ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

L'habitat papa

S2-1 | Sur le palier

Je suis sur le palier de l'ascenseur. Mon père est avec moi. Il porte juste un slip. Trop large. On voit ses couilles sur le côté. Dommage qu'il s'habille si mal, il est tellement beau !

Mais j'oubliais : Je suis Quentin. On se connaît. Je vous ai raconté mes vacances nudistes avec mon père : "L'habitat papa" (Merci encore à ob.ob5.ru !)

Maintenant il faut absolument que je vous raconte... la suite.

J'ai eu 18 ans avant l'été. J'aurai bientôt 19.

Mon père, lui, est un homme grand et mince, très beau et très bien monté. Ma mère dit que c'est mon beau-pere. Moi, ça m'étonne. En tous cas on se ressemble beaucoup. Mon père, lui, dit qu'on ne saura jamais.

Avant cet été je ne l'avais vu qu'en slip. Et puis cet été, notre semaine nudiste entre hommes a levé beaucoup de mystères. Mon père que je croyais timide, pudique et plein d'a priori, s'est livré dans toute son intimité de manière indécente, il m'a tout montré : mon père est un mâle ! Un vrai. Je ne m'y attendais pas. Un mâle avec des grosses couilles qui balancent et une grosse teub bien assumée. Je lui ai aussi montré mon intimité et il m'a trouvé beau, il m'a parlé comme un père, renforçant ma confiance en moi, en mon corps, il m'a appris à m'exhiber, à montrer tout sans honte. Il m'a montré l'exemple. Putain que c'était bon. Il a ouvert son esprit et ses jambes sans pudeur !

Bref, sans franchir les limites, chez mon père le plus intéressant c'est le zob.

De retour de vacances, nous avons retrouvé ma mère qui n'avait pas pu venir. Cette complicité intime avec mon père avait été si intense que de retour chez nous, au début nous avons gardé l'habitude de ne pas nous cacher, de nous promener nus, sans honte et sans tabou. Ma mère a accueilli cette évolution avec amusement et même avec humour : pendant quelques temps elle ne nous a plus appelé les hommes mais les zobs !

... Mais malheureusement ça n'a duré que quelques jours. En peu de temps, avec le poids des habitudes, tout est progressivement redevenu comme avant : Mon père en slip. Fini la teub qui balance et les grattages de couilles. Fini le gland brillant à moitié décalotté. La pudeur, la décence et le politiquement correct ont eu raison de nous. De "complice intime" il est retourné à la case "daron en slibard".

Oú est passé le beau mâle deshinibé que j'ai connu sur la plage ? le jeune père bronzé, indécent, joueur, matant ma teub, fier de lui, fier de moi, de nos corps et de nos sexes ?

Et puis un matin, les choses ont encore empiré. On avait pris l'habitude de prendre le petit déjeuner à poil, tous les 2, mais depuis quelques jours il remettait son slip comme avant. Moi je continuais à venir à poil dans l'espoir qu'il fasse pareil, mais ce matin-là il a eu un coup de fil du boulot. C'était très tendu, il se faisait engueuler et il se défendait :

- Pas du tout... je n'ai jamais... je vous assure... j'avais l'autorisation...

On était assis face à face, moi j'étais face à lui jambes écartées et il fixait ma bite sans la regarder.

- Non... je ne me serais pas permis... vous n'avez pas le droit...

Quand il a raccroché, je me suis approché pour lui manifester mon soutien.

- Te prends pas la tête, papa, c'est des bâtards !

Ma bite était devant son visage. Je la touchais un peu, j'espérais le détendre, le consoler...

- Putain Quentin ! Faut que t'arrêtes avec ta grosse bite, là... C'est pas possible ça...

- Désolé je voulais juste t'aider...

- Je sais c'est gentil, mais là non... Et puis faut que t'arrêtes...

- Ben pourquoi ?...

- Tu vois bien que j'ai des soucis, là...

- Oui... mais justement, je me disais...

- Quentin, je t'ai demandé de ranger ton zob, tu ne discutes pas !

Parfois c'est con les pères.

- Et toi papa, pourquoi tu remets ton slip pour le petit déjeuner, maintenant ?

Il regarde son slip et met une main dedans.

- Quentin, c'est pas pareil, on n'est plus des gamins...

- Ben je sais pas... on avait trouvé une complicité tous les 2...

Main dans le slip, il se caresse un peu

- N'insiste pas, Quentin. Et puis lâche-moi, là...

- Ok mais donne moi une raison... Tu veux pas qu'on pense que t'es pédé, c'est ça ?

Il met une deuxième main dans son slip.

- Arrête Quentin ! T'es lourd là !

Ce coup de téléphone l'a énervé... mais là c'est moi qui prends alors que je n'y suis pour rien. Il me jette maintenent des regards durs, avec ses 2 mains dans son slip. Je regarde vers son sexe mais ça a l'air de l'énerver encore plus... Alors d'un seul coup il baisse le slip et sort son gros zob :

- Voilà tu l'as vu, mon zob ? T'es content ? T'as ce que tu veux ?... Maintenant va te branler !!

Sa remarque me gifle.

... Mais je suis surtout pris d'une immense tristesse.

Il garde son slip baissé. Son zob est énorme. Sa bouche est plutôt agressive mais je remarque que son regard noir est rempli d'érotisme.

- Vas-y papa toi aussi faut que t'arrêtes avec ta grosse bite ! C'est pas de ma faute si t'as une belle teub.T'es vraiment qu'un con !

Après cet épisode, un froid s'est installé entre nous pendant plusieurs mois.

Et puis un jour, voilà que notre jeune et beau président prend la parole à la télé. Mâchoire crispée, regard fixe et mains à plat sur la table (c'est mieux... en même temps...) il explique à tous les français qu'un virus nous a déclaré la guerre et qu'on va devoir rester confinés, tous enfermés chacun dans sa maison. Il ne précise pas si on doit être nu chez soi ou pas... Dans le doute, autant se mettre à poil...

Chez nous l'appartement est petit. Ma mère décide de confiner avec sa sœur qui a des problèmes de santé et qui ne peut pas rester seule.

Je vais donc rester seul avec papa. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle. Je me prends à espérer qu'il va m'ouvrir ses jambes comme cet été et peut-être même me laisser toucher sa teub toute chaude... rien que d'y penser, je sens mon gland qui se mouille et qui décalotte lentement dans mon jean.

Mais il n'a pas l'air d'accord...

- T'es sûre que tu dois aller chez ta sœur ?

- Oui vous allez vous débrouiller entre hommes

- Justement, Darling, je suis pas sûr... en ce moment, avec Quentin, c'est compliqué...

- Je sais j'ai remarqué, mais moi vos histoires de slip ça ne m'intéresse pas.

Maman est sur le départ. On est sur le palier. Papa est en slip. On voit un peu ses couilles. Il a l'air ému. Je me dis qu'il va verser une larme mais non. Je regarde son slip. Finalement il ne verse pas de larme, il libère juste une goutte d'urine qui auréole doucement le sous-vêtement au niveau du gland. Alors machinalement il tire un peu sur son slip à l'endroit de la tache mouillée, laissant apparaître son pénis en entier. Il regarde si quelqu'un a remarqué. Nos regards se croisent. Je décèle une petite gêne qui s'estompe aussitôt. Puis il lâche son slip en posant sur moi un regard vide.

Jam

Suite de l'histoire

Ne pas copier - histoire protégée

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Mon harem Louisorigine
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
10 janvier, + 66 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


cyrillo.comcyrillo"histoire erotique gay""histoire gay erotique""garcon gay""histoires gay cyrillo""lutteur gay""histoire gay salope""sexe gay histoire""blog de cyrillo""histoire gay routier"plansm"histoire gay vestiaire"cyrillo.com"recit hard""gay cyrillo""recits pornographiques""vide burnes""histoire erotque""gay encule""ma belle soeur me suce""premiere sodo gay""histoires gay cyrillo""images porno gay""xstory gay"cyrilllociryllo"histoire de vieux gay""recit sodomie""gay gloryhole""soumise offerte""penetration gay""histoire gay x""histoire routier gay""gay esclave"ciryllocyrillo"histoire sex gay""recit gay beur""premiere fellation gay""blog gay naturiste""histoire gay cyrillo""histoire gay inceste""blog histoire gay""histoire gay cyrillo""histoire sexe entre homme""histoire de depucelage""ma premiere fellation""gais eros"cyrillo"histoire gay frere"cyrillo.com"blog histoire gay""master gay nantes""histoire gay plage""gay cyrillo""histoires de culs""pute a jus gay""gay en slip""recit depucelage anal""histoire gay sport""recit bondage""histoire gay cyrillo""recit premiere sodomie""cyrillo 2018""branleentre potes""dial ma queue""cyrillo histoires""fessée gay""histoire gay pompier""hds gay""premiere sodomie gay""il la sodomise de force""histoire gay cyrillo""minets gays""histoire gay soumis""autostoppeur gay"cyrillo.biz"baise chaude""esclave sexuel gay""blog de cyrillo""cyrillo pcul"cyrillo.com"histoire gay sauna""histoire cyrillo""histoires gay cyrillo""depucelage anale""recit erotique gay"