ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le fils de mes amis

Je m'appelle Alain (Fanlycra06), j'ai 50 ans, je suis encore très séduisant à ce que l'on dit (mince, grand, yeux bleus, je ne fais pas mon âge...).

Côté queue je suis plutôt bien loti 18/19 épaisse.

Je me suis toujours senti bi, depuis que je suis en âge de penser au sexe.

Quand je dis bi, je dois dire que je n'ai jamais préféré d'aller avec un mec ou une fille, j'aimais les 2.

Je me suis vite "rangé" et l'âge aidant, je me suis marié.

J'avoue que la sexualité d'homme marié tourne vite en rond et les relations s'espacent, l'âge aide sans doute aussi...

Avec ma femme nous avons un couple d'amis, que nous voyons régulièrement, ce n'est pas fusionnel, nous sommes tous indépendants mais nous aimons nous voir régulièrement pour des sorties, le courant passe bien.

Nos enfants s'entendent aussi, ça aide aussi à passer une soirée tranquille quand les enfants s'amusent entre eux.

Leur dernier s'appelle Adam, 20 ans, le canon de la beauté, grand, athlétique, des yeux verts où l'on a envie de se perdre, des cheveux blonds bouclés bref de quoi émoustiller n'importe qui... y compris moi mais j'ai toujours chassé cette idée de mon esprit.

D'abord parce que je n'ai jamais trompé ma femme et aussi parce que c'est quand même le fils de mes meilleurs amis, qui a l'âge du mien.

Je l'ai donc considéré comme un membre de la famille... jusqu'à ce jour...

On avait planifié un voyage à la montagne avec nos amis et leurs enfants, on devait louer un chalet pour une semaine et là, la tuile, mon patron me supplie de le remplacer car il était souffrant. Grippe ou COVID peu importe, il en avait pour une semaine d'arrêt... Et à vrai dire si je devais compter sur la promotion promise, j'avais intérêt à accepter. Même en télétravail, j'étais obligé de rester à la maison, le chalet n'étant pas équipé ni du wifi ni d'un espace compatible avec une quelconque activité professionnelle.

Lorsque j'ai annoncé la nouvelle à ma femme, je pense qu'elle aurait moins hurlé si je lui avais dit que je l'avais trompé.

Le séjour n'étant pas remboursable en plus, elle me dit que de toute manière elle partirait...

Le lendemain elle semblait moins nerveuse et me confia que nos amis avaient quelque chose à proposer...

Adam ne pouvait pas partir car il devait réviser ses partiels, ça les embêtait de le laisser seul pour la semaine, ils proposèrent donc qu'il vienne habiter chez nous pendant la semaine.

Il prendrait la chambre d'ami et réviserait chez nous.

Tout était donc réglé même si ma femme n'avait pas trop digéré mon annulation.

Ils partirent ensemble le samedi matin tout en amenant Adam et ses affaires à la maison.

La journée n'étant pas travaillée pour moi, je m'occupais comme d'habitude, Adam installé s'enferma dans la chambre pour réviser.

En fin d'après-midi, il vint me demander s'il pouvait profiter de la salle de gym dans le garage.

J'ai en effet aménagé des appareils dans mon garage : vélo, appareil de muscu, rameur... Bref de quoi se tenir en forme...

Évidemment j'ai accepté, je lui ai proposé de lui montrer le fonctionnement des appareils...

Comme je devais lui montrer les appareils, je me dis que j'irai faire un peu de vélo dans ma salle de gym.

J'adore le lycra (Note de l'auteur: ceux qui sont habitués à mes histoires le savent !!) j'ai donc voulu en profiter pour essayer une de mes dernières acquisitions : la tenue de Mario Cipollini: Acqua & Sapone de 2002.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette tenue (google peut vous aider) il s'agit d'une tenue blanche avec de nombreux traits horizontaux noirs, un peu comme une carte topographique. Je l'avais prise un peu petite, mais ce qui était au départ une erreur m'avait ensuite semblé un avantage : mes couilles et ma queue étaient particulièrement mis en valeur voire soulignés par l'étroitesse de la tenue et l'imprimé sur le lycra, j'étais ravi de mon achat 😉

Adam me rejoint donc quelques minutes après dans le garage.

J'étais en train de faire du vélo quand il franchit le seuil de la porte.

J'avoue qu'à cet instant j'ai compris que quelque chose avait changé dans son regard et dans celui que je lui portais : le gamin que j'avais vu grandir s'était métamorphosé en sex-symbol : il portait un t-shirt de compression blanc Under Armour qui moulait ses muscles : les biceps saillants brillaient à lumière des pâles néons, ses pectoraux semblaient vouloir jaillir du t-shirt.

En bas, un cuissard blanc de la même marque mettait en valeur des cuisses puissantes mais surtout un volume important au niveau du sexe, je dois dire que je matte souvent les mecs en lycra mais là il battait tout ce que j'avais vu jusqu'avant.

J'ai juste arrêté de pédaler, la bouche ouverte, il a dû me rappeler pourquoi il était là, je lui ai donc montré comment utiliser l'appareil, mais j'avoue que lorsqu'il me frôlait je ressentais un trouble : un mélange de gêne (c'est le fils de ton pote merde !) et d'excitation (j'ai trop envie de lui !).

Il m'a achevé quand il s'est penché pour changer les poids sur l'appareil, ses fesses musclées tendues vers moi semblaient m'appeler.

Si je ne m'étais pas tenu, je me serais jeté sur lui !

Adam, s'installa sur l'appareil à charge guidée, assis, il se mis à soulever les jambes avec une charge assez lourde.

Ses cuisses musclées semblaient gonfler prêtes à exploser (Un peu comme ma queue en le regardant), il était tout simplement superbe, sa queue semblait trop grosse pour le cuissard.

Un peu à l'étroit dans mon lycra sur le vélo, j'essayais de trouver un moyen de cacher ça, je la mettais le long de ma cuisse tandis qu'Adam me regardait en souriant...

J'avoue qu'avec cet imprimé sur le lycra, la moindre bosse ressort et là ça ressemblait plutôt à un chapiteau de cirque qu'à une tenue de vélo.

Il s'allongea sur le banc de muscu, les jambes légèrement écartées, je ne savais plus trop quoi faire, je ne pense pas qu'il avait remarqué ma queue mais j'avais trop peur qu'il voie mon état.

Cette position allongée mettait encore plus en valeur sa queue et ses couilles dans un tissu si fin et moulant qu'on voyait tous les détails.

Plus je le regardais, plus je bandais, j'essayais de me sortir les idées qui me venaient mais il me demanda de régler le dossier de l'appareil.

Je voulais lui rendre service et j'oubliais l'état de mon sexe, tandis que je me positionnais sur le côté pour régler l'appareil, je vis son regard posé sur ma queue bandée, ses lèvres étaient à 20 centimètres de mon membre, je suis vite reparti après le réglage et me mis sur le tapis de course pour me défouler et débander...

Il se mit sur un tapis et me demanda de lui tenir les chevilles tandis qu'il faisait des crunchs.

Je me suis demandé s'il ne le faisait pas exprès, à chaque fois qu'il se relevait, son paquet était compressé, il écartait légèrement les cuisses et je ne manquais rien du spectacle.

Il finit par quelques pompes où je pus admirer la musculature admirable de ses fesses.

Je décidais donc de quitter la pièce, j'avais repositionné mon sexe sur le dessus mais il tendait pas mal le tissu, j'ai pris ma serviette que j'ai mis devant pour cacher mon érection, c'était un comble : j'avais acheté une tenue en partie pour m'exhiber et j'essayais maintenant de me cacher.

Je filais en courant dans ma chambre.

J'étais dans un état d'excitation comme rarement, je me dis qu'il fallait rapidement me débarrasser de cette tension...

Je virais mes fringues rapidement et je pris ma queue en main pour me soulager rapidement, je fermais donc les yeux me rappelant les images du mec magnifique que je venais de voir et je me mis à me branler avec des mouvements amples.

C'est l'instant que choisi Adam (sous un prétexte bidon) pour franchir le seuil de ma chambre.

Je ne l'ai pas vu immédiatement (tenant les yeux fermés), je ne sais pas combien de temps il m'a regardé comme ça mais en ouvrant les yeux il se trouvait sans rien dire à 2 mètres de moi, la situation l'avait surement excité vu l'énorme bosse dans son cuissard, mais pour ma part j'ai sursauté, je n'avais rien pour me cacher, j'ai juste mis mes mains devant ma queue comme un ado surpris par ses parents en pleine séance de masturbation...

Il a tout de suite voulu me maitre à l'aise en me disant "t'inquiète c'est naturel, j'en ai déjà vu des queues", il avait un sourire radieux, j'étais pour ma part pétrifié, qu'allait-il dire à ses parents ? à ma femme ?

Mes réflexions ont duré un instant, mais tandis que je me demandais quoi faire il m'a dit avec un naturel déconcertant, "Je vais pas te laisser comme çà", il se mit alors à genoux et pris ma queue en bouche, direct sans même que j'ai le temps (ou l'envie) de le repousser, il a dû comprendre qu'il ne fallait pas me laisser réfléchir. Le temps que je lui dise "non fais pas ça, faut pas le faire, je suis marié" mes réticences avaient lâché.

Jamais de ma vie on ne m'avait sucé comme ça, il y avait un mélange d'énergie et de douceur, un truc de fou !

Il semblait être expert, il ne touchait même pas mon membre mais arrivait à en lécher toutes les zones sensibles, j'avais l'impression d'être aspiré.

Il m'a regardé avec ses beaux yeux, son regard était un mélange de défi, de plaisir et d'excitation sexuelle, je n'ai pas pu me retenir et j'ai tout lâché dans sa bouche en de puissants jets.

Il a tout avalé et puis dans une simplicité déconcertante il m'a dit : "je n'arrive pas à brancher le tapis de course, tu peux m'aider ?"

Je n'arrivais plus à dire un mot, certes j'avais eu une jouissance comme rarement mais je venais à la fois de tromper ma femme pour la première fois et qui plus est avec le fils de nos meilleurs amis.

Je lui ai montré comment brancher l'appareil, il bandait toujours mais ne semblait plus s'en soucier puis il a commencé à courir.

Je suis donc remonté à ma chambre vite fait.

Je ressentais une honte, une culpabilité, et en même temps un sentiment de plénitude, après avoir mis mes idées en ordre, je partis préparer le diner en essayant de chasser les images du corps d'Adam qui me faisait rebander.

J'entendis le pas d'Adam dans l'escalier, je ne pus l'apercevoir, en même temps cela m'arrangeait car je ne savais plus comment réagir avec lui.

A L'heure du diner, il fallait quand même le nourrir avec autre chose que mon sperme, je montais le chercher à sa chambre.

Je ne sais pas si c'est une chance ou une malchance, mais arrivé en haut de l'escalier je trouvais mon Adam... en tenue d'Adam, revenant de la salle de bain. Vu ce qui s'était passé peu avant, ça n'aurait pas dû me surprendre...

Le pire c'est que mon bel apollon avait une trique d'enfer, quand je dis d'enfer, elle devait faire dans les 20/22 cm bandée à mort.

Il m'accueillit avec un grand sourire et il me dit "Faudrait me rendre la pareil mon gars, j'en ai besoin, tu me suis ?".

Bon j'avoue que je n'ai pas réfléchi longtemps, 2 minutes plus tard j'étais en train de le sucer en gorge profonde, ça faisait longtemps que je n'avais pas sucé mais vu ses gémissements, je m'y prenais bien...

Après quelques minutes, il appuya sur ma nuque et gicla en grognant.

Je ne savais pas quoi faire, j'ai également avalé.

Alors que les remords me reprenaient, il me dit avec une légèreté déconcertante "Bon alors on mange ? J'ai faim !!".

5 minutes après on était à table, je ne savais pas comment engager la conversation mais décidément il était plus à l'aise que moi.

Il me dit :

"T'inquiète, hein, je dirai rien !"

"Oui c'est un accident, on va oublier"

"Non, non, j'ai pas dit ça, on dira rien mais j'en ai pas fini avec toi !"

Je ne savais pas quoi lui répondre je lui dis:

"Mais arrête, j'ai 50 balais, tu as l'âge de mon fils et je suis pas gay"

Il me répondit :

"Le mec il me suce comme une salope et il se prétend hétéro ? Pour l'âge au contraire j'aime bien les mecs de ton âge"

Il avait réponse à tout...

Je lui dis simplement :

"OK mais qui te dit que j'ai envie moi ?"

"Ben la manière dont tu regardes ma queue pardi !"

"Bon OK c'était bon mais on peut pas continuer ça"

Il me répondit un truc qui me laissa sans voix :

"Ecoute on peut s'éclater tous les 2 ce soir et on en reparle plus, depuis des années quand tu fais du vélo avec mon père, j'ai remarqué tes cuisses et tes fesses, j'ai trop envie d'en profiter, allez !"

J'étais soufflé, j'essayais de comprendre ses intentions...

"Ecoutes, tu sais, je veux bien m'amuser avec toi mais pas de sodo"

Il me répondit en rigolant :

"Tu verras, tu en redemanderas !"

Je ne savais plus quoi dire, ma queue était dure comme la pierre, j'étais hypnotisé par un gamin, mais j'avais trop envie...

Après avoir expédié le repas, on se retrouvait dans sa chambre, ils se mis à poil en quelques secondes, j'en fis de même, pour la première fois on s'embrassait, j'étais comme un dingue, ma langue virevoltait autour de la sienne. Ma queue raide contre la sienne, j'ondulais du bassin, pour mieux ressentir la pression de sa queue sur la mienne.

Je léchais tout son corps comme si je découvrais pour la première fois le sexe, il semblait très sensible des tétons.

Je basculais sur le côté sa queue était décidément massive par rapport à la mienne que je considérais jusqu'alors comme une queue de bonne taille.

Je le pris en main et le branlais vigoureusement, puis je commençais à le sucer, après quelques minutes on se mit en 69, j'aurais pu vous dire que j'avais tenu 1 heure comme ça, mais j'étais trop excité et je jouis dans sa bouche.

Je m'excusais de ma rapidité mais il me dit :

"T'inquiète, on va se rattraper".

Je m'approchais de sa queue pour continuer à le sucer mais il me bascula sur le ventre et commença à lécher mon trou.

Je dois dire que je n'avais jamais fait çà mais je m'abandonnais rapidement à la caresse, comme pour le reste, ce type avait à la fois douceur et énergie dans tous ses gestes, il commença à me doigter, il s'y prenait vraiment bien.

Il prenait son temps, j'adorais, après quelques minutes il alla chercher du gel et une capote dans son sac, il recommença à m'habituer avec ses doigts et il finit par approcher sa queue, je m'attendais à être déchiré mais, là encore, il y mit tellement de douceur que je sentis juste une légère douleur au début. Mais le mâle dominant repris le dessus et il commença à me ramoner avec force.

Il agrippait mes hanches et me limait avec énergie. Il gémissait et grognait, il prenait son pied.

De mon côté j'avais rebandé, et je commençais à réaliser qu'on peut prendre son pied par une pénétration.

Il me retourna alors, mis mes jambes sur ses épaules et recommença à me limer.

Je sentais vraiment sa queue me faire du bien, je jouis sans me toucher, chose que je n'aurais pu imaginer avant.

Quelques secondes après il hurla en jouissant dans mes entrailles.

Il se laissa tomber sur moi et recommença à m'embrasser.

Je dois dire que je n'ai jamais autant joui que cette nuit, on a vraiment pris notre pied tous les 2.

Il était aussi passif, j'ai donc aussi profité de ses fesses musclées.

On s'est endormis l'un contre l'autre, au matin on a remis ça, je lui ai demandé de me prendre, j'avais trop aimé.

Au petit déjeuner j'avais l'impression d'avoir découvert un nouveau pan de ma sexualité, j'avais déjà eu quelques expériences avec des mecs mais pas comme ça, je me sentais en confiance avec lui, pas seulement sexuellement mais je me sentais bien avec lui.

J'ai un peu paniqué, étais-je en train de tomber amoureux ?

Je ne m'imaginais pas avoir tant d'appétit sexuel, on a baisé plusieurs fois par jour, on s'arrêtait juste pour le laisser réviser, j'ai même annulé certaines réunions pour pouvoir passer plus de temps en corps à corps avec lui.

La semaine est vite passée, le vendredi soir, je lui ai confié que je voulais arrêter, que j'étais heureux en ménage et que je ne voulais pas tout laisser.

Il a compris, n'a pas insisté, on a quand même remis ça la nuit du vendredi au samedi.

Au matin il a rejoint sa chambre, la famille est rentrée dans l'après-midi, j'avais l'impression que mon infidélité se lisait sur mon visage, mais ma femme ne voyait rien.

Le père d'Adam lui a demandé s'il avait ben révisé, il a répondu "Je suis littéralement vidé", "Mais Alain m'a bien aidé !" même si ça se voulait être de l'humour, le rouge m'est monté aux joues.

La petite famille est rentrée, Adam m'a fait la bise -comme d'habitude- en partant mais cette fois cette bise m'évoquait autre chose : une semaine de sexe sans limites, ma queue s'est immédiatement tendue.

Le soir j'ai baisé avec ma femme comme par habitude, ça me paraissait fade, sans passion.

La vie a repris son cours, comme avant, on a revu normalement nos amis, Adam, vu son âge ne venait plus avec ses parents, il préférait sortir avec des amis, je me suis demandé s'il n'était pas gêné. Ça m'arrangeait.

J'ai revu Adam quelques semaines après, ma femme et les enfants étaient partis pour la journée, je devais finir un truc pour le boulot.

Comment a-t-il su que j'étais là, je ne sais pas mais quand il s'est présenté à la porte, je me suis rué sur lui et je l'ai embrassé, on a fini dans la chambre et on a baisé comme jamais, on n'avait pas dit un mot.

On a eu plusieurs rencontres comme ça, jusqu'au jour où il est parti sur Paris pour les études.

J'ai continué ma vie mais j'y pensais tout le temps, j'ai commencé à avoir des aventures avec des mecs, mais je me suis rendu compte que ce n'était que du sexe, avec Adam c'était plus que çà.

Son père m'a appelé l'autre jour, il m'a dit "ça vous dirait de passer l'été ensemble dans notre maison de campagne, les enfants seront là !".

Je n'ai pas hésité à dire oui sans en parler à ma femme, j'ai hâte, je vous raconterai nos aventures estivales s'il est encore disponible !!

Fanlycra06

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
10 janvier, + 66 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"cyrillo histoire gay""histoire gay première fois""histoire gay zoophile""histoire gay black""baise entre amis""baise sauna""je suce mon pere""histoire gay pompier""histoire minet gay""bdsm gay""histoire gay hard""cyrillo gay"cyrillo.comcyrillo.biz"cinema porno""gay wc""plan sm gay"cyrilo"histoires gay cyrillo""histoires de cul gay""récit érotique gay""twitter gay exhib""histoire porn""histoire gay sm""histoire de mec gay""jouissance anal""blog histoires gay"cyrillo.com"sexshop gay""depucelage gay"cyrillo.biz"recit sm gay""cyrillo 2018""histoire de mec gay""histoire gay oncle""rebeu gay twitter""histoires cyrillo""partouze sur la plage""histoire gay sm""histoires cyrillo""jeune soumis gay""recit gay beur""cyrillo xxl""histoire gay sex""gay debile""histoire gay pute""sauna gay toulon""tournante gay""recit gay soumis""titof gay""garcon gay"cyrillogay"le site de cyrillo""histoire porno gay""pompeur gay""histoires cyrillo""cyrillo dial""les histoires de cyrillo"cyrilllo"le site de cyrillo""histoires de salopes""plan snap gay"cyrillo"histoire cyrillo""histoire de baise entre mecs""recit hds""cyrillo histoire gay""histoire gay poilu"cyrillo.com"histoires gay sm""cyrillo free""premiere fois gay""gay jus"cyrillo.com"histoires de culs""cyrillo biz"cyrillio"histoire cyrillo""histoire gay militaire""histoire gay lycée""histoires de salopes""histoire gay domination""x gay""histoire gay routier""cap d agde tumblr""cul magnifique""histoires gay arabes""histoire x story""cyrillo histoire gay""cyrillo histoire"