ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Ayizan! ... Ayizan!

Ayizan emmergea lentement de son sommeil, dérangé par cette voix qui sursurait son nom. Il fut étonné de voir flotter au-dessus de son visage celui d’une femme. Elle avait la peau noire et ses cheveux noirs de jaies flottait dans l’air defiant toutes les lois de la gravité.

Elle émit un rire crystallin devant l’air effrayé que prenait Ayizan. Elle alla ensuite s’assoire sur une chaise dans la chambre sans que ses pieds ne touchent le sol. Ayizan se redressa sur son lit.

- Que me veux tu Erzulie?

- Ayizan, je te réclame depuis longtemps. Ce papillon qui s’est posé sur ton berceau le jour de ta naissance était un signe que j’ai envoyé pour dire que tu seras quelqu’un de spécial. Pourquoi me fuis tu?

- Je ne veux pas te servir Erzulie, répondit-il sur un coup sec.

Erzulie arbora une mine triste.

- Pourquoi? Ne sais tu pas que je peux te rendre beaucoup plus puissant que tu ne l’es en ce moment? Ne veux-tu pas que je te rendes ce qu’il t’a pris? ... Épouse-moi Ayizan!

- Non! Je refuse.

- Epouse-moi! aboya-t-elle».

Tout d’un coup, les traits d’Erzulie se déformaient, tout son globe occulaire était devenu rouge sang, son corps augmantait de volume. Elle tendit sa main pourvu de griffes menaçant de le déchirer le déchirer le tronc.

Ayizan tenta tant bien que mal de réciter une prière secrète, puis ...

Ayizan se réveilla en sursaut de son sommeil. Il jeta un regard sur la chaise dans le coin de sa chambre. Vide. Il inspecta les quatre murs de sa chambre. Les protections mystiques qu’il avait tracées au marqueur y figuraient toujours. En aucun cas Erzulie, la déesse vaudou, n’a pu entrer dans sa chambre. Elle a donc utiliser son rêve pour rentrer en contact avec lui.

Ayizan se leva du lit et se dirigea vers la salle de bain. Il se rafraîchit le visage puis se dévisagea à travers le miroir au dessus de son lavabo. C’était un très bel homme. Il avait la peau noir, un regard perçant, son nez droit, des lèvres couleurs caïmites, une moustache et une barbe naissante, ses dread-locks lui arrivait sur les épaules.

Ayizan se rendit sous la douche et laissa l’eau couler sur son corps svelte. Il mit du gel de douche dans le creux de sa main et commença à se savonner. Il s’attaqua en premier à son cou qu’il profita pour masser, puis descendit sur ses pecto aux tétons gros comme des raisins secs. Il frotta son ventre muni d’abdos finement dessinés. Puis fut le tour de son pubis rasé de près, son sexe flasque lui dépassait la mi-cuisse. Il décalotta soigneusement et s’attarda sur le gland. Il ne perçut aucune sensation.

« Ne veux-tu pas que je te rendes ce qu’il t’a pris?» la voix d’Erzulie résonna à nouveau sans sa tête.

Ayizan se remémora cette fameuse nuit. Il devait avoir dans les 19 ans quand en pratiquant un rite vaudou un mystérieux inconnu frappa à sa porte. Il portait une robe à capuche lui couvrant ainsi les yeux.

«Pourquoi veux-tu te contenter du vaudou quand tu peux accéder à beaucoup plus? Je peux te donner accès à beaucoup plus de connaissance, en échange d’une seule chose: ta virilité!»

Ayizan au début hésita, mais finit par accepter. Il avait acquit de nombreuses connaissances en vérité, mais pas comme il l’avait espéré. Et depuis ce soit il n’avait plus bandé. Sa verge molle reposait dorénavant sur des testicules pleines de sperme.

Ayizan écarta ses deux lobes fessier suffisamment charnus. Ses doigts caressèrent affectueusement sa rondelle, désormais la principale zone érogène de son corps. Il s’introduit un doigt, puis un deuxième. Il sentit la chaleur et le plaisir l’envahir. Il dut s’arrêter.

Trente minutes plus tard Ayizan était déjà en pleine rue se rendant sur son lieux de travail. Ayizan était propriétaire d’une boutique ésotérique «L’invisible». Il vend de tout: images sacrées, herbes spéciales, amulettes enchantées, philtres ... Il y travaillait trois autres personnes : Melanie, un dragqueen qui tirait les cartes, Valentin, un gothique et Lorena, la gitane. Les affaires allaient plutôt bien pour eux les permettant de mener un train de vie adéquat.

Ce jour-là , Ayizan était le dernier à rester pour la fermeture. Un client était venu en retard récupérer une commande.

«Voilà ta lotion! Tu la passes sur ton gland avant toute relation sexuelle et tu dure une heure environ.

Le client scruta le liquide contenu du flacon d’un air sceptique. Il s’agissait d’un homme venu pour résoudre ses problèmes d’éjaculations précoces.

- Et comment savoir si ça fonctionne? Euh... Ne le prends pas mal, mais on m’a dit ... Enfin Max m’a dit que tu offrais des séances de démonstration.

- Ah! C’est donc Maxime qui t’a parlé de mes services?

Le jeune homme rougit. Ayizan reluqua son client. Il était à son gout. Ayizan jeta un regard à sa montre: 17:09. Plus personne ne viendrait.

- Suis moi à l’arrière boutique.

Après avoir pris le soin de tourner le panneau indiquant qu’ils étaient fermés, Ayizan se dirigea à l’arrière boutique suivi de son client.

Une fois là-bas, Ayizan descendit directement son pantalon et s’appuyant contre une étagère donnant dos au client.

- Oh! C’est du rapide, s’etonna le jeune homme. Et tu ne me suce pas avant?

- Avec ce que tu te mettra sur le gland, pas question.

Le jeune homme enduit sa queue -qui commençait à gonfler- du liquide contenu dans le flacon. Il cracha dans la raie d’Ayizan et d’un coup sec il le pénétra. Les premiers va er vient furent maladroits, mais il fut quand même satisfait de ne pas avoir déjà éjaculé.

De son côté, Ayizan profitait de cette bonne bite qu’il avait dans le fion. Cela faisait longtemps qu’il n’avait plus de nouvelle de Maxime, son plan cul régulier et quand il s’est doigté ce matin, ça l’avait plutôt excité.

Les coups de rein du jeune client était rapides, profond et brutal. Ayizan ne s’en plaignait pas. C’est ainsi qu’il aimait le sexe “hard”. Petit à petit, il senti le plaisir monté en lui tandis que son assaillant le tenait par la hanche tout en labourant ces entrailles.

- Putain! Ton cul est vraiment bon! Depuis le temps que je rêve de me faire un cul de mec. Tu l’aimes ma bite, hein?

- Tais-toi et baise-moi!

Le prochain coup de rein, Ayizan le senti cogner contre sa prostate ce qui le fit lâcher un gémissement. Encouragé, le jeune client redoubla d’effort s’assurant d’arracher à chaque fois des cris de plaisir au baisé.

- Tu aimes ça, Hein?

- Oui ... défonce moi le cul!

- Je compte bien! Maxime m’a parlé de toi! En vérité tu es une salope! T’aime bien qu’on te démolisse le cul.

Le bassin du jeune homme claquait violemment contre les fesses d’Ayizan. Les testicules se frappaient même les uns contre les autres. Ayizan prenait un pied d’enfer. Il ne se retenait plus. Il gémissait, criait son plaisir. Ses mains agrippaient fermement les étagères, craignant de tomber à chaque coup de rein que lui prodiguait son amant du moment.

«Ding! Ding!»

Ils ne l’entendirent pas la première fois. Ni la seconde.

« Il y a quelqu’un?»

Une voix d’homme venant de la boutique les interrompit dans leur acte.

«Bonsoir. Il y a quelqu’un? La porte de devant est ouverte».

Le jeune client décula rapidement et tous deux ils se rhabillèrent rapidement.

- Tu n’avais pas verrouillé la porte de devant? chuchota le jeune client. Tu penses qu’il nous a entendu?

Ayizan ne repondit pas. Effectivement il avait oublié de le faire. Mais qui aurait oser le voler? Tout le monde avait peur de sa boutique.

Ayizan sorti le premier. Devant le comptoir attendait un homme qui en l’entendant venir se tourna vers lui. De taille normal, les yeux bleus, le visage carré, quelques cheveux grisonnants, Ayizan lui donnait la quarantaine, pas plus.

- Nous sommes fermés normalement Monsieur.

- Je sais, répondit-il, mais j’ai une urgence et vous seul pouvez m’aider.

Ayizan dévisagea son interlocuteur.

- Et de quoi s’agit-il?

- Mon fils ...

La porte de l’arrière boutique s’ouvrit, le jeune client sorti en trombe de la boutique craignait être reconnu.

- Mon fils n’est pas rentré à la maison, cela va faire bientôt une semaine.

- Excusez-moi, mais ça c’est plus tôt du ressort de la police. Je ne vois pas comment ...

- Attendez! interrompit l’homme. J’ai trouvé ceci dans sa chambre.

L’homme tandis vers lui une feuille de papier avec plusieurs gribouillis faits au crayon. Ayizan reconnu plusieurs symboles magiques. Celui qui avait dessiné ça était forcément un initié. Ayizan inspecta de plus près la feuille. Quelque chose clochait. Il récita tout bas une formule, et une nouvelle forme apparu au beau milieu de la feuille sous les yeux grand ouvert du père.

«De la magie noire» pensa Ayizan.

Ayizan jeta un regard à l’homme devant lui. Ce dernier semblait anxieux. Il avait des cernes sous les yeux.

- Je ne suis pas sur de pouvoir vous aider ...

Le visage du père s’assombrit.

- ... mais je peux essayer quelque chose.

L’homme lâcha un soupir de soulagement. Il lui tendit la main

- Merci. Je m’appelle Thomas et mon fils est Tristan.

Ayizan lui serra la main.

- Enchanté Thomas. Moi, c’est Ayizan. Il va falloir que je me rende chez vous»

Note de l’auteur:

Hello tout le monde. Je me lance à nouveau dans une série de texte érotique, mais cette fois-ci dans un style nettement plus différent que le premier. J’espère qu’elle vous plaira. N’oubliez pas de laisser vos commentaires.

PS: Mes récits sont des fictions. Le sexe sans préservatif est risqué.

Dej407

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
7 janvier, + 56 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay première fois""histoire gay sm""lieux de drague gay"cyrillogay"histoires gay cyrillo""pisse gay""histoire gay hetero""histoire erotiq""chienne gay"cyrillo.com"douche gay""cyrillo 2018""histoire de cul gay""sodomie masculine""histoire gay frere""partouze sur la plage""ma premiere sodomie gay""recit sodomie gay""fils encule sa mere""photos de cul com""histoire gay soumis""cyrillo photo""histoire gay college""histoire gay cyrillo"histoiregay"histoires gay cyrillo""histoire gay beur""histoire de cul gay""chatroulette gay parle moi""histoire gay premiere fois""double sodo gay""soumission extreme""porno gay gratuit""histoire premiere sodomie"cyrillo.com"cyrillo dial""jouir du cul"cyrillogay"histoire gay internat""hds gay""hds histoires""mon cul gay""ejac faciale gay""histoires gay entre hommes""histoire gay hot"cyrillogay"blog histoire de mecs""gay recit""histoire gay pute""cyrillo xxl""mon cul gay"cyrilllo"blog histoire gay""chatroulette gay parle moi""recit gay mature"hdsgay"sauna atlantide""gay cyrillo""mec dial"cyrilo"partouze bi""gay master nantes""histoire bdsm""histoire gay jeune""ma premiere sodomie""partouze bisexuelle""histoire gay crade""dial mec""recit bdsm gay""recit sm gay""cyrillo rebeu""homme nu amateur""photo cul gay""recit cyrillo"cyrillo.com"domination gay""raidd bar paris""histoire cyrillo""depucelage gay""histoire de sex gay""travesti soumis""gay chaud""histoire gay pompier""blog ttbm""histoire porn"cyrillo"histoire cyrillo""histoire gay soumis""plan suce gay""rebeu de cité""demain nous appartient gay""partouze bi""recit porno gay"