ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

L'habitat papa

S2-6 | ÇA NE SE FAIT PAS D'ENCULER SON PÈRE

Bon. Cette fois je vais chercher les tapis de sol. Ils n'ont pas servi depuis le début du confinement. Je les déplie. Pour la gym, j'ai mis un boxer. Du coup Papa a enfilé un short. C'est la première fois que je vois ce short. Un short bleu brillant tout droit sorti des années 70, très très court avec un liseré blanc. Il s'installe sur son tapis en face de moi... En fait ce short est tellement court et tellement large que ses couilles apparaissent de chaque côté ! C'est beaucoup trop sexy... un vrai truc de pédé...

- Il vient d'où, papa, ce short ?!

Il s'installe sur le dos et commence quelques mouvement. Au bout de 2 mouvements de jambes, son pénis s'échappe du short et se laisse porter par les mouvements de ses cuisses... Le pénis, le gland, les couilles... à présent tout est sorti, tout est visible.

- Bon... Papa... tu le fais exprès, là... ?

Il regarde son sexe sorti. Ca le fait sourire.

- Je te rappelle que si on fait de la gym c'est justement pour pas...

- J'avoue... ça fait toujours ça avec ce short...

- Oui ben en ce cas autant rien mettre !

- Bon d'accord ! Ha ha !

Et direct il enlève tout et m'expose à nouveau son corps nu et ses jambes ouvertes.

- Allez ! toi aussi, Quentin...

Bon. Compris. J'enlève aussi mon boxer. Et direct il me mate le zob.

- On n'est pas mieux à poil ?

Au fond il a raison. Qu'est-ce qu'on est bien à poil !

Il bande légèrement. J'adore quand il a une demi-molle, on voit la moitié de son gland. Il voit que je le mate. Je sais qu'il aime.

- On est bien, hein, Tintin ?

- Bon allez Papa ! Gainage, pompes et ensuite à abdos !

Je n'avais jamais réalisé à quel point la gym à poil pouvait être érotique :

Quand il fait ses pompes, ses couilles pendent magnifiquement sous lui et son pénis touche mollement le tapis à chaque pompe, en laissant une tache mouillée.

Quand il fait ses abdos, d'abord pédalage et ensuite ciseaux, il ouvre tellement les jambes !

De nouveau il surprend mon regard.

- Quentin, je te sens distrait... T'as jamais vu un vrai mâle, ou quoi ?

- Je te regarde, papa...

Il me sourit... Sa queue a encore grossit. Il bande presque complètement. Il ouvre les jambes.

- Autant que tu veux, fiston !

On termine par des assouplissements.

- Debout ! Allez on touche ses pieds !

Papa écarte les jambes et se penche... Quel cul ! On voit ses couilles par derrière. Elles sont si belles ! Sa raie poilue entrouverte laisse voir sa rondelle rose. Quel trou du cul, ce mec !

- Putain papa ! T'es beau de partout !

- Ah non ! N'en profite pas, hein ?

- Ben si ! T'as dit "autant que tu veux" ha ha !

- Bon alors d'accord ! Ha ha !

Et, cul offert, il se penche à nouveau en direction de ses pieds.

- Merci papa, c'est tellement cool de ta part de montrer ton anus comme ça... à ton fils pédé. Tu n'as pas idée comme ça me touche...

- C'est rien c'est normal, Quentin... Allez ! À toi !

À mon tour. Je me positionne, j'écarte les jambes et je me baisse pour toucher mes pieds... Mais j'ai les jambes très longues et je n'y arrive pas. Mes doigts parviennent difficilement à quelques centimètres de mes orteils.

Papa est derrière moi.

Je réessaye... mais mes pieds sont décidément trop loin... j'écarte plus les jambes.

Il est derrière moi. Et je sens qu'il me mate le cul... Ça me stresse un peu... je suis moins cool que lui pour ça...

- Attends, Quentin, je vais t'aider.

Il se met derrière moi et me prend par la taille.

- Vas-y penche toi... Tends les bras...

J'y suis presque ! Mes doigts touchent presque mes pieds ..

- Encore... Relâche la tête, je te tiens.

Je me laisse tomber vers l'avant. Il me revient par la taille en se plaquant contre mon cul.

- N'en profites pas, papa, ok ?

Mais c'est trop tard, je sens les poils de son pubis contre mes fesses et je réalise qu'il bande à nouveau. Je sens son sexe chaud sous mes fesses. Son gland mouillé me touche les couilles.

- Tu y es presque, Quentin...

Je me redresse.

- Putain papa, t'exagère, là, quand même ! Enlève ta bite, là...

- Oh pardon, désolé, fiston.

Je me retourne. Il me sourit. Je lui souris. Nos glands se touchent. Qu'est-ce qu'il est sexy !

- Allez Papa, maintenant la position de l'œuf ! Tu te mets sur le dos et tu replies les jambes sur ton ventre.

- Comme ça ?

Sur le dos, jambes repliées, encore une fois il m'expose complètement son petit trou.

- Regarde, Quentin...

Et là il écarte les jambes, il attrape ses couilles, il avance le bassin et dévoile encore plus son trou du cul.

Anus offert, il me regarde droit dans les yeux...

- Regarde...

L'image qu'il m'envoie est furieusement excitante... au point que je crois devenir fou ! Je suis pris d'une telle envie de l'enculer... J'ai peur de perdre le contrôle... C'est tellement beau et excitant que je voudrais immortaliser cet instant magique.

- Papa, je peux prendre une photo ?

- ...

- Papa, s'te plait...

- Ça dépend... C'est pour te branler ?

- Ben... oui...

- Bon alors d'accord ! Ha ha !

Alors il écarte bien les jambes et me sourit. Son anus et ses dents blanches, ça va faire une super photo. J'en prends plusieurs.

- Ha ha ! Quentin t'es qu'un obsédé !... À mon tour de prendre une photo.

- Ah ben non !

- Trop tard, Quentin, t'as une photo de moi pour te branler, alors j'ai droit à une photo de toi.

- Ah non ça se fait pas... je suis ton fils... tu vas te branler avec ?

- C'est bon, on n'est pas sûrs que t'es mon fils... et puis t'es majeur, Quentin !

Bon alors j'ouvre mes jambes et je me touche la bite. Il en prend plusieurs. Sous tous les angles. De loin et de près... Je me sens plutôt flatté... Je souris.

- Tu veux bien te mettre à quatre pattes ?

- Papa t'es qu'un pédé !

Mais je ne me fais pas prier. En vrai c'est cool. Je tourne ma tête et je souris pour la photo. Finalement on prend plein de photos dans plein de positions. Des gros plans de toutes les parties de mon corps... et du sien.

Il se remet sur le dos, jambes repliées. Il me sourit pendant que je fais un gros plan sur son gland mouillé. Il me lance un regard sexuel... très sexuel.

- Arrête papa...

Mais il reste sans bouger, offert...

- Attends Quentin... Regarde...

Et sans lâcher mon regard il pose un doigt sur son anus...

- Putain papa, t'es sérieux là ?...

Son doigt se glisse entre les poils noirs de son cul en dégageant sa petite rondelle rose... Je prends la photo.

C'est tellement beau, ce que je vois ! Je sens mon cœur qui brûle dans ma poitrine et mon sexe dur qui chauffe et qui fait presque mal... Sa position, son regard et tout son corps sont tellement provocants ! Je sens que je suis en train de perdre le contrôle... Mon envie de me jeter sur lui est maintenant irrépressible !... Je sens que je vais bondir, me jeter entre ses jambes ouvertes et assouvir mon fantasme le plus profond : je vais lui remplir la bouche et le cul, je vais tellement le remplir de sperme qu'il aura le blanc des yeux jaune et les dents du fond qui baignent. Je vais lui exploser le cul... Je sens que je suis vraiment en train de craquer... Ça me déborde... Ce n'est plus qu'une question de secondes...

Il est toujours en face de moi. Jambes ouvertes et sexe dressé. Il me provoque avec son anus et avec ses doigts. Il me lance des regards de plaisir et de défi... sa bouche s'ouvre... Il bascule sa tête en arrière... Tout son corps me dit : viens...

C'est alors que mon sexe prend le contrôle de mon cerveau et que mon esprit abdique : Sans que je le veuille, mon corps bondit ! Je ne suis plus qu'une bite, je me jette sur lui ! Son corps accueillant reçoit mon assaut brutal. Je me jette entre ses jambes écartées, je fourre déjà ma langue dans sa bouche, nos sexes durs s'entre-frottent, il replie ses jambes autour de mes fesses, et ma main entre ses jambes cherche son trou du cul au milieu des poils... il se laisse faire... il est doux il est chaud il est tellement beau... sa tête bascule en arrière... Sans que je le guide, mon gland cherche le chemin de son anus et se positionne naturellement devant l'entrée...

Mais là mon père ouvre grand les yeux et se retire brusquement, par un mouvement en arrière :

- Ok Quentin tu as raison... On va se remettre à la gym... sinon c'est sûr tu vas finir par m'enculer...

- Putain papa... arrête de bouger, laisse-toi faire, putain...

Mais il se dégage complètement.

- Quentin, ça ne se fait pas d'enculer son père.

Jam

Suite de l'histoire

Ne pas copier - histoire protégée

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
18 janvier, + 96 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire gay domination""cyrillo histoire""histoire travesti soumis""cyrillo histoires gay""histoires cyrillo""recit erotique gay"sunbeachclub"histoire gay cyrillo"ma-queue.com"branle entre potes""gay recit""initiation gay""exhib parking""dressage de lope""depucelage gay""recit depucelage""recit depucelage anal""histoire sex gay""histoire gay vieux""histoire gay entre frere""histoire sex""recits erotiques gay""sun city sauna""cyrillo histoires gay""histoire de sex gay""cyrillo gay""couilles pendantes""cyrillo gay""le site de cyrillo"ciryllo"cyrillo histoire gay""recit gode ceinture""hds gay""recit erotique gay""homme mature gay""histoire cyrillo"cyrilocyrillo"baise au bureau""histoires cyrillo""histoire trampling""action ou verite chaud""boxxman paris""image de cul""première sodomie gay""baise dans la voiture""histoires gay gratuites""histoire porno gay""histoire de sexe entre hommes""histoire de mec gay""gay uro""depucelage gay""soumission extreme""ma mère me suce""histoire gay papa""histoire gay vestiaire"boxxman"sexshop tours""histoire gay première fois""histoire erotique gay""bdsm histoire""gay wc""histoire gay cousin""viol gay""cyrillo xxl""histoires gay entre hommes""branle entre mecs""plan uro""racaille gay"cyrillogay"j ai couché avec mon frere""histoire gay uro""demain nous appartient gay""histoire gay black""photo bite gay""plan sm""histoire cyrillo""recit gode ceinture""gay beur""anulingus gay""couilles pendantes""cyrillo histoire gay""branleentre potes""cyrillo biz""histoire gay crade""porno gay pere et fils""histoire gay gratuit"