet s'est arrêté, il a secoué son sexe..

- suce là

Je me suis mis à genoux devant lui et j'ai pris son sexe en bouche qui s'est mis à grossir immédiatement.. à grossir et s'allonger me remplissant encore une fois la bouche.. il a pris le pommeau de douche me le passant aux mêmes endroits que sa pisse.. sa queue avait repris une belle forme.. il m'a relevé.. je l'ai essuyé avec une serviette.. il ne débandait pas.. mais ne disait rien.. me toisant toujours avec son sourire narquois..

Il m'a mis la main aux fesses me collant contre lui, ma tête arrivait à son cou.. je relevais la tête pour qu'il m'embrasse.. j'avais tellement envie de ses lèvres et de sa langue pour me fouiller la bouche.. mais non! je n'ai pas eu droit à un seul baiser..

Sans un mot il m'a entraîné dans sa chambre..

- mets toi à quatre pattes sur le lit dit-il en me poussant doucement

Je me suis installé, présentant mes petites fesses, je les ai bien redressées, mettant ma tête sur le lit, j'ai écarté pour qu'il voit mon petit trou palpiter.. il a posé son gland dans la raie, le promenant tout le long, frottant l'anus.. je l'ai entendu cracher.. il a forcé.. ses mains se sont emparées de mes hanches.. ses mains chaudes et fortes m'ont saisi et sa queue a commencé à élargir mon sphincter.. une douleur est venue couper mon plaisir.. mais il a continué à me pénétrer sans tenir compte de mes petits cris.. qui se sont transformés en gueulante quand le gland est passé.. je pensais qu'il allait attendre un peu avant de continuer.. mais non.. il a serré encore plus mes hanches et a continué d'une seule poussée sa pénétration.. je gueulais.. je criais, je pleurais.. il s'en foutait! il m'a sodomisé, baisé sans aucune pitié.. je sentais son gland frotter le long du conduit.. il ressortait presque toute sa queue pour se renfoncer d'un seul coup faisant claquer son pubis sur mes fesses.. et les claquements étaient de plus en plus rapprochés..

J'ai subi cette baise.. il ne s'occupait absolument pas de moi.. se foutait complètement de moi.. j'enrageais.. je me jurais de ne plus revenir.. et la douleur s'est estompée.. ses coups de reins sont devenus plus doux.. ses claquements se sont espacés.. ses mains ont bougé sur mon corps, me caressant.. il m'a redressé.. sa queue bien enfoncée en moi, mon dos s'est collé sur son torses.. je sentais sa queue palpiter dans mon trou.. ses lèvres se sont posées sur mon cou et il m'a mordu tendrement.. en recommençant ses petits coups de reins.. sa main est descendue sur ma queue qui coulait toute seule.. l'a empoigné et l'a caressé tendrement en me branlant.. ses lèvres ne quittaient pas mon cou.. sa main s'activait sur ma queue.. sa queue bougeait, vivait en moi.. enfin je retrouvais mon Tarek.. je n'ai pas pu me retenir plus longtemps et j'ai joui en longues giclées sur le lit.. serrant mon petit cul sur la grosse queue de Tarek.. qui s'est déversé en moi.. j'ai senti ses longues giclées m'inonder, me réchauffer l'intérieur.. et on s'est écroulé sur le lit.. supportant le poids de Tarek, sa queue toujours en moi..

- t'as vraiment un bon cul ma belle salope.. je crois que je vais te baiser encore une fois..

Et en même temps qu'il disait cela il donnait de petits coups de reins.. sa queue voyageait dans mon cul, glissant dans le conduit nageant dans son sperme encore chaud.. et ses coups de reins sont devenus déments.. il me mordait encore la nuque.. j'étais anéanti par ses coups de reins qui faisaient bouger le lit.. et il s'est déversé encore une fois en moi.. j'ai senti sa queue sortir toute seule libérant mon cul..

Il s'est allongé près de moi, je suis venu me blottir dans ses bras.. cherchant ses lèvres qu'il ne me donnât pas..

- j'ai envi de t'embrasser Tarek.. je t'aime tu sais

- pas aujourd'hui

Il m'a serré dans ses bras.. caressé le dos.. j'ai respiré son odeur.. on est resté un moment comme ça.. puis il s'est relevé, m'a regardé..

- bon il faut que tu partes maintenant

- mais.. je pensais rester plus longtemps avec toi dis-je timidement

- j'ai à faire.. mais, tu reviens samedi prochain..

- bien sûr dis-je mais tu vas me manquer toute la semaine.. je ne pourrais pas venir en semaine ?

- non ! fut la réponse implacable

Je me relevais pour m'habiller..

- attends deux minutes dit-il en allant fouiller dans une armoire..

Il revient avec un truc à la main, et devant mon air surpris..

- tu ne sais pas ce que c'est ?

- non

- c'est un plug.. là c'est un petit

- ça sert à quoi ?

- ben j'ai remarqué que tu n'acceptais pas bien ma queue.. alors je vais te poser le plug que tu garderas toute la semaine.. cela va entraîner ton sphincter.. et comme ça tu n'auras pas mal la prochaine fois.. tourne toi et penche toi en avant..

J'ai obéi.

J'ai senti le plug forcer mon anus, passer le sphincter, il l'installe de façon que je ne sois pas gêner..

Je marchais devant lui.. cela me faisait bizarre de sentir que j'avais quelque chose dans le cul en marchant..

Il me prend dans ses bras, sa main touchant le plug..

- bien sûr tu l'enlèves quand tu vas aux toilettes..

- bien sûr dis-je en relevant la tête..

Et il vient poser ses lèvres sur les miennes.. je le serre très fort dans mes bras.. je suis heureux, amoureux.. j'ai les larmes qui me viennent aux yeux..

Il joue un peu avec ma langue.. me claque les fesses..

- allez à samedi prochain dit Tarek.. il avait retrouvé son beau sourire..

Je suis parti, heureux mais le coeur lourd de partir si vite.. j'aurais bien aimé continuer avec lui..

Le plug dans le cul m'a fait de l'effet toute la semaine.. quel plaisir de se branler en sentant son cul empli.. quelles jouissances!

Et je suis retourné pendant plusieurs samedis..

Toujours le même rituel.. lui sucer les pieds, la douche, m'inonder de son urine.. il y avait des variantes.. il m'a fait allonger par terre et est venu poser son cul sur ma tête pour que je lui lèche l'anus en entrant ma langue au plus profond que je pouvais.. j'ai failli être asphyxié plusieurs fois.. mais il ne voulait pas que je lui mette un doigt..

Chaque samedi en partant il changeait le plug.. en un plus gros et plus long.. et mon cul restait bien ouvert quand je l'enlevais.. il pouvait m'enculer avec toute la force qu'il désirait.. j'avais de moins en moins mal..

Il m'appelait tout le temps sa belle salope.. jamais par mon prénom.. cela me chagrinait énormément..

Et, un samedi il m'a demandé si je pouvais rester dormir avec lui la prochaine fois que je viendrais..

Vous pensez que j'ai dit oui.. sans aucune hésitation.. en me blottissant dans ses bras et l'embrassant à pleine bouche sans attendre son bon vouloir..

Il m'a laissé faire.. m'a retourné sur le lit.. s'est penché sur moi.. me fixant de ses beaux yeux noirs..

- il est temps que tu passes de belle salope à belle pute.. et je suis là pour t'apprendre ça..

Ce jour là en rentrant chez mes parents.. je retournais la phrase dans ma tête.. pute? pourquoi pute ?

Je n'allais pas tarder à le savoir...

Fabrice

Suite de l'histoire

Histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
5 janvier, + 78 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 09:11 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay premiere fois""sauna idm""baise entre ami"cyrillo.com"cyrillo histoire gay""histoires gay cyrillo""partouze au cap d'agde""branle mutuelle""histoire gay hard""j ai couché avec mon prof""photo gay gratuit""sauna oasis lyon""histoire gay minet""recit sissy""histoires gay cyrillo"cyrilo"textes porno""gay cyrillo""gangbang gay""recit gay inceste""baisee dans les bois""gay daddies""gay zoophile""recits gays gratuits""cyrillo blog""histoires porno""histoires gay cyrillo""baise en pleine nature""histoire de sex gay""recits sm gay""sexshop marseille""histoires travestis""cyrillo photo""gay lope""recit porno gay""histoire x gay""le site de cyrillo""citebeur histoires""rondelle déglinguée""sexshop marseille"ma-queue.com"histoire gay crade""histoires gay cyrillo""zone dial com""dressage soumise""felation gay""recit gay hard""sexshop gay paris"cyrillo.com"nudiste gay""éjaculation gay""histoire gay routier""plans sm""histoire de cyrillo""ejac gay""histoires pornographiques""gay amateurs""histoires coquines gratuites""gay sex histoire""gay cyrilo""photo nu amateur""blog histoire gay""blog de cyrillo""cyrillo dial""photo gay amateur""histoire gay""homme suce homme""naturisme gay""histoire gay sm""histoire de soumission""dial ma queue""récit pornographique"cyrilllo"première sodomie gay""histoire gay internat""histoire gay arabe""petit salope""histoire gay lycee"