ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Si j’avais su…

Bon j’ai déjà 2 ou3 histoires en ligne.

Mais, présentation rapide avant narration de ma dernière expérience.

60 berges 185/89 Grisonnant pas poilu look mec, mec ni beau ni moche, parait que j’ai une gueule, mon parcours comme beaucoup je suppose, jeune je me cherchais ai essayé les mecs, puis suis resté hétéro (même marié) de longues années, un divorce (classique) commencé à cavaler et batifoler, par ci par là , les femmes, puis les couples (expériences avec homme bi) puis les jeunes mecs passifs (bof) et j’ai basculé vers les actifs au look et comportements virils, dans la tranche des 55 ans et plus, là, j’ai vraiment découvert la baise, la vraie (certes quelques ratés) mais dans l’ensemble j’ai pas à me plaindre, et surtout, j’ai découvert que je jouissait du cul , ça a été la révélation.

Des expériences à 2 oui, et à 3 peu nombreuses, mais quelques ’une quand même , une à 4 (en partie forcée) avec des mecs tous actifs.

Comme je ne suis pas du genre mord de faim, plutôt occasionnel et opportuniste je baise ou plutôt me fais baiser quand l’occasion se présente et uniquement si ça me plait.

Je ne suis pas le genre minauderies, j’aime les mâles directifs puissants un poil autoritaire qui ne s’embarrassent pas de préjugés, des queutards quoi !

Cà c’est fait !

Donc, une de mes relations un certain PAUL, d’il y a au moins un an, que je continue de voir sans baiser, avec qui je fais des bouffes régulières, me dit voilà 10 jours autour d’un Barbeuch chez lui, je voudrais te présenter un mec, mais il est pas dans tes critères de sélection, pas mal , bien foutu et surtout sacré baiseur actif, pas trop mal monté mais il n’a que 30 ans, et je sais que c’est pas ton truc, toi tu aimes les plus de 55 ans, mais je te jure tu devrais essayé comme je te connais ça devrait le faire, et lui aime baiser les hommes dits : Murs c’est son kiffe.

Je suis moyennement emballé, il insiste, je lui dis OK, pour avoir la paix, je veux bien le rencontrer on verra après.

Lui je lui donne ton n° de tél, et tu te débrouilles , il s’appelle Luc, et on en reste là.

5 jours après, le tél sonne un soir,

Salut je suis Luc c’est Paul qui m’adonner ton tél.

Alors celui-là je l’avais carrément oublié.

Moi : Ha oui je me rappelle on a parlé de toi

Lui : Paul m’a aussi beaucoup parler de toi, il m’a même montré de photos dont quelques-unes à poil et dans des positions et avec des occupations, avec lui plutôt chaudes, apparemment tu n'as pas froid aux yeux, ni au cul d'ailleurs.

C’est vrai qu’une fois se salopard de Paul, nous avait filmé dans nos ébats, biens chauds avec lui mais quelques jouets de sa collection.

Lui : j’aime les mecs dans ton genre et ton âge, en plus t’es plutôt bien gaulé pour ton âge et surtout tu as un putain de cul, et de ce que j’ai vu de ce que Paul en faisait, rien que d’y penser et me rappelant les photos, je choppe la trique, et la ça fait presque 15 jours que j’ai pas trempé le biscuit, ça me démange grave.

Déjà j’aime bien manière de parler, moi ok décris toi parce que moi je ne sais rien de toi à part ton âge.

Lui : 31 ans 183 /85 brun poilu yeux bleus uniquement actif monté je dirais quasi normal dans les 18 épais de 4 pas plus, mais en revanche j’ai un énorme gland de plus de 5, et surtout je suis endurant, t’as déjà morflé avec des mecs à grosses queues ?

Moi : oui une fois ou deux

Lui : combien la plus grosse ?

Moi : 22/5

Lui : il t’a limé longtemps ?

Moi : je ne sais pas normal quoi.

Lui : t’es endurant ?

Moi : oui et non quoi te dire, j’ai servi quelques fois à deux mecs actifs qui se sont servis, a tour de rôle, une fois à 3 mecs actifs pour certains moyennement montés d’autres mieux montés.

Lui : en tout cas j’ai vu sur les photos que t’encaissé bien

Moi : si c’est bien fait, bien amené, avec un chouia de poppers là-dessus on va dire oui.

Lui : on se voit, j’ai une petite maison d’été à 20 bornes de chez toi ?

Moi : pourquoi pas quand ?

Lui : Lundi je suis de repos en AM vers 15 ou 16heures.

Moi : OK, tu envisages quoi comme plan ?

Lui : ho un truc pas compliqué une baise bien nette et quasi directe, genre tu me suces vite fait, je te bouffe le fion pour t’ouvrir un peu et je t’emmanche fermement, Paul m’a dit que c’était ton truc, moi ça me va très bien.

Ce con à réussi à me foutre le feu dans la tête et au cul avec ses commentaires et promesses.

Moi : alors ok, on verra bien sur place comment ça finira.

Le lundi je me présente à l’adresse, il y a dans un jardinet devant la maison la porte de la maison est entre ouverte je tape, on me dit entre je t’ai vu arriver, il est en sortie de bain , c’est vrai qu’il est pas mal et du genre costaud trapu je dirai.

On se salut, il me fait rentrer referme la porte derrière moi, ferme également les volets,

Lui : tu veux prendre douche , moi j’en sors.

Moi : non merci j’ai fait les grandes ablutions extérieures et intérieures avant de venir.

Lui : alors c’est cool, allez hop la chambre c’est par là, déshabille-toi ici c’est petit là-dedans il y a la place pour un lit deux chevets c’est tout c’est une maisonnette d’été qui me sert de baisodrome accessoirement.

Je mets à poil passe devant lui il me fout la main au cul passage avec son majeur qui cherche déjà mon orifice, pour me faire avancer, il ne perd pas de temps, au moins c’est clair.

C’est vrai que ce n’est pas grand, mais il y a un très grand lit qui prend la plus grande partie de la surface.

Il me pousse sur le matelas m’assoie il a tombé le la sortie de bain, me présente sa queue, j’en reviens pas il est déjà en forte érection, je sais ce qui, me reste à faire, je la manipule ,la caresse lentement, elle est super tendue, il a aussi de belles couilles pendantes et lourdes que je malaxe, et alors il a, pas menti, voilà là un gland de chez gland, un putain de morceau bien épais large presque rouge sombre, ça parait incongru avec le reste ça me fait penser à une sorte de champignon ou norme cerise.

J’ouvre les lèvres lui suçote le, gland puis avec la langue vais lui titiller le freins, apparemment il aime, puis d’un coup je j’engouffre son gland comme je peux, et pratique des petites aspirations, il geint, puis je m’attache à l’engouffrer le plus possible par saccades, ma bouche descend par étapes sur son manche, et je lui applique une pipe de malade , je lui tortue le gland par des va et viens et aspirant en même temps, ça le rend fou, il m’appui de temps en temps sur la tête pour me forcer à l’avaler, j’ai failli m’étouffer 2 ou 3 fois.

Il retire sa queue de ma bouche, et me dit à moi maintenant, il me met à 4 pattes, m’écarte les fesses et vient planter et darder sa langue chaude et tendue dans mon orifice, il me bouffe littéralement le cul comme un affamé, et je dois avouer qu’il est doué et que j’aime ça, il tend la main sous l’oreiller, et ressort un petit pot de gel et un flacon de poppers, il avait tout prévu le type,

Il met deux doigts dans le pot et m’en enduit la rondelle, puis d’un coup enfonce un doigt 2 et 3 va et viens il en met un 3ème, là pareil quelques va et viens et il essai, non sans difficulté d’en mettre un 4ème .

Il s’arrête et décrète t’es prêt .

Moi : c’est une question ?

Lui : non une évidence, là je vais t’enculer, sniff un peu de poppers ça va te servir au passage d mon gland.

Alors je sniff une bonne rasade, j’avoue m’inquiéter un peu quand même, il me laisse le temps que le poppers me monte dans ma tête, en me claquant le cul, puis pose son machin brulant sur mon trou et pousse d’abord en pression, moi j’ai hâte mais en même temps la crainte, j’ai pas le temps d’avoir peur longtemps, d’un seul coup puissant après avoir poussé sur mon trou, il me pénètre d’un coup, son gland m’éclate la pastille, et s’enfonce en moi, j’ai gueulé j’ai cru qu’on me fendait en , la brulure intense m’a vrillé le cerveau.

Il s’arrête là quelques secondes que je récupère, me demande si ça va,

Moi : si on veut,

Lui le plus gros est passé ç va coulisser tout seul maintenant, re sniff un chouia, en plus c’est de la qualité, en effet il est de qualité son poppers je le sens prêt à l’affronter,

lui : c’est bon on peut attaquer

Moi : vas ’y fais ta vie

Alors il s’enfonce au plus profond qu’i pleut, et commence à me limer en cadence sur toute la longueur de sa queue, son gland frotte mes parois la sensation est incroyable, j’adore ça

Je m’ ouvre il glisse très bien dedans maintenant,

Lui : t’aimes

Moi : j’dore, dis, tu peux ressortir complètement pour me remettre ton gland en force,

Lui :pas de problème, et ressort 4 ou 5 fois et me re trou le cul à chaque fois, chaque fois j’ai un peu mal mais chaque fois j’aime plus.

Puis il me lime, ne s’arrête pas je suis en trans et en sueur j’ai l’impression que mon ventre va exploser et mon cul avec, et il lime, lime a tel point qu’à un moment je suis pris de convulsions annales, et je jouis violement du cul .

Il se retire, il est encore raide comme un bâton de tambour,

Il me dit resuce moi là, et je m’y recolle 10 bonnes minutes, il bronche pas, puis sort de ma bouche, me jette sur le dos, me fait écarter et lever les jambes et s’enfonce de nouveau en moi au plus profond qu‘il peut, il reprend son pilonnage une vraie machine, et me lime me lime il ne s’arrête pas, je sens de nouveau le plaisir monter en moi, là c’est plus la prostate qui travaille que le reste, et je repars dans une jouissance écrasante , je sais plus ce que je fais, ni ce que je dis je jouis très fort et longtemps, lui toujours planté en moi, j’en peux plus, lui si, il continu à me limer, cela en devient douloureux insupportable, même plu drôle, c’est tout le contraire, je lui demande de s’arrêter, que j’en peux plus que c’est plus plaisant, lui : pas encore tu vas ramasser encore un peu, et de me re limer encore et encore, à un moment je lui gueule STOP je peux plus là c’est un martyr ton truc je déconne pas là arrête !

Il se retire, il bande toujours comme un malade, je n’en reviens pas , alors j’essaie de le sucer de mon mieux après tout il m’a quand même envoyé sérieusement en l’air 2 fois alors…

Mais rien n’y fait, j’ai mal aux masséters, je renonce à le faire jouir.

Je lui dis, désolé, mais tu carbures à quoi, qu’est-ce que t’as pris pour être tout le temps raide comme ça ?

Lui : te casse pas la tête j’ai l’habitude tant avec les mecs que les nanas, j’ai des périodes comme ça en fait je suis atteint de crises de priapisme de temps à autres, et là t’es tombé en pleine crise.

Moi : priapisme ?

Lui : oui c’est une pathologie rare qui fait que parfois je suis en érection quelquefois toute une nuit ou une journée sans pouvoir rien y faire suite à une excitation, quelquefois ça passe en baisant, et des fois pas.

Moi : heu ça ne doit pas être drôle ton histoire, et tu jouis quand ?

Lui : quand je ne suis pas en crise, il m’arrive aussi parfois de baiser, jouir normalement, mais rester encore en rection et de rebaiser jusqu’à 2 ou 3 fois d’affilé.

Moi : Ha oui quand même.. je culpabilise pas alors ?

Lui : surtout pas, j’ai quand même pris grand plaisir à te fourrer, t’as un bon cul, et t’encaisses

Moi : ça pour me fourrer tu m’as fourré, tu m’as mis grave, j’ai plus de cul, et j’ai pris jets de plaisirs incroyables.

Lui : alors tant mieux.

Je ne m’éternise pas, le salut et pars.

De la voiture j’appelle Paul, et lui dis que je sors de chez Luc

Paul : Alors ?

Moi : un truc de ouf, il ma détruit le cul, il a bien dû passer ¾ d’heure à me limer et il a pas fait dans la dentelle, j’ai le trou et les boyaux en feu.

Paul : tu as joui au moins ?

Moi : ho que oui 2 fois, et très fort, en revanche lui non, je suis parti, il était encore en rection.

Paul : ha il était en pleine crise alors.

Moi : tu savais ?

Lui : oui

Moi : pourquoi tu n’as rien dit ?

Lui : c’est ça qu’est drôle, et comme je sais qu’il t’arrive de tenir la distance je me suis dit pourquoi pas.

Moi : ok on en reparlera tu aurais pu me prévenir quand même.

Paul : et ça aurait changé quoi, ? curieux et gourmand comme je te connais quand tu t’y mets.

Moi : pas faut, et je raccroche.

Sur la route du retour j’ai pensé et réfléchi à tout ça, et me suis jurer de ne jamais recommencer comme ça, décision renforcée par les 2 jours qui on suivis qu’il m’a fallu pour me remettre, et que mes sphincters et la tuyauterie reprenne forme normale.

Tout bien réfléchi je préfèrerai encore me faire baiser par 2 mecs ensembles mais, avec des mecs normaux, qui jouissent normalement.

J’ai quand même une frustration dans tout ça, je n’ai pas vu, ni senti en moi la puissance de son jus.

En conclusion, même s’il m’a bien baisé et fait jouir deux bonnes fois, même si je me suis fait déjà fait tringler par des mieux montés que lui, et même une fois ou deux dans ma vie par des gros calibres, j’ai vu mes limites, enfin je crois.

Je vais éviter dorénavant ce genre de bandeurs insatiables,

le problème,

c’est que, c’est pas écrit dessus.

S’il vous est arrivé un plan du genre, laissez-moi un message.

Vous pouvez commenter aussi.

Allez zou ; bonne bourre à tous !

Badaboum

Autres histoires de l'auteur : Si j’avais su…

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
12 janvier, + 79 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"blog de cyrillo""gay en foret""histoires cyrillo"jupimail"elle me vide les couilles""photo de cul gay""x story histoire""histoire gay piscine""cyrillo biz""histoire bondage""histoire gay gratuit""branle entre mecs""histoire de depucelage""viol gay""histoire minet gay""histoire gay arabe""plan cave gay"cyrillobiz"récits gay""histoires gay cyrillo""histoires de sexes""jockstrap gay""histoire cyrillo"cyrillogay"blog histoire gay""histoire inceste mere fils""photo cul""chris evans torse nu""histoires gays gratuites""histoires gay cyrillo""cyrillo histoire gay""histoire gay arabe""histoires gays gratuites""petit cul serre""ma première sodomie""cyrillo gay""histoire sexe hard""histoire gay hot""cyrillo gay""histoire gay mature""histoires gay cyrillo""chatroulette gay parle moi""sexshop gay""beau gosse gay""tournante dans une cave""histoire routier gay""hds histoire gay""chienne gay""blog histoire gay""pute a rebeu""cyrillo histoire gay""gay pute""histoire gay routier""premiere felation""gay exterieur""gay cyrillo""histoire gay hard""cyrillo pcul""homme mature gay""histoires cyrillo""histoire gay cousin""baise dans la grange""recit sm gay""histoire gay rebeu""rebeu cité""dial agayn""hds gay""pompeur gay""recit hds""histoire x gay""plage naturiste gay""histoire sex gay""histoire gay cyrillo""histoire anal""twitter gay exhib"cyrillo.com"gay zoophil""1ere fellation""x story histoire""histoires gay gratuites""mon clubgay""felation homo""histoire gay domination""bite molle""pute à rebeu""histoire gay uro""blog gay porno""gay mec""coco gay""histoire gay hetero""histoire gay internat""il se fait enculer par son chien"