ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mes cousins | 1

Bonjour à tous. Je me présente Antonin, 25 ans, 1m87, cheveux bonds bouclés, corps fin et un peu musclé. Pas un top modèle non plus mais plutôt beau gosse et bien foutu 😊

Cette histoire s’est passée il y a quelques mois. J’étais dans la maison de vacances de la famille (on s’en fout de savoir où, vous venez pas pour visiter ^^) ; le soir venu je dormais avec l’un de mes cousins. Edgard, 19 ans et demi, 1m80, 70kg, cheveux châtains, yeux bleus, bien musclé comme il faut mais avec un corps assez sec quand même, bref un étalon comme je les aime.

Je suis dans mon lit et le voilà qui entre dans la chambre en caleçon ; je ne peux m’empêcher de jeter un œil à son entrejambe qui a l’air déjà bien garni pour son âge. J’y décèle une goutte de pisse ce qui me fait sourire. Il vient de pisser dans la salle de bain.

Il voit que je le matte et me lance « alors cousin, on veut voir ce qu’il y a dessous ? »

Je suis sans voix pendant quelques secondes ; j’avais rêvé tellement de fois de me retrouver à genoux devant lui ! puis je m’entends dire « tu bluffes ». Tu parles d’une réflexion à la con !

Mais j’avais tort, mon cousin commence alors à se caresser la queue et je vois le tissu commencer à se déformer par son érection naissante ; il est torse nu et se caresse ses pecs musclés en même temps en appuyant sur ses tétons et en me lançant un regard de feu et plus que suggestif... Je ne me démonte pas et insiste « j’attends toujours ». Le voilà qui se rapproche de mon lit où je suis allongé et qui vient coller sa queue proche de mon visage. Il me lance « j’ai l’impression que tu préférerais la sortir toi-même petite salope, j’ai pas raison ? ». Alors là, je suis sous le choc mon cousin me traite de salope moi qui l’ai toujours pris pour un gars gentillet bien élevé et tout le toutim du parfait gentleman.

Ne sachant comment réagir, mon cousin s’en charge ; il m’attrape par les cheveux et ce coup ci me colle le visage sur son caleçon maintenant complètement tendu par son chibre dressé. Je me laisse faire…il m’a parfaitement cerné, je suis bien une salope…

Il me dit « je le savais que t’aimes çà les bites petite pute, tu vas être servi » ; je rougis tellement je suis chauffé à blanc par ces quelques mots. Il le voit, s’approche de mon oreille et me lâche « les putes çà se baise c’est tout, çà ne sert à rien d’autre ». Je tremble de tous mes membres, je vais enfin pouvoir être soumis à mon cousin et être à sa merci. Je bascule inconsciemment en mode chienne.

Je commence à renifler son caleçon et à lui lécher la queue à travers. Puis je ne sais pas ce qu’il me prend je me mets d’un coup allongé à ses pieds nus et je commence à les lui lécher. C’est pour moi le geste ultime de soumission à son maitre que de lui lécher les pieds. Il ne dit rien et me laisse faire. Je m’applique à lui lécher bien les pieds comme il faut, entre les orteils, à en prendre le maximum dans la bouche, le faisant lui soulever les pieds l’un après l’autre. Je les embrasse, je les lèche, je lui tiens les chevilles et je le remercie de m’accepter comme sa chienne. Alors que je lui lèche l’un des pieds il me met le second sur la tête et appuie dessus. Je suis aux anges.

Après quelques minutes de ce petit jeu, il me lance un « allez suce moi maintenant sale trainée, tu m’appartiens désormais tu vas faire tout ce que je te dirai » ce à quoi je lui réponds un « oui maitre » qui scelle ma soumission officielle à mon jeune cousin.

Je sors sa queue de son caleçon et découvre une superbe bite d’environ 19cm bien droite devant lui, fine mais pas trop, un beau gland découvert luisant de mouille, des couilles pendantes légèrement poilues et une fine toison sur le pubis avec quelques poils qui remontent jusqu’au nombril.

Je commence à lui lécher le gland avec ma langue, à en faire le tour plusieurs fois dans les deux sens, puis je prends le gland en entier dans ma bouche et le suce comme une sucette. J’entends mon cousin qui commence à gémir « huuuuum oui c’est bon, comme çà continue, ma chienne, ronge ton os comme tu sais bien le faire » ; j’accélère la cadence, je le prends maintenant en bouche sur toute sa longueur et je suce avidement cette queue magnifique. Elle a un goût un peu sucré et une odeur de reste d’urine ce qui ne fait que décupler mon ardeur à mon travail. Je lui lèche la queue et les couilles, j’avale ses couilles l’une après l’autre, si j’avais pu j’aurais tout mis dans la bouche !

Après 10 minutes de suce énergique, mon cousin me prend la tête à deux mains en m’agrippant les cheveux, il pose sa queue lourde sur mon visage, j’ai son gland au niveau des yeux et commence ensuite à me baiser la boucher en gorge profonde ; mais il y va comme un bourrin le salaud, normal je suis sa pute il fait ce qu’il veut de moi ! il s’amuse même à la laisser rentrée jusqu’à la garde pendant plusieurs secondes et essayant de grapiller les derniers millimètres qui n’étaient pas encore rentrés et il y arrive à force ! je me retrouve avec 19cm de tige enfoncés dans la bouche, j’ai dû m’adapter pour encaisser le tout comme il le souhaitait et me décrochant à moitié la mâchoire^^ je sens son gland sur ma luette et je savoure chaque instant au maximum.

La défonce de ma bouche a duré 5 bonnes minutes ponctués d’insultes, de crachats, de claques, de bifles, avant que mon cousin ne change ses plans. Il me dit « à quatre pattes salope ! » d’une telle façon que tu ne peux qu’obéir le plus vite possible. Me voici donc à 4 pattes devant mon cousin, il enlève brutalement mon caleçon en le déchirant à moitié et me mets une énorme claque sur les fesses. Je pousse un petit cri de douleur et de surprise, ce à quoi mon cousin réagit en m’attrapant par les cheveux et en me glissant à l’oreille « ta gueule grosse chienne tu veux que toute la famille vienne mater ou quoi ?? ». Puis il me lâche un énorme mollard dans la bouche, me mets deux gifles et se replace derrière moi. Je baisse la tête en mode je suis désolé.

Je l’entends cracher dans sa main pour lubrifier sa queue avec, encore qu’elle devait l’être déjà pas mal vu la quantité de salive que j’y avais laissé ^^

Sans prévenir ni préparer mon trou, il s’approche de mon cul, je sens son gland puis toute sa queue glisser sur ma raie, genre il mesure si tout va rentrer mais il en a rien à battre l’enfoiré et d’un coup, après être resté 3 secondes avec le gland collé sur mon trou, il me l’enfonce à sec jusqu’à la garde. Je prends garde ce coup ci de ne pas crier même si la douleur fulgurante m’entraine à faire le contraire. « alors tu la sens bien ma soumise, tu la voulais ben la voilà et t’as encore rien vu ni senti, je vais te déchirer ton cul de pute comme jamais, tu vas comprendre ce qu’on fait aux putes dans ton genre ». Je le remercie en lui lâchant des « merci maitre, défoncez moi le plus fort que vous pourrez, je suis qu’une chienne bonne à baiser, un trou pour votre grosse queue ». Je me rends compte au passage que tout naturellement je me suis mis à le vouvoyer. Comme quoi je suis vraiment faite pour être soumise à un maitre.

Il entame ses vas et viens et me tenant des deux mais par les hanches ; comme çà il peut vraiment me la mettre au plus profond à chaque coup sans que je puisse esquiver un de ses merveilleux coups de queue. Il est à genou derrière moi et me déchire petit à petit la chatte en gémissant et respirant de plus en plus fort. Il m’insulte régulièrement de « trainée, sale pute, salope, trou à bite, sac à foutre » et bien d’autres ce à quoi je le remercie pour chaque insulte qui ne font qu’accentuer mon plaisir.

Il décide alors de se remettre sur pieds, jambes félchies, les plaçant de chaque côté de mes jambes et renfourne sa bite dans mon fondement en se penchant vers ma tête qui se retrouve collée à la sienne, ses mains se posant à côté des miennes au sol. Ma position favorite, me faire baiser en mode chienne. Avec sa bouche collée à mon oreille il s’en donne à cœur joie dans les insultes, me mordille les oreilles, me lèche l’intérieur des oreilles. La position l’excite encore davantage, les coups de bites sont plus rapides et je sens qu’à chaque coup il pousse le plus fort qu’il peut pour que tout rentre. S’il pouvait je pense qu’il me ferait rentrer les couilles avec à chaque fois ce qui ne m’aurait pas déplu ^^

Je dois lutter pour ne pas tomber en avant à chacun de ses assauts. Puis il se redresse tout en restant en moi, m’attrape par les cheveux et continue à me défoncer en mode cavalier comme si mes cheveux étaient des rennes. Il me tire la tête en arrière et je peux le voir prendre un plaisir intense à notre baise. Il voit mon regard de chienne comblée et me crache sur la gueule de plusieurs mollards bien visqueux. Je lèche tout ce que je peux avaler avec la langue ce qui fait rire Edgard qui me lance « t’aimes tout ce qui sort de mon corps hein ? »

Moi : « oui maitre »

Lui : « tu vas être contente »

En guise de réponse, je reçois des énormes fessées sur les 2 fesses, il a même déculé pour me les mettre, j’ai les fesses rouges et chaudes. Il me rencule au plus profond et me met maintenant des claques sur les joues et me demandant de m’allonger à plat ventre ce que je fais bien sûr.

Nous voilà tous les deux allongés, lui sur moi et là il n’est plus en train de me baiser, il est littéralement en train de me violer, je ne suis qu’un trou pour satisfaire ses besoins rien de plus. La preuve en est il met ses deux mains sur ma tête et m’écrase de tout son poids sur la tête tout en continuant à me défoncer le plus rapidement et le plus violement qu’il peut.

Il finit enfin par arrêter ce viol vient se placer devant moi à genou, me redresse la tête par les cheveux et me lâche 5 énormes jets de sperme sur la gueule et dans la bouche dans un râlement bestial impressionnant. J’avale direct tout ce que j’ai reçu dans la bouche, pas question de gaspiller sa précieuse semence ! son nectar est bien crémeux, légèrement sucré, bref un régal ! il finit de me mettre dans la bouche avec sa bite tout le sperme qui avait atterri sur mon visage puis me fais lécher sa queue pour tout bien nettoyer. Il me rebaise un peu la bouche avant de débander complètement en mode défonce là encore, à croire qu’il ne va jamais s’arrêter ! après quelques minutes, il se retire me penche la tête en arrière par les cheveux et en guise de conclusion me crache à la gueule.

Sans un mot il va se coucher.

De mon côté, je pars direction la salle de bain pour me nettoyer un peu.

Et voilà que je tombe sur un autre de mes cousins…

La suite au prochain épisode 😉

Antonin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
18 janvier, + 96 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"plan sm gay""histoire gay jeune""exhib dans les bois""histoire gay hetero""histoire de sex gay""cyrillo gay""gay en string""histoire gay gratuit""photo amateur gratuit""mec en string""cyrillo 2018""histoire de sexe bi""premiere fois gay""histoire gay papa""videos gays gratuites""recit porno""sex shop lille"cyrillobiz"elle baise avec son père""histoires gay black""mon clubgay""gay vide couilles""histoires gay cyrillo""histoire de soumission gay""cyrillo pcul""gay uro""histoire cyrillo""baise en voiture""premiere pipe""histoire gay militaire""histoires cyrillo"cyrillo.com"cyrillo blog""baisee a la chaine""j'ai senti battre ses couilles contre ma chatte""recit gay beur""histoire de gay soumis"cyrillo.biz"premiere sodomie gay""histoire gay vestiaire""cyrillo gay""beau goss nu""cyrillo photo""puceau gay"cyrilo"soumission extreme""recits pornographiques""recits erotiques gays""plan sm gay""premiere branlette""recits hards""1ere fellation""histoires gay gratuites""gay ardeche""histoire erotique gay""histoire gay crade""homme amateur nu""histoires gay cyrillo"cyrillo.com"histoire gay xxx""récit érotique gay"cyrillo.biz"histoires cyrillo""histoire gay cousin"cyrillo"avaleur de sperme""histoire erotique gay"cyeillo"gay bandant""histoire gay soumission""histoire gay black""hds histoire gay""photos gay gratuite""gay wc""histoire gay zoophile""recit gay beur""histoires cyrillo""cyrillo histoire gay""histoire gay cyrillo"cyrillogay