ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Dépucelé par Jared

Chapitre 1

Salut à tous,

Ça fait un bail que je lis vos histoires toutes plus bandantes les unes que les autres, franchement bravo les mecs ! Du coup, je me lance à vous raconter deux trois moments chauds de ma vie. Tout est vrai, promis, juré, craché comme on dit 😉

Je m’appelle Etienne, j’ai bientôt 30 piges, 1m78 pour 67kg, brun, barbe de 3 jours, sportif donc sec et musclé, bien dans ma tête et dans ma vie, j’ai pas mal de potes, je suis très sociable. Un mec lambda en somme.

Evidemment, j’y viens, côté sexe, j’ai commencé avec les filles et ça m’a plu. Ça ne m’empêchait pas de trouver des mecs beaux, excitants, bandants même. Après avoir décroché le bac, j’ai fait un BTS, c’est là que j’ai rencontré Jared, fils d’Afghans exilés, aux traits fins, des yeux verts qui ressortaient sur sa peau naturellement mate et ses cheveux noirs corbeau, des dents blanches, une taille imposante d’1m92, les muscles saillants, un mec hyper sportif mais aussi fêtard et sans trop de limites une fois lancé.

C’est le sport qui nous a rapprochés, on a fait du footing quasiment tous les jours en cherchant de nouveaux chemins, y compris en passant dans des propriétés privées où des chiens nous ont parfois donné la course.. Bref, tout ça nous faisait marrer.

Un matin, je suis passé le chercher, j’étais en short et T-shirt, prêt à courir. Jared m’a crié d’entrer après que j’ai frappé à la porte, il m’a dit qu’il était dans sur son lit et là, je l’ai trouvé dans un état d’ébriété encore bien avancé, à poil, la queue raide et luisante dans sa main et, à côté de lui, un autre mec couché sur le ventre, le cul cambré et bien ouvert, du genre qui avait déjà bien pris. Jared m’a dit : « Allez, viens profiter mon pote, on va faire un autre sport aujourd’hui ! ». Jamais je n’avais rien fait avec un mec mais il m’a tellement excité que je me suis approché, il a baissé mon short, je crois que j’ai bandé, ça l’a fait rire, je me suis déshabillé, il m’a filé une bouteille de rhum et un joint en me disant : « Vas-y, prends des forces ! ». Ça m’a complètement étourdi, j’ai baisé un cul de mec pour la première fois de ma vie, le mec a bien gémi, il suçait Jared pendant que le défonçais, Jared a joui dans sa bouche, il lui a demandé d’ouvrir la bouche, a mollardé dedans et lui a dit : « Maintenant avale salope ! J’adore me faire traire après une nuit de baise ». J’ai senti que j’allais venir, je suis ressorti pour lui mettre ma queue en bouche et il a pris une deuxième dose.

Jared l’a fait dégager du lit, le mec s’est levé, a ramassé ses fringues et est parti. Jared m’a dit qu’il fallait qu’il dorme un moment avant qu’on aille courir, que je pouvais aussi me reposer. Je ne crois pas avoir dormi à cause du joint et de ce que je venais de vivre, j’en revenais pas !

Je ne sais combien de temps s’est écoulé avant que Jared se réveille, j’étais allongé à côté de lui, je bouquinais, il a ouvert un œil péniblement, a grogné et a murmuré « Salut ». Je lui ai demandé comment il allait, il m’a dit : « Mal à la tête ! », je lui ai demandé s’il avait de l’aspirine, il a rigolé et m’a dit : « J’ai un bien meilleur remède ! », il a ramassé une bouteille, en a bu une bonne gorgée au goulot, l’a reposée au pied du lit puis est venu sur moi, m’a fait écarter les cuisses pour s’installer entre, m’a embrassé, caressé un peu et m’a dit à l’oreille : « Je vais baiser ton petit cul, tu verras, ça va nous faire du bien, on ira courir après ! ».

C’est dans cette chambre miteuse au milieu des cadavres de bouteilles et des restes de joints, avec des fringues pas clean un peu partout que j’ai perdu mon pucelage ! Il a craché dans sa main, m’a bien lubrifié le trou puis m’a introduit un doigt très doucement, il l’a poussé puis ressorti, il a recommencé plusieurs fois, un deuxième et un troisième doigt sont entrés. Il m’embrassait, me mordillait l’oreille, moi, je caressais sa tête et son dos, je prenais beaucoup de plaisir, je n’avais aucune appréhension.

A un moment, il s’est soulevé, m’a fait retourner pour que je sois sur le ventre, a passé une main sur mon ventre pour me remonter le bassin. Ses deux mains se sont posées sur mes fesses pour les écarter, il a craché dans ma raie, sa langue a étalé sa salive, elle a titillé mon trou m’arrachant quelques gémissements de plaisir. Je l’ai senti se relever, son gland s’est collé à mon trou, ses deux mains m’ont pris par les hanches, il m’a tiré vers lui tout en poussant, c’est comme ça que je me suis retrouvé avec sa queue entièrement en moi et ses couilles collées à mon cul, je mordais l’oreiller. Il s’est penché, m’a embrassé sur la nuque, une de ses mains m’a massé le dos et a appuyé sur mes reins pour que je me cambre encore plus. Mon cul s’est habitué à sa queue, je me suis totalement détendu, il a commencé les va-et-vient lents puis a commencé à accélérer pour me défoncer. J’avais mal mais j’aimais cette sensation, je poussais des cris sans pouvoir maîtriser les réactions de mon corps, c’était une sensation nouvelle.

Il m’a fait basculer sur le côté, une jambe relevée, il m’a pilonné comme ça tout en triturant mes tétons ce qui me faisait gémir encore plus. Enfin, il m’a mis sur le dos, cuisses écartées et relevées, il m’a terminé en missionnaire en me regardant dans les yeux, en m’embrassant. A un moment, il a accéléré, son souffle est devenu plus puissant, ses coups ont été plus saccadés, il a poussé un râle bestial, son corps s’est tendu à l’extrême et il a joui en moi. Il s’est effondré sur mon corps, il était essoufflé, s’est calmé, sa queue est ressortie de mon cul, il s’est couché à côté de moi et m’a dit : « Putain ce cul ! ». Bêtement j’ai répondu : « Merci » ce qui l’a fait rire !

On a sauté dans la douche et on est partis faire le footing comme prévu, il était clean, en forme et comme d’habitude ! Moi, j’étais démoli et j’avais trop mal au cul.

Cet épisode a fait sauter les derniers verrous entre nous, nous avons vraiment parlé de tout sans tabou. J’ai appris qu’il est bi maisc toujours actif uniquement, qu’il baise avec des mecs rencontrés en boite, en soirée, sur des sites, qu’il a des réguliers mâtures, des gays, des bi mariés… Jamais je n’aurais imaginé qu’il ait une vie pareille !

Si j’avais écouté Jared, il m’aurait baisé tous les jours je pense, il se trouve que j’avais une petite amie à l’époque, je lui ai donc donné mon cul une ou deux fois par semaine ce qui n’était déjà pas si mal !

On a fait des soirées entre potes qui se sont quasiment toujours finies au lit avec un troisième voire un quatrième mec. Là, j’étais aussi actif. On a même fait des plans avec des couples hétéros, on kiffait baiser le mec devant sa meuf dont on s’occupait aussi.

J’aimais ces expériences, je les attendais avec impatience d’autant que je ne savais jamais ce qui allait se passer, Jared gérait tout. La seule chose qui me gênait est que Jared buvait beaucoup et se droguait, moi qui ait toujours eu une vie saine, je ne le suivais pas dans ses délires.

C’est ça qui nous a séparés ! Sexuellement, je vivais des moments extrêmement jouissifs, j’aimais coucher avec lui, il était un amant formidable. Un soir de fin de soirée, il a impérativement tenu à prendre le volant et on a failli terminer dans un ravin, j’ai explosé de colère, il m’a éjecté de la voiture et on se s’est plus parlé. Il restait trois semaines de cours, on a passé nos examens puis la vie nous a séparés.

J’ai fait ma vie, j’ai rencontré une femme dont je suis tombé amoureux, on s’est marié, deux enfants sont nés puis les choses se sont gâtées entre nous et, après 6 ans, nous avons divorcé.

Bossant dans la comptabilité, j’ai eu l’opportunité de changer d’entreprise en 2019. J’accédais à des responsabilités plus importantes et, du coup, une nette hausse de ma rémunération. Le patron, un homme d’une cinquantaine d’années, très bien conservé et dynamique, m’a accordé toute sa confiance, j’ai essayé d’en être digne. Après 6 mois de travail, j’ai dû lui apporter des documents chez lui. Nous avons fait une réunion de travail assez rapide, j’allais partir quand est arrivé un homme dans le bureau, Jared ! Sublime, toujours aussi fin et musclé, les traits plus affirmés, vêtu d’un jean noir et d’un polo de marque rouge, j’ai eu du mal à dissimuler ma surprise. Jared, très sûr de lui, est venu derrière mon boss, a passé ses bras sur ses épaules et a dit : « Ah, ma puce, faut que je dise un truc intéressant, le pucelage de ton chef comptable est au bout de ma queue ! ».

Merci de m’avoir lu, suite plus tard si ça vous a intéressé, faîte-le moi savoir.

Etienne

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Piscine | 3 Camozzzor
1 | 2 | 3
Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Bryan le super pompier | 3 Legaydu37
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
26 Déc, + 30 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : vendredi 27 août 2021 à 09:59 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"classement cuisiniste 2018""branle netre pote""histoire gay oncle""recit gay routier""histoire gays gratuites""histoire gay sex""histoire gay cyrillo""sodomie masculine""cyrillo histoire gay"cyrillo.com"histoires porno""histoire gay cyrillo""pipe gourmande""histoire gay ado"sunbeachclub"recit gay sex""histoire gay xxx""cyrillo blog"actifsoumis"histoire de depucelage""mec enculé""gay cyrilo""l'impact bar""cyrillo dial""plan pompeur""sodo gay""recit uro""cyrillo histoire gay""histoire gay cyrillo""photos de cul""pipe express gay""gay soumis""histoires gay cyrillo""blog gay gratuit""histoire depucelage gay""erotique gay""la bite a papa"cyrillo.com"histoire gay mature"fleshjack"sexe tatoué""histoires gay cyrillo""histoires cyrillo""recit gay soumis""histoires gays""gay cyrilo""pute a rebeu gay""histoires gays cyrillo""recit bondage""le blog de une histoire de mecs""histoire depucelage anal""histoires travestis""histoires inceste""histoire gay black""histoire gay papa""recit beur gay""histoire cyrillo""plan pompeur"cyrillo.com"histoires porno gay""cyrillo gay""sa premiere sodomie""histoire erotique gay""cyrillo biz""gay cyrillo""blog de cyrillo""branle netre pote""histoires gay gratuites"cyrillo.com"hds entre hommes""mec exhib""histoire minet gay""recit inceste gay""mec dial""histoires gay black""grosse bite molle""hds gay""histoire gay pere""bear gay""plan sm gay""histoires cyrillo""douche gay""cyrillo gay""scato gay""plan snap gay""histoires de travesti""recits gay""cyrillo dial""pute a jus""histoire gay vestiaire"